dimanche 11 décembre 2011

Tout est question de QI


Accusant grosse fatigue post-saturday-night-fever, une p'tite histoire à la place d'un grand billet...

Un homme entre dans un bar super High-Tech, de 4ème génération, avec écrans plasma et claviers digitalisés de partout. En plus c'est un robot qui sert à boire. L’homme s’installe confortablement et, dans la nanoseconde qui suit, le barman-robot s’approche et lui demande :
- Quel est votre QI ?

L’homme répond :
- 150

Alors, le robot lui sert un Whisky de 18 ans d’âge, et entame la conversation sur le réchauffement climatique, l’ interdépendance environnementales, la physique quantique, les nanotechnologies etc.…

Au bout d’un moment, le client règle sa consommation (naturellement on-line avec sa carte de crédit), et sort. Il est vachement impressionné par ce qui vient de se passer, et décide de revenir tester le robot à nouveau.

C’est d’ailleurs ce qu’il fait le lendemain même. Il revient donc dans ce même bar, et le même scénario se reproduit. Il est à peine assis que le même barman-robot s’approche et lui demande:
- Quel est votre QI ?
Cette fois-ci, l’homme répond :
- 80
Immédiatement, le robot lui sert une bière et lui parle de foot, de tiercé, de ses plats favoris, de femmes etc.…
Au bout d’un moment, l’homme repart. Il est de plus en plus intrigué et décide de revenir à nouveau le jour suivant.

Le lendemain donc, même topo! Le barman-robot s’approche et demande :
- Quel est votre QI ?
Ce coup-là, l’homme répond :
- 20 je crois !

Le robot lui sert un verre de gros Rouge et, en lui posant la main sur l’épaule, lui demande avec condescendance: 
 - Alors, comme ça, on va voter Hollande en 2012 

( et si vous n'avez pas trouvé cette histoire très drôle, vous pouvez toujours aller vous amuser avec ça )

Folie passagère 959.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

16 commentaires:

  1. Wouarf !!!
    Le dernier client c'est Nicolas bien sûr...
    Ceci dit j'aime bien le gros rouge. Faudrait que je teste mon QI un de ces jours.

    RépondreSupprimer
  2. @fredi maque: Nicolas ? faut préciser lequel des fois que certains puissent croire qu il s'agit de jegoun, oups, pardon , de Sarko :)

    RépondreSupprimer
  3. @boutfil: ok, ns sommes d accord, ça vole pas haut mais elle m a fait rire

    RépondreSupprimer
  4. AHAHAHAHIHIHIHIHIH!
    Avoue, tu l'as inventée celle-là!

    RépondreSupprimer
  5. @lo: absolument pas , c'est Grandpas qui me l'a envoyée .
    la petite animation sur le mot " ça" a la fin est assez drole aussi

    RépondreSupprimer
  6. Je vais encore me faire des amis parmi les personnes votant pour l' Élu!

    Si ça vole pas haut, c'est simple, les amis de l’Élu doivent aussi comprendre!

    RépondreSupprimer
  7. On rigole, on rigole, mon cher Corto, mais êtes-vous sûr que si tous ceux qui ont un QI ne dépassant pas 20, votent pour Hollande, qu'il ne sera pas élu ?

    RépondreSupprimer
  8. Champagne pour tout le monde11 déc. 2011 à 21:38:00

    Vous êtes vous même bien courageux d'afficher votre QI à côté de votre pseudo.
    Vous buvez du Malibu, si je ne m'abuse ?

    RépondreSupprimer
  9. @champagne machin: c'est mon côté modeste, toujours me sous-estimer

    RépondreSupprimer
  10. @marianne: hélas, je crains qu il y ait des gens avec un QI > 20 votent pour Hollande. Certaines choses sont incompréhensibles

    RépondreSupprimer
  11. Je connaissais une autre version similaire :
    Des scientifiques tentent de déceler la zone où se situerait le noyau dur de l'intelligence. Ils trépanent donc un cobaye et lui retirent 1/4 de cerveau à la suite de quoi ils lui demandent combien font 45 + 45. Le pauvre hère répond 90.
    Ils font de même après avoir ôté le 2ème quart, le gars répond toujours 90, le 3ème quart, le type répond dare-dare 90 à la question...
    Lorsqu'ils retirent la moitié du dernier quart, il ne ne reste plus qu'un huitième de cerveau au type. Ils lui demandent alors combien font 45 + 45 et au gars de répondre : nonante, une fois.
    -> Je sors...

    RépondreSupprimer
  12. @vlad: comment elle dit Boutfil ?: Mouarfff !

    RépondreSupprimer
  13. Excellent ! Mais on peut aussi faire la même avec Sarko...

    RépondreSupprimer
  14. @skandal: sans doute aurait-on pu faire la même mais dis moi , les gens votant Sarkozy boivent-ils du gros rouge ? :)

    RépondreSupprimer
  15. Amusant, mais dans l'histoire originale c'est : "Alors, comme ça, on va voter SARKOZY en 2012"...
    J'ajouterais personnellement que, dès 2007 c'était applicable. Car il fallait être particulièrement distrait pour ne pas se rendre compte de la nature de cet individu, l'ayant observé de 2002 à 2007... Ceci pour les plus amnésiques d'ailleurs, car, déjà en 1995, on savait à quoi s'en tenir.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique