mardi 4 septembre 2012

Perso, je suis inquiet.

Perso, je suis inquiet. Si, si, inquiet.

J'ai vu, lu, entendu le chiffre et ça fait peur: 3 millions de chômeurs à temps plein, si j'ose dire. 3 millions de personnes qui n'ont absolument pas de travail. Le cap est franchi. Et, si je ne m'abuse, cela porte à 4,7 millions le nombre de gens qui, en France,  ne travaillent pas du tout ou juste un petit peu. Et puis si on veut  faire bonne mesure, et se filer quelques frissons supplémentaires, il y aurait en France, approximativement 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Seuil atteint lorsque l'on gagne, je crois, moins de 950 euros par mois. Nous ne sommes pas à quelque euros près...

Il ne s'agit pas ici de chercher un responsable, des causes ou des fautifs, juste de constater que nous sommes là, présentement. Dramatiquement là.

Et que nous propose-t-on pour que les choses aillent mieux ? Rapidement parce qu'il y a urgence. Pas grand chose, des mesurettes et des choix sociétaux. Il y a peu, pas ou plus d'espoir. A court ou moyen terme.

Logiquement, toujours à court ou moyen terme, ça devrait péter. Forcément. C'est peut-être même ce qui pourrait nous arriver de mieux.

N'empêche, je suis inquiet.

Folie passagère 1332.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Pourquoi s'inquiéter, Monsieur Hollande va sauver la France non? C'est pas ce qu'il a promis??? "ré-enchanter le rêve français"????

    Et à voir, il y a encore des gens qui croient en lui après la démonstration de ses capacités sur ces 4 derniers mois...

    Hier soir, j'écoutais Madame Tournesol (diminutif de Marisol Touraine pour ceux qui n'auraient pas compris) qui disait droite comme un I que la compétitivité n'était pas un problème et Monsieur Thibaut d'ajouter que la France était flexible en terme de droit du travail... Alors quand on entend ça on se dit que, non, il n'y a vraiment pas de quoi s'inquiéter... La France va bien, maintenant que Sarkozy est parti, la crise va disparaitre et tout va s'arranger...

    La vie est belle
    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TITI: Nom de dieu qu ils sont cons. Ils ont tous les pouvoirs, la légitimté des urnes ( hum ) et auraient donc pu foutre un bon coup de pied ds le bastringue et au lieu de cela ils se contentent de mesurettes a deux balles qui font plus de déçus qu autre chose. Les Branques !
      Quant à Marisol, j ai regardé hier soir aussi et j'ai été sidéré par le vide de son discours et son incompétence. Sidérant.

      Supprimer
    2. Marisol face à Pécresse?
      Quand Pécresse lui rappelle que Hollande a dit pendant sa campagne: "Il n'y a pas de crise en France" et qu'il a fait rêver des millions de gens sur cette hypothèse. Il n'y a pas de crise, sous-entendu: il y a de l'argent.
      Et le tournesol de répondre, hystérique: "écoutez on ne va pas refaire la campagne, les français on tranché".

      Supprimer
    3. C'est leur grand argument maintenant, ça, "les français ont tranché"... Comme Valls qui dit à Copé sur BFMTV "Tirez les leçons de votre défaite"... Heu.... pourtant les socialistes, question défaite, ils en connaissent un rayon... et il semble que cela ne leur a pas servi de leçon...

      Ils faudrait quand même qu'ils finissent par comprendre que les Français n'ont pas tranché POUR Hollande, mais ont voulu montrer leur mécontentement et leur peur de l'avenir... (et pour beaucoup aussi leur haine de Sarko...) Quand ils auront compris ça, ils comprendront peut être que leur légitimité est toute relative ...

      Titi

      Supprimer
    4. Bien vu Titi.
      C'est clair qu'ils ont fédéré les gens autour de la haine d'une personne.
      Maintenant qu'ils ont gagné, ils considèrent que c'est un vote d'adhésion.
      Pour avoir discuté avec un mec d'une loge, pas le Grand Orient, on était tombés
      d'accord pour dire que Hollande avait été très mal élu. En revanche, la propagande
      a très bien fonctionné. Quand on voyait, jusqu'en mai, certains kiosques qui affichaient la couverture
      du Nouvel Obs et de l'Express en même temps, on avait deux fois au même endroit deux grosses affiches
      propaganda. Genre "Hollande, vite, viens nous sauver" et l'autre "Vite Sarko, va-t-en".
      Quand les gens bouffent de cette propagande pendant des mois, voire des années,
      comment voulez-vous qu'ils puissent garder leur esprit critique?

      Supprimer
    5. Hollande est un des présidents les plus mal élu de la 5eme avec rappelons le a peine le suffrage de 38% des gens en âge de voter en grande partie pour les raisons que vous évoquez: la haine entretenue anti-sarko pour l 'essentiel et la propagande faite autour de cela + promesses demagogiques
      Mais c'est justement cette " mauvaise " élection qui me fait dire que et d'une, rien d'etonnant à cette chute si rapide de popularité et de deux, je ne suis vraiment pas sur qu il aille jusqu au bout

      Supprimer
  2. Attends Corto, ils ont sorti un truc anti-crise, auquel je suis sur ils ne croient même pas.
    Ce sont les emplois d'avenir. Des emplois dans le milieu associatif. Pas dans l'entreprise, non, dans les associations.
    Alors ça, c'est du métier d'avenir le tissu associatif. Un avenir qui dure 5 ans.
    Si la droite passe en 2017, la gauche ne va pas comprendre ce qui va lui arriver.
    Sarko aurait du casser les 35 heures d'Aubry quand il était au pouvoir. Ca aurait été le plus joli coup qu'un parti aurait pu faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: les emplois d avenir, c'est ce que je dis, une mesurette qui va couter bombon avec quasiment aucun retour sur investissement. cautère sur jambe de bois.

      Supprimer
    2. Les emplois d'avenir... Je traduis pour les mal-comprenants : des embauches supplémentaires dans la fonction publique et le parapublic - c'est sûr qu'on manque d'agents publics en France - pour exercer des missions entièrement dispensables - les postes vraiment utiles sont déjà plus que pourvus - et qui cibleront prioritairement les "quartiers difficiles".
      On va donc déverser une nouvelle charrette de bras cassés et d'asociaux dans les collectivités locales et les assoc' subventionnées.
      Un excellent usage de l'argent du contribuable qui, c'est bien connu, en a de trop.
      Vous avez dit inquiet?

      Supprimer
    3. @aristide: inquiet oui, seuls les abrutis ou les gauchistes bas du front ne peuvent pas l'être. Bon, d'accord, ça fait du monde !

      Supprimer
  3. Urgence ?
    Depuis le temps que les politiques parlent du chômage, s'il pouvait y changer quelque chose ça se saurait.
    Ceux qui embauchent ce sont les chefs d'entreprise, pas les politiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dsl: nous sommes d 'accord mais dis moi, pourquoi aucune mesure pour aider les entrerpises n'a été prise ds ce sens pour l instant ?

      Supprimer
    2. Pourquoi aider ? Il faut laisser-faire.
      Des aides, il y en a, il y en aura. Au hasard, la hausse de la prime pour les voitures "écologiques".

      Supprimer
    3. @dsl: foutage de gueule ! regarde le % des ventes de voitures ecolos, c'est peanuts comme aide ! un pet de lapin, une pichenette. trouve autre chose.

      Supprimer
  4. Bonjour,
    Merci pour vos posts que je lis avec attention, dont certains ne manquent pas de pertinence. De plus ils sont rédigés en français sans fôtes ce qui ajoute à mon plaisir. Concernant le seuil de pauvreté en France, le calcul me semble sujet à discussion. En effet, nos technocrates incompétents (pardon pour la répétition) ont décidé que le seuil serait défini comme étant la moitié du revenu médian et non la moyenne. Je suis bien d'accord qu'il faille bien mettre une limite quelque part mais se définir pauvre avec presque 1000€ mensuels en oubliant les aides diverses (loyers pris en charge, bons alimentaires,...) me laisse dubitatif.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: Un pseudo ou un prénom ?

      Comment seulement certains de mes billets, pas tous ?

      Il faut comme tu les dis mettre un seuil quelque part. Cependant si avec 1000 euro + aides éventuelles on n'est pas pauvre, on ne vit pas correctement non plus. quand a ces aides tout le monde n en bénéficie pas.

      Tiens par ex. si tu es celibataire en pleine forme et que tu touche le smic soit en gros 1200 euros net avec un loyer de 600e tu n as droit a rien. va t en vivre sans compter ! Tu rames et tu pries pour que tu n es pas le moindre pépin. mission impossible !

      Supprimer
  5. Depuis le 6 mai, je suis moi aussi inquiète, voire angoissée.
    Et le temps qui passe n'arrange rien. Je n'ose plus écouter ces gens du gouvernement, leur incapacité à réagir efficacement est sidérante : je pensais que ces acteurs de la vie politique sauraient, au bout de 10 ans d'opposition, quelles mesures prendre pour redresser le pays, je me disais qu'on verrait bien, qu'ils ne pourraient pas être totalement mauvais...
    Eh bien si ! C'est la cata ! Pire que dans mes plus mauvais cauchemars...
    Corto, tu as raison d'être inquiet. Et comme tu le pressens, ça va péter. Mais à mon avis, on va le sentir passer....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mary: le pire dans tout cela, c'est que je crois que nos gouvernants savent que "le peuple " est au bord de l 'explosion et que font-ils ? qu'ont-ils prévu ? anticipé ? rien si ce n'est des promesses demagogiques, une hausse de 0,6% du smic, une alloc de rentrée augmentée de 25% et -6cts sur l essence, autrement dit, rien et...3 millions de chomeurs

      Supprimer
  6. Moi aussi j'ai la frousse.
    Ça menace d'être pire encore que ce que je craignais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lo: alors cette rentrée ? bien passée ?

      Pour la frousse, faut avouer qu il y a de quoi, non ? mais puisqu apparemment tout le monde s 'en fout au gouvernement ( mais pas que )...hein...

      Supprimer
    2. Oui, il y a de quoi. Ferait bien de se réveiller fissa, parce que ça sent le pneu brûlé.

      Cette rentrée? Et bien corto, c'est une des pires que j'ai jamais vécues. Une horreur.
      Il faut que je trouve le temps d'écrire un petit billet.
      Biz :)

      Supprimer
  7. Bande de mécréants, puisque l'on vous dit que tout ira dans 5 ans car après le vilain Sarko, il faut tout réparer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: mais c'est bien sûr et la marmotte elle pliele papeir d'alu ? :)

      Supprimer
  8. Quand on est de droite,on veut des aides,des aides et encore des aides de l'état!Quand on gagne beaucoup d'argent, on pense que c'est mérité et on s'arrange pour ne jamais payer d'impôts...
    Les fonctionnaires sont des bons à rien, sauf si on est fonctionnaire de droite...
    Quand on passe un concours pour rentrer dans une collectivité de gauche et qu'on est toujours de droite, on se plaint que celui qui a eu la place a été mieux pistoné que soi...
    Et advitaméternam...(pardon pour l'ortografe, j'ai pas fait de grandes études moi!)
    Voila, j'ai fait le tour de mon voisinage, je n'accorde du crédit qu'aux exemples concrets....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nigloo: t'es choupinou, tant de clichés en si peu de ligne impose le respect

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique