jeudi 8 décembre 2011

DSK est un bon coup. ( BFM confirme )


Ça y est la saga DSK rebondit et autant vous dire que cela commence à me gonfler grave. Comme si il n'y avait rien de plus important que les histoires de libido incontrôlée de celui qui aujourd'hui n'est plus rien. 

BFM fait très fort aujourd'hui. Rendez-vous compte, ils ont eu l'exclusivité des fameuses images filmées au Sofitel. Et vas-y que je te passe cela en boucle. Premier coup de fusil, l'annonce faite à la France vers midi: BFM diffusera à 14h pétantes les images. De partout, on trépigne, Twitter s'affole, Facebook idem ainsi que toutes les autres chaînes: On veut voir. Deuxième salve: 14h pétantes, le film. On a vu. Puis, sans discontinuer, tir nourri, en boucle passent les images qui franchement n'ont pas grand intérêt si ce n'est pour ceux qui savent utiliser correctement - et pécuniairement - ce genre d'infos tels BFM ou l'inénarrable Michel Taubmann. Taubmann, il nous a pondu un bouquin qui se vend bien. BFM a, on aimerait les croire, obtenu gratos ces images, mais sans vergogne, les revend aux autres chaînes. Donc dès ce soir, attendez-vous à les reluquer à nouveau sur TF1 , France 2 et cie... L'express en a encore fait sa Une et Libé bénit chaque jour la quéquette à Dodo, jamais ses ventes ne se sont aussi bien portées.

Dieu que ce DSK est banckable ! Que de pognon fait sur son dos ! DSK aurait été un produit boursier, il sauvait la planète finance à lui tout seul. Oui, sauf que DSK est aujourd'hui le cadet de nos soucis, ou devrait l'être !

Les médias sont indépendants en France, je ne cèderai donc pas à l'idée répandue qui voudrait que la mise en avant de certains sujets n'ont d'autres raisons d'être que de dresser un écran de fumée entre nous, la crise et le merdier dans lequel nous sommes. Les médias c'est avant tout du business, ils nous offrent ce qui fait vendre, ce qui se vend, ce qui s'achète, ce qui satisfait notre voyeurisme. Et visiblement DSK est une bonne affaire ! L'euro, la zone euro, la crise, le chômage ont nettement moins la cote. Et pourtant...

Y aura-t-il des réveils difficiles, des lendemains à craindre ? Vous le saurez véritablement lorsque la merde dans laquelle nous sommes deviendra à son tour banckable. L'argent n'a pas d'odeur, dit-on; la merde non plus lorsqu'elle devient une valeur sûre, une monnaie d'échanges.

Folie passagère 953.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

4 commentaires:

  1. Je viens de mettre mes bougies aux fenêtres, mon cher Corto, alors votre DSK je m'en fous.
    Je regarde celles des gens d'en face, et je suppose qu'eux, regardent les miennes.
    Chaque année il y a un peu plus de gens qui les allument. Je ne peux pas vous expliquer à quel point cela me fait plaisir.
    Cette Fête des Lumières est vraiment une jolie fête.

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: oho , je vous sent chafoin ce soir. non ?
    Bonne fête des Lumières

    RépondreSupprimer
  3. "Libé bénit chaque jour la quéquette à Dodo" : chapeau bas, je suis jaloux.

    RépondreSupprimer
  4. @deef: toi ici ! mazette.
    Je fais de mon mieux !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique