vendredi 20 avril 2012

Philippe Bouvard a un problème avec Hollande ! ( moi aussi )


" N'ayant pas démérité, je refuse d'être culpabilisé !

Je ne suis pas un héritier. Je n’ai jamais disposé d’un franc, puis d’un euro que je n’ai gagné à la salive de ma langue ou à l’encre de mon stylo. Je profite d’une aisance qu’il ne m’est possible de sauvegarder qu’en continuant à travailler à 82 ans, dix heures par jour et 365 jours par an.

J’ai élevé de mon mieux mes enfants. J’aide mes petits-enfants à poursuivre les études qui n’ont pas été à ma portée. J’ai toujours payé mes impôts sans un seul jour de retard et sans un mot de remerciement.

J’ai financé des porte-avions qu’on ne pas admis à visiter, des bâtiments officiels à l’inauguration desquels on a oublié de me convier.

Et ne voilà-t-il pas qu’un énarque, entretenu depuis sa majorité par les contribuables, voudrait me faire honte de ce que je gagne avant de me déposséder de ce qui a échappé à la triple érosion du fisc, de l’inflation et des emplettes inutiles !

Je suis un créateur et un mainteneur d’emplois. Je fais vivre des proches dont certains m’accompagnent depuis plus de trente ans et que le candidat socialiste (puisque c’est de lui qu’il s’agit) projette implicitement de diriger vers les Assedic. Hors, en quoi ai-je démérité ? Ai-je volé quelque chose à quelqu’un ? N’ai-je pas donné au fur et à mesure que je recevais, persuadé que la dépense constituait le plus efficace acte social ? J’ai perçu quelques heures supplémentaires mais aucune subvention. Je n’ai touché d’autre argent publique que la maigre solde de sous-officier durant mes quinze mois de service militaire. Je n’ai jamais bamboché aux frais d’une République qui examine à la loupe les additions des restaurants de ses dignitaires mais qui continue à les régler. Je n’ai pas fréquenté de paradis fiscaux. On chercherait en vain la plus petite niche chez moi depuis que j’ai cessé d’avoir des chiens. Une seule fois je me suis délocalisé dans le cadre de la loi Pons à la coûteuse faveur d’un investissement hôtelier dans les DOM TOM qui m’a fait perdre 100% de ma mise. A la distribution des bonus, des stock-options et des dividendes, j’ai toujours été oublié. Mon casier judiciaire est vierge. Mon courage est intact. Je ne suis pas un damné de la terre. Mais je ne suis pas non plus un profiteur ou un esclavagiste.

Je ne suis le protégé de personne sauf celui du public auquel je dois la longueur de mon parcours. J’ai mes opinions mais je n’ai jamais adhéré qu’au parti des amoureux de la France. J’ai versé à la collectivité d’avantage que je n’en ai reçu : pas un jour de chômage et une seule nuit d’hospitalisation en six décennies

Je me situe sans honte mais sans fierté excessive dans cette classe moyenne qu’on souhaite faire disparaître en nivelant notre société par le bas.
 
Je refuse autant d’être culpabilisé par un politicien (qui voudrait qu’on prenne son inexpérience pour de la normalité) que la France accorde sa confiance à un homme que l’Europe prive de la sienne et qui, bien qu’ambitionnant de devenir le gardien de la constitution, ne paraît pas s’être préoccupé de la constitutionnalité de ses propositions. Quant à moi, j’aurai nourri des enfants, construit des maisons, planté des arbres.

Mission accomplie. "

Philippe BOUVARD

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

49 commentaires:

  1. Il se dit "classe moyenne".A chacun d'en juger.
    Certes, il se tartine de pommade: j'ai travaillé, je paye mes impots, j'ai élevé mes enfants... Mais quoi d'extraordinaire là-dedans? La plupart des français en font autant sans venir pleurer qu'on ne les invite pas dans les inaugurations!
    Bref ce Bouvard n'est qu'un ego bouffi. Ego, egotisme, egoïsme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nouvel hermès: justement, il n y a rien d extraordinaire, c'est ce qu il démontre mais peut être as tu lu d autre vite ? Il cherche juste a montrer que bien sa vie et si possible bien la gagner n a rien de honteux. Qu'être blindé de thunes, ça n a rien de "criminel " ou de honteux comme souhaiterait nous le faire croire des Hollande , Melenchon et autres degauches. Son pognon, il l a gagné honnetement, il a donner du boulot a d autres, il a fait vivre sa famille sans rien demander en retour si ce n est qu on arrete de vilipender les gens qui réussissent.

      ( nb: le billet de Tesson en lien devrait te plaire )

      Supprimer
    2. Le billet de Tesson me confirme dans l'opinion que j'ai de lui, c'est un honnête homme.

      Supprimer
    3. Hermes,

      Je reviens sur ce brillant commentaire. Là où vous ne voyez qu'égotisme, je vois plutôt une sorte de bon sens de terroir.

      Les contribuables sont ponctionnés bon an, mal an, sans trop faire de vagues. On râle bien un peu mais on casque, bienheureux pour la plupart de ne plus vivre sous l'Ancien Régime où l'on était soi-disant accablé d'impôts, même si l'addition de toutes les taxes et impôts de l'époque feraient rêver n'importe quel candidat à l'évasion fiscale et le persuaderait de rester en France.

      Donc les contribuables sont spoliés mais quelle reconnaissance retirent-ils de leurs efforts ? Sont ils félicités de leur civisme ? Sont-ils parfois invités à l'inauguration de coûteux bâtiments publics dont ils seront écartés car ne faisant pas partie du sérail ? Non, ils sont regardés comme de potentiels coupables par une administration aussi tatillonne et imbécile qu'invasive. Ils sont considérés comme d’intarissables vaches à lait par des gouvernants toujours prompts à dépenser plus que ce qu'ils n'ont en caisse, faisant ensuite supporter le coût de leurs errements à la masse des assujettis à l'IRPP.

      Il y a effectivement de quoi râler lorsqu'un godelureau veut enfiler des bottes trop grandes pour lui et mettre tous les solvables en coupe réglée pour financer ses délires égalitaristes et immigrationnistes.

      Supprimer
    4. Un "degauche", c'est un rêveur barbu, qui n'a jamais rien foutu de sa vie, qui est à la charge de la société depuis sa naissance, qui voudrait être riche, mais qui est trop fainéant pour y parvenir!...Alors, il préfère se ranger du coté de ceux qui pillent l'argent qu'ils n'ont pas, pour le distribuer à ceux qui ne le méritent pas!...Amen!

      Supprimer
  2. Bonjour Corto,

    Superbe papier de quelqu'un qui en a gros sur le coeur. Il a énormément travaillé (et il continue). Il a bien gagné sa vie. Il a redonné à la société et à son entourage en impôts / services / aides / soutiens, une partie importante de ce qu'il a reçu.

    En remerciement le candidat soi-disant favori des médias et des bien-pensants lui propose de lui en prendre plus encore dans le cadre de l'impôt pour le gaspiller en envoyant par exemple, des soldats français en Syrie (nouvelle toute fraîche de ce matin parmi tant d'autres toutes aussi dispendieuses qu'inutiles).

    Il faut quand même se rappeler que c'est ce même Monsieur Hollande, s'il est élu, qui a promis de rapatrier dare-dare les soldats d'Afghanistan qui n'ont, dit-il, rien à faire là-bas.

    Bravo Monsieur Bouvard et merci pour tout ce que vous avez fait pour tenter de dérider les français.

    Pour ma part, étant assez grande pour me faire ma propre opinion et résister au bourrage de crâne que l'on nous a infligé depuis des mois, le bulletin que je mettrai dans l'urne après-demain sera celui de Nicolas Sarkozy même s'il ne nous promet ni la lune, ni des lendemains qui chantent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle: merci pour ton com ! et oui, resister au bourrage de crâne et aux sondages qui, comme les femmes :) , souvent , trop souvent varient !
      Dimanche, on vote Sarkozy !

      Supprimer
    2. Bonjour Monsieur Philippe BOUVARD, en quelques mots merci et bravo pour cet article. Je viens de lire votre dernier livre EXELLENT.vous habitez cette belle ville de CANNES ou je me rend depuis ma plus tendre enfance et ou je vais toujours me promener ou vous habitez, j'espère qu'un jour j'aurais l,occasion de vous voir sur mon chemin. Marie

      Supprimer
    3. autant je respecte le talent de Mr BOUVARD qui lui a permis de gagner de l'argent dignement, autant je réfute tout talent ou compétence à HOLLANDE, le plus incapable des présidents de la république que nous ayons eu.
      pauvre FRANCE !!

      Supprimer
  3. J'adhère à ce discours de Philippe BOUVARD.

    Mes parents n'ont jamais été riches (loin de là), ils ont travaillé dur pour subvenir à nos besoins. Etant ouvriers tous les deux, ça n'a pas été simple tous les jours. Enfant, je ne suis jamais partie en vacances (pas les moyens). Et pourtant, il ne m'est jamais venu à l'esprit de m'en plaindre, l'amour de mes parents suffisait amplement. Je n'ai jamais non plus succombé à cette haine du riche, qu'on veut nous imposer, ça aurait été si simple pourtant.
    Aujourd'hui, mes parents s'en sortent mieux, ils peuvent s'offrir de petits plaisirs, grâce à 30 années de travail éprouvant (qui n'est pas terminé), d'économies, de fiches de compte tenues chaque mois pour contrôler les dépenses, se privant souvent eux-mêmes pour pouvoir soutenir mon frère et moi dans notre éducation.

    Et maintenant, on voudrait les culpabiliser d'avoir obtenu à la sueur de leur front, des choses que d'autres n'ont pas et voudraient obtenir d'un claquement de doigt.
    Ce qu'il faudrait inculquer à ces personnes c'est que la réussite (et ce qui va avec) ça se provoque, ça nécessite des sacrifices, des compromis.. Ce n'est pas quelque chose qui nous est dû, simplement parce que Mr Hollande l'a décidé.

    Grâce à mes parents et à ma ténacité, j'ai pu finir de belles études. Depuis, cela fait quelques années que je travaille pour obtenir une bonne situation. Au final, je l'aurai méritée cette situation. Mais toutes ces lois confiscatrices prévues par la gauche, risquent fort de me mettre dans une position plus instable que je ne l'aurais imaginée au début de mes études.
    Si le travail ne paye plus, à quoi bon faire des efforts au lieu d'aller à la soupe comme d'autres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @magalilf ! merci pour ton témoignage ! et "riche " ou " moins riche " le mérite avant tout, valeur a priori totalement étrangère à Hollande !
      merci et dimanche on vote Sarkozy !

      Supprimer
    2. @magalilf
      Bravo !!!
      Ca c'est un vrai commentaire plein de bon sens !!!
      Je vous souhaite beaucoup de réussite ;o)

      Supprimer
    3. Mais c'est quoi ce délire de culpabilisation qui revient tout le temps ?
      Personne ne culpabilise qui que ce soit d'avoir réussi ou de bien gagner sa vie. La seule chose dont il est question, c'est de faire participer plus largement ceux qui réussissent, à hauteur de leurs moyens, comme n'importe quel citoyen. Point barre.

      C'est à la fois hallucinant et à mourir de rire les pseudo-arguments ouin-ouin qui s'étalent pour justifier ce qui n'est qu'un égoïsme non-assumé et une perte totale de contact avec les réalités économiques, politiques et sociales...

      Supprimer
  4. Merci monsieur Bouvard, l'argent n'est honteux que si il est sale ou acquis de façon malhonnête, en cumulant les allocations par exemple. Mr Hollande est malhonnête, il veut engager la france dans la direction opposée de tous les autres pays européens... hallucinant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: ah que nenni ! Hollande n'est pas malhonnête,il profite du système depuis 35 ans en n'ayant jamais rien fait de constructif ou au moins qui merite que l on s 'en souvienne, le tout au frais de la princesse. Mr Hollande n'est pas malhonnete, juste degauche, candidat par défaut. :)

      Supprimer
    2. Cumuler des allocations, c'est toucher de l'argent sale ? Vous fumez quoi sérieux ?
      Si quelqu'un les touche, ces allocations, vous ne vous dites pas que c'est, peut-être, parce qu'elle en a besoin, justement ?
      Non, c'est toujours plus simple, moins fatigant, et plus amusant d'entretenir le cliché bien gras et populiste de l'abus d'allocations, d'une France soi-disant de fainéants et de rmistes. De faire de quelques cas, minoritaires, une généralité à côté de la plaque.

      Les commentaires ici sont vraiment aussi lamentables que nauséabonds...

      Supprimer
    3. Il y a beaucoup de non Francais qui profitent desw allocations, regardez et klisez sur les sites Sénégalais comment ils expliquent à leur compatriotes comment gagner 4000 euros sans rien faire, c'est édifiant, comment des gens ont la C M U tout en ayant des biens immobiliers, pendant que nous payons ' leurs impots, leur sécurité sociale, " et les nortres en réduisant nos dépenses de santé, comment des gens vont tous les jours au resto du coeur, des paniers pleins et vont revendre au marché à la place des fetes 19° arr de Paris, ils sont betes car ils ne savent pas lire, et ne voient pas l'estampillage, voilà pour quoi, mr Bouvard qui travaille encore à plus de 80 ans à le droit d'en avoir raz le bol comme 65 °/° des francais!!

      Supprimer
  5. Qui suis je ?

    Mon père était un riche bourgeois (Médecin ORL, propriétaire de plusieurs cliniques) et il militait à l’extrême droite aux côtés de Maître Tixier-Vignancourt et pour l’OAS. J’ai passé mon enfance à Bois-Guillaume, ville résidentielle (sur les hauteurs de Rouen) où habitent les plus riches normands. Je fus élevé chez les « bourges du privé », que je critique constamment à « St Jean-B.........aptiste de la Salle à Rouen ».
    Puis j’ai continué mes études dans la commune des aristocrates et des grands-bourgeois : à NEUILLY SUR SEINE où mes parents avaient acheté une superbe propriété.

    Malgré ma fortune et mon patrimoine estimé à plus de 10 Millions d’Euros, je ne paie pas l’ISF car un montage ingénieux sous forme de plusieurs SCI me rend quasiment introuvable par le fisc français.

    A la fin des années 70, sortant de l’ENA je sens que la droite va perdre et que Mitterrand est sur la pente ascendante, pour assurer mon avenir je choisis alors de rejoindre le PS.

    Je n’ai jamais dirigé une grande ville. Je n’ai jamais dirigé une grande région.
    Je n’ai jamais été ministre ni secrétaire d’état. Je dirige malgré tout le département de la Corrèze qui est devenu grâce à moi en 4 ans le plus endetté de France (+ 25% de dette soit 3 fois plus que la moyenne nationale) et le seul où le nombre de fonctionnaires a augmenté de 50% dans le même temps (de 831 à 1231).

    Pour 2012 dans mon département, j’ai déjà fait voter une hausse de 6.5% de la taxe foncière, de 300% les taxes sur les permis de construire. J’ai supprimé : les bourses étudiantes, la gratuité des transports scolaires, les 1000 € de prime de garde d’enfants et diminué presque toutes les aides aux personnes âgées ou dépendantes.

    Je ne déjeune pas au Fouquet's, je vais dans un endroit plus discret mais encore plus chic où j'ai fêté ma récente victoire aux primaires
    socialistes et où dernièrement j'ai été l'invité d'un assez pauvre, Pierre BERGE. Ma cantine, c'est chez LAURENT dans le 8ème.

    J'envisage d'augmenter de 45 milliards d'euros les impôts et taxes en tout genre car c'est plus facile que de diminuer le nombre de fonctionnaires, je souhaite d'ailleurs en embaucher 65.000 de plus ... Ce qui coûtera 100 milliards à la FRANCE car un fonctionnaire est payé par l’état à vie, sécurité de l’emploi oblige!!!

    Je n’aime pas les riches qui gagnent plus de 4000 euros par mois mais j'en gagne 7,5 fois plus avec mes 30.387 € par mois !!!
    Donc 63% de plus que le Président de la République (19 331 € par mois) que j'accuse d'être proche des riches ...

    Je m’appelle…………. François HOLLANDE !!!

    Votez pour moi, je vous ruinerai en 5 ans. Le changement c’est maintenant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: un cv assez réaliste du personnage ! Conspuer les aisés tout en l'étant , curieux bonhomme que ce hollande .merci !

      Supprimer
  6. Il ne veut pas aussi qu'on lui donne la pièce! Il a largement les moyens d'arrêter de travailler. S'il continue c'est parce qu'il aime ça et c'est ce qu'il a déclaré l'autre jour à la radio. Classe moyenne ??? Il parait que moi aussi j'en fais parti. C'est bizarre je n'ai pas l'impression d'avoir les mêmes revenus. Et désolé mais moi si j'étais taxé à 75% au dessus d'1 millions € il m'en resterait assez pour vivre très correctement. Un peu marre d'entendre tout ces gens du show biz ou sportif se plaindre. Je trouve cela déplacer par rapport aux nombreuses personnes de ce pays qui comptent le moindre centime d'euro !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @christophe: mais tu n as pas bien lu, justement il ne demande rien, juste qu on lui foute la paix lui et l'aisance qu il a obtenu grâce à son boulot. Ni plus, ni moins. La seule chose dont il se plaigne s'est d'être, en tant que personnage qui a réussi, sans arrêt montrer du doigt par les degauches façon Hollande et consorts.

      Supprimer
    2. @christophe: tiens lis donc le commentaire -témoignage de Magalilf un peu plus haut, pas mal aussi .

      Supprimer
    3. Chris tophe, la notion de courage, demérite,et d'humilité t'es étrangère. Honte à des personnes comme toi qui ne comprennent rien au simple..respect des gens.

      A 82 ou à 12 ans, un travail mérite récompense. Et si celui-ci est admirable, il mérite...reconnaissance. Un fonctionnaire méritant ou un artiste doué, ils le méritent cette reconnaissance. Maintenant, il est vrai que cela ne court pas les rues et qu'il faut effectivement critiquer ceux qui touchent sans rien faire de particulier...ce qui est exactement de ce que représente un personnage tel que BOUVARD.

      Bon sens et respect SVP. Les jaloux et hypocrites au placard.

      Supprimer
  7. Ah c'est triste les problèmes de riches :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gularu: ah non, alors tu peux mieux faire ! :)

      Supprimer
  8. J'adore certains commentaires, ils justifient amplement le constat qui avait été fait autrefois par un royaliste : "ce qui caractérise le plus la république c'est l'élévation de l'envie au niveau de valeur cardinale".
    Quelle tristesse que ces gens qui regardent les autres et pensent de plus en plus fort "pourquoi eux et pas moi ?". Quelle tristesse que cette sempiternelle lamentation sur le mode victimaire qui se conclue par une soif de nivellement par le bas. Car il est bien plus facile de vouloir dépouiller les autres que de chercher à améliorer sa situation. En fait, il n'y a guère que la couleur qui sépare le bon petit gaucho de base de la racaille banlieusarde : même plaintes, même attentes que la divine main de l'Etat vienne les secourir. En fait, ce n'est pas triste, c'est tout simplement consternant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: Allez, j'ose...sans doute un de tes meilleurs commentaires laissés sur ce blog ! R à ajouter.

      Supprimer
  9. Bouvard nous dit: J'aime pas Hollande: C'est son droit.
    Je travaille, etc: Normal!
    Mais de quoi se plaint-il?
    Il nous la fait: Je suis quelqu'un comme les autres et je vote Sarkozy: Et alors?
    Lisant quotidiennement ses petits billets dans Nice Matin, je me dis (en dehors d'à priori idéologique!): Quel pauvre type! Humour aigre et ranci. Aucune idée. Avenir bouché. Rétroviseur brouillé sur un monde disparu. Odeur de vieux. Radotage.Le chagin ou La pitié? Les deux, mon général!
    De Gaulle: "La vieillesse est un naufrage."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le nadir insurpassable de l'humour c'est le djamel comedy club. A condition d'aimer l'humour noir. Quant à l'odeur, je laisse le soin aux voisins des foyers sonacotra le soin de témoigner.

      Supprimer
    2. @nouvel hermès: encore une fois, la seule chose finalement dont il se plaint c'est de cette mentalité courte sur patte de la gauche qui veut que quiconque réussisse soit et coupable et taxable !
      Après, je m interroge sur les facultés mentales de qqu'un qui lit chaque jour les billets d'un pauvre type aigre, ranci, egoiste, vieux et radotant.
      masochisme ? bêtise ? Plume jalouse ?...étrange

      Supprimer
    3. Nouvel hermes ...Drôle de nom... Si le billet de Bouvard vous agace à ce point et bien arrêtez de le lire...En tous les cas ,en ce qui me concerne J'ADORE... Et si les riches vous gênent , partez en Grèce... Moi je n'attends qu'une chose , c'est qu'enfin nous n'ayons plus les moyens de financer ces politiciens trop nombreux (à mon gout ) et que nous coupions toutes ces aides aux assistés .Je ne suis pas riche , je travaille enormement et j'en ai marre d'être une vache à lait pour engraisser tout ce beau monde . LA GRECE , l'Italie vont très mal ... Mais ne vous inquiètez pas : BIENTOT LE TOUR DE LA FRANCE ... AIE ca va faire mal...

      Supprimer
    4. Pauvre Monsieur Bouvard qui , déjà en 1984, se plaignait de payer trop d'impôts !, du fond de sa Rolls écrivait "contribuables, mes frères" . Pourquoi se sent-il attaqué parce qu'on lui demande de participer à l' effort national? Pourquoi traite-t-il de fainéants ceux qui se retrouvent sans emploi alors que lui a la chance d'être payé à faire le clown ?

      Supprimer
  10. Comment se fait-il, mon cher Corto, que personne ne parle de ce chauffeur clandestin employé sans être payé par Hollande et menacé de mort pour l'empêcher de se plaindre dont parle le Sunday Time ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Comment se fait-il ? Vous en avez des questions ! Je vs explique: on estime ( vieille enquête du journal Marianne ) que les journalistes sont à 85% de gauche. largement de quoi " étouffer" médiatiquement les 15% restant, non ?

      Supprimer
  11. Un ti tour d'horizon de revenues de Hollande.
    La charité bien ordonné il aurait dû commencer par lui-même !

    1- Indemnité parlementaire : 63 090,96 €
    2- Indemnité de résidence : 1 892,76 €
    3- Indemnité de fonction défiscalisée : 16 246,56 €
    4- Indemnité de frais de mandat : 73 344,00 €
    5- Indemnité pour collaborateurs : 102 636,00 €
    6- Indemnité de téléphone et courrier : 79 320,00 €
    7- Indemnité de maire de ville moyenne : 28 118,88 €
    TOTAL annuel : 364 649,16 €
    soit en mensuel : 364 649,16 € / 12 = 30 387,43 €

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: et cela fait 35 ans qu il vit des largesses de la République sans que personne ne soit capable de citer ne serait-ce qu un truc qu'Hollande aurait réaliser !

      Supprimer
    2. Arrêtons la démagogie. Ces chiffres totalement infondés et donc faux juste pour diffamer Hollande. Si l'on pouvait tracer l'IP, cela permettrait d'éviter que des gens mettent de l'huile sur le feu pour mentir aux autres.
      De plus, les indemnités ne servent pas de salaire personnel uniquement mais à payer de vrais frais et de vrais collaborateurs.
      Un simple internaute qui aime le respect de tous, même des profiteurs et menteurs du peuple.

      Charité bien ordonné commence par soi-même.

      Supprimer
  12. Cher Corto,
    Merci de vous interroger sur mes "facultés mentales"...
    Masochisme? Peut-être et que cette perversion me mène à l'asile... Il y a eu des précédents. Certains vous mettraient sans doute sur la liste.
    Pour être sérieux: Ses billets sont très courts et je suis de ceux qui ne lisent pas toujours par adhésion mais par simple curiosité. (Eh oui, il existe encore des gens qui peuvent lire sans tendre le bras ou lever le poing!)
    Bétise? Je ne peux pas répondre.
    Plume jalouse? C'est mieux! Mais franchement, combien de gens de gauche ou de droite écriraient mieux que lui! Mais c'est la signature qui "compte" (Son obsession de l'argent!). Rien d'autre. Sincèrement quelle qualité -pensée ou style si l'on pouvait dissocier l'un de l'autre -pourrait on trouver à ce texte?
    Quelques phrases qu'on pourrait extraire de beaucoup de blogs mais c'est tout... Mais c'est "Bouvard"!
    Alors soyez assez aimable de ne pas m'insulter si je me permets une opinion que vous ne partagez pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @hermès: comme tu dis, c'est Bouvard ! Le gars qui depuis 40 ans au moins fait marrer a France avec ses Grosses têtes. Un gars qui dure si longtemps ne peut pas dire que des conneries. Et nombre de français prennent en compte son avis.

      Loin de moi l'envie d'insulter . uniquement interrogateur : comment peut-on dire tant de méchancetés sur un bonhomme et le lire chaque jour...avoues qu il est normal que je me pose qques questions :)

      Supprimer
  13. Monsieur Hermes,

    Je lis aussi beaucoup de billet sur différents sites et plus par besoins de savoir et je me suis rendu compte souvent à mes dépens que les blogs de gauche ou les locuteurs gauchisants sont souvent moins aptes à la discussion que les gens de dit de droite.

    Quand à Monsieur Bouvard, lorsque vous aurez la moitié de sa culture ou simplement de ce qu'il a fait, vous pourrez venir vous gausser de son chemin professionnel et artistique.

    Libre à vous maintenant de ne pas l' apprécier mais que reste t il un Djamel Debouze, c'est bien triste, rendez nous Devos!

    RépondreSupprimer
  14. Je me demande s'il n'y a pas une erreur dans le calcul des indemnités d'un député quel qu'il soit.
    Il me semble que l'indemnité parlementaire comprend l'indemnité de base+ l'indemnité de résidence + l'indemnité non imposable. Il faut y rajouter les frais de mandat effectivement, les forfaits de cinq lignes téléphoniques et Internet.
    Mais les autres indemnités des mandats locaux ne doivent pas dépasser une fois et demie le montant brut de l'indemnité parlementaire de base, soit pas plus de 2750 euros.
    A vos tablettes pour refaire les calculs.

    RépondreSupprimer
  15. Les personnes qui gagnent très bien leur vie se plaignent de payer beaucoup d'impôts reversés à des feignants mais je suis étonnée qu'on ne parle pas du simple ouvrier au SMIC, célibataire et sans enfant. Les personnes courageuses qui travaillent aussi, qui ont un travail pénible comme les ouvriers du bâtiment, les manutentionnaires etc...
    Savez-vous qu'ils payent également des impôts et qu'ils n'ont pas le droit aux aides sociales.
    Pour eux, que ce soit la gauche ou la droite, leurs situations restent inchangées. A la fin du mois, le moindre centime compte et ils se demandent si un jour, ils auront une retraite ou s'ils pourront s'acheter un jour une maison.
    Pour eux, pas possible de travailler jusque 82 ans car ils seront trop fatigués par leur travail physique.
    On ne les entend pas se plaindre, ils subissent le système... et vivent au jour le jour...... Que doit penser un ouvrier quand il lit ses propos ? Doit-il se sentir concerné ? Doit-il versé une larme pour ce pauvre Mr Bouvard ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: ah mais attention, Bouvard ne se plaint pas de payer trop d impot, loin de là. il dit qu'il a bossé et qu il bosse encore alors qu un abruti comme hollande vienne lui faire la leçon et se propose de lui piquer plus encore au seul fait qu il gagne bien sa vie, ça non ! Son argent, il ne l a pas volé.Il l a gagné honnetement, au mérite, et rien que pour cela il n a pas envie d etre montré du doigt

      Supprimer
    2. @corto74

      Ouin ouin.

      Supprimer
    3. Cher Anonyme ci dessus,

      Parlons en de la classe moyenne que tout le monde revendique. Peut être vais-je vous l'apprendre mais cette classe est étendue et englobe une grande largesse de revenus et personnes. Il peut donc se considérer de cette classe s'il le souhaite sans déchainer les plus rageux.

      En dehors de cette parenthèse je tenais à témoigner de mon expérience pour ceux qui ne comprennent pas (et jugent) ces "problèmes de riches". Mes parents ont commencé à travailler à l'âge de 18 ans tout les deux, ont eu certes quelques problèmes pour trouver leur voie en enchainant des petits boulots, et se sont rencontrés à 25ans. Ils ont décidé de se lancer dans leur propre entreprise et ont connu de nombreux obstacles. Ils ont enchainé deux faillites en se relevant grâce au prêts financiers de leurs amis, frères, soeurs et parents. Et puis, miracle, ils réussissent! Et par là j'entends qu'aujourd'hui ils vivent bien, sans luxe mais sans angoisser devant nos factures (ce sont eux ce que la France appelle "riches"). Alors oui, aujourd'hui ils ont investi dans leur première maison (après 30 ans d'un appartement à une chambre pour eux, mes 3 soeurs et moi, leur première voiture date d'il y a 10 ans. Voila un beau parcours ...
      Seulement aujourd'hui alors que l'âge de la retraite sonne pour eux deux ils ne peuvent plus vendre leur entreprise. Car avec la taxation actuelle et les prêts professionnels qu'ils ont en cours, ils vendraient à perte ! (environ -20%)

      C'est donc une très belle France que celle-ci, où souhaiter à ses enfants de réussir cohabite avec la haine de ceux qui l'ont fait, un paradoxe triste et non une solution.

      Supprimer
  16. Au final la conclusion que j'en retiens c'est qu'il fallait une cible à monsieur Hollande.
    Vouloir remonter le capital de la France c'est une chose mais encore faut-il les fonds nécessaires à son projet.
    Mais une interrogation se pose alors: comment le faire sans attirer la colère de ses électeurs ?
    Et bien en ciblant une "minorité" mais de façon bien réfléchit.
    Mais au final tout se déroule comme prévu on taxe les riches à 75%, certains se rebiffent car ils en sont là grâce à la sueur de leur front, les personnes de petite classe s'insurgent de voir les riches se plaindre de cette réforme, du coup la haine du riche s'installe et le peuple approuve encore plus cette lois. Belle manœuvre de manipulation...

    RépondreSupprimer
  17. Je doute que l'auteur de ce texte soit P. Bouvard

    RépondreSupprimer
  18. I'm gone to convey my little brother, that he should also pay a quick
    visit this webpage on regular basis to get updated from newest reports.


    Feel free to visit my web-site: vita youth skin

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP