vendredi 2 janvier 2015

Pegida, le phénomène dont il ne faut pas parler en France


Passionné par l'actu, les infos et le bruit du monde, un truc me surprend depuis quelques temps: Rien ne filtre sur les grands médias à propos de Pégida. Rien. Je tape Pegida dans Google et ne vois que quelques articles de Libé, du Figaro, de Boursorama, des Inrocks, du Huff mais rien du Monde, rien sur TF1, France2, Itélé, BFM. Etonnant, non ?

Voilà que depuis 4 mois, chaque lundi en Allemagne des manifestations rassemblent des milliers de gens contre l'Islamisation et quasiment rien sur nos ondes. Il aura fallu une gueulante de fin d'année d'Angela pour que l'on commence à chuchoter: il se passe quelque chose en Allemagne. 

En octobre dernier, à Dresde, ils ne sont que 500 à défiler pour protester contre l'islamisation du pays mais de semaine en semaine, chaque lundi, ils sont de plus en plus nombreux à dire " Non ". A la dernière manifestation, celle de lundi dernier, ils sont plus de 20 000 à réclamer la tolérance zéro contre les groupes religieux radicaux et les immigrés délinquants, la prévention contre «l'islamisation de l'Occident», le désir de «préservation et de protection de l'identité allemande», la fin de la «subversion religieuse radicale de la culture judéo-chrétien de l'Ouest» et une limitation du droit d'asile. Rien que ça ! Tous les lundis, ils y sont et le mouvement s'implante peu à peu dans toute l'Allemagne. Il ne s'agit plus d'un épiphénomène localisé à l'ex-RDA mais bien d'un réveil populaire, celui d'une Allemagne qui commence à en avoir ras le bol des immigrés, du multiculturalisme, de l'islamisation rampante du pays et de dirigeants qui, faute d'avoir su stimuler la natalité de ses citoyens, n'a rien trouvé d'autre que de faire appel massivement à l'immigration pour faire tourner l'économie. 

Ce qui surprend c'est que l'Allemagne se porte plutôt bien économiquement et que le chômage y est relativement faible. Les allemands voient donc dans cette immigration galopante et l'islamisation de sérieuses menaces pour leur identité. Crise identitaire, le mot est lâché car il semble bien qu'il s'agisse de cela bien plus que d'un simple courant d'extrême droite et/ou xénophobe quoiqu'en dise les quelques journalistes français qui en parlent et qui ne voient dans ce mouvement qu'une copie de notre Front national hexagonal (Huffington Post)  ou une preuve d'intolérance (Libération) voire d'un "néo-fascisme version sympa" (sic).

Le problème est pourtant tout simple et tient en quelques chiffres: Les étrangers constituent 9% de la population allemande, 12% dans certains lands, 13% a Berlin.  En 2008, l'Allemagne accueillait 8 000 demandeurs d'asile, ils étaient 127 000 en 2013 et seront plus de 200 000 en 2014.


Le mouvement Pégida se revendique patriote et a pour logo un bonhomme qui jette une croix gammée, un drapeau communiste, un logo de l'Action Antifasciste et un drapeau de l'EI dans une poubelle.

Alors d'aucuns diront que nous assistons à un réveil des HLPSDNH, possible; je dirais plus simplement que les allemands de Pegida ont juste une bonne longueur d'avance sur nous: Vient un moment où la perte d'identité, le multiculturalisme, la négation des origines chrétiennes de l'Europe, l'islamisation rampante, la confrontation forcée de religions que tout oppose et le clientélisme électoral pro-musulman de certaines élites échauffent sérieusement les esprits. On peut le comprendre, être d'accord, ou pas, le refuser, c'est ainsi.

Pegida fera-t-il tache d'huile ? Le mouvement, après s'être étendu à toute l'Allemagne, traversera-t-il les frontières ? Un Pegida made in France ? Mezavi que oui si les partis politiques traditionnels français ne réagissent pas rapidement en cessant de considérer l'immigration comme une chance. Le discours habituel et éculé de défense des valeurs républicaines cher à nos gauchistes ne suffit plus, il a fait long feu depuis longtemps et si le score du FN aux dernières élections n' a pas suffi pour que nos dirigeants s'en rendent compte, qu'ils jettent un œil sur Pégida au lieu de se voiler la face et de courir après un électorat musulman qui un jour ou l'autre leur bottera les fesses.

Les " Pegida " scandent lors de leurs manifs: " Wir sind das Volk ". Le Front National, lors de ses défilés (ou en fond de scène, en plein Paris, pour fêter Jeanne d'Arc) affiche la couleur: " Le peuple d'abord ". C'est un peu kif-kif, non ?

Folie passagère 2594.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

49 commentaires:

  1. PEGIDA en France c'est quand ?
    Je suis partant dès les premières manifs si possible décentralisées.
    Tant pis pour les bisounours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un dragon: moi aussi ! mais rien ne t empêche d organiser la première. Si j en crois Wikipedia, à la première, ils étaient 12 !

      Supprimer
    2. Dans le genre, Le camp des Saints, met les points sur les i ( c'est du brutal mais a ete malheureusement premonitoire).

      J'ai ete aussi tres etonne de ne rien voir en francais, meme Twitter est silencieux sur Pegida en francais.

      J'ai vraiment du mal a comprendre comment les Allemands puissent se laisser remplacer si vite, tant de telles proportions, par les Turcs ( qui eux contrairement a tout de meme la plupart de nos immigrants, n'ont strictement aucune volonte de devenir Allemands, construisent une Turquie en Europe ( avec marriage des gens du bled Turcs/Kurds)).

      Les Allemands sont les derniers auquel j'aurai pense pour se sacrifier au "multiculturalisme"/Remplacement.

      Assez Dingue.

      Supprimer
  2. Houellebecque avec sa fiction à paraître va très bien nous expliquer ce qui nous attend. J'entends déjà le choeur unanimement indigné de nos anti-zemmouriens subventionnés A moins que faux-jetons comme ils sont, ils fassent l'éloge de l'artiste et la sourde oreille sur l'avertissement sans frais.

    Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: ah ben de 2 choses l'une, soit ils diront que c'est un écrivain de génie ( n'est-il pas déjà Goncourt) qui a cérit un scénario épouvantable mais magnifiquement écrit ou bien ils le feront passer pour un fou que le succès a perturbé. le look adopté par Houellebecq pourrait aller dans ce sens

      Supprimer
  3. Il paraît mon cher Corto, que Angela n'est pas contente que justement les manifestants de PEGIDA aient repris le slogan de 1989 : "Nous sommes le peuple". Elle corrige même : "En réalité, ils veulent dire : vous n'appartenez pas au peuple , à cause de la couleur de votre peau ou de votre religion."
    Aïe, aïe, aïe, ça va être rockn'roll en Allemagne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Angela - que j apprécie - est dans ma mouise: l 'Allemagne a besoin de main d oeuvre pour contrebalancer sa faible demographie, elle fait appel aux immigrés ce qui n est pas nouveau mais elle sait aussi que les allemands sont un peuple fier et finalement peu tolérant, elle va droit vers la catastrophe si elle n arrive pas rapidement à juguler cette grogne montante.
      Lundi 5 janvier a lieu la prochaine manif " pegida ". A suivre

      Supprimer
    2. Il est tout de meme assez fou de preferrer le remplacement de population ( et les troubles qui vont avec) a organise une meilleur prise en charge des gamins ( creches gratuites, allocations, creches en entreprises) qui permettent aux femmes allemandes a ne pas avoir a choisir entre carriere et gamins.

      Supprimer
    3. @lowcarber: typique du système allemand depuis des lustres, depuis la guerre, les femmes au boulot !

      Supprimer
  4. Il semblerait qu'il y aurait quelque chose de prévu le 18 janvier :

    http://resistancerepublicaine.eu/2014/18-janvier-2015-rassemblement-a-paris-pour-exiger-lexpulsion-de-tous-les-islamistes-de-france/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: il m arrive d'être précisément dans ce coin le dimanche, le 18, je ne sais pas encore mais si j y suis je ne manquerais pas d aller jeter un coup d oeil

      Supprimer
  5. Ah mais tu n'y es pas du tout, Corto !
    Les manifestants de Pegida sont de gentils naïfs qui ont peur des immigrés et qui défilent avec des néo-nazis sans vraiment s'en rendre compte (dixit un journalope de BFMTV).
    D'ailleurs, des milliers de contre-manifestants se réunissent pour dire non au racisme (comme chez nous !). Ceux-là sont tétanisés à l'idée qu'on puisse prendre les Allemands pour de dangereux nostalgiques du IIIème Reich.

    Ce mouvement viendra-t-il en France ? J'ai un sérieux doute quand on voit les interdictions de manifester (à Calais par exemple) pour cause de risque de troubles à l'ordre public.
    Les zadistes à Nantes ou les chances pour la France avec Besancenot à Paris dans les manifs pro-palestiniennes, eux, ne sont pas inquiétés. L'ordre public est si peu troublé avec eux, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: sont toujours aussi cons sur BFM mais au moins apparemment en ont-ils parlé.
      Ce mouvement viendra en France, j en suis persuadé, sous quelle forme, je n en sais rien mais il y aura bien une levée anti-islamisation, je ne vois pas comme,t on pourrait y échapper.

      Supprimer
  6. tonton flingueur2 janv. 2015 à 22:22:00

    je crois qu'il ne pourras jamais y avoir de telles manifs en France pour la bonne raison qu'elles seront systématiquement interdites pour causes de troubles a l'ordre publique, et si par miracle il y en avait,on peut compter sur des "contres manifs" savamment organisées par tout ce que la gauche "progressiste" c'est dire en fait pro islam pourrait mobiliser, avec bien sur des incidents graves qui seraient évidemment mis au crédit des "méchants" réacs... tué dans l'œuf le parti anti-islamisation... comme tu le dis la gauche principalement a un besoin vital du vote musulman, sans eux plus de places, plus de pognon a dispo, plus d'assocs ou placer les amis, la mort de la gauche... il ne faut pas oublier aussi qu'une bonne partie de la droite joue le meme jeu trouble avec cet électorat malheureusement , les mosquées fleurissent aussi dans les villes de droite ex , juppé... il faut je crois faire très attention a ne pas entrer dans ce jeu malsain ou nous emmènes ces collabos, en fait ils ne revent que d'une chose , un breivik a la Française serait pain béni pour eux ,l'interdiction officielle de la moindre critique envers l'islam et de l'immigration serait aussitôt décrétée...bref je cois que pour l'instant la meilleure chose a faire est de soutenir des gens comme zemmour et de systématiquement bananer la gauche lors des élections pour réduire a néant leurs capacité de nuisance... moins ils auront de poids mieux ce seras, et puis aussi et surtout de montrer individuellement qu'on n'est pas encore en pays conquis, je suis pas croyant mais depuis quelques mois je sors systématiquement avec une croix autour du cou que je montres ostensiblement , et je peus vous dire que les regards haineux des voilées et des barbus que je croises sans arret est délice de gourmet...si de plus en plus de gens affirme avec force l'identité de ce pays avec des petites choses de ce genre alors peut etre que les barbus se sentiront un peu moins pousser des ailes ...mais bon , ce n'est que mon avis ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien à ajouter à ce texte, il dit exactement ce que je pense de la situation française. Nous sommes, tels que l'avait prédis le Grand Charles: des veaux ! Ou des moutons. Bref, nous sommes devenus une ménagerie.
      Le voile est très tendance: on se voile la face, au physique et au figuré. Parce que nous sommes aussi devenus des autruches. Et le voile est si pratique pour pratiquer l'hypocrisie !
      En médecine, on dit qu'il vaut mieux prévenir que guérir. Depuis combien temps, nous le faisons et bientôt la guérison ne se fera que sous le bistouri. C'est une chirurgie lourde qui nous attend si nous n'alertons pas plus. Le principe de précaution n'est pas seulement valable pour la météo !
      Le même De Gaulle disait aussi que assimiler un certain nombre d'émigrés c'est bien et même souhaitable mais trop n'apportera que des troubles graves voire gravissimes.

      Supprimer
    2. @Tonton: je peux me tromper mais nous allons au devant de graves troubles " communautaires " tant effectivement une grande partie de la population en a ras le bol de l islamisation et marre d avoir été mené comme des veaux depuis si longtemps par la gauche . Il suffit d une étincelle, de pas grand chose et paf ! Alors, peut etre que le même type de manifestations qui se déroulent en Allemagne et aussi en Italie n auront pas lieu en France parce qu elles seront interdites par El Caudillo et son sbire Cazenueve, nous verrons, mais il va forcément se passer quelque chose. Le premier signal c'est le 18 janvier place de la Bourse a Paris, on verra? Puis les élections où le FN va cartonner et l UMP et le PS se morfondre et crier a la défense des valeurs républicaines...
      De Gaulle avait parfaitement raison, et si j osais Hortefeux aussi: quand y en a un, ça va...

      Supprimer
  7. Outre tout ce qui a été dit ci-dessus sur l'utilisation "orientée" du "trouble à l'ordre public", les provocs des antifas (supplétifs subventionnés de la police politique) et les médias, nous avons un handicap par rapport aux allemands :
    Eux ont leurs "ossis" des Länder de l'est et la mémoire vive de la chute du mur... On a oublié comment la RDA est parti tout doucement en couilles les derniers mois : Le largage par l'URSS moribonde n'aurait pas suffi sans les Montagsdemonstrationen. Ces manifs parties de Leipzig avaient lieu chaque lundi dans toutes les grandes villes avec des foules chaque semaine plus denses pour réclamer la libre circulation. Deux mois après le mur tombait... Et elles ont continué chaque semaine jusqu'en mars pour obtenir la réunification...
    Les Pediga reprennent la formule... chaque lundi. Chez eux, pour les gens, ça veut dire quelque chose qui est du lourd...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Plouc: bien sur qu ils ont une histoire récente avec la chute du mur qui stimule les Montagsdemonstrationen d'aujourd'hui. Comme dis plus haut, cela ne se produira peut etre pas en France mais le ras le bol anti-islam va se manifester d'une manière ou d une autre

      Supprimer
  8. Tiens, Jard n'a toujours pas commenté ce billet. Je repasserais... ;)

    RépondreSupprimer
  9. Mouvement anti-immigrés ou anti-turques? Les Allemands ont très probablement tendance à refuser d'épouser leurs immigrés turcs. L'Allemagne ne pourra donc trouver aucune solution à ce problème. En France, après avoir arrêté l'immigration, il suffira d'appliquer une laïcité stricte. Vous les épousez et les ferez ainsi disparaître.
    L'autre conséquence importante de ce mouvement, s'il s'étend, est la mort de la gauche française. Il deviendra parfaitement acceptable d'être européiste et islamophobe, cela favorise la position de Sarkozy et de l'UMP. Les racistes et les islamophobes aisés du FN rejoindront la droite classique pour coller toujours plus à l'Allemagne.
    Ce qui suit est très difficile à comprendre pour les gens du bassin parisien. Les Allemands qualifient les Turcs de musulmans exactement comme la gauche française, dominée par les régions de type allemand justement, nomme "Musulmans", les Maghrébins. La gauche française les vénère, là où les Allemands peuvent avoir une position plus normale vis-à-vis des gens du sud. Leur frein était le souvenir du troisième Reich et il saute en ce moment. Cela émerge à peu près une génération après l'intolérance anglaise ou néerlandaise et, au moment, où, près de cinq pour cent des jeunes en Allemagne, sont des Turcs. Les sociétés reviennent à leur fondamentaux et le nôtre sera assez proche d'un conflit entre le gaullisme et le pétainisme.
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ jard

      Pegida : mouvement avant tout anti-islamisation.
      Vous reprochez à certains d'être islamophobes. Pouvez-vous me dire pourquoi je devrais accepter l'islam qui :

      1) prône la supériorité de l'homme sur la femme (houhou Najat !),
      2) lui impose le port de vêtements lugubres et réducteurs,
      3) prend de plus de place dans l'espace public et dans les entreprises dans un pays aux racines chrétiennes
      4) considère tout non-musulman comme un ennemi qu'il faut égorger ?

      Les 3 premiers points sont déjà dépassés, le 4ème viendra très vite si les autorités ne réagissent pas et même les musulmans dits "modérés" devront suivre ou mourir.
      Regardez les médias (et les politiques) au moment du ramadan : tous les musulmans sont sensés pratiquer le jeûne, jamais ils n'auraient l'idée d'interroger un musulman qui affirmerait que lui ne suit pas le précepte. Pourquoi ?

      Supprimer
  10. Pégida est déjà en sur twitter avec Rémigration et bientot sur le bitume le 18 janvier . Notre Toréador national a prévenu qu'il ne tolérerait pas de manifestation contre ses amis islamiques ,la confrontation entre les Français qui en ont raz le bol et le PS qui cherche des voix pour Mars risque d'être olé olé , Mars arrive et c'est le piège pour le gvt .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: les élections de mars, ça va être la berezina pour le PS qui n arrive même pas a trouvé assez candidats pour couvrir le doublement d'effectifs necessaires qu ils ont eux meme créer avec la réforme departement/cantons, rajoute a cela le chomage qui continue, le ras le bol anti-islam... ça va être la curée - ils prevoient de perdre la moitié des départements qu ils contrôlent aujourd'hui. L'UMP et le centre vont tirer leur marron du feu et ... on ne parlera que du score du FN

      Supprimer
    2. @Claude Henri: ce qui est sur et certain c'est que l expérience Pegida semble intéresse les gens si j en juge par le nombre de vues pour ce billet et le relais qui en ai fait sur twitter et facebook.!

      Supprimer
    3. @ Corto
      Ben bien sûr que ça nous intéresse. :-)
      De là à ce que cela arrive en France... Moutons bien tondus et dociles... De plus, fortement culpabilisés par le "camp du bien"... Comprendre du "bien" dictatorial et répressif, contre notre volonté...
      J'ai comme un doute !!! Mais, sait-on jamais ? Un miracle peut toujours arriver, et les socialauds finir par comprendre qu'ils ont largement dépassé les bornes du supportable.
      L'avenir nous le dira. Peut-être...

      Supprimer
    4. @Franzi: Coucou ! T'ais-je souhaité la bonne année ? Je ne crois pas alors bonne et heureuse année 2015 à toi et aux tiens.

      A la reflexion , je ne crois pas que cela arrivera en France sous la même forme. Mais bien plutot comme le dit un commentateur plus haut , cela arrivera par les urnes avec un vote de plus en plus massif pour le FN ou par des violences de rues, des actes islamophobes de + en + nombreux , une escalade en quelque sorte. mais nous verrons. ce qui est sur c'est que l islamisation forcée n est plus supportable, d ailleurs au terme islamisation qui suppose une certaine radicalité, je préférerai celui de musulmanisation, plus soft dans les faits mais bien plus dangereux selon moi pour l équilibre de notre pays

      Supprimer
    5. @ Corto
      Complètement d'accord avec ce dernier paragraphe. Il est clair que l'overdose est dépassée et qu'il suffira d'un rien pour tout faire exploser. Et qui dit "explosion" dit dégâts. Collatéraux ou pas.

      Pour les vœux, quelle observation ! Et quelle attention (double sens) ! Merci beaucoup. :-))
      En ce moment, bien que canard boiteux, je suis souvent par monts et par vaux. Alors, comme souvent, je lis avec retard, et réponds de même... ;o)
      C'est ainsi que j'ai profité des vœux collectifs avant ce "service" particulier. Et j'y ai répondu, mais si tardivement que cela a dû vous échapper. :-)
      C'est très volontiers que je renouvelle mes vœux de bonheur et de santé pour vous et votre chère famille, ainsi que pour vos lecteurs avec qui je partage le bonheur de lire vos savoureuses chroniques.
      Je vous souhaite aussi la force, pour continuer à si bien faire vivre votre blog, et la chance pour qu'il échappe aux fourches caudines de la Gest' (oups) ! de la Nullandie.
      Enfin, je vous souhaite bon courage pour l'utilisation de votre cadeau de Noël ;o))
      Pour moi, le Père Noël a été plus sympa : il m'a porté une tablette afin que je puisse continuer à vous lire malgré les mois d'absence nécessaires à ma rénovation (échange standard + rôdage !). Seul "hic" : je ne sais pas encore m'en servir !!!... ;o)))
      Heureusement, il me reste encore deux semaines pour l'apprentissage !

      Le mot de la fin : merci beaucoup Corto pour tout ce que vous nous offrez.
      J’imagine bien tout le temps que vous devez passer à préparer ces billets, même ceux paraissant les plus anodins ; et aussi la passion, l'énergie, la volonté, l'imagination...
      J'en suis très admirative, et vous en remercie encore une fois. :-))

      Supprimer
    6. @Franzi: merci beaucoup et bon courage pour la suite. demain, moi , je me mets au vélo pour de bon 20 minutes force 4, ça va etre la torture
      bises

      Supprimer
    7. Vélo ? hihihi........

      Supprimer
    8. @Boutfil: hé, ho, ça va, j aimerais t y voir. 20 minutes c'est crevant ! la vache ! demain, je vais faire 19 minutes

      Supprimer
  11. Je pense que "nous sommes le peuple" est bien plus explicite que "le peuple d'abord".
    Cette dernière assertion fait un peu racolage politique, alors que la slogan de Pegida
    dit bien ce qu'il veut dire : "écoutez nous sans quoi il vous en cuira !".
    Pourvu que nous prenions ce train là en marche, personnellement je suis prêt à y aller
    tous les Lundi et les autres jours s'il le faut.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Nouratin
      D'accord à 1 000% avec vos propos.
      De plus, cela induit une force ainsi qu'une menace latente qui ne sont pas du tout sous-entendus dans le second slogan qui, par ailleurs, me semble assez fade.

      Supprimer
    2. @Nouratin: bien vu effectivement: " Nous sommes le peuple "! Voilà. Dommage que nos z'élites n'en aient rien à cirer

      Supprimer
  12. mais nous pouvons accepter en France comme en Allemagne des étrangers à partir du moment ou ils respectent nos coutumes et nos lois et qu'ils travaillent comme les autres. Nous avons des soucis car nous avons laissé faire !
    A nous d'imposer nos valeurs ce qui n'empêche ni l'écoute de la différence ni la tolérance ! bien au contraire ...
    ce n'est pas de racisme qu'il s'agit et que voudrait nous faire croire tous ces gauchiards incapables de nourrir avec leur propre argent ces étrangers ( cf madame Cresson qui ne supporte pas des roms à proximité de chez elle) mais d'intolérance vis à vis de cultures qui ne sont pas les notres et que l'on impose finalement dans bien des endroits du pays !
    imaginez 5 minutes un blanc arrivant en Arabie Saoudite en maillot de bain avec un gros cigare et des bouteilles de bière dans le sac à dos !! dehors et vite ... eux, ils n'on jamais lachés sur leurs principes !

    Nos politiques sont laches. Pour éviter la misère dans le monde c'est sur place et dans les pays d'ou viennent les immigrants qu'il faut agir. Le bon sens même et il y a même une double lacheté car non seulement on vend notre ame au plus radicaux chez nous mais on laisse des peuples entiers dans la misère, ailleurs, sans bouger le petit doigt

    nous sommes le peuple oui, un peuple qui s'est forgé en plusieurs siècles d'histoire et qui espérons le ne sera pas devenu un pays offert aux extrêmes quels qu'ils soient dans 30 ans !

    a nous de nous mobiliser effectivement mais vu la manière dont cela s'est passé avec la manif pour tous il est probable qu'il faudra en passer par des actions plus fortes c'est à craindre car le pouvoir en place écoute peu le peuple.. un comble pour des socialistes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ PhilZ
      Voici le problème parfaitement posé et j'adhère complètement à votre analyse.
      Simplement, plutôt que "le pouvoir en place écoute peu le peuple",
      je dirais : "le pouvoir en place N'écoute PAS DU TOUT le peuple'.

      Or, comme l'a souligné Nouratin, le peuple, c'est NOUS.

      Supprimer
    2. @Philz: si La Manif pour Tous s'était comporté comme les Bonnets Rouges ou comme les Zadistes moyens, le mariage zinzin ne serait pas passé, le gouvernement aurait reculé. mais voilà, les gens de droite, en France sont soient trop respectueux des lois et règlements soit très couillons soit des veaux.

      Supprimer
    3. d'accord avec toi Corto et c'est bien ce qui m'inquiète depuis un bon moment... faudra-t-il une nouvelle révolution dans notre pays pour retrouver juste notre identité de peuple ouvert aux autres mais avec des racines et des valeurs transmises depuis si longtemps et que l'on foule au pied pourtant aujourd'hui au simple jeu de la démagogie et de l'électoralisme ..
      le problème s'accentue d'autant plus que dès que quelqu'un ose dire juste un peu que l'on va trop loin et que le pays y perdra son ame il est traité de raciste de xénophobe appartenant au FN ( Zemmour par exemple)
      MERDE non ! . je voyage beaucoup et mon premier sentiment quand j'arrive chez les autres .. respecter celui qui m'accueille plus que tout, comprendre ce qu'il est et m'adapter ...pour mieux le comprendre et m'en faire un ami
      est-ce si difficile pour les autres d'en faire autant chez nous ? ici ou en Allemagne ou ailleurs.
      combien de guerres ont éclaté dans le monde juste parce que l'oubliait ce simple principe de tolérance !
      essayons de défendre cette ligne non ?

      Supprimer
    4. Inspiré par Pegida, un rassemblement est prévu le 18 janvier à Paris, à 14h30, place de la Bourse, à l'initiative de Résistance Républicaine et de Riposte laïque, pour demander l'expulsion des islamiste radicaux. Sortez de derrière vos écrans et faites vous entendre dans la rue!

      Supprimer
  13. On peut craindre un islam violent, fanatisé et revendicatif. Pour autant je crains que de tels mouvements ne dégénèrent en règlements de compte, comprenez guerre civile. Je serai alors du camp de ceux qui protègeront leurs frères humains pourchassés car arabes et/ou musulmans. J'entends la majorité qui aspire à vivre intégrée et en paix. Je sera du camp de ceux qui veulent éradiquer la déferlante islamiste mais aussi les politiques qui nous ont foutu dans cette merde car si l'intérêt supérieur de la Nation avait été respecté, nous n'en serions pas là. Les politiques nous on trahi à un mondialisme effréné qui fait les affaires d'ordures sans scrupules.

    RépondreSupprimer
  14. D'ailleurs ça fait 2 ans que j'envisage, sans le faire, d'écrire un truc là-dessus. Si ça pète, ce sera la grosse daube, il y aura du gaucho avec du psychopathe et du réac contre tous ceux qui tenterons de limiter la boucherie. En gros, ça va dégénérer sévère. Si ton voisin reubeu sonne à ta porte poursuivi par quelques-un de tes commentateurs ou ceux de Jegoun ou les miens. Tu fais quoi ? T'as 1 nano seconde pour faire parler ta conscience. Bien malin celui qui pourra alors prévoir qui sera dans quel camp. Mézavi (pour te paraphraser) que ce sera un gros milkshake et il y aura de la subduction dans les plaques politiques. Alors dans l'exemple précédent, tu me diras, pfff trop facile, j'suis un être humain pas une ordure, j'ouvre la porte à mon voisin reubeu, parce qu'en plus il est trop sympa et mignon, ce qui ne gâche rien. Oui mais... :
    Si la veille un reubeu enturbané, a décapité ta boulangère au moment où elle te tranchait le pain ? Ca joue ou pas dans la réaction du lendemain ? Ton cerveau fait un 180° et tu fais un amalgame salto arrière ?
    Parce que quand tout le monde soupçonnera son voisin d'atrocités, de ratonnades ou d'attentats, on fera quoi ? On s'achète la robe du Dalaï-Lama et on s'immole ou bien on tente juste de sauver sa peau en fermant la porte au nez de ceux qui se font poursuivre ? Je n'ai aucune confiance dans les politiques avant une crise majeure de ce genre, ni pendant, ni après. D'ailleurs les gauchos seraient les premiers à tenter de profiter de la situation après une guerre civile. Je les vois nous sortir : on vous avait prévenu que LMPT c'était rien que des fascistes. Le rose et le bleu c'était un signe...
    Ce qu'il faut dans ces cas-là, c'est un coup d'état militaire, histoire de remettre tout le monde dans le droit chemin :
    - Expulser les nuisibles islamistes fanatisés
    - Protéger les innocents
    - Foutre dehors les psychopathes
    - Foutre dehors les politiques corrompus ou alors les pendre, cour martiale et tutti quanti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Vlad
      Un p'tit coup de chaud ? ;o)
      Mais, dans le fond, je suis assez d'accord avec vous.

      Supprimer
    2. @Vlad: et bien écris le ton truc, tu le fais sibien quand tu veux !

      Supprimer
  15. le 18 janvier donnera la couleur de la suite, si le mouvement est très suivi, il y en aura d'autres, ce sera comme la manif pour tous, c'est la première qui a fait sortir les gens , par contre, dans nos quartiers dits sensibles, il est vrai que ça peut devenir extrèmement dangereux et explosifs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: je crois que je vais y aller le 18 si je peux, pas pour participer mais pour humer l ambiance

      Supprimer
  16. dimanche 18 JANVIER 14 h 30 PLACE DE LA BOURSE VENEZ DIRE NON A l'INVASION DE LA FRANCE PAR L'ISLAM VENEZ NOMBREUX !

    RépondreSupprimer
  17. Surprenant tous ces commentaires!!! Mais que cela fait du bien. J'avais déjà entendu parler de pégida par le biais d'un article dans Ouest France. Aujourd'hui, j'en ai entendu parler sur Europe 1. Mais soyez prudents l'inquisition gauchiste veille au grain et nous fera encore passer pour des gens égarrés. Je pense qu'un tel mouvement pourrait démarrer en France, mais le fait que les journalistes et nos politiques ferment les yeux sur cet islamisation en nous imposant ce qu'il est bon d'en penser pourrait le rendre bien plus explosif qu'en Allemagne. Dans mon entourage, les langues se délient, et les constatations de tout ce qui est en train de faire peu à peu disparaitre notre culture est affligeant et passé sous silence. Plutôt que de faire passer les zemmour, houellbec, Renaud camus, électeurs du FN pour une bande de demeurés, il devrait se poser la question si l'islamisation, le multiculturalisme qu'on nous impose, les français sont-ils tous prêts à l'accepter? Il risque d'y avoir un sérieux problème identitaire en France.

    RépondreSupprimer
  18. comment en vouloir aux peuples de dèfendre leurs identités les gouvernements de l'europe ses flagrant sa saute yeux ils nous changes tout doucement dans quelque temp 10 15AN nous serons tous et toutes sous un régime dur totalitaire les gouvernements nous ouvres les portes de l'enfer .
    l'islam est la sur notre territoire les imams de notre pays surtout le grand imam des mosquées de france ;main dans la main avec d"autre imams radicales au moyenne orien qui eux fréquente des groupes terroristes reconnu dangereux en occident .il faut se battre et je soutien le groupe PEGIDA avent que nos filles ne sois encager soumise ;nos fils opprimé stresser il faut défendre nos libertés et que nos vies ne dépend pas d'un fanatique aux humeurs meurtriers de la charia.

    RépondreSupprimer
  19. MERKEL est entrée dans la dhimmiitude en allant défiler aux COTES DES MUSULMANS CONTRE LES PEGIDA : LA HONTE ! La fréquentation rapprochée du dimanche 11 janvier avec hollande l'a corrompue "l'islam appartient à l'allemagne" dit-elle, depuis quand ?

    RépondreSupprimer
  20. Pégida est un leurre, inoffensif. À quand des vrais de vrais.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP