samedi 1 septembre 2012

Qui dirige qui ? Audrey Pulvar s'interroge. Pas moi !

Les Unes de la presse sont parfois d'un savoureux dont on ne se lasse pas. Rappelez-vous mon billet d'il y a deux jours sur ce conflit d'intérêt qui n'en est pas un mais qui y ressemble tout de même. Les protagonistes: Pïgasse, Montebourg, Pulvar, Moscovici etc... On pourrait ajouter Delanoë qui prend la défense sur RTL, sans la prendre, de Montebourg mais tout en oubliant, sacré Bertrand, de nous dire que c'est lui qui a nommé le fameux Pigasse administrateur du Théâtre du Chatelet à Paris. 

En tête de ligne de cette ploutocrate histoire, la Pulvar, directrice éditoriale du magazine Les Inrockuptibles dont le proprio, pour mémoire, est Pigasse. La Une de la dernière édition du magazine est drôle, drôle, très drôle, jugez-en: 
La dame à la rose entre les dents s'interroge: Finance et pouvoir, qui dirige qui ? 

Pièges à gogos  que ce titre accrocheur !  Pas besoin d'acheter le mag pour avoir la bonne réponse, il vous suffit d'aller sur Wikipédia regarder la composition du fameux club très sélect Le Siècle: Ils y sont tous ! Droite, gauche, journaleux, éditocrates, ministres, parlementaires, banquiers, syndicalistes, industriels, écrivains et même 95% du corps des inspecteurs généraux des finances !

Bayrou, Copé, Fabius, Fillipetti, Moscovici, Valls, Touraine, Dati, Lang, Besson, ... Même hollande et Sarkozy en ont fait partie,... , Benguigi, Notta, Aubry, Amara, Giesbert, Joffrin, July...Il y sont tous.

10 fois par an, ils se réunissent tous, tous ensemble, se font une bonne bouffe et s'organisent pour savoir comment fonctionnera notre monde. Sur un plan national, ce club est sans aucun doute le plus puissant et le plus " rassembleur ". Au niveau international, on a encore mieux avec le groupe Bildelberg, mais là, motus et bouche cousue, trop difficile d'en percer les arcanes.

Alors qui dirige qui ?... Disons que tout ce monde-là sait suffisamment bien s'organiser pour que les intérêts de chacun soient correctement préservés. N'est-ce point là l'essentiel ?

Folie passagère 1326.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


10 commentaires:

  1. On ne dira jamais assez, mon cher Corto, à quel point nous avons besoin de vous pour nous ouvrir les yeux sur les charmes de notre République que certaines mauvaises langues n'hésitent pas à accuser d'être bananière.
    En tous les cas lire le Wikipedia consacré au Siècle m'a permis de comprendre pourquoi Jean-Marc Ayrault fait semblant de gouverner : parce que ne faisant pas partie de cette "confrérie", il n'est qu'un Premier ministre "pour du beurre".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: en dehors de tous ces notables, ce qui m a le plus surpris c'est la présence, éloquente s'il en est, dans ce club de 95% du corps des inspecteurs généraux des finances !

      Quant à Ayrault, je doute sincèrement de sa longévité en tant que premier ministre

      Supprimer
    2. "pour du beurre". Eh, ho, et pourquoi pas Petit Beurre™, tant que vous y êtes, chère Marianne ?

      ;-)

      Supprimer
  2. et en plus, ils arrêtent pas de bouffer ! tu as remarqué le nombres de fois où on nous dit " qu'au cours d'un déjeuner" ....a chaque commission, son déjeuner ! et ils payent pas hein !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: ah mais c'est que ça bouffe et ça boit ces bêtes là. Et en plus,pdt les déjeuners ou les diners font pas que d'enfiler des perles !

      Supprimer
  3. Vraiment très intéressant à lire... Et chapeau pour cette culture politique impressionnante!!!
    Ce qui m'étonne c'est que Giscard ou Chirac n'en fassent pas partie (virés!!???)
    Et c'est drôle aussi que des personnalités politiques comme Fadela Amara en fasse partie tout comme Aurélie Filipetti et pas Ayrault ou encore Balladur qui n'y sont pas...

    Mais, bon, il semble qu'on est loin très loin de tout savoir ... Et est ce qu'on a vraiment envie de savoir....

    Tout ça fait quand même un peu petit frisson dans le dos...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: sans porter chirac et Giscard dans mon coeur, je crois qu'ils n'étaient pas du genre à fonctionner avec ce genre de " confrérie ". Pour Ayrauly, je ne sais pas. Pour balladur comme pour Giscard, je dirais qu'ils étaient trop aristo pour se mêler à ces " parvenus".

      froid dans le dos, non, pas vraiement, suffit juste de savoir que devant les apparences, il y a paradoxalement ce que l on ne voit pas !

      Supprimer
  4. ben moi je trouve ça bien !!! on disait ailleurs que coluche et Le luron n'ont pas été remplacés mais ces gens du PS ils deviennent super droles je trouve !!!

    RépondreSupprimer
  5. @francis: hello toi ! clair qu il vaut mieux en rire qu en pleurer ! parce que sinon...

    RépondreSupprimer
  6. Réseaux, cercles, clubs, chapelles, sectes, obédiences, associations d'anciens etc, tout est prétexte pour créer des endroits où les vrais puissants de ce monde font leurs affaires à l'abri des regards et se partagent les fromages en réservant au petit peuple la comédie de leurs oppositions factices.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen