mercredi 28 septembre 2011

Jolie Mademoiselle


Toute cause, même le féminisme, est bonne à défendre pour peu que la dite cause soit honorable et "morale". On imagine mal, par exemple,  se battre pour l'inégalité entre les races, non ? Cela ferait désordre.

Mais franchement, se battre pour la suppression de la mention "Mademoiselle" dans les formulaires administratifs ou dans la vie courante, faut vraiment être conne,  n'avoir rien d'autre à faire ou bien encore vouloir sciemment se tourner en ridicule, non ?

C'est vrai, c'est joli comme mot Mademoiselle. C'est élégant et doux à l'oreille. N'est-il pas ?

Folie passagère 845.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

11 commentaires:

  1. Mademoiselle H. vous salue bien ;-)

    RépondreSupprimer
  2. @Melle H: c'est vrai quoi, tiens , Madame H, ça ferait con, non ? bises

    RépondreSupprimer
  3. Et mademoiselle Liberté, la chanson de Vincent Liben et Berry, elle aurait pas l'air con en madame Liberté ; c'est quand même nettement moins sexy !

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer
  4. Le féminisme est une plaie qui dessert la cause des femmes.

    RépondreSupprimer
  5. Si la loi avait été appliquée, ce combat n'aurait pas lieu d'être. Et cela pourrait se régler très facilement

    Voici l'avis d'une conne :
    http://polluxe.wordpress.com/2011/09/27/osez-madame/

    RépondreSupprimer
  6. @polluxe "Cette campagne a pour moi deux objectifs. D’abord, faire prendre conscience du caractère condescendant, intrusif, en un mot sexiste de ce qualificatif...." oui, mort de rire ! triple lol! condescendant et intrusif ! Mouarfff !

    RépondreSupprimer
  7. @al west: connais pas cette chanson, je v fouiller chez youtube

    @vallenain: tt a fait d'accord, tout comme les assoc' anti-racistes a la con ou les LGBT desservent par leurs extrémismes la cause qu'elles defendent

    RépondreSupprimer
  8. @ Corto : je te l'envoie ce soir, si quieres (car je suis très old school et m'en voudrais que tu te fasses adhoper sur une si zolie sanson (mais pas Véronique).

    Kénavo.
    Al.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour damoiseaux, demoiselles, puceaux et donzelles.
    J'ai entendu un abruti dire que ce n'était pas normal qu'il y ait un "mademoiselle" et pas d'équivalent masculin.
    Le Modernoeud par excellence, j'avais envie de lui greffer des ovaires à ce con qui prône une symétrie qui n'existe que dans les délires totalitaires.
    Bonne soirée tout le monde :))

    RépondreSupprimer
  10. C'est vrai, c'est un scandale, ce terme sexiste est un rappel du passé du temps où les hommes connaissaient encore la galanterie.

    On devrait même supprimer les termes Homme/Femme , c'est d'un sexisme, on les remplacera par Hep!

    RépondreSupprimer
  11. Euh... Pas trop d'idée sur la question...

    Je ne pense pas que ce soit uniquement une histoire de sexisme pur mais également de laïcité, en particulier sur des documents administratifs qui, dans leur forme, datent d'une époque révolue.
    D'un autre côté, c'était une formule de politesse, une civilité à laquelle bien des demoiselles tiennent encore aujourd'hui.

    Bref, je pense qu'il y a franchement plus urgent à débattre...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen