jeudi 12 avril 2012

Féliciter Sarkozy, c'est possible ! Qui donc l'a fait ?


En 2008, après l'explosion de la crise des subprimes, les banques françaises sont dans une situation catastrophique. Sarko et son équipe mettent sur pied un plan de sauvetage prévoyant l'octroi aux banques d'un prêt de 360 milliards d'euros. Ce plan est adopté par l'assemblée nationale le 13 octobre. l'UMP, le Modem, et le Nouveau Centre ont voté pour. Les cocos et les Verts votent contre. Le PS, Hollande et Aubry en tête, s'abstient ( même si Moscovici souhaitait l'approbation du plan ).

En 2 coups de cuillers à pot et quelques nuits blanches, les banques sont sauvées grâce à l'action unanimement reconnue de Sarkozy. Volontarisme et efficacité saluée par le chef des socialistes allemands Martin Schultz: " Vous avez bien agi et pris les mesures qui s'imposent ! ". En France, on salue aussi cette initiative.

Trois personnalités politiques françaises de premier plan rendront un hommage public et particulièrement appuyé à Sarkozy.

La première dira à Sarkozy: "Avec ce plan, vous avez réussi à juguler l'une des plus graves crises financières depuis les années 30. " Bravo !

La deuxième le fera de manière indirecte en déplorant l'abstention du PS: " Un grand parti d'opposition [le PS] n'aurait pas dû prôner l'abstention..." et de poursuivre, toujours à propos du PS: " Il manque des hommes d'Etat aujourd'hui au Parti Socialiste ".

La troisième encore plus enthousiaste déclara: " Sarkozy a agi en grand bonhomme. J'ai été stupéfait que le langage ( et les décisions ) du président soit plus concrètement adapté à l'ampleur du phénomène que ne l'était alors tout le patois de la direction du PS. "

Rendre hommage à l'action de Sarkozy et le féliciter est donc chose possible. Mais qui donc a pu oser ?


Réponse dans les commentaires ci-dessous !

Folie passagère 1119.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. Personne...
    Et, le changement maintenant, c'est tout de suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @bembelly: Personne ? si, si, tu verras et tu seras sans doute surpris

      Supprimer
  2. Je me demande comment Hollande va changer quoi que ce soit sans aucunes réformes structurelles...

    Son passage hier chez Pujadas était lamentable !!

    Quand le journaliste lui demande pourquoi il n'y a aucun projet de réforme structurelle, Hollande ne répond pas...

    Mieux vaut voter Melenchon, Poutou au Cheminade ou moins eux proposent quelque chose de vraiment différent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @skandal: oui on l'a connu bien meilleur que hier soir le hollandais mou ( selon eva joly ). Et il ose dire qu il ne négociera pas avec melenchon , si c'est pas du mensonge éhonté. hamon reconnaissait il y a peu que "langue avait été prise "

      Ceci dit, t as pas trouvé qui sont ces 3 personnes ...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. @Gille Goerrian: Bienvenue ici ! Loupé, désolé ni DSK ni Attali
      Réponse après la sieste :)

      Supprimer
  4. Je t'avais connu plus sérieux, il me semble que ton copain a retourné sa veste après la catastrophe, comme toujours!
    www.youtube.com/watch?v=w_49uwytqL0http://www.youtube.com/watch?v=w_49uwytqL0
    Mais bon, tout le monde peut se tromper, on peut même croire qu'on était à Berlin pour la chute du mur, qu'on est allé à fukushima, qu'on va rencontrer les jeunes en banlieu.....En Pensée, en paroles mais pas en action!:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nigloo: d'abord, la vidéo que tu met date de 2006. Ensuite il ne vante pas les subprimes mais le prêt hypothécaire "à la française " et non à l'américaine où les banques ont volontairement prété à taux variable à des gens qui n'auraient de manière évidente pas les capacités de rembourser. ces mêmes banques qui revendaient à d'autres banques ou fond de pension ces prêts "pourris ". Donc rien à voir avec la déclaration de 2006 de Sarko.

      Supprimer
  5. Ce billet a été vu et/ou lu par 154 personnes 4 heures après sa publication . Et pas un degauche, y compris ceux mis en lien, pour trouver le nom des 3 personnes ayant salué sans détour l'action de Sarkozy. N'est-ce pas incroyable ?

    Alors il s'agissait pour le premier de...

    Jérôme Cahuzac, le monsieur finance de François Hollande: il est nommé vice-président du groupe Socialiste, radical et citoyen à l'Assemblée nationale en juin 2008, porte parole du groupe sur les questions financières !

    le deuxième qui jugeait qu'il n'y avait aucun "homme d'état au PS " n'est autre que Manuel Valls, maire PS d'Ivry. Lire sur Wiklipédia sa "vie " au sein du PS est un grand moment. Il se distingua entre autres pour vouloir faire "déverouiller" les 35h, déclara qu'"il y avait trop de black et pas assez de blancos" dans sa ville. Après avoir échoué aux primaires socialistes de 2011,Il est actuellement responsable de la communication de la campagne du Hollande !

    Le 3ème était en 2008 en pleine forme. Il s'agit de Michel Rocard autre grande figure du socialisme français et ancien premier ministre de Mitterrand pendant 3 ans.

    3 éminents socialistes saluant l'action de Sarkozy ! avouez que cela le fait , non ?

    RépondreSupprimer
  6. Mon cher Corto, je ne suis guère étonné de trouver Michel Rocard parmi tes 3 bavards. Chapeau pour les 2 autres ;)

    RépondreSupprimer
  7. @al west: Rocard je te le concède rien d'étonnant, il a toujours su faire preuve pour 1 degauche d un peu d'objectivité. Pour les 2 autres, je suis sur qu ils n aimeraient pas qu on leur rafraichisse la memoire avec ça !

    RépondreSupprimer
  8. Peux plus rien dire c'est le black-out...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @antennerelais: et ce black out ne te pose pas de problèmes ? :)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique