dimanche 23 septembre 2012

Gerra vs Hollande, Polony vs Minc, une curieuse soirée télé

Il s'est passé deux choses curieuses à la télévision hier soir.


Je ne suis pas fan, loin s'en faut de TF1, mais c'est en suivant distraitement twitter que j'ai compris qu'il se passait quelque chose sur la une. J'ai donc été voir et j'ai compris de suite ce qui mettait en ébullition positive twitter. Laurent Gerra, dans une émission toute à lui consacrée, brocardait inlassablement dans ses imitations l'hollande et sa concubine; le tout sans la vulgarité de nos comiques troupiers de type Guillon ou Bigard. Autant l'avouer, j'ai regardé jusqu'à la fin, c'était drôle, très drôle. On se serait cru revenu, un temps, à l'époque de Le Luron et de son fameux " L'emmerdant, c'est la Rose " Carte blanche avait été visiblement donné à Gerra de se payer pendant plus de deux heures de la tête de Normal 1er et consorts.

Il fallu 3 ans à Le Luron pour exploser l'audimat en se payant de la fiole de Mitterrand, seulement 4 mois à Gerra pour ridiculiser avec talent hollande. Une excellente soirée télévisée.

4 mois, le temps qu'il aura fallu à l'hollande pour voir sa côte de popularité partir en vrille: 61 - 59 - 56 - 54 - 43. Les chiffres du loto ? Non, juste le pourcentage de Français satisfaits de mai à septembre 2012 ! Une dégringolade, un gadin, une chute vertigineuse quasiment sans précédent sous la Vème !

Une excellente soirée télévisée. Pas si tant. Car ensuite, je suis passé sur la 2, On n'est pas Couché de Ruquier. L'invité politique était Alain Minc venu présenté son dernier livre  " l'âme des nations ". Les torpilleurs de service: Natacha Polony et le petit nouveau Aymeric Caron. Et là, je n'ai pas compris. On peut apprécier, ou pas, Alain Minc mais de là à l'agresser tel que ce fut fait hier soir... Le plus étonnant furent les charges répétées de Polony, pourtant plutôt du même bord politique que son interlocuteur, contre l'essayiste. Votre livre est profondément ennuyeux, difficilement compréhensible, écrit par un nègre ?, sans intérêt, vous niez l'existence des peuples,mais pour qui donc écrivez-vous ?, vos arguments sont minables, etc... Et le petit Caron, d'en rajouter des tonnes pour tenter de nous convaincre que le bouquin de Minc était nul et non avenu, sous entendant lui aussi que Minc n'aurait pas écrit ce livre. ( ici à partir de la 42ème minute )

Ceusses qui vont à cette émission savent très bien qu'ils s'exposent à la critique des roquets de service. Là où cela devient pitoyable, c'est lorsque l'on comprend, que faute d'avoir lu l'ouvrage dans son intégralité, Ruquier le reconnaitra, lui, les torpilleurs passent avec un mépris affiché de la critique littéraire à l'exécution sommaire de l'écrivain invité ! Tout simplement scandaleux. Pas sûr que l'on me reprenne à regarder ces zozios-là, prétendument présentés comme journalistes et chroniqueurs. Quant à Ruquier, il fut incapable de maitriser l'agressivité de ces chroniqueurs qui ont réduit à néant ce qui aurait pu être un débat intéressant, Minc n'étant pas, après tout et loin s 'en faut, un moins que rien.

Folie passagère 1354.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

7 commentaires:

  1. "61 - 59 - 56 - 54 - 43. Les chiffres du loto" pfff, les chiffrs du loto vont de 1 à 50.
    vais aller voir comment Gerra se paye la fiole de Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cheréa: preuve s'il en est que je ne joue pas assez au loto

      Supprimer
  2. Depuis le départ de Zemmour et Nauleau, je ne regarde plus, déjà qu'avant c'était épisodique, en fonction de l'invité politique. Cependant, pour suivre les billets et les vidéos de Natacha Polony, et surtout connaissant Alain Minc, je gage que si elle l'a chargé ce n'est pas pour rien. D'une part, ce type est d'un pontifiant que c'est est insupportable, sans compter qu'il a souvent mis à côté lorsqu'il se piquait de nous expliquer quelles seraient les évolutions de la société française. Et ça depuis 30 ans environ. Ensuite, il y a comme une sorte de foutage de gueule de sa part. Sortir un bouquin intitulé "L'âme des nations" alors qu'on s'est évertué justement à tenter de les dissoudre dans un libéralisme mondialiste vendu comme la garantie du bonheur universel, je trouve qu'il y a là comme une manière d’escroquerie intellectuelle. Enfin, bien que je ne sois pas sarkpohile, je pense que le petit Nicolas aurait pu l'emporter en 2012 si, durant son quinquennat, il avait un peu moins accordé une oreille attentive aux délires de cet abruti de Minc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec Koltchak : Minc est un malfaisant de haut vol.

      Supprimer
    2. @didier goux et koltchack: je l avoue je connais assez peu Minc. Que sais-je de lui ? Que ça fait plus de 25 ans qu il conseille, et sans doute à prix d or, les plus "grands". Ce qui a défaut de prouver qu il est super intelligent montre que des gens non moins intelligents lui font confiance. Donc petit crédit d'intention.
      Deuxio,j ai cru comprendre qu il était un des rares à dire que les "peuples " européens, par leur aveuglement et la totale délégation qu'ils accordaient à tort aux élites, avaient aussi leur part de responsabilité dans les crises actuelles: Rien que cela, c'est si vrai, me conforte dans l idée qu'il n'est pas aussi nul ou malfaisant que vous voudriez me le faire croire :)
      Tertio, si tout malfaisant qu'il puisse être, ce n'est pas une raison pour tenter de le mettre plus bas que terre comme ont essayé de le faire les 2 roquets. Si encore ils avaient réussi leur tentatives de démolition hier, mais même pas tant visiblement ils n'étaient pas au niveau de leur " invité "

      Supprimer
  3. @Boutfil: c'est toujours le même connard qui se fait passer pour ce qu il n'est pas. désolé. me doutais bien que cela ne pouvait etre toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et là, mon cher Corto, vous êtes-vous douté que ces deux commentaires ne sont pas de moi ?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique