jeudi 20 septembre 2012

Elle a une putain de géométrie variable votre liberté d'expression

Il fait beau, chaud mais pas trop. Impeccable.


Ce qu'il y a de bien avec internet c'est que l'on peut être à 2 500 km de Paris et se tenir informé. J'ai donc vu que Charlie Hebdo, surfant sur l'Innocence des Musulmans et maniant le marketing et le business avec talent, s'est encore fendu de caricatures sur Mahomet. Et ça fait réagir...

J'ai lu de nombreuses réactions. Si certaines émettent l'idée que ces publications sont malvenues compte-tenu du contexte tendu, d'autres, majoritaires, il me semble, saluent l'insolence de Charlie et défendent les caricaturistes: la liberté d'expression avant tout, la liberté de la presse par dessus tout ! La liberté de la presse, je veux bien, si tant est que l'on peut se demander si une presse subventionnée à coup de millions d'euros par les gouvernements successifs est véritablement libre...

La liberté d'expression, je veux bien aussi, c'est sacré par chez nous, bien plus que les édifices religieux de nos jours. Ah cette liberté d'expression, l'attribut par excellence de la démocratie, cette notion qui fait bondir les gauchos dès qu'on semble, je dis bien semble, à peine la menacer. Cette vertueuse prérogative des gens de gauche qui seraient prêt à mourir pour elle. Ce luxe que nous avons de pouvoir, au nom de cette liberté chérie, dire ou écrire tout ce que l'on veut. C'est beau mais c'est surtout très faux, sauf peut-être aux USA.

Faux parce que si la presse ou la gauche peuvent, au nom de la liberté d'expression écrire et déblatérer sur tout, en est-il toujours de même si l'on est de droite ?

Tenez, quand Véronique Genest dit qu'elle est islamophobe - mais là, au moins fallait-il écouter jusqu'au bout sa déclaration - parce que connaissant mal cette religion, celle-ci lui faisait peur. Et toute la gaucherie de lui sauter sur le râble pour la mettre plus bas que terre et la traiter de toutes les horreurs du monde...

Tenez, quand je fais dans un billet passé, bien avant le Chatelet-les-Halles de Richard Millet, le constat que la gare du Nord, à certaines heures, cela ressemble plus à Bamako qu'à Paris, je ne fais qu'exprimer un sentiment, relater un fait, exercer en quelques sortes ma liberté d'expression. Et aussitôt d'être vilipendé, traité de facho, menacé de dénonciations aux assoc' à la con et voué au gémonies, pour un peu selon certains messages reçus, je mériterai le bûcher. Un comble !

Elle a une putain de géométrie variable votre liberté d'expression, messieurs les degauches élevés dans le jus de la bien-pensance, baignés dès tout petit dans le politiquement aseptisé ! Oui, une sacrée élasticité. La liberté d'expression pour les uns et le droit de se taire pour les autres ? Bandes de Charlies !

La prochaine fois, bandes de degauches, que vous vous lèverez pour défendre la liberté d'expression de Charlie ou de machin, posez-vous la question de savoir si cette liberté, en France est offerte à tous ....

Sur ce, je vais aller me baigner et puis après, j'irai grignoter sur le port, j'ai faim. Au soleil..

Folie passagère 1351.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

38 commentaires:

  1. La chasse aux sorcières...tiens, j'ai entendu Richard Millet hier sur une radio pas dans le sens du poil gauchiste, combien ont lu ses écrits avant de le trainer dans la boue ? moi, j'aime bien et je le dit, mais tout de même on entends quelques voix parci par là, un peu plus, même si ça reste timide ! les gens commencent à prendre conscience des choses et c'est pas les quelques germanopratins qui vont empêcher le reveil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: coucou, toi. Certes parait-il quelques voix s'élèvent, ça reste timide tout de même. Tiens , jai lu que Millet avait été obligé de démissionner de Gallimard, comme quoi la bien-pensance et la police de la pensée fonctionnent correctement.

      Bon, je vais aller goûter maintenant :)

      Supprimer
  2. Salut Corto!
    J'espère que les vacances se passent bien.
    Bien vu la liberté d'expression à géométrie variable. Je viens ajouter à ce billet la couverture du nouvel obs (ça m'écorche les doigts d'écrire le nom de ce torchon), qui sans complexe traite Zemmour de néo facho.
    Le ton donné dans Libé et le l'autre torche-cul cité au dessus, devient de pire en pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierrre: impeccable, pas trop de monde, pas trop chaud, tout juste comme il faut pour être bien !

      suite a ton com, j ai été voir pour la une du nouvel obs: on se demande si ces journaleux connaissent le sens du mot " facho "

      Supprimer
    2. J'ai halluciné. Ils cherchent à faire peser la balance en faveur de la gauche, ce n'est même plus déguisé. Ils ont viré Sarko, avec deux bonnes années de propagande, ils vont chercher à verrouiller son éventuel retour. Si on dit pendant 5 ans que la droite ce sont des fachos, on a peu de chance que le virus socialiste soit chassé du pouvoir en 2017. A moins que les lecteurs de ces journaux se mettent à réfléchir par eux-mêmes.
      Il n'y a aucune objectivité dans ces pages, et je ne comprends pas que certains y cherchent une quelconque.
      En gros, bientôt, qui ne lira pas libouze et vieil obs sera un facho.
      Quand je pense que je perçois Zemmour comme un bol d'air frais dans ce paysage journalistique, et qu'il se fait traiter de facho en couverture de magazine, et affiché en énorme sur les kiosques à journaux, j'ai de grosses craintes pour l'avenir intellectuel en France.

      Supprimer
  3. Bonjour Corto,

    Bon appétit ! Comme cela doit être bon de grignoter sur le port sous le bienveillant soleil Grec.

    J'avoue que l'histoire de Charlie et de ses caricatures m'a un peu énervée.

    Si les responsables de ce journal choisissent de jouer leur vie pour rebooster les ventes de leur torchon, après tout, ça les regarde. Mais là où je ne suis pas d'accord c'est qu'en sortant leurs dessins irrévérencieux, ils mettent en danger la vie de tiers qui n'ont rien à voir dans cette histoire, et ça pour le coup, ça me dérange.

    En ne faisant rien pour empêcher ces publications, alors qu'il en était averti, le Gouvernement se rend complice des dégâts éventuels. Tout ce qu'il a trouvé à faire, c'est de fermer des écoles, pénalisant ainsi des enfants qui n'ont rien à voir là dedans.

    En vérité, je crois qu'il est bien commode de s'abriter derrière la liberté d'expression pour ne pas avoir à se mettre à dos un média très complaisant.

    Au nom de la liberté d'expression /liberté de la presse (pour laquelle je milite dès lors qu'elle n'est pas pousse au crime), on laisse faire n'importe quoi et ceux qui trinquent sont rarement les agitateurs. Une trentaine de mort dans la provoc américaine, ce n'est quand même par rien.

    Sur ce a bientôt. Je vais tondre ma pelouse pour la dernière fois de la saison j'espère......et sous le soleil.

    Bonne continuation.

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyez Cyrielle comme les islamistes ont bien réussi leur coup avec vous !
      Parce qu'il y a des menaces, on devrait tous fermer notre g...le ? Leur violence potentielle devrait faire taire toute critique de l'islam ? Preuve que cette idéologie ne s'impose que par la terreur qu'elle inspire, bravo la RATP !
      Et puis je ne comprends pas trop que vous reprochiez au gouvernement de ne pas avoir interdit cette publication, ce n'est son rôle dans un pays encore "démocratique"...
      Ceci dit, bonne "tonte" !

      Supprimer
    2. @cyrielle: mais le gouvernement n avait strictement rien à interdire ou à empecher à Charlie. Ce journal fait ce qui veux , encore heureux, reste a savoir si ces cons agissent en journaleux responsables en publiant maintenant ces caricatures.

      "Si les responsables de ce journal choisissent de jouer leur vie pour rebooster les ventes de leur torchon, après tout, ça les regarde" Bon d'un autre côté, ils sont maintenant, y compris leurs locaux, sous protection policière payées par tes ( nos ) soins.

      Pour la tonte, ça me pend au nez dès mon retour

      Supprimer
    3. Je suis bien heureux que des caricaturistes gagnent plein de fric sur un numéro. Fric qui, soit dit en passant, provient en grande partie de la religion caricaturée.
      Tout cela est génial je trouve.

      Supprimer
  4. La presse a fait de la liberté d'expression son pré carré qu'elle défend contre vents et marées et, même, contre la liberté d'expression des autres !?.

    En fait, c'est marrant cette histoire de liberté fondamentale parce-qu'il ne suffit pas de pouvoir s'exprimer mais également d'avoir suffisamment de visibilité. Et là, ce n'est plus un problème de liberté d'expression mais de pognon. Que ce soit sur le web ou dans n'importe quel média ceux que l'on voit sont ceux qui ont les moyens d'être vus. De par là même, ils ont également les moyens de faire en sorte que d'autres soient moins visibles.

    En clair, la liberté d'expression pour les grands média est, en fait, un fond de commerce comme un autre. Voilà pourquoi parfois (souvent?) on ne comprends plus rien au sens même de la liberté d'expression. Il vaudrait mieux qu'ils se contentent de la liberté de la presse, ce qui, pour le coup, ne pourrait pas être contesté.

    En ce qui concerne ce qui anime les débats (et ça commence vraiment à devenir chiant), Il n'y a pas besoin d'aller chercher très loin. Les religions dans une république laïque et démocratique sont accueillies, elles ont les mêmes droits que n'importe quelle personne morale et exactement les mêmes devoirs, soit elles l'acceptent et font en sorte que tout se passe bien, soit elles s'écrasent, soit elles vont voir ailleurs si l'herbe est plus verte.
    S'ils veulent manifester leur mécontentement qu'ils le fassent par des moyens légaux, qu'ils défilent si ça leur chante du moment qu'ils le fassent dans le calme et pas dans un esprit de vengeance sinon...

    RépondreSupprimer
  5. Moi,c'estl'inverse de V. Genest:depuis que je connais beaucoup mieux l'islam,cette pseudo-religion me dégoûte tout à fait.
    rocardo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi !
      Si je ne me trompe pas, une phobie est une peur irrationnelle ? Je trouve le terme "islamophobie" inadapté, vu que cette peur nait de la connaissance, elle est tout sauf pathologique...

      Supprimer
    2. @nana: assez d accord le peu que je connais et vois de cette religion politique qu 'est l'Islam suffit a faire peur.

      @Didier: un bémol après reflexion, l'Islam n'est pas tout a fait une religion telle que l'on peut le dire du catholicisme puisque l'Islam a aussi une démarche éminemment politique.

      Supprimer
    3. @Corto : Le catholicisme comme la chrétienté ont eu leurs heures de gloire en matière politique, les temps ont changé et c'est aujourd'hui l'Islam qui semble porter le plus de la voix mais très franchement, je ne connais pas une religion, du pape au plus petit gourou, qui ne rêve d'être un jour un vrai pouvoir à l'échelle du monde.

      Sinon je comprends ton embarras et je suis en partie d'accord en ce qui concerne la France dont le Catholicisme fait, de par notre histoire, partie des murs. Mais je ne pense pas une seconde qu'il faille user de favoritisme vis-à-vis de ce fondement. Le peuple Français ira de toute façon dans le sens de ses origines ou, du-moins, de ce qui lui ressemble le plus quoi qu'il puisse arriver.

      @nana, rocardo : Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. L'Islam est peut-être une religion très permissive et trop moderne qui ne sait pas balayer devant sa porte mais la plupart des musulmans, en particulier ceux de l'occident, ne sont pas tous des va-t'en-guerre. La part sombre, celle qui utilise cette religion comme outil de conquête justifiant tout et n'importe-quoi, ne représente qu'une minorité. Et-puis il ne faut pas oublier que ce ne sont pas les religions qui font les Hommes mais les Hommes qui font les religions. :)

      Supprimer
  6. S'indigner de ces caricatures revient à dire aux Islamistes qu'on a peur d'eux et en plus, on leur avoue qu'ils nous intimident.
    JAMAIS!
    On est en France, pas en terre musulmane à ce que je sache.
    Ou peut-être que si..

    RépondreSupprimer
  7. Là où ils méritent une bonne paire de claques, chez Charlie, c'est avec le buzz qu'ils ont fait autour des caricatures. Facile de faire un bras d'honneur aux islamistes et ensuite se planquer dans la foule.

    Il est pas bien fort, leur courage.

    Le pire était hier sur la Radio de Propagande Nationale (je ne suis pas encore sevré) les envolées lyriques de Kahn. Dégoulinant de haine et de mauvaise foi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ironie de l'histoire, c'est que beaucoup de numéros ont été achetés par des muslims dans le but d'être détruits.
      Ils n'auraient pas du annoncer la veille quel serait le contenu de numéro, comme ça on aurait eu un bon effet de surprise...

      Supprimer
    2. @al west: Quel courage lorsque l'on bénéficie au frais de la republique d une protection policière ?

      Supprimer
  8. Entre liberté d'expression et provocation il y a bien plus qu'une nuance… Il est manifestement hautement hypocrite dans le cas de cette publication de parler de liberté d'expression et de mobiliser pour la défense d'une telle liberté… Chacun sait pertinemment que Charlie Hebdo ne publie ces caricatures insultantes envers les musulmans que pour les effets attendus de cette provocation… Outre les bénéfices recherchés des ventes d'un prétendu journal, l'intention étant bien d'inciter à la manifestation, à des troubles voire à des violences, Charlie Hebdo devrait être tenu responsable tant civilement que pénalement des éventuels dommages subis de sa faute par les personnes et leurs biens…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didace: clair qu'avec ces caricatures le tirage de Charlie sera excellent. Les75 000 exemplaires ont été vendus dès le 1er jour, parait-il. Oseront-ils en faire un retirage comme la dernière fois ? je ne crois pas.

      Supprimer
    2. Si Corto, il est dispo en kiosques aujourd'hui, mais à peu d'exemplaires.
      Mon libraire en a eu 5, et j'ai eu le privilège qu'il m'en garde un.
      Chose drôle, mon libraire est arabe, et je m'entends très bien avec lui.

      Supprimer
    3. et j'ai eu le privilège qu'il m'en garde un Rhô ! Ça, un privilège ? Vous n'êtes pas difficile, Pierre. Vous pourriez en outre éviter de vous en vanter -)

      Mon privilège, ce matin (puisque nous partageons, ai-je cru comprendre, ce vice) a été de ne pas entendre la propagande hollandaise, sur la Radio de Propagande Nationale (on strike, comme tous les ans à la même époque, mais sous présidence normale, cela m'a mis le cœur en joie). Même les chansons déprimantes de Delerm et de Biolay ont réussi à me filer un peps, du coup !

      Supprimer
    4. J'avoue que je ne lis jamais Charlie Hebdo, mais alors jamais.
      Mais ayant des amis qui s'offusquaient de ces caricatures, et connaissant leur goût pour la bien pensance, c'est tout naturellement que j'ai eu envie d'avoir mon Charlie.
      Vous savez, je ne demande pas beaucoup. Il n'avait que 5 exemplaires, j'en ai eu 1, c'est juste sur ce point que j'étais content. C'est vrai que la définition du mot fierté est un peu disproportionnée par rapport à mon ressenti.

      Mais vraiment, c'est sans doute subjectif, quel que soit le contexte, je ne peux me résoudre à condamner quelqu'un qui se fout de la gueule de ces tarés. Quand on voit les 5 années de lissage qui nous attendent, je me réjouis du moindre fait de résistance.
      Comme vous l'aurez compris, je ne suis pas difficile et m'évertue à rester terre-à-terre.

      Supprimer
    5. Pour répondre à votre second paragraphe, je comprends complètement que vous ayez pu être joyeux à la non-diffusion de la propagande.
      Je me permets de rebondir sur ce thème. Ca fait 2 ans que je suis colère de voir comment les journaux à couverture rouge n'ont eu de cesse de casser Sarkozy. C'était dans le but de faire passer la gauche le 6 mai.
      En revanche, une fois Hollande élu, les journaux se sont mis à attaquer le président. Et bien curieusement, ça ne m'a pas réjoui. En fait, j'ai pris le phénomène dans son ensemble et je n'ai pu que constater la schyzophrénie de la presse. Je n'aime pas la manière trop rapide dont ils retournent leurs vestes, et cherchent à faire la pluie et le beau temps dans les petites têtes influençables.
      Comme vous, et je ne me flatterai pas sur ce point, mais je préfère le silence à la destruction. Je n'arrive pas à me satisfaire de toute cette méchanceté, qui n'a plus aucune vocation à informer, mais à vendre des produits publicitaires.

      Supprimer
  9. D'un autre côté, mon cher Corto, notre liberté d'expression est tellement limitée par le politiquement correct, les lois mémorielles genre loi Gayssot etc, qu'il devient de plus en plus difficile concernant leur prophète, d'affirmer qu'en faire la caricature c'est de la liberté d'expression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je crois surtout qu'en faire la caricature na rien a voir avec la liberté d expression c'est juste un excellent moyen de booster les ventes.

      La semaine de vacances prend fin. Retour au pays demain

      Supprimer
  10. Corto, ma question est débile, mais ça fait 3 jours que j'ai envie de te la poser.
    Est-ce qu'on t'a parlé des Ch'tis à Mykonos?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mal formulé, désolé.
      Voici la question: Est-ce que à Mykonos, des gens t'ont parlé du tournage des ch'tis?

      Supprimer
    2. Pierre, je trouve votre question bien sibylline. Y a-t-il eu un Ch'tis n°2, le retour de la revanche se déroulant à Mykonos -un peu comme les Bronzés 4 en Italie si je me souviens ? On ne me dit jamais rien, à moi !

      Sinon, merci pour vos réponses hier à 17h20 et 17h27 à mon comm'. Je constate avec satisfaction que nous partageons certains points de vue. Pousserai-je l'espièglerie jusqu'à vous demander des photocop's du Charlie ? Des photos numériques ? (si si, les apn même ordinaires font d'excellents microfilms). Allez, j'offre l'apéro, pour la peine -)

      Supprimer
    3. Salut Al West.
      Ca ne devrait pas poser de souci.
      Vous verrez, les caricatures sont caustiques.
      Je tenais juste à préciser, même si je l'ai acheté, je sais qu'ils ne sont pas objectifs et que pour le principe de liberté d'expression, ils ne sont pas les plus objectifs.
      SI je l'ai acheté, c'est juste par solidarité dans une des plus grosses batailles de notre époque. D'ailleurs ça y est, Montebourg a vendu les banlieues au qatar. L'avenir s'assombrit pour nous...

      Supprimer
    4. Merci d'avance, Pierre ;-)

      Cela dit, je n'ai pas vos coordonnées, vous n'avez pas les miennes -le taulier, s'il l'accepte, pourra vous renseigner sur ce point. Je me souviens malheureusement que lorsque j'en ai eu l'occasion (de payer un coup au patron et quelques autres), j'ai eu l'excellente idée d'oublier ma CB. J'ai donc encore une tournée (voire davantage) de retard en région parisienne, et pour vous, je ne sais ni ou ni comment je pourrai m'acquitter de la dette.

      Pff, ces nantais, alors, que d'la gueule !

      Foie de nantais.

      Supprimer
    5. Mais non, ne vous flagellez pas comme ça.
      Ne vous inquiétez pas, point besoin de dette pour un scan, ce serait un peu gonflé de ma part.
      L'apéro est une occasion à lui tout seul, nous verrons si plus tard on s'en organise un. Je dois avouer que je suis quelqu'un d'assez frileux quand il s'agit de passer de la rencontre virtuelle à celle réelle. Même si c'est amical, je mets toujours un peu de temps avant d'avoir confiance.
      Je vais contacter le taulier par mail ce soir, et je verrai ce qu'il me dit. En tout cas pour le scan, aucun souci, je vous le donne dès que j'ai pris connaissance d'une adresse.

      Un foie de Nantais c'est solide. J'ai passé 3 ans à côté d'Angers, et je sais qu'on peut avoir confiance en vous.


      Bonne après-midi.

      Supprimer
    6. Oh vous savez, Pierre, vous causer du bout du clavier me va également très bien -et Dieu sait comme je peux être bavard ! Alors d'avance merci, et à bientôt. IRL ou url, après tout...

      Bien amicalement.
      Al.

      Supprimer
  11. Le fait est. Ceux qui n'approuvent pas en bloc la ligne officielle sont priés de la fermer.
    Allez, tu as raison. Profite de ton coin de Paradis et ne pense pas à toutes ces vilaines choses.
    Kali orexi!

    RépondreSupprimer
  12. Et Corto, couvre toi bien pour l'atterrissage : fait frisquet, ici.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP