vendredi 16 septembre 2011

Primaires: un premier débat bien décevant


Je voudrai présenter toute mes excuses aux personnes qui, suite à mon billet d'hier, se sont laissés emporter à regarder le 1er débat des candidats de gauche à la Primaire: C'était particulièrement chiant ! Il a fallu attendre les 50 dernières minutes et les échanges entre les 6 pour lever un cil. Vous trouverez bien quelques compte-rendus ci et .

C'est clair, ce n'est pas de les avoir écouté qui me fera changer d'avis: non, je ne voterai pas pour eux. Mais quelques remarques tout de même...

Où était Ségolène hier soir ? Elle a bénéficié du même temps de parole que les autres mais j'ai l'impression de ne pas l'avoir entendu, à peine aperçue. Bizarre, inhabituel. Convaincue qu'elle ne pourra pas gagner ?

Hollande, égal à lui-même, il est l'homme de la situation, il s'est préparé, il a changé et de temps en temps, il nous joue la petite colère, fait la leçon aux journalistes. Le truc, c'est que je garde en mémoire ses 11 années de sieste à la direction du PS; cet homme, donné gagnant par les sondages et la sphère journalistique ne supporte pas la comparaison, question stature "Homme d'Etat", avec un Sarko.

Aubry, elle me fait peur cette femme là. Agressive, sûre d'elle, trop ? Alors qu'elle hésite, tergiverse et change d'avis comme de chemise (cannabis et nucléaire). Pour moi, le plus bel exemple des mauvais travers de la gauche: on rase gratis !

Baylet ? Qu'est-il venu faire dans cette galère ? Glaner un poste ministériel en cas de victoire de la gauche ?

Montebourg, le monsieur Propre du Parti. Le seul à avoir eu le courage de dénoncer Guérini, le seul à n'avoir pas mâché ses mots sur DSK. Rien que pour cela, il mériterait de prendre 10 points dans les sondages; parce que à part sa démondialisation-tion-tion,  pas grand chose à se mettre sous la dent.

Vals, je l'aime bien, sans doute parce qu'il est le plus à droite, parce qu'il me semble plus réaliste que les autres. Dommage qu'il se soit dé-crédibilisé en imaginant que DSK puisse avoir encore un rôle à jouer.

J'ai voulu regarder ce débat avec pour seul objectif: savoir lequel des 6 prétendants à l'investiture avait les épaules assez larges pour, le cas échéant,  assumer pleinement la fonction de Président. Avec regrets et de gros, gros, gros doutes, à part Hollande et Aubry... Je ne vois pas.

Ceci dit dans l'hypothèse d'un duel Aubry-Sarko ou Hollande-Sarko et compte tenu de l'état de préparation qui est le leur, Sarko devrait pouvoir n'en faire qu'une bouchée.

Enfin, une spéciale dédicace à David Pujadas, qui, comme à son habitude a été assez nul. Gageons que son " Vous avez entendu la cloche " devrait lui coller à la peau.

Suite aux prochainx numéros qui devraient être plus passionnant...

Folie passagère 828.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

15 commentaires:

  1. Les périodes de sommeil sont courtes , toujours un perturbateur pour jouer d'un instrument bruyant enfin à force on devient insomniaque mais je ne suis pas ici pour parler de mes soucis avec Hypnos tant qu'il ne vient avec son frère Thanatos.

    Donc revenons à nos moutons même pas un petit meurtre entre amis, tout part en quenouille mon monsieur.

    Je te le dis jeanne , c'est pas une vie la vie qu'on vit.

    RépondreSupprimer
  2. Je vous accorde, mon cher Corto, qu'il manquait un vrai homme de gauche à ce débat tiédasse. Personnellement, si j'étais de gauche,c'est pour Mélenchon que je voterais.
    Hollande n'est pas un socialiste, c'est un radical-socialiste comme la Corrèze en a tant donné à notre 3ème, 4ème et même 5ème République en la personne de Chirac.

    RépondreSupprimer
  3. Hollande avait une vraie posture présidentielle, ça me rassure.
    Valls, comme toi et pour les mêmes raisons, j'aime bien.
    Ségolène, guignol.
    Aubry et Montebourg me font peur, vraiment trop à gauche, sont totalement décalés avec notre société.

    RépondreSupprimer
  4. Avais noté, moi aussi, la formule du journaliste juste après la dernière phrase de Martine Aubry : vous avez entendu la cloche... Très gauche, en effet !

    RépondreSupprimer
  5. @grandpas: et bien non, c'était prévisible ( et hypocrite ) mais ils se sont bien tenus ds l'ensemble. On aurait dit des adulescents à leurs premier entretien d'embauche.

    @marianne: voter pour Mélenchon, quelle drole d'idée saugrenue. Vous me sembliez bien plus réaliste ! :)

    @david dupuit: Hollande a l'apparence dune posture présidentielle, l'apparence seulement. je n' ai aucune confiance ds ce bonhomme. Je le vois mal par exemple bien réagir, sereinement en cas de crise grave. C'est un mou.
    Tu le mets face a Sarko ds un débat ou meme face à un Melenchon, il ne sera pas a la hauteur.

    @nicolas bleucher: le pire c'est que le coup de la cloche, il l'a fait au moins 2 fois, une fois avec Aubry ( qui a levé un sourcil ) et une fois avec Hollande , je crois.
    Pour le reste ns sommes d accord.

    RépondreSupprimer
  6. C'st du beau, de jeunes communiants pour les garçons et des rosières pour les filles.

    Pour le lapsus "Cloche" au sujet des socialistes, il est peut être du à cette comptine pour enfant

    Frère Luc , Frère Luc
    Dormez-vous, Dormez-vous !!!!
    Sonnée la Martine, Sonnée la Martine
    Ding, DINGUE, Donc !
    Ding, DINGUE, Donc !

    Pour Médusa( Aubry) , c'est parfait

    Normal , si ce débat était si soporifique.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai toujours affirmé, et j'affirme encore, mon cher Corto, que le Parti socialiste est un parti d'élus locaux et de fonctionnaires et n'est en rien un parti de gauche.
    C'est un parti qui ne sert à rien en dehors de faire de l'antisarkozysme primaire.
    Citez-moi une seule mesure, si sociale ou progressiste soit-elle, qui a été votée par le parti socialiste. RSA ? Indépendance des Universités ?
    De plus, sur les conseils de Terra Nova il a abandonné son électorat populaire au Front national.
    Je pense que Mélenchon est dans son rôle quand il essaie de récupérer cet électorat qui avait fui Arlette et Besancenot parce qu'ils étaient beaucoup trop idéologues.
    Pour parler comme Ségolène, il faudrait un grand coup de balai, mais au PS.
    Elle n'a pas eu le courage de rompre avec le PS après son "succès" de 2007, elle est en train de le payer.
    Mais j'ai entendu dire que tous ceux de cette primaire seront automatiquement ministres si l'un des leurs était élu.
    Mélenchon, lui, a quitté ce parti de nantis, et vous verrez que son score sera beaucoup moins anémique que ne le prédisent les sondages.
    Je ne voterai évidemment pas pour lui mais je reconnais que c'est un bon candidat que j'ai plaisir à écouter parler.

    RépondreSupprimer
  8. @marianne: Vu sous cet angle, nous sommes parfaitement d'accord. J'ajouterai que le PS, tel qu'il est aujourd'hui, n'est qu'une imposture, une usine a faire croire à des gens que le socialisme a la française existe encore, cela effectivement au seul bénéfice des caciques, élephants et autres élus.

    RépondreSupprimer
  9. Baylet s'est trompé de porte : ici on discute de la présidentielle pour 2012. Les sénatoriales de septembre prochain, c'est au fond, dans le grand réfectoire, près des loges...

    RépondreSupprimer
  10. @tambour major: baylet espère depuis 40 ans devenir président du sénat ! parce que président, faut lui dire, il n est pas taillé pour l aventure.

    RépondreSupprimer
  11. la gauche n'est pas ma famille politique mais je ne suis pas des profis stéréotypés. Je préfère me faire ma propre opinion et je me suis donc "tapé" le débat socialiste. Quel ennui ! mais pire, quel gachis ! comment ces gens, intelligents, cultivés peuvent ils faire croire qu'ils ont la solution au bout de leur baguette magique. Beaucoup de démago, de populisme pour rallier les gogos. Je me souviens d'un 1er ministre d'alors, Jospin... je crois qui avouait que le chomage était endémique et qu'il ne serait jamais possible de lutter contre. A ce niveau, on n'a pas le droit de baisser les bras. Moins de centrales nuc ? super.. l'électricité va nous couter un bras mais c'est normal c'est pour l'avenir de nos arrieres arrieres ... petits enfants. Le chomage ? tout le monde fonctionnaire et hop. plus de prof, pas de probleme, demain 60000 de plus. bon ils ne sont pas encore formés mais il faut conserver l'effet d'annonce. Le Smic, quel blague ... demain 1500 et après demain 2000. super, ce qui n'est pas dit c'est que pas effet d'ascenseur, tous les salaires vont grimpés et nos patrons qui sous entendu, ont trop de trésorerie et des carnets de commande au taquet... délocaliseront au cambodge en chine.

    RépondreSupprimer
  12. @DS89: bienvenue ici ! et à vrai dire pas grand chose a ajouetr a ce que tu écris ! quel gachis !

    Et pas de quoi pavoiser: 4,9 millions de téléspectateurs, autant qu'une vulgaire émission de cuisine sur TF1 ! :)

    RépondreSupprimer
  13. "Ceci dit dans l'hypothèse d'un duel Aubry-Sarko ou Hollande-Sarko et compte tenu de l'état de préparation qui est le leur, Sarko devrait pouvoir n'en faire qu'une bouchée. "
    C'est vrai que les socialistes donnent l'impression d'improviser autour d'un socle idéologique relativement classique mais le candidat Socialiste sera entré en campagne 9 mois avant Sarko, il aura l'avantage d'être bien rôdé ...à contrario, il pourrait être carbonisé avant l'heure !

    RépondreSupprimer
  14. @nicolas007: l'avantage d'être bien rodé ou bien aura-t-il brulé toutes ses cartouches ?
    Je crois plutot a cette deuxième solution.

    RépondreSupprimer
  15. Au gouvernement, les socialistes font des cadeaux de riches aux riches et des cadeaux de pauvres aux pauvres. Seulement les cadeaux pour les pauvres ne durent jamais très longtemps et la contrepartie est toujours douloureuse ! Voir:

    http://2ccr.unblog.fr/2011/06/10/rigolo-socialo-ecolo-bobo/

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen