dimanche 18 septembre 2011

Contrat avec la Nation: Le bide de la semaine


Discrètement, subrepticement, lors du premier débat télévisé pour les Primaires non ouvertes, la Madone du Poitou a essayé de fourguer au peuple de France son très sérieux " Contrat avec la Nation ". Les 10 engagements qu'elle prend pour sauver le pays, pour transformer la Nation, pour vous convaincre !  Ne cherchez pas à agrandir la photo pour essayer de lire, tout est flou !

C'est assurément, creutitude et platitude, le bide politique de la semaine

Si dès la première phrase vous vous sentez conquis: 

" Devant le peuple français, moi Ségolène Royal, je m’engage à construire avec vous la République du respect par l’ordre social juste et la participation active des citoyens.",

ne vous inquiétez pas, c'est normal, vous souffrez juste de fraternitude et de bravitude. La faculté confirme, cela se soigne.

Folie passagère 633.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


9 commentaires:

  1. Super billet ! Comme j'aime...Sympa l'idée du sondage, on n'y pense pas assez.
    Quelle courge cette ségo, mouarf !

    RépondreSupprimer
  2. @vlad: comment ça ce billet te plait et tu ne l'a pas retwitter ! pffff !
    Bon c'est vrai qu'elle est bien courge la Ségo et je la trouve de plus en plus fade. Fatiguée ? Comme si elle n y croyait plus

    RépondreSupprimer
  3. Ca ne se demande pas gros vilain :)))

    RépondreSupprimer
  4. et blablabla....On croirait, comme ça, un décret .....Royal...faut qu'elle fasses gaffe, on en a guillotinés pour moins que ça....

    RépondreSupprimer
  5. Pas sympathique la photo, elle cherche son programme.

    RépondreSupprimer
  6. J'espère que tu ne t'es pas offusqué par mon excès de familiarité :)

    RépondreSupprimer
  7. @boutfil: ebn oui quoi, un décret royal ! facile, je sais

    @grandpas: elle cherche des électeurs !

    @vlad: que nenni, don't worry !

    RépondreSupprimer
  8. "... Rien que des mots, encore des mots, toujours des mots..."

    J'ai beau être de gauche, je n'arrive pas à me faire à l'idée que cette dame puisse être un jour présidente de la république. Elle m'exaspère autant que Nicolas Sarkosy peut m'exaspérer, ce qui est somme toute assez logique concernant notre président, c'est pour dire!

    RépondreSupprimer
  9. @didier: "puisse être ..." pas d'affolement visiblement elle n'en prend plus du tout le chemin alors que Sarko, je le vois bien reprendre un p'tit quinquennat ! :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique