mardi 24 avril 2012

Gros malaise à gauche !

Revenons donc sur cette Une de Libération:
Pour ceux qui ne vont pas sur Twitter, il faut que j'explique. Depuis quelques mois, il se passe quelque chose d'extraordinaire sur Twitter vers 22h /23h. C'est l'heure à laquelle est connue et largement diffusée la Une du lendemain du journal Libération. Vous pensez bien que compte-tenu de l'affection immodérée de son Rédac'chef, Nicolas Demorand, pour Hollande, ces Unes font chaque soir rugir de plaisir les degauches ! A celui qui l'aura chopé en premier pour la balancer au gré des tweets et des retweets. La Socialie se gausse et se repaît du nouveau trait d'humour anti-sarkozien de Demorand.

" Neofaf bien con " ( je reviens là dessus plus tard ), je me suis mis moi aussi à attendre cet évènement. A quelle sauce ou méchanceté, Libération allait-il croquer Sarkozy ? Et quasiment chaque soir, rebelotte et glou-glou chez les degauches... 

Sauf hier. Rien, nada, queue-de-chie. Pas un vent mauvais en provenance de Libération. J'ai donc investigué. Libération fermé ? La clé sous la porte ? Non, non, juste cette Une ci-dessus. Hollande se proposant d'aller causer au FN et de convaincre les 6,5 millions d'électeurs qui ont préféré voter pour La Marine plutôt que pour son auguste personne. Hollande s'en allant draguer le FN ! Je comprenais d'un coup le silence assourdissant de la twitteuse gauchosphère. Le malaise était évident - il y a même eu un degauche pour l'avouer - comment draguer et convaincre ceux sur lequel on a vomi depuis des années ? Pari fou et insensé. A la mesure du bonhomme: insensé !

Taquin comme je suis, je me suis efforcé de combattre cette censure gauchiste et j'ai donc diffusé largement cette Une. Dans l'attente, qui sait, qu'un degauche, gêné aux entournures mais téméraire, puisse m'expliquer le bien-fondé de la démarche hollandaise. Comment convaincre des gens que l'on a traité de tous les noms d'oiseaux et mis plus bas que terre: racistes, xénophobes, nauséabonds, etc, etc... Le fauteuil roulant assuré pour notre funambule Hollande! Mais 6,5 millions d'électeurs n'ont pas de prix, y compris le renoncement à ce qu'est la position de la gauche vis à vis du FN depuis si longtemps.

Comment réagirait la Socialie à ma tentative de lever cette mesquine censure ? Par un torrent d'insultes que la décence m'impose ici de ne pas relayer si ce n'est le petit échantillon de " neo-faf bien con " ! Car depuis hier soir, sur twitter, les degauches se déchaînent comme jamais je ne l'avais lu. Moi passe. Mais le Sarkozy, qu'est-ce qu'il prend ! Le degauche se lâche et déverse insultes à tout va sur le président-candidat. Du jamais vu, du jamais lu, vous dis-je ! Que se passe-t-il donc ?

Un vent de panique aurait-il saisi le degauche ? La crainte de la défaite ? Une manière de réagir à cette Une ? L'insulte serait-elle devenu l'argumentaire électoral du degauche en goguette sur twitter ?

Une certitude, depuis les résultats du premier tour, il y a un drôle de malaise à gauche. Malaise parfaitement exprimé par un député PS ( cité par Libération en page 3 ): " La seule question qu'on se pose tous depuis dimanche soir [au PS], c'est de savoir comment on récupère les votes de Le Pen " !

La logique impose qu'ils soient totalement irrécupérables pour le PS. Et que sans un apport massif de ces voix, Hollande perdra l'élection. C'est mathématique et... politique.

La leçon à retenir: Ne jamais cracher dans l'assiette dans laquelle on pourrait être amené à manger le lendemain.

Folie passagère 1136.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. Sûr que pour vous, il n'y a pas de malaise! On y va franco.

    RépondreSupprimer
  2. @anonyme: cash ! il est où le problème ?

    RépondreSupprimer
  3. le monsieur Hollande ne manque pas d'arguments...il considère à tort, que le vote Le Pen est un vote de contestation et non pas de convictions...il parle de souffrance, d'errance...pauvre électeur... est il si bête que son errance le mène chez Le Pen...
    Si cette population qui erre est intelligente elle verra que Flamby la prend pour une imbécile....
    Moi ce qui me préoccupe c'est l'attitude de Marine qui a décidé de faire perdre Sarkozy..est ce qu'elle sera suivie par son électorat? et la 2 possibilité le vote blanc, ou Hollande...
    Mais pour Sarkozy ce n'est pas gagné et en plus certains de son entourage déconnent un peu..Jouanno par exemple...
    Mai Hollande ratissant chez le FN...quel manque d'honneur.. je sais ce mot n'a plus court en politique moderne..
    amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo: je vois bien qd même le dilemme qui s offre à La marine: la défaite de sarkozy en appelant a voter blanc ou contre lui et ds ce cas elle s oppose à ce qu'elle prone depuis des années ou appeler à voter Sarko et renier tt son discours antosarkozyste. Elle est fianlement ds une sacrée merde. Je pense que ces électeurs sauront faire la différence.

      Le plus drôle ou stupide ou cynique ou "mercantile " dans cette campagne c'est tt de même Hollande obligé de draguer le FN !

      Supprimer
  4. Si c'était Sarkozy qui avait dit "À moi de convaincre les électeurs du Front National", on l'aurait tout de suite accusé de vouloir "siphonner les voix du FN". Mais là, comme c'est François Hollande, la gauche applaudit...
    Du coup, pour faire diversion, les gauchistes nous ressortent les vieilles accusations de pétainisme, sans savoir de quoi ils parlent, et traitent leurs adversaires de fascistes. Ben voyons. D'ailleurs, aujourd'hui, Jean-François Kahn a appelé "à "barrer la route" à Sarkozy et à son "discours ouvertement pétainiste". Jean-François Kahn, oui, celui qui défendait DSK en parlant d'un "simple viol de soubrette"... Quelle bande de tartuffes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @strychnos: je ne suis pas si sur que ça que la gauche applaudisse la voonté de Hollande de draguer le FN, le silence sur cette Une hier sur twitter était tt de meme révélateur. Ceci dit le Hollande n a pas vraiment le choix s'il veut gagner mais comment convaincre des gens farouchement opposés aux communautarismes et aux votes des étrangers: mission impossible même pour Tom Cruise.
      Quant à ceux qui abusent du point Godwin, ils se ridiculisent plutot qu autre chose ainsi que ceux qui les écoutent

      Supprimer
  5. Il y a quelques années, mon cher Corto, on disait qu'il valait mieux perdre une élection que de perdre son âme en acceptant les voix du Front National.
    Doit-on en déduire que les socialistes n'ont plus d'âme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: il semblerait en effet. mais plus drôle ou plus pathétique est de voir le Hollande essayer de draguer sans en avoir l air les électeurs FN ! Sans doute pas un bon futur peut-être président mais excellent gymnaste pr le grand écart facial

      Supprimer
  6. Je viens de faire un effort surhumain et insupportable : regarder et écouter Hollande sur TF1 !
    Il ne répond pas directement aux questions : toujours en train de d'esquiver et de jeter la faute à Sarkozy le temps de préparer sa réponse.
    Et surtout cette posture artificielle ... bon sang !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: j ai vu aussi et j ai bien ri lorsqu il a déclaré: "Sarkozy veut trois débats mais il n y en a toujours eu qu un. pas de raison que ça change !" Pour 1 gars qui clame que le changement c'est maintenant...

      Supprimer
  7. Enfants perdus revenaient à Hollande et vous serez absout par Sainte Ségolène et son archi-diacre Jegou.

    Ont ils si peur de perdre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: il semblerait que le mauvais score de mélenchon et l'excellent de Le Pen les aient quelques peu paniqués. Mais voir le PS faire de la lèche au FN au moins aurons nous assister à un magnifique numero de clowns

      Supprimer
    2. Mélenchon tapait sur MLP et ses électeurs.
      Maintenant Hollande veut convaincre les électeurs du FN.
      Et Mélenchon qui lutte pour Hollande ...

      N'est-ce-pas ironique pour Mélenchon ?
      Ca sent la trahison ...

      Supprimer
    3. @sen: ça sent surtout le grand n importe quoi !

      Supprimer
  8. Mes Respects,

    Après une petite enquête scientifique de ma part, voici ma conjecture...

    Le Pen va "ordonner" discrètement à ses électeurs de voter Flanby... Ca aura l'effet de ruiner la réputation de l'UMP, même de faire éclater ce parti et de montrer que ce dernier ne peut plus gérer la France...

    Flanby va gagner et devenir président... Il va gérer la France comme il a géré la Corrèze et dans 5 ans (s'il n'y a pas de guerre civile avant), quand les électeurs chercheront un parti de droite qui pourra contrer la gauche, à qui ils penseront ?.. A Marine !..

    Entre temps, elle aura tout fait pour rendre son parti respectable, comme elle l'a fait depuis que son père n'est plus officiellement aux commandes... 5 ans, c'est suffisant pour rameuter du monde...

    Mon grand-père disait toujours que pour gagner une guerre, il fallait parfois perdre un combat... C'est une stratégie dangereuse, mais qui a de fortes chances de fonctionner en 2017...

    Acceptez mes respects quantiques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @richard: Tu penses bien que cette option ne m'a pas échappé comme elle n a échappé à personne mais on préfère pour l instant l'occulter: Le suicide demeure un sujet tabou. Et cette possibilité qui s offre à La Marine, parfaitement jouable, relèverait de la tentation suicidaire. A terme , historiquement, le chaos s'est toujours retourné contre ceux qui l'ont amené.

      Supprimer
    2. en tous les cas, c'est ce qui se dit sur les radios de droite, faire exploser l'UMP pour tirer les marrons du feu, je ne sais pas si les électeurs vont le faire !

      Supprimer
  9. @boutfil: j ose espérer que les Français ayant voté Le Pen ne joueront pas à ce jeu dangereux.

    J ai lu le texte de D ormesson, extra, m 'en servirait peut-être.

    ( a demain )

    RépondreSupprimer
  10. AVIS ! : par contre, ce soir les degauches s'en donne à coeur joie avec la Une de demain de Libé. Et tant pis si la phrase d'accroche ne reprend pas entièrement la phrase de Sarko ! Honte sur Libé .

    https://p.twimg.com/ArRj-MwCEAANQc_.jpg

    la phrase complète est: Le Pen est compatible avec les valeurs de la république...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas, mon cher Corto, ce que cette phrase a de choquant : si le FN est un parti autorisé qui n'a jamais été interdit, c'est qu'il est compatible avec la République ou avec les valeurs de la République que cela plaise ou pas.

      Supprimer
    2. @marianne: bien sur que vs avez raison. Sauf que la phrse est tronquée et que photo et ambiance de la mise en page est fait tout exprès pour diaboliser Sarko. A croire que Demorand a été inspiré par La tentation de Faust, vs savez " pacte avec le Diable ". procédé assez dégueulasse.

      Supprimer
    3. Euh... NS pèche par omission alors parce-qu'il a oublié "... compatible avec les valeurs de la République Française".

      Voilà pourquoi je doute toujours des intention de nôtre président/candidat. Quand il parle de république on sait jamais si c'est au sens noble de l'Histoire de France ou celle qu'il imagine et rêve d'établir. Parce-qu'une république, comme je dis toujours, peut très vite se transformer en fourre-tout où l'ego de celui qui la fomente supplante rapidement les aspirations d'un peuple. Suffit de regarder autour de nous pour voir comment des républiques n'en ont que le nom et se comportent tout-autrement.

      Sinon effectivement, les valeurs exprimées par marine Le Pen au cours de cette campagne sont compatibles avec nôtre république. Du-moins relativement faciles à adapter une fois retirés les quelques trucs anticonstitutionnels.

      Supprimer
  11. http://www.u-m-p.org/search/node/Le%20pen

    RépondreSupprimer
  12. Pas de quoi paniquer, c'est juste que le moment est venu de prendre ses responsabilités. Hollande et le PS ont leur part, comme tous les autres, dans cette poussée frontiste.

    À chacun maintenant de faire amende honorable en tentant de ramener son bout d'électorat perdu (abandonné?) au profit du FN. Cela peut paraître du grand n'importe-quoi, en particulier pour la gauche mais, peu-importe la méthode du moment que l'intérêt général du pays comme son intégrité soient préservés.

    Comme je l'ai déjà dit précédemment, ce n'est pas le PS qui va en récupérer le plus mais s'il arrive à en faire revenir qu'à hauteur de 0,5 points cela aura valu le coup de passer pour des abrutis le temps d'un entre-deux tours qui sera, de toute façon, vite oublié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier: vite oubliée ? Pas si sur, tu verras que quelque soit le candidat élu, le camp adverse fera ses choux gras pendant le quinquennat a suivre d'un président élu avec les " voix du diable "

      Supprimer
  13. Je ne sais pas, mon cher Corto, si Hollande va gagner ou pas, mais s'il gagne ce sera à coup sûr parce qu'il aura été soutenu par les voix du FN.
    C'est dur de penser que les gens d'un parti dont la gauche voulait "faire la peau" puissent voter pour un candidat qui ne leur fera aucun cadeau, loin de là.
    Nous touchons là aux limites du combat politique pour entrer dans les combines politiciennes sordides dont les Français seront les victimes et que le FN a toujours, jusqu'ici, dénoncées comme ne faisant pas partie de ses méthodes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je disais que la logique voudrait que les lecteurs FN votent pour Sarko. reste a savoir si La marine jouera le jeu républicain et la stabilité de son pays ou si elle va tenter un coup a 2 bandes comme en fait état plus haut Richard. Ds ce cas, honte sur elle. Mais en politique, la honte n a pas sa place. Nous verrons.

      Supprimer
    2. Marianne,Corto ;

      à ce que je peux entendre autour de moi, les vrais frontistes risquent de ne pas s'exprimer et les autres devraient quand-même aller, à-reculons comme moi vers Hollande, vers Nicolas Sarkosy.

      Supprimer
    3. Didier,
      Je pense que vous avez raison, et c'est ce qui explique qu'à ce jour, personne ne peut prévoir le résultat du 6 mai.
      J'en conclus que le sondage donnant Hollande vainqueur à 54/46 est de la pure propagande.

      Supprimer
    4. Marianne,

      je n'irai pas jusqu'à dire que certains organismes de sondage trichent mais quand on voit les erreurs qu'ils peuvent commettre sur des calculs statistiques simples basés sur du concret comme les résultats partiels du 6 mai dont les données sont réelles et bien plus efficientes que leurs panels d'usage courant, on peut douter de leur capacité, voir même parfois utilité sinon au-moins faire du business.

      Je commente les sondages généralement pas ou peu car pour moi, qui préfère les lettres aux chiffres, ces avalanches statistiques sont une insidieuse pollution. Pour le dire plus trivialement, ça rapporte certainement beaucoup mais ça pourrit les esprits qui sont humainement enclins au vice et à la facilité. Balancer des chiffres trouve aujourd'hui toujours plus d'écho que de poser des réflexions.

      Supprimer
  14. Avis! : blog en ^pause pour la journée !

    bne journée à tous !

    RépondreSupprimer
  15. Bonne pause corto! C'est vrai qu'à ce train-là, tu risques de faire exploser le bazar.
    J'ai vu ton billet , je l'ai trouvé très bon (comme d'habitude) et très intéressante la question de ce mystérieux silence que tu soulevais.
    Tout a été dit. Je ne vais pas en rajouter. Si ce n'est que cette image de Hollande livré au grand écart facial me plaît assez.
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lo, je ne vois pas de quelle image tu parles.

      ?-(
      Al.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique