dimanche 25 décembre 2011

Mélenchon: " Seuls les morts pourront vivre à l'aise "

 
J'adore La Méluche. Il me rappelle Georges Marchais, tout dans l'outrance oratoire. Beaucoup de bruit et de fureur pour pas grand chose, l'utopie élevée au rang de programme politique, c'est fort, non ? Et en plus, il y en a pour suivre et y croire. Grand bien leur fasse.

Ce qui est sûr, c'est que si Marchais nous faisait rire avec ses phrases à l'emporte-pièce, parfois teintées d'humour involontaire, il avait l'excuse de ne pas être un puits de science. La Méluche, c'est différent. On nous vend le truc comme un mec cultivé, bien fourni question neurones, ex-ministre tout de même, ça pose le personnage, licencié es philosophie, ex-prof, ex-journaliste, ex-socialiste, ex-beaucoup de choses, président du Front et toussa... La Méluche, c'est un beau parleur; la tonalité générale donne l'impression d'un discours cohérent et construit.

Sauf quand on l'écoute avec attention, sauf si on descend dans le détail de ce qu'il éructe...

Alors, lorsqu'il déclare: " Seuls les morts pourront vivre à l’aise dans ce pays puisqu’ils n’ont besoin de rien ", je me demande tout de même si cet homme-là a toute sa tête et si en fin de compte, il ne serait pas un peu bas du front.

Folie passagère 985.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

9 commentaires:

  1. Mélenhon, il veut être le premier chez lui plutôt que le énième à Rome.
    En ramassant le PC, il me fait penser à Bernard Tapie qui rachetait les entreprises moribondes pour se payer sur la carcasse.
    Pour justifier son amour des ouvriers, il fait son Marchais.
    s'il avait racheté le parti radical valoisien, il aurait parlé avec l'accent du sud-ouest. P'tain cong!

    RépondreSupprimer
  2. M'est avis que ça sent la buzz, ç't'histoire... Moi j'dis !

    Bien amicalement, et avec les boules de Noël, qui clignotent.
    Al.

    RépondreSupprimer
  3. mais enfin, c'est pour être bien compris des Kamaraaaades ! pour être communiste aujourd'hui, avec l'histoire passée, faut quand même en tenir une sacrée couche ! que les très jeunes croient encore au grand soir, bon, c'est de leur âge, on y a cru aussi, mais que des vieux croient encore à ses belles déclamations, ça me laisse assez pantoise, mais je ne désespère jamais de la connerie humaine....

    RépondreSupprimer
  4. @pangloss: remarque qu il est tout de même costaud le bougre parce que voir comment il a fait une OPA sur le PC sans que ce dernier ne se rende compte de rien, chapeau ! mais bon ça vole pas haut. Mais amuses toi a lire et a écouter du Mélenchon, ça vaut le détour :)

    @al west: heu, pardon c'est quoi qui sent le buzz ?

    @boutfil: ce qui m'interpelle, c'est que j aimerai vraiment savoir si la méluche il croit en ce qu il dit . parce qu'en admettant que oui... c'est à désespérer ou a se rouler par terre. Au choix

    RépondreSupprimer
  5. @boutfil: t'as vu la petite photo en bas a gauche, cool la méluche, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Corto, mauvais jeu de mot de ma part. : je voulais dire que ça sentait le buzz, mais que tu t'es fait baiser à le relayer. Buzz, baise... ok, les bulles devaient être frelatées -hips !

    Pour ce qui est de la photo du bas, elle est impressionnante. C'est du réel ou bien une caricature ?

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer
  7. pas vu la photo parce qu'ici, elles apparaissent noires avec une petite croix rouge en haut..tu t'as affilié aux bonnes oeuvres de la Croix rouge????

    RépondreSupprimer
  8. @al west: ça doit être mon côté passif :) oups !

    pour la photo, non, je crois qu'elle est réelle. apparemment elle date de quelques années.

    @boutfil: ça être bizarre, al west les a vu lui . Moi a la Croix Rouge, non à moins que Adriana ait été viré et remplacé par Jude Law, il n y a pas de risque

    RépondreSupprimer
  9. @ Corto : ton côté passif évoque pour moi, j'ignore pourquoi, une face. Ce serait donc un appel (conscient ou non) à tous les grimpeurs de la fesse cachée ?

    'tin, chais pas ce que maman a mis dans les bulles, mais j'ai les neurones encore collés.

    Amicalement.
    Al

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique