lundi 23 avril 2012

De si pointus sondages... et 4 loupés !


On n'a pas lésiné sur les sondages pendant cette campagne. Il y en a eu plus de 375 recensés ! J'aurai même tendance à dire que les grands vainqueurs de ce premier tour sont les instituts de sondages qui ont du se faire des coucougnettes en or ! En or, pour, par 4 fois, s'être trompé de manière surprenante !

- La Méluche, ils le voyaient tous casser la baraque et par voie de conséquences donner un sérieux coup de main à Hollande pour le second tour. On l'a même crédité jusqu'à 16 % des intentions de vote. Il se ramasse à à peine 11%. Premier loupé !

- L'abstention. Hollande la redoutait, les sondages l'annonçait entre 25 et 30%. Pas de bol, elle se limite à 20%. Encore loupé !

- Le match Hollande / Sarkozy devait voir la victoire du premier avec au minimum 3% d'écart. Troisième loupé, l'écart est d'à peine 1,5% ( 500 000 voix ). Sarkozy qui avait contre lui la gauche, le FN, les anti-sarkozystes primaires et pavloviens et globalement l'ensemble des médias - la palme  du pro-hollandisme revenant à égalité à Libération, France 2 et BFM -  ne s'en sort pas si mal que cela finalement.

- Quatrième loupé: La Marine ! On nous la donnait certes, selon les jours, en position de " troisième homme ", mais nos si pointus sondages n'avaient pas imaginé qu'elle puisse finir à 18%. Loupé, il faudra compter plus avec elle qu'avec le chouchou de ces mêmes instituts: Merluchon !

Nous le voyons, il n'y a rien de plus incertain qu'un sondage. C'est peut-être bien pour cela que je n'y ai quasiment jamais fait référence dans mes derniers billets. Mais on aime, on en bouffe , on les attend, on s'y accroche et on les paye...cher, très cher. 

Dès hier soir, les sondagiers reprenaient la barre en nous annonçant la future victoire d'Hollande au 2ème tour par 56% des voix contre 44% pour Sarkozy. Je ne retiendrais que deux choses. La première, ils se sont déjà trompés 4 fois, ils pourraient bien commettre une 5ème erreur. La deuxième, c'est qu'on aurait bien tort de leur faire confiance à nouveau. La bataille des jeux d'influence et des petits arrangement entre amis ne fait que commencer pour s'accaparer les voix de La méluche et de La marine.

Enfin, les médias et nous pourrions peut-être prendre enfin en compte les études d' Electionscope. La seule analyse qui n'utilise pas les sondages mais qui depuis 15 ans, que ce soit pour les élections américaines ou françaises, ne s'est jamais trompé dans ces prévisions. Depuis plus d'un an, Electionscope prevoit la victoire de Sarkozy par 50,5 % des voix ( 50,2% sur sa dernière estimation ), c'est peut-être bien pour cela qu'on en parle jamais.

Folie passagère 1134.
 D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

9 commentaires:

  1. Les sondages ont démontré qu'ils sont aussi, pour ne pas dire surtout, des instruments de propagande.
    La propagande voulait à toute force d'un progrès spectaculaire de la Gauche traduit par une surestimation systématique du vote Mélenchon.
    Et c'est le vote Le Pen qui a été spectaculaire car complètement sous-estimé.
    Dès hier, la propagande a repris ses droits en donnant Hollande vainqueur au second tour à 56% contre 44% pour Sarkozy.
    Il paraît hors de doute que le but poursuivi est de décourager les électeurs de Sarkozy de se rendre aux urnes et par là même de faciliter l'élection de Hollande.
    Il est grand temps de dénoncer cette utilisation pernicieuse et antidémocratique des sondages.

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: Certes, certes mais pour dénoncer " cette utilisation pernicieuse et antidémocratique des sondages " encore faudrait-il que nous ayons accès aux médias, que les gens qui constatent ce que nous constatons vous et moi puissent le dire.

    Globalement, les médias sont à gauche alors circulez y a rien à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Globalement les médias sont à gauche..." Bof...

      Supprimer
    2. @kalondour: tu ne vas pas nier les évidences tout de même ?

      Supprimer
    3. J'écoutais (et à l'instant encore, c'est ma façon de m'approcher du péché afin de l'étudier de plus près, Sollers en aurait dit qu'il s'agit d'une branche de la politique négative) hier France-Inter, à 19h15 : c'est hallucinant d'écouter leurs circonvolutions sur les sondages pour se rassurer.

      Rien que pour cela, j'aimerais que le Président Sarkozy envoie l'ami Molette au tapis. Sproutch !

      -)

      Supprimer
    4. @al west: Sproutch aussi pour Hollande ! et puis voir les degauches déconfits, ma foi, il y a des petits bonheurs que l'on ne doit pas se refuser.

      Supprimer
  3. Oui j espere que sarko seras elu car sa seras trite france pendant plusieur annee avec hollande

    RépondreSupprimer
  4. Oui une victoire de saoko serais une chance pour la france alors electeur du fn vote sarko et nous eviterons au etranger de vote.

    RépondreSupprimer
  5. Je n'attends plus que la victoire de N Sarkozy ,et je sens que les Français pensent comme moi ..iln'ya qu lui qui peut nous sortir de la crise !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen