mercredi 7 décembre 2011

Interdire le FN ? Quelle drôle d'idée... absurde !


Ça revient régulièrement sur le tapis, généralement et sans surprise, à l'approche d'élections importantes: Faut-il interdire le Front National ? Birenbaum a ouvert le bal suivi de près par les échos. Le premier ne se prononce pas vraiment et nous dit, ou c'est blanc (oui ) ou c'est noir (non), pas de juste milieu. Le deuxième avoue qu'il a toujours été partisan de cette interdiction puisqu'il juge ce parti non républicain.

Pour moi, la question ne se pose même pas. Poser la question d'une éventuelle interdiction du FN s'est présupposer qu'il est dangereux puisque généralement on interdit ce qui représente un danger pour autrui et accessoirement pour la démocratie. Sauf que la démocratie, il me semble, c'est basiquement le pouvoir du peuple, par le peuple, et de façon globalement partagée, le droit accordé à chacun de s'exprimer, si besoin, par l'intermédiaire d'un parti politique. La bonne question serait donc: le FN représente-t-il un danger pour la démocratie ?

Possible, je n'en suis pas sûr. Si l'on se réfère aux résultats des 18 dernières élections régionales, législatives et présidentielles, depuis 1984, le FN a toujours obtenu un score supérieur à 5% des suffrages exprimés (exception faite de ses 4,29% aux législatives de 2007). On se souvient encore de l'électro-choc d'avril 2002, le FN obtenait 16,86% au premier tour ! Pour les prochaines présidentielles, les sondages nous prédisent entre 16 et 20% des votes. Le FN a donc joué le jeu républicain en se présentant aux élections pour faire valoir ses idées que, grosso merdo, 15% des Français approuvent.

La question de départ évolue donc. 15 à 20% des Français représentent-ils un danger pour notre démocratie ? Si oui, on en fait quoi de ces Français "dangereux" ? Et par voie de conséquence, peut-on interdire un parti politique dans lequel tant de Français se reconnaissent ? La réponse est non, assurément.

Pour son histoire, ses égarements, son inconsistance en matière économique et pour les quelques affreux qui s'y trouvent, je ne soutiendrai jamais le FN. Par contre, je défendrai sans aucun état d'âme son droit à exister et m'opposerai à toute personne qui tenterait de l'interdire. Ce qui me fait dire aussi qu'il est totalement anti-démocratique que 15% des Français ne soient pas représentés à l'Assemblée ou au Sénat...

La bonne question n'est donc pas d'interdire, ou pas, le FN mais plutôt de savoir quelles réponses peuvent apporter concrètement les autres partis aux questions que se posent 15% des Français. Ces mêmes 15% qui, faute d'être entendu et pris en compte ailleurs, ont préféré céder aux sirènes frontistes.

Folie passagère 951.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

12 commentaires:

  1. merci pour cette utile contribution au débat. Chacun son avis. Je garde le mien,sachant que l'option que tu proposes, celle de donner des réponses aux égarés, est également la mienne. Ce n'est pas incompatible.

    RépondreSupprimer
  2. Interdiction du FN, "abolition" de la prostitution, découverte d'un super virus extrêmement dangereux, re-re-re-relance de l'affaire DSK, etc, n'avez-vous pas l'impression que tout est fait pour que le bon peuple regarde ailleurs ?
    Ailleurs que là où son avenir se joue. Où les politiques sont en train d'entériner la soumission de l'Europe au pouvoir des financiers internationaux ?

    RépondreSupprimer
  3. @Gdc: Pkoi égarés ? parce qu ils se sont perdus ds le discours lénifiant des partis traditionnels ? Alors que ds le même temps le Fn leur ouvrait les portes. Tu les prends pour des brebis?

    également la tienne,jveux bien mais tu as quand meme écrit que tu as toujours été partisan de cette interdiction.

    @marianne: alost la je ne suis pas vraiment d'accord avec vous. On ne peut pas dire qu'actuellement les pbs liés à l'euro, l'europe et toussa soient occultés. Bien au contraire. tellement on en parle que ça finit par me saouler un brin.
    La cata est au bout du chemin... soufflons un peu en prévision

    RépondreSupprimer
  4. @corto : égarés parcequ'ils ne me semblent voir que la surface des choses et du discours, là où la caste Le Pen n'y voit qu'intérêts personnels... Comment expliquer qu'on puisse ainsi passer d'un discours poujadiste comme celui du père à un discours quasi de gauche la préfèrence nationale mise à part ? Qu'est ce qui justifie un tel revirement, sinon la volotné farouche de capter les voix populaires de manière totalement éhontée ? Egarés parceque si le FN arrivait au pouvoir, ils seraient les premeirs à en souffrir... et ne le voient pas, trompés par un discours en apaprence à leur intention. Oui, je maitiens, persiste et signe, quand on ne respecte pas le pacte républicain, ni les règles démocratiques, alors on ne doit pas s'étonner d'être sanctionné. Est-il normal à tes yeux qu'on enfreigne les règles élémentaires du pacte socialen n'en payant jamasi le prix, voire en faisant mine de s'étonner, comme ici en l'espèce que certans osent dire non ? Et se psoerainsi en victime alors que les élus du FN sont loin d'être des agneaux ? Un simple exemple :
    http://lecondujour.wordpress.com/2011/05/01/pas-tres-fier-detre-lorrain-moi-aujourdhui/
    L'homophobie, comme la xénophobie, n'est elle pas un délit qui devrait être puni pat la loi ? Et pourtant ces gens là agissent en toute impunité... et on des tribunes grandes ouvertes sous prétexte de démocratie... Une démocratie qu'ils n'auront de cesse de bafouer dès qu'ils seront au pouvoir, s'ils lesont un jour, ce que je ferai tout pour combattre, jusqu'à mon dernier souffle. Nous avons dja des bases pour en juger en regardant ce qu'ils ont fait dans les villes qu'ils ont gérées. ça n'a été que magouilles, casseroles judiciaires multiples et dénis de démocratie. Ne doit pas protéger les plus démunis contre cela ?

    RépondreSupprimer
  5. Interdire le FN, pourquoi pas en temps que représentant d'une idéologie mortifère mais alors pourquoi ne pas l' avoir avec le PC car le communisme a largement sa part de génocide même si c'était pour le bien des peuples.

    Même si il ne l est pas officiellement, officieusement c'est déjà dans l'air du temps , voir ceci:

    « Dans une dépêche complaisante, c'est tout juste si l'Agence France Press),ne félicite pas le Mouvement des Jeunes Socialistes d'avoir empêché que Marine Le Pen s'exprime à l'université Dauphine, où elle avait été invitée. La dépêche Agence France Presse se conclut par une citation du Mouvement des Jeunes Socialistes : "à l'inverse des pratiques répandues chez les militants d'extrême droite, les Jeunes Socialistes font résolument le choix d'actions non-violentes" », précise la revue de presse LSB.

    Pour le Mouvement des Jeunes Socialistes, la non-violence consiste à mettre des coups de poing dans la figure, à lancer des insultes et à casser le matériel audiovisuel.

    Qu' on nous cite un candidat de gauche qui a été empêché de s'exprimer en raison de la présence d'activistes de droite?

    Que se soit Marine ou son père , je ne me sens pas proche d'eux mais ils ont le droit de s'exprimer, c'est cela la démocratie après des activistes de pays étrangers manifestent bien dans certaines de nos villes.

    Je me souviens d'un rassemblement pour les Tigres de libération de l'Îlam Tamoul,le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, en kurde: Partiya Karkerên Kurdistan)et autres.

    Et dans le cas où l’Élu accède à la magistrature suprême et qu'ils autorisent les étranger à voter, ne risquera t on de voir des siéger des islamistes(modérés)à l' Assemblée Nationale après 40% des tunisiens vivent en France ont voté pour Ennahda.

    Alors pourquoi interdire ce parti, qui gêne t il ses créateurs qui ne contrôlent plis la bête immonde ou alors auraient ils peur d' un autre 21 Avril?

    RépondreSupprimer
  6. @GdC:"égarés parcequ'ils ne me semblent voir que la surface des choses et du discours" cela pourrait etre vrai si il y avait au sein du FN , adhérents ou sympathisants, que des quiches qui ne verraient pas plus loin que le bout de leur nez. Or, Il y a belle lurette que le Fn comprend ds ses troupes des milliers de gens cultivés, intelligents et capables de réfléchir.
    Le cas de Colard par ex est flagrant, rien a gagner a se rallier au FN et pourtant.

    @grandpas: tu as raison. J'écoutais hier une des responsables de SOS Racisme sur Canal déclarer "il faut interdire le FN car il n'est pas républicain". Elle faisait partie des gens organisateurs du blocage de La marine à Dauphine. Lorsque l'on sait l'ecoute qu'à SOS Racisme au sein du PS...

    RépondreSupprimer
  7. Interdire le FN ce serait comme infliger une amende aux clients de prostituées. Dans une société il est fondamentalement dangereux de supprimer les garde-fous. Parce que d'une manière ou d'une autre les bas instincts humains devront s'exprimer. Autant donc qu'ils soient relativement canalisés. "L'homme est un loup pour l'homme". Revenons aux bases. Hobbes a toujours raison.

    RépondreSupprimer
  8. MOI je suis décidément dans la mouise : électeur FN, de vieille famille de hobereaux purs souchiens, catho et n'ayant pas honte de l'etre, et client des péripatéticiennes, décidement un "mauvais Français" , qu'ils ouvrent donc les camps de rééducation pour les gens comme moi, je m'y rendrai sans rechigner, je suis un mauvais élément certes, mais discipliné, on est d'"extreme drouuuate" ou on ne l'est pas!

    RépondreSupprimer
  9. Supprimé le FN pourquoi pas, mais alors il faut dans le même temps supprimé le NPA, le PC, FO qui ne sont pas plus républicain que le FN.

    Quand à SOS Racisme et à l'UNEF, je rappelle à ce parasite qui en appellent systématiquement au siècle des Lumières ce que disait Voltaire : "Je ne suis pas d'accord avec vous idées mai je me battrai pour que vous puissiez les exprimer".

    Et je rappelle aussi que l'UNEF est cette bande de fasciste qui, pour soi-disant défendre les étudiants, les empêche d'aller en cours. Je ne raconte même pas la parodie de démocratie que représentent les AG mené par l'UNEF. En tant qu'ancien de Paris-X j'ai souvent eu à subir leurs méfaits.

    Qu'ils ne viennent surtout pas parler de démocratie !

    Les fascistes ne sont pas la ou on le croit…

    RépondreSupprimer
  10. @ditom: taratata, il est fondamentalement "progressiste" de supprimmer les garde-fous ! :) non mais franchement.

    @Kampfereit: bienvenue ici ! ben mazette, vous cumulez dites-moi. Vous ne seriez pas homo, en plus pour parfaire la panoplie ?

    @skandal: sont tout de même curieux ces gens là, ils viennent faire la morale avec des arguments tout ce qu'il y a de plus anti-démocratiques ! La gamine de sos racisme qui n'avait que le mot interdiction a la bouche sur Canal ! un grand moment.

    RépondreSupprimer
  11. Il y a longtemps, j'habitais une maison aux murs de mâchefer. La nappe phréatique était très peu profonde et hiver comme été, les murs suintaient une humidité malsaine. J'ai tout essayé pour résorber ça. Rien n'y faisait.
    En désespoir de cause, j'ai appelé les services de la DDE où une dame pleine de bon sens m'a dit: "Ne touchez à rien. Il n'y a pas plus traître que l'eau. Si vous faites quelque chose, elle réapparaîtra et vous ne savez pas où ni comment. Alors, plus rien ne sera contrôlable".

    Cette idée d'interdire le FN, au nom de je ne sais quelles bonnes intentions douteuses m'évoque cette "histoire d'eau".
    Allez savoir ce qui se passera si on l'interdit.

    Le FN a le mérite de faire contrepoids aux discours formatés. C'est un exutoire utile à ce que bien des gens pensent et que les politiques occultent. En ce sens, il est non seulement utile de ne pas l'interdire, mais salutaire.
    De même qu'il est nécessaire de tolérer la LCR ou d'autres trubilions, n'en déplaisent aux bien-pensants qui veulent régner en maîtres sur la pensée des autres...au nom de la démocratie (quel paradoxe intéressant!).

    De toute façon, je ne fais confiance à aucun parti politique.

    RépondreSupprimer
  12. @lo: que tu ne fasses pas confiance aux partis politiques, je le conçois, j'ai du mal aussi. Le problème c'est qu on est obligé de faire avec faute de mieux, faute d'autre chose.
    Aussi, tout partis politiques, quelqu'il soit a droit a la parole pour peu qu il respecte les lois.
    Le Fn a toute sa place alors les bien-pensants de 4 sous, tu sais ce qu'on en fait... on les emmerde !
    yes !

    nb: envoie moi ton adresse email, je ml ai paumée , buse que je suis
    biz

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen