dimanche 4 janvier 2015

Quand vous apprenez qu'un bébé Rom est mort, méfiez-vous !


Quand j'ai appris qu'un maire avait refusé dans sa commune l'inhumation d'un bébé, ma première réaction, dans l'instant, a été de me dire: quel salaud ! C'est-y pas possible d'être aussi dégueulasse ! Ma deuxième réaction fut de penser que c'était trop gros pour être vrai.

Et puis juste après, j'ai appris que le maire de Champlan était Divers Droite et que le bébé était Rom. Alors, là, j'ai tout de suite freiné des quatre fers et me suis dit: attention, il y a de la carabistouille dans l'air. J'en ai été convaincu dès que j'ai vu que l'affaire prenait de l'importance et que les acteurs de ce film glauque étaient l'Asefrr (association de solidarité en Essonne avec les familles roumaines et Rroms) et le maire UMP de Wissous, le même qui avait fait expulser de sa commune la communauté Roms à laquelle appartenait la famille de ce pauvre bébé, communauté qui n'avait eu d'autre choix que de s'implanter en loucedé à... Champlan. Vous suivez ?

Bref, le pauvre bébé rom est mort, il fallait le faire enterrer, la famille avait choisi que cela serait à Champlan et l'Asefrr avait missionné (payé) une agence de pompes funèbres pour officier. Et là, patatras, l'ignoble maire de Champlan, Monsieur Leclerc,  refuse, nous dit-on, de délivrer le permis d'inhumer dans le cimetière de sa commune. Que la famille soit domiciliée à Corbeil Essonne, au siège de l'Asefrr, et non à Champlan, n'a aucune importance pour les médias. Que l'on ait pris le temps d'écouter le maire de Champlan, non plus. Ce qui compte, c'est ce qui nous été transmis: le maire refuse d'enterrer un bébé rom dans sa commune, le maire de la commune voisine qui avait fait expulser la dite communauté, indigné par le comportement de son collègue, est passé sur toutes les ondes pour nous dire que son grand coeur avait fondu et qu'il accueillerait l'inhumation dans sa commune. Nous avons le méchant et nous avons les gentils. Cool, comme d'hab, la machine à conneries s'emballe. Valls prend le temps de twitter son indignation, le nouveau défenseur des droits, Jacques Toubon, annonce vouloir se saisir du dossier pour en savoir plus (au moins reconnait-il ne pas tout savoir de l'affaire), les pleureuses habituelles se mettent à pleurer et roule ma poule: le monstre est cerné et tant pis si personne ne s'étonne de ne pas avoir entendu le coupable désigné.

Le con ! Non seulement il est coupable, selon Valls, "d'avoir refusé une sépulture à un enfant à cause de son origine" mais pire, toujours selon Valls, ce faisant, " il a injurié la mémoire de l’enfant et injurié ce qu'est la France " ! Plus classique, l'Asefrr condamnera le maire pour " racisme, xénophobie et stigmatisation".

Alors, vous imaginez bien que quand monsieur Leclerc finit par prendre la parole et expliquer le pourquoi du comment, tout le monde s'en fout. Tant pis si il nie catégoriquement avoir refusé l'inhumation, tant pis si il explique qu'il a répondu à l'Asefrr et aux pompes funèbres que cela avait peu d'importance, la famille avait le choix d'inhumer le bébé soit sur sa commune soit à Corbeil où est domiciliée la dite famille, tant pis si il nous dit que pour lui, "c'était okay, le bébé pourrait être inhumé là où la famille le souhaitait", tant pis si il nous explique qu'il y a eu une incompréhension entre ses services municipaux et l'Asefrr, tant pis, si... tant pis si... Ses explications n'intéressent personne, d'ailleurs, on ne les a même pas attendu pour le juger et le déclarer coupable d'ignominie. Comme d'habitude.

Encore une belle polémique à la con, une belle manipulation médiatique, un joli coup de com' de la part de l'Asefrr et du maire de Wissous, une superbe récupération politique de notre premier ministre et tant pis si, in fine, du bébé et du coupable qui n'en est pas un tout le monde se fout, l'important est de nous avoir choisi et désigné un monstre bien de chez nous. Et ça, par les temps qui courent, ça n'a pas de prix !

Et dire que nous ne sommes que le 4 janvier...

Folie passagère 2597.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

43 commentaires:

  1. tonton flingueur4 janv. 2015 à 18:48:00

    j'ai regardé les explications du maire sur bfm, tout juste si les 2 journaleux de service ne le sommaient pas de faire repentance séance tenante... mais bon pendant les 2 ans et demi restant on va se bouffer ce genre de "diversions" toutes les semaines , histoire de remobiliser l'électorat de gauche ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: comme tu dis , la parfaite polémique montée de toutes pièces pour " remobiliser " la gauche. Compte tenu de son état de démobilisation, il est a craindre qu elle ne soit pas la dernière

      Supprimer
  2. Hé mais si le Monsieur le Maire de Champlan n'a rien a se reprocher il reste la procédure de poursuite en diffamation avec dans le meilleur des cas une méga médiatisation pour couler tous ceux qui comme d'hab dégainent la langue trop vite. Je verrais bien Valls cloué au pilori. Quand au maire de Wissous ....
    Que le bébé repose en paix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @un Dragon: Que le bébé repose en paix ! Voilà la seule considération qui aurait du l emporter

      Supprimer
    2. sauf que, les élections ont changé de couleur à WISSOUS les roms avaient ete expulses avantsur demande d'un autre maire ps celui-là donc nouvelle confusion!!!!!

      Supprimer
  3. Une non-affaire impeccablement résumée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: venant de vous, le compliment m'honore.

      Supprimer
  4. Le maire est jugé, condamné et exécuté depuis hier par toute cette bien-pensance politicomédiatique. Venir s'expliquer, après le défilé des assoces, des politiciens et du fumeux Toubon dans tous les médias, le rendait encore plus misérable à leurs yeux.
    On n'a pas fini d'en bouffer des cris d’orfraie et pendant encore des années si tu veux mon avis. 40 ans que ça dure ces indignations à géométrie variable et rien ne les arrête.

    Le peuple, lui, s'en fout de leurs petites polémiques. Beaucoup n'écoutent plus les journalopes et le microcosme parisien qui distribuent les bons et les mauvais points.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: si j osais , je dirais que le peuple les écoute encore mais affligé !
      le pauvre maire de Champlan pourra dire tout ce qu il veut, peu importe, il est emporté par ce tourbillon médiatique, ses explications ne valent plus un clou, il est désigné comme une ignominie pour l humanité selon la Licra, autan dire qu il est cuit, jusqua la prochaine victime de ces enfoirés.

      Supprimer
    2. On estime la couleur politique des journaliste à plus de 90% à gauche de manière "declaré" . Autrement dit le discours ambiant ne peut que prendre une tonalité globale orientée . Les rédactions se font un plaisirs de reprendre les infos de l'afp ou du voisin dans , parfois , les termes mêmes . C'est ce qu'a dénoncé jean François Khan , non suspect de dérive droitière , il y quelques mois . Après un rapide tour des plateaux habituels pour présenter son livre , il a disparu comme par enchantement . Au point qu'on ne le voit plus du tout . Il dénonçait ce danger d'une dictature de la mono-information .
      Oui , au delà du foutoir étatique qui nous entoure (je ne supporte pas cette collectivisation rampante) le plus grand danger vient de ce que l'on nomme le quatrième pouvoir . Qui est en fait le premier des pouvoir au point que plus rien ne se décide sans son assentiment de principe . Moi ,ça me fait peur si vous voulez mon avis .

      Supprimer
  5. Comme d'habitude, mon cher Corto, plus c'est gros et mieux ça passe ! Sur BFM ils en font tellement que j'ai fini par arrêter le téléviseur. Gageons que demain matin Hollande ne se privera pour en faire encore des tonnes. Vous nous direz, parce que je connais votre "conscience professionnelle" et je sais que vous allez l'écouter. Quant à moi je n'en ferai rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: J ai cru comprendre en effet que Président allait encore squatter pendant 2h je ne sais plus quelle radio. Pas sur que je puisse l écouter, j ai vélo !

      Supprimer
  6. Encore une fois, nos tocards remuent la boue à pleines brassées...

    Si je compatis au drame que représente la mort d'un bébé, j'en ai vraiment ras-le-bol de toutes ces manipulations.
    Après le droit du sol par la naissance, la droit du sol par la mort ? Et quoi ensuite ?
    Non, non et non. Ça suffit...

    A part ce petit coup de calgon, je salue le commentaire de Didier Goux : aussi bref qu'éloquent. Vraiment bien trouvé ! :-)
    Et pour vous, Corto, bien sûr, toutes mes félicitations pour cette brillante performance. :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: mais ce pauvre bébé ne compte plus Franzi, il n est plus que l instrument d une polémique et d une manipulation.
      Ca suffit ? si seulement tous ces crétins pouvaient t entendre ...

      Supprimer
  7. P'tain ! Encore 361 jours rien que pour 2015 ! Pfffffffffff !
    Et après, il y a encore 2016, 20... Au secours !

    RépondreSupprimer
  8. Pendant ce temps, on ne parle pas de la chienlit qui nous attend jusqu'en 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: c'est un peu le but aussi de ce genre de polémique, non ?

      Supprimer
  9. Didier Goux parfaitement concis c'est pour cela que l'on le lit


    Mais Leclerc il n'y a pas des Pompes funèbres de ce nom ??, bon je sors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Balerofr: Faudrait que je retrouve le nom des pompes funèbres invitée dans cette histoire de Champlan, il valait son peson de cacahuètes

      Supprimer
  10. Peut-être que certains marmots seraient encore en vie si certains ne les sortaient pas par tous les temps pour aller faire la manche, espérant apitoyer le chaland.
    Pour mémoire, c'est le deuxième ou troisième nourrisson que cette brave dame perd. Visiblement, ça ne semble pas émouvoir les services sociaux, pas plus que les associatifs d'ailleurs.
    Pour le reste, de ce que je sais de cette affaire, les poursuites feront flop, le maire, compte tenu de la domiciliation de cette famille sur une autre commune, était fondé à refuser l'inhumation.
    Encore une affaire bidon qui se dégonflera aussi vite que celle du RER D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: dernièrement une femme rom a perdu son enfant de 2 ans je crois à la gare de Lille, le petit est mort de froid alors qu elle quêtait assise depuis des heures; Un homme politique dont j ai oublié le nom s'est fait "lynché " sur twitter pour avoir osé dire que cette mort n avait rien de naturelle !

      Supprimer
    2. lorsque je visitais la bulgarie, le guide , bulgare comme il se doit , nous régalait d'histoires tziganes ( là bas , tu as pas le droit de dire bohémien ou tzigane , tu risques le procès , il ne se privait donc pas de mettre "tzigane" à toutes les sauces )
      c'est maman tzigane qui dit à papa tzigane
      "fait gaffe , le petit dernier se fait dévorer par le chien ! tire le de là !"
      et papa tzigane répond
      " c'est pas grave ,on va en faire un autre "
      franc succès auprès des frankaouïs tous retraités de l'éduc naze ( je sais , j'ai de mauvaises fréquentations )

      Supprimer
    3. Oué mais n'oublions pas que cette famille rom est en pleine affliction !
      Enfin elle délègue aux assoces...

      Supprimer
    4. @la mouette: mauvais esprit moi , j ai entendu dans le poste une dame d une association a but lucratif de défense des roms dire que cette famille mais aussi tout le village , mais la France aussi madame, etait dans la peine; alors, hein, pas de sarcasmes et de moqueries

      Supprimer
  11. merci corto de rétablir la vérité. je ne sentais pas cette affaire, j'ai vaguement vu Sur BFM le maire " adverse" s'indigner etc... pas trop honnete, abracadante histoire donc j'ai tracé...
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: faut se méfier des trucs qui sortent si spontanément et où un premeir ministre dégaine avant même d avoir plus d élément que ce que balance BFM

      Supprimer
  12. Maire de Champlan décoré de la légion d'honneur précise bfm tv ce matin...Comme quoi Pickety a bien fait de la refuser,un nid de fachos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec; Et les empaffés d' itélé d ouvrir ses éditions avec " le maire de Champlan fait marche arrière "! alors que celui n avait pris la parole que hier pour nier formellement avoir refusé l inhumation !

      Supprimer
  13. La polémique vient de cette femme " marie hélène Brelaud " qui vient en aide de tous les roms de sa région , un besoin incessant de se mettre en valeur . A cause de ces personnes les roms s'installent à la place de repartir chez eux .
    Nous sommes un peuple avec la culture de l'enfant roi , au risque de choquer les roms ont une approche de l'enfant différente , ce ne sont que des gagnes-pain qui rapportent de l'argent .
    J'ai suivi cette affaire de près ( j'y ai habité) et le maire de Champlan n'a fait que son boulot , a sa place je porterais plainte contre la dame pré-cité , les journaleux et Valls pour dénonciations calomnieuses .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: le pire dans cette histoire c'est de voir comment la meute s'est déchaînée avant même que quiconque ait pu entendre le maire si ce n'est via des bribes rapportés, décousus, sortis de leurs contexte par les médias.
      Quant a ce genre d associations, hein... on va etre gentil, c'est lundi.
      Si Leclerc est sur de son coup, et si cette polémique ne cesse pas immédiatelment, oui a sa place je porterais plainte pour diffamation

      Supprimer
    2. La Marie Hélène finira ministre des roms.

      Supprimer
  14. Au maire de Champlan de rester calme et de répondre coup pour coup s'il l'estime nécessaire et devant la justice de préférence des accusations portées contre lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: c'est ce qu il a de meiux a faire tout en jugeant que le procédé est assez dégueulasse,: un mec est accusé et jeté en pature et c'est à lui de faire la preuve de son innocence. On sait comment ça finit, il aura beau etre totalement innocenté, il en restera des traces

      Supprimer
    2. "il en restera des traces" ... de boomerang dans la tronche de ceux qui l'ont lancé.

      Supprimer
  15. Le "fait-divers" en lui-même est emblématique de la condition des femmes et des enfants roms dont les corps sont utilisés de toutes les manières par les maquereaux roms pour faire du fric, ce qui ne gêne pas les gauchistes, qui se servent eux aussi. Mais nous vomirons sur leurs tombes.
    L'affaire est bien décrite par Corto, bien démontée par Le nonce (http://lenonce.org/2015/01/04/desentripailler-le-maire-de-champlan-avec-enfoncement-de-petits-batonnets-dans-les-oneilles/), et ses effets biens vus par Falcon Hill.
    Entre autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Geneviève Boyer: Oui ben visiblement nous n avons pas assez d influence pour mettre un terme a cette polémique si j en juge par les propos d un abruti comme Guedj ou par les commentaires sur les radios ce matin: "Le maire fait marche arrière" ressassé en boucle par itélé alors qu il n a jamais fait marche arrière n ayant qu une position: je n ai jamais refusé l inhumation.
      je ne sais pas si Président en a parlé ce matin sur France Fonctio

      Supprimer
  16. Bonjour Corto et bonne année à toi, tes proches et à tous tes lecteurs/commentateurs !

    Tu sais, dès que j'entends parler les journalopes/présentateurs d'infos truquées, je sors ma machine à indifférence.
    Plus personne ou presque ne les croit, tellement c'est gros.
    Matraquer toute la journée qu'un maire a refusé l'inhumation d'un bébé, fût-il rom, c'est plus que suspect non ?
    On se demande forcément ce qu'il y a derrière, si on ne le sait pas déjà.

    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: plus personne ne les croit... ah comme j aimerais en être aussi sur que toi ... hélas...

      Tiens aussi incroyable que cela ait pu me paraître, hier au JT de 20h de TF1, premier journal tv de la France en terme d audience: pas un mot sur cette histoire !

      Encore une fois tous mes meilleurx voeux a toi et aux tiens pour cette nouvelle année
      bisous
      ( libre le 1er samedi de février pour une petite bouffe sur Paris ? )

      Supprimer
  17. Un monstre "Divers Droite" en plus, et avec la gueule de l'emploi!
    Combien de temps encore allons nous supporter cette odieuse propagande?
    Oui, c'est ça, très longtemps, on n'en verra pas la fin, les Français sont des
    veaux, ils se laissent conduire à l'abattoir sans rien comprendre à ce qui leur
    arrive. Dans le cas contraire, ils se révolteraient!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Combien de temps ? comme me le disait l ami Kotchack, tant que les Français auront de quoi manger

      Supprimer
    2. des veaux de premières qualité car ils ont une tres haute opinion d'eux même...Ils ont donné la lumière au monde .
      Enfin c'est ce qu'ils disent .

      Supprimer
  18. Enfin quelqu'un qui a tout compris. Je suis une habitante de Champlan et franchement je suis outrée de ce tapage.
    Je confirme que Wissous et Massy ont viré cette communauté très emmerdante....Aujourd'hui ils ouvrent l'un l'église et l'autre le cimetière... Visiblement ils les préfèrent morts que vivants!!!! et effectivement tout le monde se fout de ce bébé. D'ailleurs avec les conditions de vie de ce camp je ne suis pas surprise. Plusieurs cas de gale et de tuberculose. mais ça on n'en parle pas. Au lieu de s'occuper de l'enterrement les assoc feraient mieux de faire en sorte que cela n'arrive pas..... Mais ou étaient ils ce jour la? devant leur dinde de noel bien au chaud entourés de leurs familles sans doute. Nous sommes une des plus petites communes de l’Essonne et nous avons le plus grand camp de ROMS de l’Essonne!!!! Et une dernière chose. Ou enterre t'on les SDF ou Sans dents (comme dirait notre cher président) ? Dans les fosses communes car ils n'ont pas la chance d'avoir des assoc qui s’occupent d'eux....Pourtant ils ont un jour travaillé, eu une famille, mais pas de chance ils ne sont pas ROMS!!!!!! CA aussi c'est dégueulasse et répugnant. GéGé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gégé: et oui, c'est assez bien résumé, ils n ont pas eu de chances, ils n étaient pas Roms

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen