samedi 10 janvier 2015

Maître Dupond-Moretti, Charlie Hebdo et l'auto-censure


Hier soir, j'ai regardé distraitement l'émission de Frédéric Taddeï Ce soir (ou jamais !). Le thème, fort logiquement, au regard des événements des dernières 48h, était: " Comment ne pas céder à l'intimidation ?". A vrai dire, c'était ennuyeux et si il n'y avait pas eu cet écrivain jeune, appétissant et fort intelligent dont je n'ai pas retenu le nom, j'aurais sans doute zappé.

C'était sans compter sur maître Dupond-Moretti. Je l'aime bien celui-là. Sauf qu'à un moment, il m'a fait sursauter. Commentant l'attentat à Charlie-Hebdo et toute cette affaire, il évoquait le danger à venir pour la presse, les médias, les humoristes, bref, pour tous ceux qui " parlent ", à savoir: l'auto-censure. En gros, compte-tenu de ce qui s'est passé, il y avait possibilité que les beaux parleurs, chroniqueurs, caricaturistes, journaleux et autres commentateurs n'osent plus tout dire, même et surtout avec humour.

C'est là que je me suis demandé si Moretti vivait sur la même planète que moi, que nous. parce que l'auto-censure, ça fait des lustres, des années qu'on la pratique et que l'on nous oblige à se l'appliquer.

Voyez donc, plus un pâtissier ne vend de tête-de-nègre de peur - certains vous diront par respect de la population noire - de se faire traiter de raciste. On n'a jamais demandé à un pâtissier de retirer cette appellation, aucune loi ne lui impose ce politiquement correct et pourtant la tête-de-nègre a disparu des étals. Un journal publie en Une une photo de Taubira avec la légende: "Taubira retrouve la banane ", le journal est condamné. Taubira toujours; Charlie Hebdo a le droit de caricaturer, parfois dans l'outrance, tout le monde et n'importe qui, a le droit de croquer le Pape entrain de se faire empapaouter, mais essayez de caricaturer Dam' Taubira en guenon... Vous êtes condamné. Essayez donc, même du bout des lèvres, d'écrire que vous ne vous sentez plus tout à fait chez vous gare du nord passé 17 heures, je le sais, j'ai essayé, Richard Millet aussi, boum, vous vous en prenez deux ! Essayez donc de dire exactement le fond de votre pensée, avec des mots biens sentis, ceux que l'on emploie par exemple aux comptoirs des bistrots, sur l'islam, la religion, les arabes ou les pédés et paf ! c'est la correctionnelle. M'avez-vous lu, une fois, dire exactement ce que je pensais d'une partie des africains ou des roms ? Non, pourquoi ? Parce que obligatoirement, je m'auto-censure pour garder ma liberté d'écrire. Je me surveille, je suis prudent. Et si l'auto-censure n'est pas suffisante, pas d'affolement, une loi nouvelle vous ramènera dans le droit chemin.

Nous nous auto-censurons en permanence. Nous ne pouvons exprimer totalement le fond de notre pensée. Et si par malheur, vous osez parler de petits pains au chocolat, immédiatement, les gardiens du politiquement correct vous pointeront du doigt et vous accuseront, avec tout le dégoût que vous leur inspirerez, d'avoir une parole décomplexée. Alors certes, il ne s'agit pas de condamner cette auto-censure pour s'autoriser propos racistes, anti-religieux, homophobes ou ce que vous voulez, non, il s'agit juste d'admettre que depuis des lustres nous nous auto-censurons et que notre liberté de dire s'amenuise de jours en jours.

Moretti s'alarme que le microcosme  politico-médiatique s'auto-censure désormais, qu'il se rassure, nous, on sait depuis longtemps ce que c'est, on a l'habitude. On en a tellement l'habitude qu'on n'ose même plus la combattre.

Folie passagère 2607.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

45 commentaires:

  1. ah c'est sûr ! que de fois j'ai effacé une phrase en me disant que je cherchai les noises si j'écrivais ça ! et pourtant, je le pensai si fort ! enfin, demain, ce sera le grand rassemblement républicain , le grand soir quoi ! comme disait ce matin l'homononcorrectus " être antiraciste militant et se faire flinguer par des arabes, c'est le comble de l'ironie républicaine " entre nous, il a pas dit arabe mais je m'auto censure ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: ben oui, tu t auto-censure et tu as raison parce que sinon panpan cul-cul, c'est le peloton. je note quand même que les digues commencent a se fissurer et qu il y a un tout petit espor

      Supprimer
  2. C'est vrai, mon cher Corto, que cette naïveté - réelle ou feinte - de Me Dupnd-Moretti avait quelque chose de désarmant.
    Mais ce que j'ai trouvé encore plus étonnant, dans un autre registre, c'est quand cette grosse dame romancière dont je ne me souviens plus du nom, a affirmé que le massacre de Charlie Hebdo était un "crime contre l'humanité" ! Et personne parmi ces intellectuels, et même pas Me Dupond-Moretti, pour apporter la plus petite contradiction à cette étonnante affirmation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les mots islam et musulman n'existent plus quand ça chauffe

      Supprimer
    2. "crime contre l'humanité" voila une idée qu'elle est bonne avec une journée du souviens toi de Charlie à placer le 24 Mai vous me voyez venir dans mon calcul
      Imprescriptible ce crime Dans mille ans les républicains pourront continuer le souvenir des ces martyrs de la liberté de la presse .............

      Supprimer
    3. "La perversion de la cité commence par la fraude des mots"

      Platon

      Supprimer
    4. @Marianne: Pour la grosse dame en question, je crois que si personne ne l a repris c'est parce que tous savaient qu elle avait dit encore une connerie. C'est l impression que j ai eu mais a chaque fois qu elle a rpis la parole, pour ce que j'en ai vu, ses remarques tombaient à plat.

      @Balerofr: Et chaque année, on nous demandera de nous repentir, c'est ça ? quelle pitié. Pourquoi le 24 ami ?

      Supprimer
    5. Attention ! On ne dit pas la " grosse dame " on dit la dame un peu enrobée ! Demain j'irai dans un lieu calme prier pour mon pays et la diversité des français , loin d'une foule dont le nombre est déjà arrêté ! Que ces jours sont tristes ! Marguerite

      Supprimer
  3. Même Thierry Desjardins voit de l'auto censure là où il n'y en n'a pas; Il titre Bal tragique à Charlie ... en croyant que personne n'a osé, Pourtant c'était quasiment la Une de Presse Océan "Balles tragiques à Charlie Hebdo" Sans les 12 morts mais avec une orthographe mieux appropriée.
    En revanche, les JT ont présenté toutes les unes de la planète mais pas celle de Presse O, là c'est de la censure par omission. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: Ah mais attention, " balles tragisques " a été aussi en Une du journal Présent aujourd'hui, une que personne n a vu bien evidemment

      Supprimer
  4. L'auto censure est la regle depuis longtemps, la presse recevant 2Millards par an du pouvoir en place, et etant en grande partie possedee par de grand groupe industriels marchant aux contracts publiques.

    Seul restant un ecran de fumee pour la disctraction mais meme maintenant, la chape de plombs va etre paralysante, les journalistes ne sont trop peu payes pour prendre des risques mortels.


    La France va devenir un pays musulmans comme un autre ou les journalistes rasent les murs.


    il est tout de meme amusant de voir toutes ces pleureuses, brandissant la liberte d'expression (de caricatures debiles de mauvais gout) ayant plante sans vergogne un assez bon comique depuis 10ans, Dieudo pur une blague de mauvais gout (comme il y a quelques semaine sur un journaliste non gauchiste Zemmour).Je n'imagine pas le moindre soubresaut si Dieudo ou Minutes avaient ete vise.Ridicule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: un peu comme toi, il est clair que si c'est un autre journal, au hasard de droite, genere Minute ou Valeurs, l émotion n eut pas été la même. je pense même que nombreux sont ceux qui auraient brandui en lieu et place de "je suis Charlie ", " Ils l'avaient cherché " !

      Supprimer
  5. « C'était sans compter sans maître Dupond-Moretti. »

    Vous aussi, vous faites dans l'effusion de sans, désormais ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: hé , ho, hein, bon corrigé !

      Supprimer
  6. je rigole. Ma fille adoptive, qui est noire, adore les têtes nègres et fait exprès de demander sous ce nom ce gâteau à la pâtisserie. La vendeuse fait la choquée mais ne sait pas quelle contenance prendre face à sa cliente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @margo: mais ta fille adoptive peut se le permettre elle est noire ! :)

      Supprimer
  7. Eh bien moi je trouve que les gens se lâchent plus depuis un an environ , du moins mes patients au cabinet me parlent clairement de ce qui les chagrine ( vous voyez je périphrase ) .

    Ce qui contraste avec mes enfants neveux et nièces trentenaires ayant absorbés 23 années de télé bien pensantes ont des pudeurs de vierges droitdelhommesques quand je nomme une chatte une chatte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: je note aussi que cela se décoince, petitement.

      Supprimer
  8. tu as bien raison Corto de dire cela et nous lecteurs et commentateurs connaissons aussi les règles. Pas de racisme d'homophobie etc.. le respect de la différence avec ses limites qui sont celles avec lesquelles on doit traiter ses amis et ses proches lorsque l'on est en désaccord ! c'est dans les règles de bien des forums. un simple prinicipe d'humanité et de tolérance
    Charlie Hebdo est allé très loin dans l'insolence et la prise de risque, bien au dela des chartres d'un forum en s'attaquant en plus à des cultures qui ne sont pas les notres ( et il faut admettre que cela peut choquer. il y a un vrai risque à faire cela comme nous pouvons nous être choqués par les femmes et la burqua et autres excisions par ex)
    a nous de savoir en démocratie ou sont les limites de l'acceptable ou pas ! mais il est bien de censurer Zemmour et ne pas censurer Charlie Hebdo... qui chacun à leur façon ont exprimé librement leurs opinions . Moi j'accepte cela et même si je ne suis pas d'accord je le respecte mais pour d'autres peuple c'est trop. Ne l'oublions jamais
    ou est la norme ? l'information va si vite et est si largement diffusée que nous devons multiplier nos limites

    a chacun d'entre nous de réfléchir. J'ai le plus profond respect pour certains musulmans du monde qui m'ont fait partager un moment d'amitié et donné une partie de ce que je suis aujourd'hui pour rester ouvert à tout. J'ai découvert avec eux de très belles choses

    le problème majeur de nos sociétés est de balancer des choses sans vraies réflexions et sans débat .. les médias à longueur d'année agissent ainsi pourtant en suivant l'idéologie en place ce qui quelque part est très choquant aussi !

    a nous aussi de défendre chez nous nos valeurs ce que nous sommes car sans barrières il y a des gouffres capables chaque jour de pousser ceux que l'on aime vers le vide ( et ce que nous n'aimons pas ou ne comprenons pas toujours bien aussi)
    je suis un homme libre plus qu'un Charlie et mon premier devoir est de respecter mon prochain avant tout ! la liberté d'expression doit en passer par la !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: je t invite a lire le billet de Benilouche, dans la blogrol a droite: LIslamisme mène une guerre... "

      Supprimer
    2. @ PhilZ
      Lorsque j'invite des amis à la maison, peu m'importe leur race, leur couleur, leur orientation politique, sexuelle, religieuse et autre. Ils sont mes invités, point. Et je fais tout pour qu'ils passent un bon moment : je cuisine en tenant compte de leurs préférences, je passe de la musique qu'ils aiment, etc. Sans pour autant sacrifier mes valeurs et mes propres goûts. Il y a toujours moyen de trouver un juste milieu.
      Mais c'est MOI qui décide, et il se savent se tenir (= être aussi respectueux que moi).

      Si d'aventure ils se mettaient à vouloir tout régenter chez moi, à m'imposer leur façon de vivre, à importer toute leur famille et voisinage, les choses se gâteraient rapidement, et j'aurais vite fait d'y mettre bon ordre.

      Pour la France, ce devrait être exactement la même chose.
      Et, si nous avions des poly-tocards un peu "couillus", jamais nous n'aurions connu la situation présente.
      Et j'emmerde les censeurs dignes de l'Inquisition, en leur rappelant que la liberté d’expression est inscrite en toutes lettres dans NOTRE Constitution. Même si leurs lois, aussi injustes que révoltantes et débiles, nous conduisent effectivement tous (moi y compris) à l'auto-censure.

      Il est maintenant bien tard pour pouvoir s'en sortir, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire.
      Je propose donc que, immédiatement :
      1. On dégage sans autre forme de procès tous les sans-papiers, entrés chez nous illégalement et uniquement pour profiter de la manne que nous finançons sans jamais en avoir de retour.
      2. On supprime illico presto AME et Cie. Pas d’urgence médicale, puisque tous ces épiphytes seront retournés à leur place...
      3. Avant de créer de nouvelles lois destinées à NOUS protéger, on applique enfin les lois anciennes, toujours en vigueur mais planquées au fond des tiroirs ministériels (sans se cacher derrière le prétexte de LEURS coutumes [barbares et mutilantes] qui sont contraires à NOS LOIS).
      On leur laisse le choix : soit ils veulent rester en France et, COMME NOUS, ils respectent nos lois ; soit ils veulent vivre selon leur tradition, et, dans ce cas, ils rentrent chez eux. Tout de suite.
      On ne peut pas avoir le beurre ET l'argent du beurre... Qu'ils se le disent.

      A suivre...

      Supprimer
    3. @ PhilZ (suite)

      Pour exemple, on pourrait commencer par :
      * Appliquer l'interdiction des tchadors, niqabs et autres carcans à peine grillagés.
      * Appliquer l'interdiction des prières dans la rue et autres groupements du vendredi en djellabas et bloquant la circulation. A défaut, OUST, dehors !
      * Plus difficile, mais vraiment indispensable, faire une chasse véritable ET intensive pour éradiquer l'excision (qui se pratique encore régulièrement en France ; pour notre plus grande honte et révolte). A défaut, application de LEUR charia : on leur coupe les 2 mains, puis OUST, dehors !
      * Etre sans aucune pitié pour tous ceux qui violent nos lois. Et je ne parle pas des petits délinquants (quoique...) mais des activistes, terroristes, recruteurs d'assassins, prosélytes et autre manipulateurs qui sapent notre pays avec la bénédiction béate des bras cassés qui sont censés diriger ET protéger notre pays. A défaut, OUST, dehors ! Ou "neutralisation". Définitive...

      Vaste programme, je sais.
      Mais que nos z'élites se mettent au boulop et cessent de se goberger à nos dépens.
      Que Flamby (et consorts) renoncent à leurs protections policières et se débrouillent avec ce qu'ils ont créé. Qu'ils permettent à la police et aux militaires de faire leur véritable travail.

      Le risque de rétorsion et d'attentats ? Mais on est déjà en plein dedans. Et ce n'est que le début...
      Quand on est au fond du trou, il n'y a plus rien d'autre à faire que donner un grand coup de talon pour tenter de survivre. Alors, "Messieurs qu'on nomme grands" (!!!) qu'attendez-vous ?

      Au passage, j'invite les musulmans intégrés, ou désireux de l'être, à faire un grand et sérieux ménage dans leur communauté. Ce n'est qu'à ce prix que, comme nous, ils pourront vivre paisiblement en France.
      Et éviteront le "padalmagam" si cher à Culbuto, qui ne fait pourtant RIEN, bien au contraire, pour l'éviter.

      Hou ! Ça va mieux... ;o)

      Supprimer
  9. Très cher Corto.
    Auto censure ou pas. TOUS ceux qui lisent tes billets n'ont pas besoin de décodeur, pour deviner les 100% d'une pensée suffisamment policée, intelligemment exprimée par nécessité de survie mais qui te permets aussi de narguer en toute impunité les hypocrites, les censeurs, auto-censeurs méa culpistes jusqu'à l'écoeurement.
    Les mêmes qui hier (Valls en tête) conspuaient les "Charlie" aux côtés de mouvements tels que "Les indigènes de la République" et qui tentent aujourd'hui d'échapper aux fautes qui leur incombent en récupérant leur mort derrière une énorme mascarade, bien improprement dénommée Union nationale pour que la gauche puisse se refaire une santé ! Honte à ceux-là !
    J'ose espérer qu'après l'émotion vont suivre les bonnes questions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: Merci !
      les questions vont venir, j en suis sur et la récupération elle bat déjà son plein. Perso, je distribuerai bien un bon nombre de pâires de baffes
      amitiés

      Supprimer
    2. @ Mireille DEVOS
      Je plussoies entièrement votre commentaire. merci de l'avoir si bien écrit. :-)

      @ Corto
      Moi aussi, j'aimerais bien distribuer. Surtout qu'avec la canne, j e ne me fais plus mal aux mains ! ;o)
      Il faut se méfier des Mamies exaspérées !...

      Supprimer
  10. Avez vous vu ou entendu une seule voix discordante qui refuse d’être "CHARLIE" interviewée dans les médias de référence. Non parce que ça fait tache et qu'il apparait que la tache est grosse de tous ceux qui refusent cette manipulation.
    A tous ceux qui m'ont transmis "je suis charlie" j'ai répondu, "enchanté mais moi NON.
    Que des caricaturistes "humoristes" me blessent dans mes convictions, passe encore. Les Musulmans qui respectent à la lettre le Coran tuent pour cela, c'est leur affaire. Moi Chrétien de confession Catholique, comme on me l'a appris, c'est très dur mais je tends l'autre joue. C'est la mienne.
    Que HOLLANDE, VALLS et toute leur clique de collabos, qui par ailleurs dénient à E Zemmour et tant d'autres le droit de s'exprimer, ne me demandent pas de fournir le crayon et le pinceau à ceux qui m'insultent et me blessent.
    Non décidément "JE NE SUIS PAS CHARLIE".
    Que TOUTES les victimes de la terreur islamiste, ces derniers jours et à travers le monde reposent en paix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: voilà qui est bien dit et qui me va parfaitement.

      Supprimer
    2. @Un Dragon
      J'adhère totalement.
      Parfaitement formulé.
      Je suis "moi".
      Mais si je devais utiliser cette formule creuse, je m'identifierai plutôt à Zemmour. ;o)

      Quoi qu'il en soit, je condamne fermement cette horreur et compatis moi aussi aux familles de toutes les victimes. Parce les morts, eux, sont enfin en paix. Du moins, je le leur souhaite.

      Supprimer
  11. oui effectivement nous en sommes réduits a pratiquer en permanence l'autocensure, ou plutôt, non, "on " nous a obligés a la pratiquer en permanence, toutes les "assocs" qui pratiquent la chasse au"dérapage" depuis pres de 30 ans et a qui a on a donné le droit exorbitant de poursuivre en justice et les moyens qui vont avec, ont littéralement tué l'esprit Gaulois, Rabelaisien, bref Français qui faisait qu'il était bon de vivre en France, un police de la pensée nuisible et enragée, ils sont aussi coupables de ce qui arrive qu'une bonne partie de nos politiques et journaleux...ce sont eux qui ont "stigmatisé" "amalgamé" " fachisé" sans relache tout ceux dont le simple tort était d'alerter sur ce qui se passait réellement et non pas dans leur monde fantasmé de bisounours...un grand numéro de promo et de "combat" larmoyant hier de laurent mouchard dit "joffrin" sur anal+ , ce meme mec qui il y a quelques semaines donnait une pleine page de son torchon a une figure "morale" reconnue mondialement bien sur , l'impayable akhénaton de iam qui depuis qu'il est converti a l'islam s'imagine que ce qu'il dit est forcément intelligent , ben non mon gars , c'est plutôt le contraire...bref ce mec a passé une pleine page a nous avertir encore une fois du danger de l'islamophobie, de la haine nauséabonde d'un mec comme Zemmour, que du lourd quoi... joffrin a t il oublié que ce mec faisait partie de ceux qui pour la promo du film la marche de l'autre cpf debbouze, avait pondu un texte de chanson qui appelait a un je cites " un autodafé pour ces chiens de charlie hebdo..."content joffrin ? et tu viens chialer après ça ? tu vois tes petits copains rappeurs ont eus ce qu'ils souhaitaient , tu les invites quand de nouveau...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton flingueur: je souscris a tout ce que tu dis. je mettrais un bémol: si tu veux continuer a commenter ici: merci de ne plus me parler de cette crapule de Joffrin, surtout quand je suis de bonne humeur, un samedi soir. Nous sommes d accord ?

      Supprimer
  12. Comme tous ceux qui écrivent dans ton blog , nous nous auto-censurons , appeler un chat :un chat impossible dans ce nouvel état Nord Coréen, ou tu dépollues ou tu risques d'être fermé . Il suffit de lire entre les lignes pour savoir à quoi s'en tenir .
    Il y a un quarantaine d'année j'ai bossé à l'AFP ( en rénovation) et à la cracheuse il y avait un gus qui retirait les infos , certaines finissaient dans la corbeille et d'autres sur une pile , renseignements pris c'était ceux qui passaient et ceux qui ne passeraient jamais , censure non officielle mais censure quand même .
    Je ne défilerais pas demain , pas question de cautionner "président, valls , cazeneuve et surtout taubira " les mousquetaires de la nullité , j'y étais décidé mais un certain dégoût m'a fait changé d'avis .
    Bon week-end à toi@corto et à tous tes lecteurs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: vu la tournure qu a pris très rapidement cette histoire de manif citoyenne et républicaine, l idée ne m a me^me pas effleuré d y participer. Cette récup politicienne, cette manipulation des foules - même si je comprends parfaitement l émotion - est particulièrement odieuse.

      Tiens, savais tu qu en deux jours , Boko Haram a massacré 2 000 personnes au Mali ? 2 000 personnes qui ne verront pas la queue d un dirigeant européen leur rendre hommage.

      Supprimer
  13. Moi j'aime bien Dupont-Moretti car il préconise des tests psychiatriques avant d'effectuer des études de magistrats!!! véridique.
    Un peu hors-sujet mais ce genre de constats ne peut pas venir d'un imbécile....quand on a affaire comme moi à l'institution judiciaire parce que je veux défendre mon droit....
    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @matador: moretti est sans aucun doute un mec très bien, mais il est finalement un peu déconnecté du réel, c'est l impression qu il m a donné hier soir.
      Quant aux testes psy avant d exercer la profession de magistrat, voilà une idée qu elle est bonne.

      Supprimer
  14. Nos médias ne nous infligent pas aujourd'hui : "l'exécution sans jugements des terroristes". Il y a 3 ans, pour Merah combien de politiques avaient été surexposés en exprimant leur "dégoût des méthodes policières, qui n'avaient pas laissé la possibilité à la Justice de faire sont travail"
    Que n'a t-on entendu lorsque Sarko parlait de Kärcher, et aujourd'hui, la Marseillaise, l'armée en renfort, Sous la gauche, l'Armée, l'Ordre ne sont plus fachos, le tout en soutien à des anti-militaristes notoires, quelle ironie!
    Il ne manque plus que la Garde des Sceaux présente ses excuses pour le laxisme et la politique de l'autruche menée par les gauchistes de tous bords. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: Bine vu tout cela y compris la Taubira qui rase les murs depuis que l on sait que Coubamachin condamné en 2013 a 5 ans de prison était libre depuis deux ou trois mois. En voila une qui devrait répondre à nos questions.

      Supprimer
  15. Eh oui! On s'autocensure tous les jours Y compris dans ces réactions au massacre dans les locaux de Charlie et aux attentats de Montrouge et de Vincennes Au point de ne pas réagir plus que ça quand on nous demande de manifester POUR les victimes et ce qu'ils représentaient comme exemple de la liberté d'expression et non pas -ce qui serait plus logique- CONTRE les assassins et la religion qu'ils prétendent représenter (mais qu'ils représentent peut-être à bon droit, je ne suis pas théologien de l'Islam).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: ce que je vois, et encore une fois, je comprends l émotion suscitée par ces attentats, c'est des millions de gens manipulés honteusement aux cris de " je suis Charlie ". Et cette question qui me turlupine: auraient-ils été aussi nombreux si cela avait été des gens lambda ou des journalistes de, au hasard, valeurs actuelles ?
      Et d accord avec toi, l hommage okay mais je n oublie pas, encore moins; que les responsables sont des musulmans radicalisés et que ce serait bien qu on n oublie pas ce " détail "

      Supprimer
  16. bonsoir corto
    cela fait plusieurs années que les sans dents disent " on ne sait plus comment parler" avec un grand désarroi ( ie : ce que l'on a le droit de dire.. comment nommer un " arabe", d'algérie, premiere, deuxieme génération, musulman ou pas ? etc... sans se faire taper sur les doigts... et ces gens ne sont pas racistes, ni islamophobes, ils ont vécu eux meme en AFN, et leurs meilleurs copains de classe étaient algériens... et cela me fait mal quand j'entends ces braves personnes se demander ce qu'elles ont le droit de dire ou pas, sans froisser quelqu'un ou pire, être accusées d'etres racistes, ce qu'elles ne sont pas;. ce sont souvent d'ailleurs des " voyageurs" ayant connu plusieurs pays et cultures )

    c'est compliqué... c'est pas facile.
    je suis un peu " désespérée"... meme la Marseillaise entonnée par le peuple me parait déplacée, à la TV...
    j'ai réécouté quelques vidéo d'aldo stérone... on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas..
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: je suis surpris du nombre de gens qui commencent une phrase ou la finissent en disant: " je peux le dire, j ai le droit de dire ça... " de ceux qui s excusent avant même d avoir émis l idée ui leur trottent dans la tete " permettez moi de dire que, si je peux me permettre, pus-je " voila où nous en sommes avec ce politiquement correct qu on nous inocule depuis des années.
      Je ne suis pas désespéré loin de là, mais comme toi, la Marseillaise avec Valls, ce soir, j ai eu du mal, du mal à y voir une sincérité. je peux me tromper bien sur mais ces gens là sont tellement sans scrupules que...

      Supprimer
  17. Bonsoir Corto,

    Mercredi, sans conteste, j'étais Charlie. Aujourd'hui, et encore plus demain, je ne serai pas Charlie. Je vomis la classe politique française sans exception. Leur soif de pouvoir n'a d'égale que leur médiocrité intellectuelle et leur manque absolu de sens moral. Ils me font penser à tous ces gens qui acclamaient Daladier à son retour de Munich en septembre 1938: "Les cons, si ils savaient". La grande différence, c'est que eux, sauf de rares exceptions, ils savent. Rien ne peut excuser leur comportement.
    Je respecte l'émotion. Moi-même, j'ai eu les larmes aux yeux ce matin en regardant les dessins réalisés en hommage aux victimes, en particulier celui-ci, mis en ligne par Lady Waterloo à la fin de ce billet: http://ladywaterlooblogdunegrandmereindigne.blogspot.fr/2015/01/a-qui-profite-le-crime.html.
    Hélas pour moi, cette émotion, légitime, innocente, a très rapidement été étouffé par le cynisme et l'esprit de "combinazione" de nos dirigeants, trop heureux de se refaire une virginité à bon compte. Sur 1940, le Général disait: "Il eut fallu un chef et un état." Bien que je n'ai aucune sympathie pour ce dernier, je reconnais qu'il est heureux que nous ayons encore un. Pour les chefs, c'est le néant absolu.
    L'Islam a un problème et l'Islam est un problème. Je n'ai pas de réponse toute faite sur ces deux points mais quand je lis ceci: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2015/01/10/006-attentat-bombe-nigeria-fillette-10-ans-boko-haram.shtml ou ceci: https://www.romandie.com/news/Massacre-au-Nigeria--Boko-Haram-aurait-tue-pres-de-2000-personnes_ROM/553171.rom, je crois qu'il est grand temps de se poser les bonne questions. A ce que je sache, les débats terribles qui agitent les église chrétiennes portent avant tout sur le célibat des prêtres (en quoi cela peut-il concerner les bouffeurs de curés?), le préservatif, l'avortement ou bien encore la nature indissoluble du mariage et si ce dernier doit unir deux personnes de sexe opposé ou de même sexe. Je n'ai encore vu, entendu ou lu nul part que le choix ou non d'un intégrisme en la matière ait conduit à des comportements aussi éloigné de la nature humaine que ceux que je mentionne ou que notre pays a vécus cette semaine. En la matière, bien que je ne fasse aucune illusion sur la nature humaine, les leçons du passé portent encore. J'aime bien ce que dit Eric Verhaeghe sur son blog sur la tragédie que nous venons de vivre "En réalité, il existe un problème géostratégique islamiste, et il faut arrêter de se voiler la face." (http://www.eric-verhaeghe.fr/charlie-hebdo-allah-met-fin-70-ans-dinsouciance-francaise/).
    Pour l'auto-censure, je te rejoins entièrement. Nous vivons, pour notre plus grand malheur, sous le diktat du politiquement correct. ""La perversion de la cité commence par la fraude des mots" disait Platon. Notre cité est donc dans un état de déliquescence avancée puisqu'on ne peut pas dire grand chose. Comme le rappelle Charles Sannat à la fin de chacun de ses billets: « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK). Je suis de plus en plus convaincu que nous allons au devant d'une grave crise sociétale et tout ce que trouvent à dire la bouche en coeur les TDC des partis, c'est d'interdire au FN de participer au barnum de demain. Dramatique.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  18. MOUCHARD alias JOFFRIN s'étonnait et en fait regrettait que les ordures islamistes ne s'en soient pas pris aux "islamophobes". Qu'il sache que par ses propos il s'est dors et déjà rendu par avance complice et incitateur de toute violence contre celles et ceux qui refusent la gangrène obscurantiste de l'islam modéré ou non.
    JE NE SUIS PAS CHARLIE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joffrin a une super baraque en front de mer à Sait Pair sur Mer Prés de Granville ou j habite....Juste un privilégié et un profiteur du système....On voit aussi Giesbert au marché, ou encore il y a peu De Margerie....
      Ici c'est pas un quartier de miséreux, no islamism, ces types ne connaissent rien à la vraie vie...celles des gens confrontés à la merde des quartiers colonisés...
      Matador

      Supprimer
  19. J'arrive un peu tard pour souligner, à ce sujet, l'absence remarquée -j'allais écrire cruelle- de l'un de tes blogueurs, auquel je souhaite une bonne année au passage. Elle semble d'ores et déjà survitaminée (dixit Boutfil.)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique