lundi 5 septembre 2011

Aubry: "un grand bravo à l'équipe de France". lol.


Les mondiaux d'athlétisme sont finis. Nous fûmes nombreux à nous enthousiasmer à juste titre pour les performances de Christophe Lemaître; pensez-donc, un petit frenchie qui rivalise avec le Dieu Usain, cela mérite d'être souligné.

Quelle moisson de médailles !

La première breloque revient à Lemaitre sur le 200m,  elle est en bronze. La seconde est pour Mahiedine Mekhissi-Benabbad sur le 3000m steeple, elle aussi en bronze. La troisième est remportée par Renaud Lavillenie au saut à la perche, également en bronze. La semaine s’est terminée en beauté pour les français, avec le relai 4x100m hommesTinmar, Lemaitre, Lesourd et Vicaut ont décroché la médaille d’argent.

Bravo à ces 6 sportifs, sincèrement.

Mais revenons aux résultats finaux de ces Championnats du monde, édition 2011. Quelle moisson ? En fait, pas vraiment de quoi pavoiser. L'équipe de France d'athlétisme n'a absolument pas brillé par ses performances. 24 sportifs présents ( 6 filles, 18 garçons ) dans, sauf erreur, 25 disciplines différentes et... au classement final, la France réléguée au 18ème rang mondial avec une "moisson" de 4 médailles ( 1 en argent et 3 en bronze ). Alors, non, désolé, pas de quoi se taper la cloche, pas de quoi crier Cocorico sur le toit d'un bus en descendant les Champs Elysées. Mais plutôt de quoi s'affoler, les JO sont dans un moins d'un an.

Alors, quand je lis que Cheftaine Martine s'enflamme pour notre équipe de France d'athlétisme: " Un grand bravo à l'Equipe de France " (sic), je me dis, la démagogie n' a pas de limites. Et d'en profiter la lilloise de Lille pour ajouter: " Mais c'est surtout le très bon esprit d'équipe qui a régné chez les Français que je retiendrai de ces mondiaux, nous démontrant s'il en était besoin que c'est la clé des victoires futures. " 

Quant à ses convictions en matière de sport, c'est triste comme un jour sans pain ou comme un mondial avec 4 médailles dans la besace. On reste gravement sur sa faim.

L'esprit d'équipe, la clé de la victoire en 2012...  Mouais, droite et gauche, question esprit d'équipe, il y a du boulot. C'est pas gagné.

Folie passagère 815.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

9 commentaires:

  1. Vous n'êtes pas en train de lui chercher la petite bête, à Martine, mon cher Corto ?

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: Je m attendais un peu a ce que quelqu un m adresse ce commentaire.
    Chercher la petite bête,et bien pas vraiment. Car adresser un "grand bravo" à une équipe de france qui a eu des résultats plus que médiocres, c'est placer bien bas le niveau d'exigence. Voila ce que j ai vu dans cette déclaration.
    Quant a ce qu'elle propose pour le sport dans son projet c'est a pleurer ou ...a rire, auchoix

    RépondreSupprimer
  3. Très chouette, la caricature!

    RépondreSupprimer
  4. Vas-tu nous parler, Cortino, de la rentrée des classes, de ces classes surpeuplées, des jeunes profs pas assez formés, etc. ?
    Sur QUI compter pour que les jeunes puissent tirer profit de l'enseignement pour leur avenir ?

    RépondreSupprimer
  5. @lika: bien sur que je pourrais en parler, ce que je vais de ce pas faire, pour la peine.

    RépondreSupprimer
  6. Pour les socialistes,les places d'honneur c'est une habitudes, en 2002, ils n'étaient même pas qualifié pour la finale.

    Peut être que c'est un message subliminal de Martine, la Médusa de la rue Solférino.

    Il y aussi une cloche qui se nomme ainsi aucun rapport au moins une cloche c'est utile.

    RépondreSupprimer
  7. Merci, Corto !
    Il paraît que "l'école primaire doit revenir au cœur du projet démocratique" ! On ne dirait pas !

    RépondreSupprimer
  8. @lika: c'est fait mais pas sûr que cela te satisfasse :)

    RépondreSupprimer
  9. Si, si, cher Corto, je suis contente de ton billet. Merci de tout cœur ! je vais te répondre sur ton billet...
    Demain, comme nous partons à Florence pour quatre jours, va falloir acheter des sous-vêts. Seuls l'hôpital et l'hôtel peuvent me décider à l'horreur de tout ce qui n'est pas livres ! Autrefois -un autrefois lointain - c'était l'arrivée d'un nouvel amant qui me faisait courir les rayons de lingerie, encore plus dégoûtée que toi, amené à parler du Mammouth ! A tout de suite !... !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.