mardi 11 septembre 2012

Pacte Européen: hollande vous a baisé. Désolé !

Hey, les gars de droite, ça vous dit de rigoler un p'tit coup ? Tiendez, lisez, ça vient de la gauche qui s'aperçoit que malgré ses promesses maintes fois répétées de renégocier le Pacte de stabilité ( TSCG ), hollande a cédé et les députés, quelqu'ils soient, adopteront le texte dans la version intégrale rédigée en son temps par le couple Merkel - Sarkozy. L'initiative vient d'Attac:

«Nous, organisations associatives, syndicales et politiques, avons décidé de mener ensemble une vaste campagne d’éducation populaire et de mobilisation citoyenne, avec en particulier une grande manifestation unitaire le 30 septembre à Paris. L’intervention des citoyens dans le débat démocratique doit convaincre les parlementaires, particulièrement celles et ceux qui ont été élus sur la promesse d’une renégociation de ce Pacte budgétaire, de refuser sa ratification et de permettre ainsi la réouverture du débat en Europe.» Vous noterez le " nous " singulier d'Attac, la " vaste campagne d'éducation populaire ", comme au bon vieux temps.

Un appel est aussi lancé pour vous inciter à signifier votre mécontentement à vos députés, ceusses qui ont été élus sur les mêmes promesses, ou peu s'en faut, que celles émises par l'hollande:

" Le Pacte budgétaire interdit les déficits publics et donne aux instances européennes des pouvoirs de sanction inédits contre les pays en difficulté. Dans l’espoir de rassurer les créanciers et les spéculateurs, il impose aux États une austérité perpétuelle sans apporter aucun remède aux causes réelles de la crise: la concurrence effrénée au sein de la zone euro et la domination des marchés financiers. Ce Pacte va aggraver le chômage et bloquer toute amorce de transition écologique. Les très maigres mesures « pour la croissance » adoptées par le Conseil européen fin juin n’y changeront rien."

Quoi que l'on puisse penser de l'Europe et toussa, on pourra tout de même se marrer ne serait-ce qu'en pensant à tous ceux qui ont applaudi des deux mains lorsque Normal 1er déclara: " Moi-Je-Président, si les Français m'en donnent mandat, blablabla, j'irais renégocier le traité européen..."   Ce même Traité qui inclue la fameuse règle d'or qui faisait tant hurler les gauchistes.

Le renoncement, c'est maintenant; la rigueur, c'est maintenant !

Vous avez cru dans les capacités d' hollande à lutter contre les diktats européens et ses promesses d'en découdre avec la Chancelière ?... Vous vous êtes fait... baiser. 

Désolé, il n 'y a pas d'autres mots !

Folie passagère 1344.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. mais ils vont l'avaler la couloeuvre et en entier encore !! ils ont l'air malin hein !! les baisés comptez vous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: je ne suis pas sûr qu'ils aient compris qu'ils s'étaient fait baisé en beauté.

      Supprimer
  2. Vous ne comprenez rien , c'est une ruse Hollandaise , laisser croire qu'il baisse les bras alors que c'est machévialique , dans sa tête il a déjà préparer son plan qui , comme un boomerang , va cisailler la tête de l'hydre européenne et imposer sa force , son courage ,sadétermination et l'europe entière applaudira sa maitrise de la situation ..............punaise j'arrête de picoler .............ON EST DANS LA MERDE !!!avec toutes les dépenses déjà faite , les impôts présents et à venir ......dit c'est loin la Belgique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: ne desespère pas, fais comme moi, prends le parti d'en rire parce que sinon,on n en finirait plus de pleurer. je ne desespère pas de voir quelques gauchistes fondre en larme. Qui sait, un ou deux , réalistes, qui auraient compris..;Non, je sais, là aussi je rêve

      Supprimer
  3. Tiens, marrant, la métaphore reptilienne est filée dans les deux premiers commentaires... pour faire écho à Boutfil, je dirais bien que quitte à avaler la couleuvre, autant trouver une bonne recette ! C'est plus où moins ça, Hollande : un de ces restaurateurs gastronomiques qui vous fait une très jolie assiette avec rien dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @blandine: ouaip ! mais de cantine en soupe pop', ce qui nous pend au coin du nez, j exagère a peine , je préfère de loin ma cuisine que l on dit par ailleurs excellente

      Supprimer
  4. Attendez le plus jouissif : Le vote du Pacte au parlement :
    1° (presque) toute la "gauche" du PS rentrera dans le rang, les écolos feront leur caca nerveux et Ayrault devra - à la marge mais quand même - son salut à l'Ump...
    2° si c'est à l'ordre du jour comme prévu à la session extraordinaire, ça sera voté avant... les congrès du PS et de l'UMP. Donc, chez les uns comme chez les autres, tout le monde devrait voter le texte comme un seul homme pour ne pas fragiliser sa place au sein du parti...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le plouc: mais bien sur qu ils vont tous voter comme un seul homme exception faite des copains a melenchon et de 2 ou 3 clampins eelv. Et alors là, tadam !, nombreux sont ceux qui pourront claironner; tous ensemble, tous ensemble, on s'est fait avoir !

      Supprimer
  5. Dis-donc, joli la vidéo ci-dessous. Chapeau, corto ! Alors, ça a cartonné ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west, c'est rigolo d etre cité comme ça a l antenne . quelques 2000 visiteurs unique hier, c'est pas mal :)

      Supprimer
  6. La couleuvre, on l'avale depuis 5 ans, et même plus. Elle nous a étranglé et a en partie contribué au drame qui m'a frappé en juin (remonte sur mon blog, tu comprendras).
    Alors, les satisfecit exprimés sur ce qui se passe dans le pays, sur ces hommes influents qui abandonnent le navire, qui ferment leur boite pourtant profitables, je trouve cela triste, pathétique, mais au fond, je m'en fiche. Vous voulez bâtir une belle société en vous comportant de la plus égoïste des manières : ça ne peut pas marcher, ça n'a pas marché, votre grandissime favori s'est fait débarquer. C'est pas nouveau : Hollande ne fera ni mieux, ni pire que son prédécesseur, tout simplement parce que ni l'un, ni l'autre n'est réellement au manche. Je le savais avant, je voulais jusque que la hargne crasse et le mépris envers ceux qui n'ont pas eu la chance de naître dans la bonne banlieue soit sanctionnée, virée, mise hors d'état de nuire davantage.
    Salut Corto

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ni l'un, ni l'autre n'est réellement au manche. Je le savais avant [...]" Et bien allez-y, Marco, qu'attendez vous ? Puisque vous savez.

      je voulais jusque que la hargne crasse et le mépris envers ceux... Ben voyons ! Effectivement, vous en savez, des choses, vous pouvez même savoir ce qui se passe dans la tête des autres. Et mon petit doigt me dit, mais peut-être est-il facétieux, que ce ne sont pas les motivations qui animent le patron d'une boîte qui embauche. La hargne crasse et le mépris, je les vois surtout dans la bouche de ceux qui les dénoncent.

      Supprimer
    2. Quand on dit que la gauche est hargneuse...
      La haine te le mépris de l'autre sont deux valeurs que les adultes mettent comme des petites graines dans la tête de leurs bambins.
      La plupart de ceux pas nés dans a bonne banlieue et qui se sont bougés le cul, ont réussi à se faire une belle place dans notre société. Mais à priori, ce n'est pas ce que veut la gauche. Quand les banlieues arrêteront d'écouter les conneries socialisantes, ils verront qu'ils peuvent s'en sortir.
      Tant qu'ils écouteront syndicats et cie, il n'y aura pas de solution.

      Supprimer
    3. @marco: la couleuvre que tu dis avoir avalé, n'oublies pas que ce sont à l 'époque 53% des Français qui l'avaient élu: des gens comme moi, comme peut être ton voisin, ta soeur ou qui sais-je encore.

      Quels hommes influents qui quittent le navire ? Peux tu préciser ?

      des malheurs on en a tous vécu, c'est pas pour cela que l on doit en imputer la responsabilité au monde entier. Les difficultés et les accidents de la vie ( je me souviens de ton billet ), hélas, ça fait partie de la vie, faut surmonter sans jamais sombrer dans " l'aigritude ".

      Moi, j ai beu être de droite, je n'ai de hargne et de mépris pour aucun degauche pour peu qu il soit honnête avec lui-même, respectueux des autres et ouvert à la contradiction , aux idées d'en face et au débat.
      Ta simple phrase pleine de mépris effectivement me laisse pantois tant elle relève d'un sectarisme, d'un asservissement à une certaine forme de pensée qui voudrait qu a droite, y a que des salauds et a gauche que des gentils. ah, ce stéréotype aussi couillon que dépassé du mec né dans la " bonne banlieue" aussi ridicule que cliché.

      Tu ne le savais pas ? : y a des gentils à droite aussi et des pourris, comme à gauche, comme partout.

      Ce qui m 'attriste finalement avec ton commmentaire c'est de voir et d'une cette espèce d'aigreur qui semble t'avoir investi et de deux comment des années d' "endoctrinement gauchiste " peuvent perturber l'esprit critique et altérer le jugement .

      OUvre les yeux et regarde: aussi incroyable que cela puisse te paraitre, il y a encore des gentils à droite, comme à gauche

      Supprimer
    4. Les clés de la réussite en banlieue résident en chacun des individus qui peuplent ces cités.
      L'assiduité à l'école ou à la fac est la base de cette réussite. C'est pas un pays qui donne les clés du succès à une famille, mais l'introspection que chacun des membres en âge de travailler ou d'étudier, aura fait le plus honnêtement possible. Je suis désolé, mais les études de médecine et de droit ne sont pas réservées aux riches, et jusqu'à preuve du contraire, c'est public.
      Tout le monde a des clés pour réussir, et personne ne veut faire d'effort de voir qu'elles existent.
      Pour cela les familles qui ont un peu trop tendance à gueuler, feraient bien de faire marcher droit leurs enfants. Votre théorie Marco est à côté de la plaque. Allez demander à ceux qui s'en sont sortis, ils n'ont pas attendu le gouvernement pour briller. Tout cela avec la mauvaise foi socialiste, qu'on retrouve chez une bonne partie des électeurs. Avec de la haine en plus, je vous raconte pas le cocktail! C'est pas avec ces ingrédients qu'on fait devient une belle âme ou qu'on se donne les capacités de réussir. Bref, ce genre de comportement n'est pas un exemple à suivre. Houlà que non..
      Education et fermeté seront les seules clés de la réussite.

      Supprimer
    5. @corto
      Tu as raison, il y a des gentils partout, même à droite, sauf au FN.
      Mais des gentils de droite qui ont soutenu ce triste personnage de Sarkozy, je suis désolé, ce ne sont pas des gentils...
      @Pierre, je dirais juste que le courage, l'abnégation, la fermeté comme tu dis, ça ne suffit pas, même en études soit-disant publiques... J'ai été plus qu'assidu, je n'ai rien demandé à personne, mais il a manqué quelque chose... Personne parmi vous ne semble avoir connu la faim, la vrai, celle qui tord le ventre à vous empêcher de retenir ce que vous étudiez. C'est plus compliqué ensuite, évidemment. Avec ce qui m'est arrivé, j'ai appris ce qu'était l'entraide et la solidarité. C'est tout. il n'y a rien de "socialiste" là dedans, il n'y a guère d'aigreur ou d'envie, il y a juste une autre vision "humaniste" des rapports avec autrui, qui ne correspond pas avec les valeurs individualistes véhiculées par la droite actuelle.
      Allez, portez vous bien. Je ne repasserai plus par ici.
      Les salauds de pauvres vous salent bien.

      Supprimer
    6. @marco: avant que tu n oublies le chemin qui mène ici , peux tu me confirmer que les 49% de gens qui ont voté Sarkozy ( approx: 18 ou 19 millions de personnes ) ne sont que des méchants ?
      Et peux tu m'affirmer que les 51% de gens qui ont voté pour l hollande ne sont Que des gentils ?

      Supprimer
    7. @Marco. Déjà en classant les gens dans une case "gentil" et une case "méchant", c'est complètement absurde!
      Ensuite, je suis d'accord avec vous que la solidarité est importante dans la vie. Mais elle n'est pas un bon moteur en politique. Tout faire à travers ce prisme revient à tendre les forces de ce pays vers un niveau moyen, médiocre. C'est ce que vous semblez vouloir pour le pays.
      Quelqu'un qui grimpe dans l'échelle sociale n'y arrive que grâce à son travail et à sa persévérance. La solidarité est une aide, mais ce n'est pas elle qui vous fait acquérir des connaissances et un savoir-faire. Sauf si vous bossez en association.

      Le "groupe" étouffe l'individu. Pour ça que je me marre quand j'entends geindre les pisseuses.

      Supprimer
    8. Et pour la faim et le ventre tordu, il y a les restos du coeur et bien d'autres organismes. N'essayez pas de nous faire croire que la France ne fait rien pour les gens qui soufrent. 9a c'est socialiste. Faire croire qu'on est salauds quand on n'est pas de gauche. Vous mélangez les thèmes pour servir vos croyances.

      "Personne parmi vous ne semble avoir connu la faim" Vous rendez-vous compte que ce n'est pas un argument? Dans ce cas-là, il faut avoir goûté les pires drogues pour en parler?

      Supprimer
  7. Le retour à la réalité c'est maintenant.

    RépondreSupprimer
  8. M'enfin ! m'sieur, m'sieur ! Al il est vilain, il a exprimé exactement ce que je voulais dire moi-même à marco. Pour la peine, je boude !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @blandine: non, non, ne boudes pas, j ai horreur des gens qui boudent !

      Supprimer
    2. Et ben puisque c'est comme ça, moi aussi, je boude. Vilain, moi pfff ! Cela dit, chère Blandine-que-je-ne-connais-pas, il y a encore plein de trucs à dire :)

      Amicalement.
      Al

      Supprimer
  9. Bah dans le fond je ne vois pas qui peut être contre la réduction des déficits publics, que ce soit dans la zone euro ou ailleurs...

    Le fond du problème est que malgré toute la rigueur et autres moyens comptables possibles et imaginables, la croissance ne reviendra jamais.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique