mardi 18 septembre 2012

Twitter, comme Mykonos, ne connait pas la crise


Tout va bien, très bien même. Etre au soleil de Mykonos lorsque l'on croit savoir que la grisaille s'installe un peu partout en France, au propre comme au figuré: ça a du bon. Encore 3 jours de farniente; un vrai régal que de perdre son temps à ne rien faire. Ici, tout est beau, blanc et bleu. Propre. Les gens sont accueillants, souriants et chaleureux. Ouverts. Nous sommes à mille lieues de la gare du Nord. Un vrai petit paradis pour touristes en quête de repos, de tranquillité et de plaisirs... simples.

Idéalement en sevrage médiatique, je n'ai pu m'empêcher cependant de consulter twitter, histoire de voir ce qui se passe en France et dans le monde. Expérience intéressante de lire ce qui, en matière d'info, retient l'attention des twittos. Mon verdict est net: la crise est finie... puisqu’on n'en parle plus !

Il y a du Valls, du duel Copé/Fillon, Véronique Genest victime de la bien-pensance, Charlie hebdo qui fait du zèle en caricaturant à nouveau Mahomet, une manif islamiste prévue demain à Paris, l’incongruité du droit de vote à accorder aux étrangers, le mariage homo, un attentat à Kaboul qui a fait des morts, hollande qui n'a rien d'autre à faire que d'aller au vernissage d'une nouvelle partie du Louvre consacrée à l'art muzz,...

En gros, c'est à peu près tout: Sur twitter, la crise est donc finie, plus de chômeurs en France, plus de dettes, etc... Pour un peu, je m'en satisferais. Sauf que mon petit doigt me dit qu'il ne faut pas se fier à twitter. Par contre, pour ce qui est de la vie ici, jour ou nuit, croyez-moi, vous pouvez avoir confiance: Mykonos ne connait pas la crise. Un vrai bonheur.

Bonne soirée à tous, j'y retourne !

Folie passagère 1350.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

7 commentaires:

  1. Va falloir que j'aille me renseigner sur Véronique Genest, dont j'avais oublié jusqu'à l'existence (ce qui n'est pas charitable pour ma sœur en Christ, j'en conviens). Heureusement que tu es là (bas) pour me tenir informé du buzz.

    Bon, alors buzz bien, de Mykonos.

    Tchuss.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les déboires de Véronique Genest m'avaient aussi échappé. Si Twitter permet au dilettante de Mykonos d'être mieux informé que certains à Paris sur les nouveaux délires du PAF, pas étonnant qu'il ignore la crise...

      J'avoue que la crise ça tanne un peu tout le monde, y compris ceux qui n'ont pas envie de cacher la poussière sur le tapis avec quelques diversions. Un peu de castagne politicarde bébête, ça détend.

      --
      Sinon je me présente, je débarque sur ce blog via le Plouc-Emissaire et je reviendrai sans doute.

      Supprimer
  2. Ah... Mykonos... En te lisant, je revois les petites ruelles pavées, les petites échoppes, le bleu de la mer.... Et les petits restos... pffff... que de souvenirs!!!
    Pour le reste, j'ai adoré lire ce billet car c'est exactement la réflexion que je me suis fait ce matin en regardant twitter...

    En ce moment, les musulmans sont à l'honneur, dans toute l'actualité... Entre Véronique Genest, qui fait l'erreur de dire ce qu'elle pense dans le pays du "politiquement-correct-bien-pensant-bobo-gaucho", les manifs interdites, la une de Charlie Hebdo et l'actualité internationale.... Je me dis que Marine Le Pen doit être dans ses petits souliers en ce moment....

    La crise... ben elle est reléguée au second plan pour le plus grand plaisir de notre gouvernement... Mais elle se rappellera bien vite à notre bon souvenir... Et puis, tout est lié, puisque c'est en temps de crise que les extrémistes font leur beurre...

    Allez, profite bien de tes vacances pour recharger les batteries !!!

    a bientot!!
    Titi

    RépondreSupprimer
  3. Et la crise, mon cher Corto, a atteint les blogs : Jacques Etienne ferme le sien et Didier Goux se fait beaucoup de mal à se pencher sur le grand miroir de son désespoir.
    Je crois qu'il est plus que temps que vous rentriez !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ose croire, chère Marianne, que Jacques Etienne ne l'a pas encore fermé. J'en viendrais presque à espérer une attaque de piéride pour le faire descendre de sa colline mais l'ai assuré du contraire. Une RSCite™ aiguë pourrait lui inspirer une revue de RSC™ hebdomadaire, par exemple, et lui inspirer les billets frappés au coin du bon sens auxquels il nous a habitués.

      Prenez soin de vous.

      Amicalement.
      Al.

      Supprimer
  4. Ouais ben profite bien parce-que tu vas te peler le miches quand tu vas rentrer... :D

    RépondreSupprimer
  5. Avis ! coucou à tous et merci pr vos coms !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen