vendredi 9 janvier 2015

Il n'y a pas lieu de s'apitoyer sur les journalistes de Charlie Hebdo (Rokhaya Diallo)


En 2011, le journal Charlie Hebdo est nuitamment incendié. L'émotion est grande et certains refrains que l'on entend aujourd'hui étaient déjà entonnés: liberté de la presse, liberté d'expression... Une vingtaine de personnalités co-signent une tribune que je vous prie de bien vouloir lire, vous ne le regretterez pas... promis ! 

" Pour la défense de la liberté d’expression, contre le soutien à Charlie hebdo !:

Parce que la liberté d’expression est pour nous un principe précieux, nous refusons catégoriquement l’instrumentalisation bouffonne et intéressée qui en est actuellement faite par le couple Guéant-Charb, par la classe politique et par les grands médias.

Nous affirmons :

qu’un cocktail molotov lancé la nuit dans des locaux vides et n’occasionnant que des dégats matériels ne mérite pas une mobilisation médiatique et politique supérieure à celle, pour le moins discrète, qu’occasionne l’incendie ou la mise à sac d’une mosquée ou d’un cimetiere musulman.

que la disproportion entre les unes alarmistes sur l’incendie de Charlie Hebdo et les brèves de dix lignes sur les saccages de lieux de culte musulmans entretient une vision du monde raciste : si un saccage est plus grave qu’un autre, c’est que les biens des uns sont plus précieux que les biens des autres, et c’est en définitive que les uns valent plus que les autres.

que le climat d’état d’urgence et d’union sacrée qui s’instaure aujourd’hui autour de Charlie Hebdo est d’autant plus odieux qu’il tombe au même moment qu’un silence et une indifférence quasi générale face à un autre incendie, lui aussi parisien, lui aussi d’origine criminelle, à ceci près qu’il visait un bâtiment occupé par des Roms et qu’il a entraîné une mort d’homme : Ion Salagean.

que Charlie Hebdo, en acceptant la visite intéressée de Claude Guéant, qui incrimine avec empressement des "extrémistes musulmans", en l’absence du moindre élément de preuve, participe, comme il l’a déjà fait dans le passé en publiant des articles ou des dessins antimusulmans, à la confusion générale, à la sarkozisation et à la lepénisation des esprits.

qu’il n’y a pas lieu de s’apitoyer sur les journalistes de Charlie Hebdo, que les dégats matériels seront pris en charge par leur assurance, que le buzz médiatique et l’islamophobie ambiante assureront certainement à l’hebdomadaire, au moins ponctuellement, des ventes décuplées, comme cela s’était produit à l’occasion de la première "affaire des caricatures" - bref : que ce fameux cocktail molotov risque plutôt de relancer pour un tour un hebdomadaire qui, ces derniers mois, s’enlisait en silence dans la mévente et les difficultés financières.

que, contrairement à ce qui se dit et se répète jusqu’à la nausée à la faveur de ce nouveau buzz antimusulman, la liberté de critiquer l’islam est tout sauf menacée, et que toute personne dotée d’un minimum de bon sens peut même constater, en inspectant semaine après semaine la devanture de son kiosque ou les programmes de télévision, que concernant l’islam, non seulement la critique mais aussi la caricature et l’injure prospèrent en toute tranquillité et en toute bonhomie depuis au moins une décennie.

qu’en revanche, il est une liberté d’expression qui est bel et bien menacée, et même plus d’une : celle pour commencer des femmes qui voudraient s’habiller comme bon leur semble, sans qu’un Etat national-laïque leur impose par la loi un dress-code de bonne musulmane cheveux aux vents ; celle de ces mêmes femmes lorsqu’elles voudraient faire entendre leur ras-le-bol des regards, injures et discriminations qu’elles subissent quotidiennement au motif qu’elles portent un foulard ; celle des sans-papiers qui aimeraient avoir la parole et informer le public sur la réalité de leurs conditions de vie ; celle des SDF, des chômeurs, des précaires, qui sont les perpétuels recalés de l’espace public officiel - cet espace de "libre expression" qu’il s’agirait aujourd’hui de défendre, main dans la main avec Charb, Luz, Riss et leurs supporteurs Claude Guéant, Ivan Rioufol et Marine Le Pen.

que les leçons de tolérance adressées par l’élite blanche aux musulmans, présumés coupables de l’incendie, sont pour le moins malvenues puisque, contrairement à ce qui se dit et se répète, le délit de blasphème existe en France : depuis les lois Sarkozy de 2003, de très lourdes amendes et peines de prison sont prévues contre toute "offense au drapeau ou à l’hymne national".

que la liberté d’expression consiste à donner la parole aussi à la masse de celles et ceux, musulmans ou pas, qui n’éprouvent absolument aucune sympathie pour Charlie Hebdo, y compris "dans ce moment difficile", à toutes celles et ceux qui n’ont, depuis des années, aucun espace dans les grands médias pour dire leur écoeurement face à la nouvelle marque de fabrique de cet hebdomadaire : un anticléricalisme primaire doublé d’une obsession islamophobe.

que, pour commencer, la liberté d’expression consisterait, pour que les amis de Charlie Hebdo retrouvent une once d’honneur, à donner abondamment la parole aux proches de Ion Salagean, à ses amis résidents du 163 rue des Pyrénées, et plus largement aux Roms qui subissent depuis de nombreux mois, et depuis bien plus longtemps en fait, le plus brutal et le plus assumé des racismes d’Etat."

Les signataires de ce texte: Saïd Bouamama est sociologue et militant antiraciste ; Youssef Boussoumah et Houria Bouteldja sont membres du Parti des Indigènes de la République ; Abdelaziz Chaambi est porte parole du Collectif contre le racisme et l’islamophobie ; Ismahane Chouder et Ndella Paye sont membres du Collectif des Féministes Pour l’Egalité, de Mamans Toutes égales et de Participation et Spiritualité musulmanes ; Christine Delphy et Sylvie Tissot sont sociologues et militantes féministes ; Olivier Cyran, Thomas Deltombe, Rokhaya Diallo, Sébastien Fontenelle et Hassina Mechaï sont journalistes ; Henri Braun et Nawel Gafsia sont avocats ; Arielle Saint Lazare est militante féministe ; Laurent Lévy, Faysal Riad, Karim Tbaili, Pierre Tevanian et Najate Zouggari sont militants antiracistes.

Est-ce que tous ces braves gens arrivent aujourd'hui à se regarder dans la glace ? Seront-ils dimanche dans la rue ?  Depuis, nous sommes en 2015, Sarkozy et Guéant ne sont plus là, ils ont été remplacés par Hollande, Valls et Cazeneuve, les camps de Roms continuent d'être rasés, l'Etat-national-laïque interdit toujours le voile, le chef du Parti Socialiste et le président du groupe du même nom à l'Assemblée appellent à censurer Zemmour... Pour ce qui est de Charlie Hebdo et des musulmans présumés coupables... on sait ce qu'il en reste !

Folie passagère 2606.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

48 commentaires:

  1. Ils seront dimanche avec la foule des pleurnicheuses comme Bedos et d'autres vieux cons, et personne n'osera leur rappeler leurs écrits et leurs paroles, parce cépapareil ! t'as rien compris toi......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: mais si je te jure, j ai tout compris: ce qui avant était mal est bien aujourd'hui. C'est simple. Quand je pense que tous ces pignoufs ont certainement voté pour Président !

      Supprimer
    2. Bedos tire à boulets rouges sur Charlie Hebdo

      https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=cxwwP62smgo

      Supprimer
  2. Rokhaya Diallo, n'est-ce pas cette petite chose à qui Rioufol a demandé de se désolidariser de ces islamistes, chose qu'elle n'a pas faite, préférant se victimiser avec des larmes de crocodiles et faire passer Rioufol pour un salaud et ce, avec le soutien général des invités du plateau ?

    Ce soir, civilisation : 4, barbarie : 13.
    Mes compliments au RAID et au GIGN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilli: C'est elle effectivement, souvent invitée des plateaux TV et particulièrement chez Taddéi. Une égérie de la diversité.

      OUi félicitations au Raid et GIGN

      Supprimer
    2. Pas besoin d'être un fin psychologue pour constater que cette Diallo transpire la haine raciale...
      Matador

      Supprimer
    3. Cette Diallo transpire la haine raciale...

      Supprimer
    4. elle n'est pas encore arrivée à vaincre son complexe de femme noire, donc elle hait les blancs

      Supprimer
    5. @matador: une copine à taubira peut-etre

      Supprimer
  3. Encore une fois : bonne pioche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: Il faut sans relâche leur mettre le nez dans leur pipi à ces zozios là, y compris avec un simple petit blog et mes petits doigts sur le clavier.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Oui. Et vous faites cela vraiment très bien, avec "un simple petit blog et (vos) petits doigts sur le clavier", et aussi beaucoup de talent et d'à propos.
      Merci à vous.

      Et très grand merci et toutes mes félicitations au GIGN et au RAID, ainsi qu'à tous les policiers, ambulanciers et autres acteurs. Du terrain.
      Parce que les autres pignoufs...

      Supprimer
    3. @Franzi: parce que les autres pignoufs vont nous chanter que la France est debout, la France ne faiblira pas, la France solidaire et vigilante... blablabla...

      Supprimer
    4. Quel cinéma ! et tous les Merkel Cameron et autres qui vont défiler avec le gros ! et les gens croient à cette guimauve ! on en a bien pour encore une semaine de ces conneries, pendant ce temps là on parle pas des chômeurs ni du reste, c'est tout à fait ce qu'il fallait pour que les sondages remontent encore une ou 2 conneries du genre et il est réelu les doigts dans le nez , il peut les remercier les islamistes

      Supprimer
  4. Oui enfonçons leur le nez dedans, mais pas seulement à ces saloperies là,
    à tous ceux de gauche et "de droite" qui nous ont imposé ce changement de
    population dont on commence -enfin je l'espère- à entrevoir les effets.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: même si les effets sont visibles, tu es prié de bien vouloir les ignorer, okay ? Président l adit: Solidarité, té-té

      Supprimer
  5. Donc Montrouge n'avait rien à voir avec Charlie Hebdo....,mais en fait oui
    Ah, j'oubliais que les services communiquent par télex (voir la fiche signalétique d'hier).
    Cazenave est pitoyable !
    Et Maam Taubira a libéré Coulibany fin 2014 avec une peine de 5 ans fermes pour faits d'islamisme/terrorisme en 2010; bravo!
    Félicitations aux force de police, quoi qu’à Vincennes ça m'a paru un peu...bordélique.
    Pèpère va pouvoir se réjouir ce soir à 20h.
    Au fait, la manif du 18 janvier, place de la Bouse est interdite; mais pas celle de dimanche.
    Et ça vient parler de liberté d'expression et d'union nationale.
    A vomir

    Penthièvre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certaine que Pépère ait lieu de se réjouir dans son intervention de ce soir, même si le connaissant, il en est parfaitement capable tellement on le sent, dans ces circonstances, imbu de sa personne.

      Certes les 3 terroristes ne terroriseront plus personne et les forces de polices ont en l'occurence fait le job, mais une 20aine de morts par attentats sous un quinquennat (et il n'en est qu'à sa moitié), ça fait tache sur un CV.

      D'autant que les tueurs, compte tenu de leurs antécédents auraient dû être marqué à la culotte si ce n'est derrière les barreaux ; Ainsi, les honnêtes gens auraient été protégés de ces malfaisants. Dans certains cas, le rôle de la prison devrait être de protéger les populations, autant que de punir les coupables.

      Supprimer
    2. @Penthièvre et Cyrielle: moi, je ne voudrais qu une chose ce soir: Que Taubira nous explique comment un gars comme Couballimachinchose condamné à 5 ans de prison en 2013 a pu faire tant de dégats en janvier 2015.

      La manif du 18 janvier a été interdite par Boucault pour cause de plan Vigipirate mais pas celle de dimanche que promeut Président: cherchez l érreur

      Supprimer
    3. En fait, la manif du 18 vient d'être autorisée par annulation en référé de ladite interdiction.

      Supprimer
  6. Et ça continue ! Merci, Corto pour ce rappel de 2011, ils ne sont pas à une contradiction près. Il faut leur mettre tout ça dans la gu..le ! L'étaler sur les réseaux ...
    Effectivement, nos artères sont à dure épreuve en ce moment. Et ce n'est pas fini ! (Dans nos banlieues ils sont dans une haine puissance 10, ce soir après la mort de leurs "frères")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: faut faire circuler ce genre de choses. Les Diallo vont continuer de sévir sur les écrans et personne pour leur rappeler leurs conneries d'avant hier. de la même façon qu aucun politique ne se pose, ouvertement, la question de savoir ce que Coubaally faisait dehors !
      Dans les " banlieues" , ils rigolent, pleurent les frères Kachoui et Couballytruc

      Supprimer
  7. Bravo au Raid et GIGN , président va en faire son chou blanc ce soir , j'en suis malade d'avance , sinon il n'y a rien à ajouter à ton article , tous ces pleurnicheurs n'ont qu'à se regarder dans une glace , le racisme , comme ils disent , vient de chez eux ,le complexe d'infériorité leur est trop grand et il sera toujours présent .
    Comme la liberté d'expression est toujours en vigueur je dit un gros MERDE à cette égérie de la bêtise d'importation .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: oui bravo a eux ! en voilà des héros.
      Pour ces pleurnicheurs, ils ne vivent que de subventions et des procès que parfois ils gagnent ou bien de leurs traitement de fonctionnaires. L anti-racisme a sens unique est leur gagne pain et la promotion de l islam leur confiture. Pouah !

      Supprimer
  8. J'avoue, mon cher Corto, que je n'ai pas compris grand chose à tous ces amalgames particulièrement indigestes. En revanche apprendre que Bedos détestait Charlie, ça m'en a quand même bouché un coin. Je me demande, vue l'ambiance, s'il ne va pas être obligé de se faire hara-kiri ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: indigeste certes, que vous n'ayez pas compris, je ne vous crois pas :) Bedos aurait pu signer cette tribune vu ce qu il dit de Charlie dans cette vidéo ( qu entre nous j avais mis en lien dans un billet hier matin je crois) et qu il se fasse haraKiri ne me ferait ni chaud, ni froid, si en plus il peut inspirer son rejeton...

      Supprimer
  9. Quel beau billet.Il est bon quelquefois d'être un peu fouille-merde:il ne faut pas en laisser le monopole aux journaleux bien-pensants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jean marc: fouille merde , disons plutot enchanté de voir comment tous ces jeanfoutres vomissaient ce qu il chérissent aujourd'hui. pas compliqué de retrouver ce genre de tribune, suffit de le vouloir et hop, en 5 minutes Google te renseigne. Boulot que tous journalistes bien-pensants pourrait faire aussi: Non, je déconne, z'ont d autres chats a fouetter

      Supprimer
  10. La France est sauvée !
    Hollande participera à la marche de dimanche.
    Ne serait-il pas plus judicieux de laisser les forces de l'ordre se reposer plutôt que de sécuriser une manifestation dont les islamistes se contrefoutent totalement.
    Les magistrats anti-terroristes eux-mêmes sont plus que réservés !

    I-téléphobe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I-tléphobe: ça fait deux jours que Président promeut cette manif, il ne peut plus reculer et tant pis si ça va couter un max en sécurité, c'est pas cher, c'est l état qui paye. par contre pour la manif anti-islamisation du 18 janvier, elle est interdite pour cause... de plan vigipirate !

      Supprimer
  11. Une argumentation qui amalgame féministes, Roms, musulmans, SDF etc (curieusement rien sur le mariage des prêtres, sur le son du cor si triste au fond des bois, ni sur la pluie qui tombe quand le travailleur syndiqué est en RTT), tout ça pour taper sur Charlie-Hebdo et tous ceux qui n'aiment pas l'Islam.
    Petite piqure de rappel pour ceux qui, bien qu'attachés à la liberté d'expression, tout en plaignant les victimes, refusent de se sentir concernés par le massacre d'anarchistes rigolards et peu respectueux des critères du bon goût journalistique.

    RépondreSupprimer
  12. "Les indigents de la république" ça serait plausible. merci pour ce rappel corto

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @archischmock: toi je ne te cause plus tant que tu ne nous abreuveras pas à nouveau de tes vidéos.

      Supprimer
  13. Hier soir dans "Envoyé Spécial", j'ai été très surpris de voir que lors de la publication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo, Manuel valls, Jean-Marc Hérault et biens d'autres condamnaient ces publications. Je vous passe toutes les manifestations musulmanes à l'époque, ils étaient plutôt nombreux et avaient l'air vraiment en colère pour des gens qui se revendiquent d'une religion de tolérance. Les socialistes sont vraiment imprévisibles, ou plutôt réversibles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jena-maille: Girouettes tout simplement !

      Supprimer
  14. a mettre en parallèle avec ça... c'est encore plus fendard !

    http://www.katibin.fr/2015/01/08/charlie-hebdo-sur-rtl-rokhaya-diallo-pleure-apres-les-propos-tenus-par-ivan-rioufoul/

    RépondreSupprimer
  15. tonton flingueur9 janv. 2015 à 22:22:00

    ne te fait surtout pas d'illusion Corto, tout ce petit monde peut se regarder sans problème dans la glace et va meme continuer a venir pérorer a la tv pour dénoncer la méchante islamophobie souchienne et française, diallo est l'archétype de ce qui plait a la boboitude collabo, femme, noire, muzz, qui passe son temps a cracher son mépris du blanc, de la France, bref tout ce qui les fait jouir, Jeannette Bougrab a parfaitement dénoncé hier ces petites merdes qui ont installés une censure de fait sur tout ce qui touche l'islam contrairement a ce que voudrait le faire croire diallo , quand le coupable devient la victime... il y a fort a parier qu'elle sera encore invité régulièrement pour cracher son venin, ah au fait vu ce soir 5 mn sur canal un pseudo rappeur mettre en cause Houllebecq et zemmour... la manœuvre de diversion commence et elle va durer, Finkie va y avoir droit aussi, quand le sage montre la lune , tous nos imbéciles regardent le doigt...

    RépondreSupprimer
  16. JE SUIS NABILA ...

    Ben oui quoi , cette pauvrette est complètement abandonnée depuis deux jours , et pourtant elle est aussi
    une cpf me semble-t-il ? Elle se retrouve au chomdu et personne ne va manifester pour elle ?
    Heureusement que je suis là , oui !

    Jérôme

    RépondreSupprimer
  17. Alors c'est pour quand la démission de Taubira ?
    Ce serait un minimum avec tous ces assassins qu'elle a contribué à faire libérer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait
      http://www.atlantico.fr/pepites/prise-otages-vincennes-amedy-coulibaly-sortait-prison-1946704.html

      elle doit sauter mais elle est protégée la garce !

      Supprimer
    2. En fait, on vous a mal renseigné : le nombre de personnes sous écrou à atteint un record l'année dernière. Comme quoi

      Supprimer
  18. Merci à Anonyme 18:43 pour la video de Bedos.
    Son sketch est encore meilleur que celui de Calais !
    Finalement ce type n'arrive à être drôle d'une certaine façon que quand il se veut sérieux.
    A noter que pour lui Mahomet attaqué par Charlie c'est mal, le Pape attaqué par Bedos c'est drôle...

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  19. Cette émission est un vrai scandale. Tous les invités sont soit d’extrême gauche soit en lutte contre l'"islamophobie'" un tribunal stalinien sans bien sûr l'accusé s'installe contre Rioufol en revanche rien sur la pétition de Diallo. De plus pas des condamnation de personnes des actes, que des excuses.

    RépondreSupprimer
  20. Voici l'émission :
    http://www.franceinter.fr/emission-comme-un-bruit-qui-court-comme-un-bruit-qui-court-mais-qui-refuse-de-semballer

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP