lundi 30 avril 2012

Et si le vrai changement c'était avec Sarkozy

Oui, demain, c'est jour de fête !


En ce qui me concerne - et même si la valeur " travail " m'apparaît comme fondamentale - ce n'est pas tant le travail que j'irai célébrer que le souhait de renouveler mon soutien à Nicolas Sarkozy. Participer. Nous serons certainement très nombreux et vous verrez que dès le soir même quelques journaleux ou degauches désœuvrés iront soutenir mordicus qu'il n'y a pas eu grand monde pour faire le déplacement...


Ceci dit, Sarkozy nous a annoncé, un peu maladroitement, que ce serait la fête du " vrai " travail. Je ne sais pas, mais pourquoi depuis des années la droite s'est-elle laissée totalement dépossédée de cette journée du 1er mai ? Le 1er mai n'appartient à personne, il est à tout le monde. Il était temps que l'on s'en rende compte ! Les syndicalistes - à peine 8% de la population active - et le Front National n'ont pas le monopole du 1er mai.

Demain, le 1er mai sera aussi la fête du travail pour tous ceux qui n'ont pas l'âme d'un syndicaliste ou d'un frontiste. J'ai comme dans l'idée que demain, au Trocadéro, il y aura beaucoup plus de drapeaux Bleu-Blanc-Rouge qu'à La Bastille ou que place du Palais Royal !

Encore une fois, Sarkozy bouscule les habitudes et brise certains tabous qui depuis des années sclérosent la société française.

Et si le vrai changement c'était avec Sarkozy ...

Folie passagère 1144.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

18 commentaires:

  1. Quand on a fait le choix du chômage de masse, de la rente, de l'étouffement des nouvelles générations...
    Quand on est le parti des retraités...
    Quand on s'arrime à l'Allemagne, pays qui meurt...
    Quand on a fait au moins un million de chômeurs supplémentaires en cinq ans...
    Crois-tu vraiment que c'était la meilleure idée? Si jamais les vieux sont majoritaires, cela va être gênant.
    Salutations, Jard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle est-elle "cette meilleure" idée dont vous parlez ?

      Supprimer
    2. patientez, un jour vous serez vieux aussi, je vous souhaite d'avoir alors autant contribué à la richesse de la France que les vieux que nous l'avons fait

      Supprimer
    3. @jard: je ne voudrais pas te heurter mais de ce que tu dis, au hasard, je prends: "Quand on a fait au moins un million de chômeurs supplémentaires en cinq ans" Crois-tu honnêtement qu un homme politique se satisferait de ce résultat ? NOn, moi je n en connais aucun. Et puis, faudrait tout de même pas oublier cette putain de crise. Et comparer avec ce qui se passe ds certains pays voisins.

      prenons en une autre " le parti des retraités " ! ah bon ? là il va falloir que tu argumentes.

      Non désolé, ds ton com , y a rien qui colle avec la réalité ou alors j ai loupé un paquet d'épisodes !

      Supprimer
  2. J'ai l'impression que Jard n'a aucun souvenir de la manifestation du 30 mai 1968 qui mit fin à la "chienlit" de mai 68 par un raz-de-marée bleu, blanc, rouge.

    RépondreSupprimer
  3. Corto, je penserai à vous tous à ce défilé que j'espère immense à Paris, je ne pourrai y participer, je bosse :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mary: crénom tu bosses demain ? t'es pas syndiquée alors :) On pensera à toi !
      bon courage

      Supprimer
  4. T'es trop...Non rien.
    Bonne fête du #vraiTravail !

    Dimanche, François De Gaulle > Pour la France Libre.
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. François De Gaulle ? ben dites donc ! après tout ce que les partis de gauche lui ont cassé comme sucre sur le dos au Grand,faudrait un peu de souvenirs là tout de même non ? et puis n'est pas De Gaulle qui veux...y'a du chemin à parcourir !!

      Supprimer
    2. @bembelly: trop quoi ?
      J'ose espérer que qd tu écris françois de gaulle, tu n assimiles pas "couille molle " à de Gaulle ? Non ? Si ?

      Supprimer
  5. C'est marrant, je me sens très proche des idées, des projets, des solutions, il m'arrive meme de me felliciter de certains résultats , mais je n'arrive plus à croire au garçon.

    Il parle bien il agit parfois alors que d'autres continuent a parler de tout et de rien , mais il ne semble pas se soucier de l'autre, des autres de ceux qui disent souffrir et moi ca me gene mais pas plus que cela.

    Sauf que depuis plusieures semaines, j'ai le sentiment que pour lui le plus important aujourd'hui, c est de ne pas perdre son job comme si sa vie en dépendait comme s'il était propiétaire de la France ...

    Je suis néanmoins content que certains comme toi, continuent a y croire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @stephan: le problème est encore plus simple que de savoir qi le bonhomme ceci ou le bonhomme cela. Le système fait qu 'aujourd'hui, tu as 3 choix possibles: voter Hollande, Sarko ou blanc-nul-abstention .
      Moi, c'est fait et si j'avais du hésiter le simple fait de vouloir donner le droit de vote aux étrangers ( sous entendu, puisque personne ose le dire, aux gens de confessions musulmanes )aurait suffi à me convaincre.

      Et si doute il y avait encore, je regarde ce qui a été fait depuis qu il est président, et je me dis que le choix est le bon !

      Quant au résultat du vote, je ne fais pas confiance aux sondages et oui j y crois encore. Avec sans doute 1 résultat très juste en faveur de sarko mais 1 victoire qd même.

      Quant à Hollande ... c'est qui Hollande ?

      Supprimer
    2. @Stephan :
      Avec le temps on apprends à juger une personne par ses résultats.
      En ce qui me concerne personnellement, quelles sont les résultats du quinquennat sur ma vie de tous les jours ?
      Voici mes réponses :
      - j'ai toujours mon boulot
      - je vis "au moins" aussi bien qu'il y a quelques années
      - la crise n'a pas affecté "trop" ma vie professionnelle et personnelle
      - le prix des denrées alimentaires à augmenté mais ça passe
      - je peux encore partir en vacances (youpi)
      - je vais m'acheter un nouveau PC bientôt (yessss)
      - les retraités auront toujours leurs pensions jusqu'en 2017

      Si tu as des doutes sur le caractère de Sarkozy, je pense que c'est justement ça et son énergie qui permette à la France de se défendre face à des pays coriaces comme les US, la GB, la Russie, l'Allemagne et autres émergents et d'avoir ce nouveau rayonnement perdu ces dernières années.
      N'oublions pas que le monde a bien changé, que la France et les occidentaux ne sont plus les seules puissances dans le monde, et qu'elle doit toujours être au rendez-vous.

      Sinon, je te renvoie à l'article de Corto "féliciter Sarko c'est possible" :
      http://corto74.blogspot.fr/2012/04/feliciter-sarkozy-cest-possible-qui.html

      Sinon, pour le suicide collectif, c'est Hollande.

      Voilà.

      Supprimer
  6. C'est vraiment une tempête dans une verre d'eau cette histoire. Personne n'a dit que le 1er Mai était la fête du travail, vrai ou faux d'ailleurs...

    Le 1er mai est le seul vrai jour férié et chômé de l'année. C'est le seul jour où tout le monde (la france entière) peut être en vacances si elle le désire. Pratiquement le seul jour de l'année où l'on peut rassembler tout le monde.

    Alors tant-pis pour les andouilles qui bossent ce jour-là au-lieu de faire la fête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier: bien d accord avec toi, une tempête ds un verre d 'eau puisque le 1er mai appartient a tout le monde je ne vois pas pkoi Sarko n aurait pas eu le droit de faire la fête aujourd'hui.

      Supprimer
    2. corto,
      cela fait patrie de la polémique pour la polémique; c'est surtout la sottise de NS qui a mis le feu aux poudres. Comme souvent, quand il a dit "vrai travail", il a oublié de tourner 7 fois la langue dans sa bouche et maintenant il faut récupérer. :D

      On peut juste dire que le premier mai est la seule fête laîque et républicaine de l'année pour tout le monde; Toutes les autres étant partisanes ; religieuses ou patriotiques...

      Supprimer
  7. @Didier : les andouilles comme vous dites permettent de faire que vous viviez même le 1er mai : alors sinon, je ne vous souhaite pas d'être obligé d'attendre 2 jours, par exemple pour vous permettre de vous faire soigner après un accident (hé oui, même le 1er mai, des abrutis tueront ou blesseront) ou pour toute autre chose pour laquelle des "idiots" travaillent à votre sécurité et votre bien-être.
    D'ailleurs le 1er mai, c'est la fête du travail, pas celle du repos.
    Bon, amusez-vous bien, moi je pars au boulot. Et sans regret...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP