mercredi 14 septembre 2011

Primaires PS: 4 débats télévisés et quelques questions...


Demain soir aura lieu sur France 2 la première très grande page de pub pour le Parti Socialiste; ce sera le premier débat télévisé entre les différents candidats à la primaire non ouverte et citoyenne. Pendant 2 heures environ, les 6 candidats exposeront en quoi ils sont meilleurs que les autres pour représenter la gauche aux élections présidentielles de 2012. 2 autres débats suivront sur I-télé puis sur BFM, puis un quatrième, éventuellement, en cas de deuxième tour fort prévisible.

Pour qui aime la politique, la chose sera sans doute passionnante, les joutes oratoires savoureuses, les petites phrases copieuses et rigolotes. Pour qui n'aime pas, il restera les autres chaînes, la lecture d'un bon bouquin, chacun se démerdera comme d'habitude pour meubler sa soirée.

Se posent néanmoins quelques questions pour l'instant sans réponse:

- Ce sont donc entre 6 et 8 heures d'antenne que l'on se prépare à refiler au Parti Socialiste. Comment ont été sélectionnées ces différentes chaînes ? Étonnamment, aucune chaîne " classée " à droite n'a été sélectionnée.
- Le coût de ces retransmissions est-il assumé pleinement par les chaînes retenues ?
- Le tarif des pages publicitaires d'avant débats ont-ils été révisés à la hausse puisque l'on peut parier à l'avance d'audiences records ( en particulier pour I-télé et BFM ).
- Y a-t-il eu accord de rétrocession au bénéfice du PS d'une partie de cette manne publicitaire ?
- Un parti politique (et par voie de conséquence les chaînes concernées) peut-il prendre "en otage" les téléspectateurs pour faire son auto-promotion sans que cela ne choque personne?
- Enfin, et sans doute la question la plus importante, le temps d'antenne ainsi consacré au PS et à ses 5 + 1 candidats sera-t-il accordé de façon équivalente aux autres partis politiques ? Si oui, on va en bouffer de la politique mais pourquoi pas; si non, pourquoi ?
- Quelle est la position officielle du CSA sur ces débats ?

Des questions sans réponses à ce jour, gageons que nous n'en saurons guère plus.

Folie passagère 824.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Que vous voilà devenu chicanier, mon cher Corto !
    Disons, que dans le doute, il en sera comme des mallettes de monsieur Bourgi : il y en aura pour tout le monde !

    RépondreSupprimer
  2. Bah, BFM et ITélé ne sont pas des chaines de gauche non plus. Et personne n'est pris en otage : merveilleuse télécommande qui me permettra de zapper de tout mon saoul.
    (un peu comme le font nos amis de gôche quand la présence d'un Sarkozy ou d'un Guéant à la télé les fait vomir, et qu'ils lancent sur le net un appel au "boycott" de telle ou telle interview ^^)

    RépondreSupprimer
  3. Good Morning Corto,

    Donner 4 heures d' antenne au FN, mais Corto:" Vous êtes fou ou quoi"; je parle du FN mais aussi à LO et pourquoi pas Melanchon.

    Mais non, il s'agit des socialistes, la crème de la crème des partis politiques français, non mais!

    Mais quand même, les 4 "Rappetout" s' invectivant comme une bande de sales gosses dans une cour de récréation de maternelle ,ce sera jouissif et comme on est au PS, ce sera la Petite Section enfin il est vrai que nous sommes aussi Mercredi le jour des enfants.

    Alors entonnons cette ritournelle:

    Dis pourquoi
    Mer-cre-dis-moi tout
    Dis pourquoi
    Mer-cre-dis-moi tout
    Dis pourquoi
    Dis-moi comment savoir
    Ce que je ne sais pas

    Réponds-moi
    Dis-moi comment
    Réponds-moi
    Dis-moi pourquoi

    Un beau soir d'été
    J'ai glissé en rêvant
    Sur un éléphant

    Un matin d'hiver
    Je suis tombé par terre
    Sur un ver de terre

    Et comment on fait pour tomber
    Je ne le sais pas
    Et glisser
    Ce n'est pas sorcier
    Téléphonez-moi

    Attends-moi
    Ne m'oublie pas
    Attends-moi
    Rappelle-moi

    Un matin d'automne
    J'ai voulu m'effacer
    Je n'avais
    Plus de gomme

    Un soir de printemps
    Je me suis envolé
    Sur une brosse à dents

    Et comment on fait pour gommer
    Je ne le sais pas
    Et voler
    Ce n'est pas sorcier
    Téléphonez-moi

    Et comment on fait pour tomber
    Je ne le sais pas
    Et glisser
    Ce n'est pas sorcier
    Téléphonez-moi

    RépondreSupprimer
  4. @marianne: comment cela je chicane ? Faut qd meme pas déconner, le PS "s'offre", grâce à ses primaires une énorme page de pub gratis sur les écrans et il ne faudrait rien dire.
    Qu'un équivalent soit donné aux autres partis politique me semblerait juste, légitime.

    @falconhill: pardon ? BFM et Itélé pas à gauche ? Disons alors qu'elles sont intraitables avec l'actuelle majorité et bien tolérante avec l'opposition.
    Fut un temps où l opposition, devant l'omni présnce de Sarko ds les JT demandait à ce que cela soit comptabilisé. Mais là, que le PS investisse les écrans pendant au minimum 8 heures, ca ne dérange personne. Moi si !

    RépondreSupprimer
  5. @grandpas: et pkoi, les autres partis, tous, n'auraient-ils pas droit à la même vitrine ?
    Je suis meme surpris qu'ils ne l'aient pas déjà (ou du moins publiquement ) réclamé.

    RépondreSupprimer
  6. "@falconhill: pardon ? BFM et Itélé pas à gauche ? Disons alors qu'elles sont intraitables avec l'actuelle majorité et bien tolérante avec l'opposition." --> joues pas les paranos : on dirait un gôchiste qui hurle et qui voit des médias sarkozystes de partout...

    RépondreSupprimer
  7. Ami Corto,

    C'est simple, les gens pourraient se rendre compte que les 4 membres du PS sont des clowns et que les électeurs déchirent leur carte sauf les idolâtres évidemment!

    RépondreSupprimer
  8. ces questions en appellent d'autres... Qui va payer la campagne du Président ? L'UMP ou nos impôts ? Et elle sera prise sur son temps de travail que nous payons ?
    Tu vois, de chaque côté on peut se poser la question du comment et du pourquoi de l'argent.

    RépondreSupprimer
  9. Hihi! Rien n'empêchait à l'UMP, lui-aussi, d'organiser des primaires...

    M'enfin bon, le PS va être à l'honneur dans les médias, ceux-ci seront bien obligés de coller de-ci de-là quelques contradicteurs de l'opposition et pas seulement les PSistes candidats à la candidature de la candidature. :D

    Mais c'est vrai, la couverture médiatique risque d'être sans précédent et on va entendre la gauche en général comme on ne l'avait jamais entendu depuis bien longtemps. Reste à espérer qu'ils aient réellement quelque-chose (de plus?) à dire. :)

    La campagne présidentielle officielle n'ayant pas encore débuté, je ne pense pas que le CSA ait grand-chose à dire ou, à faire.

    RépondreSupprimer
  10. Didier,

    Tous les candidats dépassant les 5% des suffrages exprimés aura ses frais de campagne remboursés par nos impôts.

    Il me semble sauf erreur de ma part mais les socialistes voulaient bénéficier d'un temps de réponse égal après chaque passage du président actuel de la République sur les chaînes de télévision.

    RépondreSupprimer
  11. @falconhill: désolé mais pour suivre très régulièrement ces 2 chaines, je te garantis qu'elles sont intraitables avec l actuelle majorité. ca en est parfois caricatural. Et loin de moi tte parano :)

    @olivier autissier: les régles de campagne d un president sortant sont très strictes, ce qu'il y aura a payer sera payé par l ump. Pour le reste, ne melanges pas tout. Juste une question: trouves tu normal que le PS est une telle "vitrine" et pas les autres partis ?

    @didier: sauf que l ump n a pas besoin de primaires puisque son leader est tt trouvé.
    Comme tu dis: de ci de là...uniquement. je denonçai il y a peu ds un billet "le vice caché des primaires" , j'avais omis de dire que par contre, l organisation meme de ces primaires offre au PS une tribune incroyable ds les médias sans contrepartie pour les autres partis quelqu'ils soient.
    Le CSA n a rien à dire ? ben c'est nouveau ça. Il a le droit de décider qu'il ne faut pas prononcer le mot "facebook" a l'antenne ( pub clandestine ) mais il n aurait pas le droit de dénoncer l'overdose télévisée du PS ? Curieux.

    RépondreSupprimer
  12. Bien sûr que non, Corto, ça n'est pas normal ! Mais à gauche comme à droite, s'il fallait dénombrer les "anormalités", on y passerait notre vie.

    RépondreSupprimer
  13. @olivier autissier: "Bien sûr que non, Corto, ça n'est pas normal !" tu me rassures, nous sommes donc d'accord!

    RépondreSupprimer
  14. Je croyais que TF1 était une chaîne de droite et pourtant DSK va être chez C Chazal dimanche soir !
    La gauche est partout :)

    RépondreSupprimer
  15. @virginie: ben c'est normal puisque tous les amis de gauche de DSK le repoussent maintenant, il va donc sur TF1
    Et puis DSK, veritablement de gauche, ça se saurait :)

    RépondreSupprimer
  16. @Corto : bien qu'étant "de gauche", je suis entièrement d'accord avec toi...

    RépondreSupprimer
  17. Corto,
    CSA veut dire Conseil Supérieur de l'Audiovisuel. C'est un organisme de conseil comme il en existe pour tout et pour rien. Celui-ci n'est ni un censeur ni une quelconque autorité pouvant infliger des sanctions.
    En clair, il conseille les chaînes de télévision françaises sur les lois en vigueur et autres conventions, prévient une chaîne lorsqu'elle semble outrepasser les dites lois ou entacher la réputation de la radio-télévision mais ne peut rien lui imposer. Pour exemple, elle peut vivement conseiller de prévenir le téléspectateur suivant la loi lorsqu'un programme est déconseillé à certaines personnes mais ne peut pas imposer d'apposer une incrustation -10 -12 -16 -18 tout au long du programme.

    Concernant le CSA et le pluralisme de l'information, tout est expliqué ici. Vous trouverez en bas les relevés mensuels par année du secteur politique. Amusez-vous bien! :D

    Et tiens, si on veut commencer à faire des économies, plutôt que d'aller piquer du pognon aux braves gens (ça c'est pô réduire la dette mais la déplacer!) faudrait retirer ce CSA qui ne sert plus à rien du tout avec le développement des nouveaux médias. :)

    RépondreSupprimer
  18. @kalondour: " bien qu'étant "de gauche" ", nul n 'est parfait :)

    RépondreSupprimer
  19. @didier: en préambule du site du CSA, on y trouve cette phrase: "Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a pour mission, de par la loi sur l’audiovisuel, de garantir le pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion."
    DE PAR LA LOI...
    Il a donc bien la mission de garantir que tout intervenant politique aura le meme temps de parole que les autres. Nous verrons avec ces débats pour les primaires si la pareille est donnée à l'actuelle majorité.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique