lundi 19 décembre 2011

Pouvoir et répression, c'est si bon, si bon

C'est chouette les printemps arabes... Pour un peu, on pourrait croire qu'ils ne se sont jamais mis autant sur la tronche que depuis qu'ils ont viré les affreux jojos...


C'est sûr, ça donne envie de gerber.  C'est si bon le pouvoir que lorsque l'on le détient, on fait tout, absolument tout et n'importe quoi pour le conserver.



Et comme de toute façon, Egypte ou Syrie, tout le monde s'en fout ou  presque, pourquoi se priver...

C'est si bon, si bon...

Folie passagère 974.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

5 commentaires:

  1. Puisqu'on vous dit qu'il y a des manifestations contre la répression dans les pays arabes, à Paris, mon cher Corto, tout devrait aller très, très bien, non ?

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: et dire que certains prétendent que nous vivons ds un pays menacé par le dictature sarkozyste, d'autre allant même faire un parallele entre le gnome coréen qui vient de mourir et Sarko... je suis parfois fatigué...

    RépondreSupprimer
  3. bon, écoute, tant qu'ils se pilent la tronche chez eux, ça ne m'empêche pas de dormir ! ils ont fait la révolution , qu'ils l'assument et surtout, surtout, qu'on ne s'en mèle pas.....

    tiens, ce matin, sur Europe, il y avait la femme-en-plastique de BHL....comparant les révolutions arabes et de la nôtre elle a dit

    " HEUREUSEMENT , nous, on a eu la terreur pour installer la république "

    donc, tous les espoirs leur sont permis.....

    RépondreSupprimer
  4. @boutfil: surtout, surtout ne pas s'en mêler serait l'idéal mais je fais confiance en notre droitsdelhommisme , on va pas les laisser s'entretuer tout de même ! allons les sauver, Yo !

    RépondreSupprimer
  5. Moi je pense aux coptes, mes frères dans le Christ et je prie pour que le pouvoir ne tombe pas dans les mains des salafistes qui orchestrent le printemps arabe dans tous les pays secoués par des évènements. Je pense aux syriens qui ne sont pas, contrairement à ce que l'on dit, massacrés par l'armée régulière mais par des milices fondamentalistes qui tiennent des villes et des quartiers et terrorisent la population, se moquant bien de l'endroit où finiront leurs balles perdues. D'ailleurs la majeure partie de la population 78% sunnite, 10% chrétienne soutient le régime actuel. A mon avis, ce n'est pas pour rien. Les 12% restants sont manipulés par l'Iran et s'ils obtiennent le soutien de l'Occident, ils ramèneront le pays à l'état qui était le sien avant l'arrivée au pouvoir d'Hafez el Hassad, qui ressemblait furieusement à ce que connait actuellement la Libye soi-disant libérée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP