dimanche 25 septembre 2011

Sénatoriales: Perception du casque lourd !


Je n'ai pas beaucoup de temps pour faire un beau et long billet. Une raison à cela: je suis en train de nettoyer mon casque lourd et de dépoussiérer le gilet pare-balles. Parce qu'au cas où vous ne le sauriez pas, aujourd'hui, c'est élections sénatoriales. Et comme nous l'annoncent BFM ou I-télé, plus de 5 heures avant les résultats définitifs: Basculement à gauche du Sénat ! La preuve: St Pierre et Miquelon a basculé, c'est dire ! Mais que la caillou calédonien reste à droite, ne pas dire !

Enfin bref, nous le savons, ce ne sont pas les commentaires partisans des journalistes qui changeront le résultat, ils en ont rêvé, les grands électeurs l'auront fait: le Sénat va sans doute basculer à gauche. Tiens, anticipons, faisons comme si que, le Sénat, c'est historique, a basculé.

D'où le casque lourd et le gilet.

Parce que si vous êtes de droite, comme moi, qu'est-ce qu'on va prendre. A gauche, ça va défourailler dans tous les sens. la victoire en chantant. Toutes les stars de l'opposition vont se gargariser. La Madone nous dira que c'est un "juste" retour des choses. Dame Martine passera de "on verra" à "vous avez vu, nananère".  La Marine nous chantera son couplet habituel sur la Sarkozie. Mélenchon claironnera que c'est la discipline des militants qui a rendu la victoire possible. Montebourg trouvera bien le moyen de voir dans ces résultats une bataille de gagnée contre la mondialisation. Et blablabla, je ne vous parle pas de la gauchosphère, c'est jour de bandaison, elle en joui d'avance. Et les twittos de gauche verront dans ce revers électoral les prémices de la fin de cette infâme République, une république vérolée par Nicolas et ses amis.

La Sarkozie va en prendre plein la gueule, c'est aussi sûr qu'une valise plus une autre valise font un scandale d'Etat. Et chacun d'oublier de dire que cette élection n'est qu'une élection locale finalement ( puisque seuls les grands électeurs votent ) et que cela ne présage en rien d'une défaite de la droite en 2012. Un signe avant-coureur, peut-être, en rien une certitude. Parce que lorsque l'on voit les clampins qui sont en face... Je me dis que la droite est loin d'être défaite l'année prochaine.

Et si par hasard, le sénat ne basculait pas. Même pas mal, on dira que les listes dissidentes n'étaient en fait pas des listes dissidentes, tout juste, la main invisible de qui vous savez.

Folie passagère 842.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

9 commentaires:

  1. En cas de victoire de la Martine ou du Hollande à l' élection présidentielles, nous irons demander l'asile politique à la Corée du Nord.

    RépondreSupprimer
  2. @grandpas: il n y aura pas besoin de demander, nous serons expulsés :)

    RépondreSupprimer
  3. donc, c'est fait, si on résume, ils ont les municipalités, les régions, les cantons, le Sénat, reste l'Elysée et l'Assemblée

    ben tu vois, moi, je serai pour leur filer, comme ça, z'auront tout en mains, on verras ce qu'ils peuvent faire les donneurs de leçons,on peu leur faire confiance.... après on seraient peinards pour 20 ans.....

    Quand tu vois certaines régions, tiens, sans vouloir dire du mal, mais Marseille par exemple hein ! ils peuvent vraiment faire des miracles quand ils ont tous les pouvoirs !

    RépondreSupprimer
  4. Très franchement, je ne pense pas qu'une majorité de droite ou de gauche ait une influence particulière sur l'activité spécifique du sénat. Mais bon, je peux me tromper...

    RépondreSupprimer
  5. @boutfil: t as p'tre ben raison, au moins on pourrait passer ds l opposition et leur montrer combien l'insulte et les critiques à 2 balles sont nulles et désagréables.

    @didier: au niveau du sénat, ça changera pas grand chose effectivement. Si ce n'est qu'ils vont pouvoir se gargariser. Et Bel, 2eme personnage de l'Etat, meme figuratif, ça me gave d avance

    RépondreSupprimer
  6. A nous de rire,

    Allez une chanson que j' adore,

    http://www.youtube.com/watch?v=w_QGBAppb10

    Demain je retourne mes chaussettes

    RépondreSupprimer
  7. À clampin, clampin et demi. Puisque aucun, ni à gauche ni à droite, se sera capable de faire pour que les choses aillent mieux.

    RépondreSupprimer
  8. Ouais... Ce que je retiens surtout, toutes polémiques mises à part, c'est que sous le règne Sarkozy, l'UMP n'a pas remporté une seule élection... et personne à droite ne fait le constat qui s'impose !
    Continuez comme cela, moi, ça me va...

    RépondreSupprimer
  9. @grandpas: je découvre que cette chanson bien connue est de 1968, j'étais persuadé qu'elle etait bien plus récente.

    @olivier autissier: possible en effet. mais bondiras-tu si je te dis penser que tt ce qu a fait Sarko viendra a porter ses fruits...plus tard ?

    @marco:bien sur que nous savons cela mais as-tu déja vu un president, en temps de crise, être populaire ? qui plus est qd il fait réformes a tour de bras ? ( Bon après on est d'accord ou pas avec les réformes, c'est un autre débat)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique