dimanche 2 septembre 2012

La mort programmée de l'ampoule à incandescence


Vous en avez peut-être entendu parler, depuis vendredi dernier, les lampes à incandescence, avec le petit filament dedans, c'est fini. Les distributeurs liquident les stocks et terminé ! Adieu, le bulbe Edison ! Dans toute l'Europe et une bonne partie du monde.

On vous a dit, dans le poste, que ces ampoules étaient des cochonneries pour l'environnement, qu'elles n'étaient pas écologiques, pas bonnes pour la planète. Et donc qu'il fallait s'en débarrasser. Celles-là, si " dangereuses " furent-elles, vous pouvez les jeter à la poubelle; vous n'êtes même pas obligés de les  ramener au magasin. Bien.

Alors certes, elles polluent un chouïa, un tout petit chouïa. Mais vous a-t-on dit que le motif de la mort du petit " bulbe " pouvait avoir d'autres motivations ?

Et bien, sachez-le, fût un temps où j'étais un acteur incontournable du marché de l'ampoule. Il n'y a pas de sot métier. J'en achetai des dizaines de millions chaque année que nous revendions dans toute l'Europe ainsi que dans 5 ou 6 pays hors Europe au travers des magasins de la chaine pour laquelle j’œuvrai. En 1998, de mémoire, il m'a été donné de rencontrer les big boss des Big Three: Philips, General Electric et Osram ( groupe Siemens ). Notre problème commun était de savoir comment gagner plus d'argent sur ce marché de l'ampoule. Le " bulbe " ne rapportant plus grand chose: prix ultra serrés, aucune valeur ajoutée, rentabilité quasi nulle, moyens de production amortis depuis des lustres, brevets tombés dans le domaine public etc... Autant de raison de ne plus se battre sur ce segment. Il fallait trouver autre chose. Ce fut l'ampoule basse consommation dite à économie d'énergie.

Celle-ci offrait toutes les garanties de profits juteux que n'apportait plus " le bulbe ". Décision fut prise par les Big Three,  avec l'accord implicite de tous les distributeurs, de monter un lobby qui se chargerait de convaincre les technocrates bruxellois de mettre à mort l'ampoule à incandescence, ce véritable fléau écologique ! Les fabricants eux-mêmes financèrent les études menant à prouver la nocivité supposée du filament qu'ils commercialisaient cependant depuis plus de cent ans. La mort de l'ampoule à incandescence fut ainsi programmée dès la fin des années 90'. Dans le même temps, l'accent fut mis sur les ampoules basse consommation: fabrication, marketing, pub, lobbying, opérations commerciales, marges garanties aux distributeurs d'au moins 50%, fabrication délocalisée en Asie... Le marché n'en serait que plus juteux...pour tout lemonde sauf pour le consommateur qui voyait le prix d'une ampoule passer de 1 euro à 5 ou 6 en moyenne ! 

Pari réussi, Edison est définitivement mort depuis Vendredi. Je ne suis plus dans ce business mais je suis prêt à vous parier ma plus belle chemise hawaïenne que dans 10 ans, les ampoules à économie d'énergie seront interdites à la vente, " devenues " trop polluantes et remplacées par les LED, tout petits, tout rigolos qui valent aujourd'hui encore un peu trop cher pour être massivement " popularisés ".

La saviez-vous ? Et bien maintenant, sachez que derrière une décision prise, à priori, sous le coup de l'émotion écolo-citoyenne, se cachent parfois des nécessités purement commerciales et financières !

Business is business et bonjour chez vous !

Folie passagère 1328.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

38 commentaires:

  1. Excellent billet, vraiment ! Ce sujet des ampoules est un de ceux qui m'énervent considérablement depuis quelque temps. (Et je ne vous dis rien du camarade Marchenoir, que la simple évocation d'une ampoule “basse consommation” rend littéralement noir de fureur rentrée.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: merci ! Cet exemple des ampoules est une des plus belle arnaque industrielle et commerciale de ces dernières années. Mais faut ben vivre , n'est-ce pas ? :)

      Supprimer
  2. Et quand Didier Goux écrit: "Excellent billet" et qu'il ajoute "vraiment !" c'est qu'on peut le croire !
    En plus ces ampoules sont moches et on ne comprend rien aux correspondances des puissances.
    Pendant les vacances, nous en avons achetées deux - non sans en avoir fracassée une sur le sol du ùmagasin, à force de chercher celle qui convenait - arrivées à la maison aucune des deux ne fonctionnait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: allons, allons, c'est que vous y mettez de la mauvaise volonté !
      Un conseil, pour ces ampoules basse conso, n'achetez que des produits de marque ou de marque distributeurs.

      Supprimer
  3. Je plussoie Didier Goux. J'ajoute que si l'idée de l'avoir dans le baba, l'ampoule de gauche sous ta Folie passagère 1328, ne me tente guère, imaginer avoir celle de droite dans le cul...

    O_O

    RépondreSupprimer
  4. Il y a des sujets comme celui là qui ont le don d'énerver beaucoup de gens, quant à Robert Terreblanche, il suffit d'être fonctionnaire ou noir, voire les deux pour le mettre dans des colères bleues.

    Si l'on pouvait faire de même avec le socialisme, décider de sa mort programmée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: le jour ou le socialisme ne rapportera plus rien a personne, parce qu aujourd'hui il rapporte, il disparaitra de lui-même

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir2 sept. 2012 à 13:15:00

      Vous ne croyez pas si bien dire, Grandpas : la fonction publique, aux Etats-Unis, est occupée de façon tout à fait disproportionnée par les Noirs, pour des raisons évidentes : les défauts favorisés par le système fonctionnarial sont ceux des Noirs (paresse, faiblesse intellectuelle, incompétence, absence de sens des responsabilités).

      La poste américaine emploie 40 % de Noirs. Les Noirs composent 13 % de la population américaine.

      Eviedmment nous n'avons pas de chiffres en France, puisqu'en France les Noirs n'existent pas, mais chacun aura constaté que les bureaux de poste, chez nous, sont devenus des ambassades des Antilles.

      Autre factoîde amusant : le Pentagone est bourré de Noirs. C'est un bon plan, la carrière militaire, surtout lorsque le plus gros risque qu'on court est de déraper sur une gomme ou de se blesser avec une agrafeuse : bon salaire, avantages sociaux en or, retraite précoce et dorée sur tranche, etc.

      Supprimer
  5. Dans d'autres textes, tu écris, l'Europe est glopglop et les grands patrons méritent leur misérable rétribution. N'y-a-t-il pas contradiction? Je sais, c'est l'esprit latin, qui me sera à jamais inaccessible.
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: comprends pas bien ou peut être la contradiction. Tu px développer ?

      Supprimer
  6. Robert Marchenoir2 sept. 2012 à 13:08:00

    Merci de cette confirmation. Avez-vous des documents, des noms, des lieux ? Ce serait intéressant.

    Saviez-vous qu'il y a eu, au début du XXème siècle, un cartel des fabricants d'ampoules pour réduire volontairement leur durée de vie, et infliger des amendes aux fabricants qui passeraient outre ? Cet épisode est bien documenté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Robert Marchenoir: oh bine sur que j ai des documents, des lieux et des noms, j'ai navigué pendant 15 ans dans ce milieu. A l occasion, nous pourrons en parler mais ne comptez pas sur moi pour livrer tout cela ici. Faut pas déconner non plus.

      tenez je peux rajouter que les ampoules a incandescence, non seulement occupaient des mètres de linéaires en magasin mais qu en plus elles ne rapportaient quasiment rien au regard de leur faible marge, du métrage linéaire occupé, de la casse et du cout de transport. En marge nette, une ampoule economie d'énergie rapportait au bas mot 65% au distributeur et près de 20% au fabricant.

      Supprimer
  7. Saisissant ! Ça sent un peu la théorie du complot mais ce n'est pas parce que certains en vient partout qu'il n'y en a nulle part...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacques etienne: çe n'est pas que cela " sent " , " c'est " parfaitement organisé, prévu et pour le plus grand bénéfice des distributeurs et des fabricants. je pourrai en raconter des tonnes sur ces produits. Tiens comme par exemple le fait que le prix de vente public était établi conjointement et en parfait accord, et dans toutes les enseignes, entre les distributeurs et les fabricants.

      Supprimer
  8. J'avais installé l'une de ces ampoules modernœuses dans ma salle de bain. Elle battait des records : grâce à elle, durant des semaines, je me suis lavé les mains dans une obscurité presque totale, cette fuckin' ampoule ne commençant à éclairer vraiment que lorsque, mains propres et sèches, je l'éteignais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: elles ont tout de même bien évoluées et l'effet " latence " a quasiment disparu des produits de marque

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir2 sept. 2012 à 17:32:00

      Non, c'est faux. Consultez les données des fabricants eux-mêmes. Voyez cette ampoule de Philips qui coûte... 25 € !

      http://www.philips.fr/c/-/softone-blanc-chaud-20-w-85-w-a-culot-a-baionnette-872790083551900/prd/;jsessionid=E8212CC1F051F08D2408F51C5CB5A8FE.app102-drp2?t=specifications

      Elle met entre 10 et 80 secondes à atteindre... 60 % seulement de sa luminosité normale !

      Ce qui n'existe plus ou presque, ce sont les ampoules qui n'éclairaient pratiquement pas au démarrage. C'est ce qui permet aux fabricants de mentir en prétendant avoir résolu le problème.

      Vous remarquerez que Philips nous dit qu'il faut attendre entre 10 et 80 secondes pour atteindre 60 % de la luminosité maximale, mais ne nous dit pas combien il faut attendre pour atteindre 100 % de la luminosité maximale ! Ce qui est le seul chiffre qui compte, évidemment... Il est tout à fait possible qu'il faille 5 minutes... nous n'en savons rien.

      Si, au bout de, mettons, 30 secondes, vous n'avez toujours que la moitié de l'intensité lumineuse que vous avez achetée, cela veut dire que vous avez remplacé une ampoule de 100 W par une autre de 50 W. Quand il s'agit d'endroits de passage (couloir, toilettes, ou même chambres que l'on visite brièvement), 50 W à la place de 100 W, c'est équivalent à une lampe qui ne marche pas.

      La seule façon de s'en sortir est de laisser les ampoules allumées. Inutile de dire (je n'ai pas fait le calcul, mais c'est évident) que dans ce cas, les ampoules "à économie d'énergie" vont vous revenir beaucoup plus cher que leur équivalent à incandescence !

      Si, au lieu d'allumer trois ou quatre minutes par jour, vous laissez allumé, mettons, quatre ou cinq heures, faites le calcul ! Sachant que l'économie d'énergie est seulement d'un facteur 5 : une ampoule de 100 W se remplace par une ampoule de 20 W (ou même un peu plus).

      Ajoutez à cela que l'ampoule "économique" coûte au moins 6 fois plus cher à l'achat...

      Ajoutez qu'elle dure beaucoup moins que les 5, 10 ou 20 000 heures annoncées : en effet, notre ampoule-exemple (du haut de gamme très cher !) n'émet que 65 % de sa luminosité d'origine en fin de période de vie. Il va donc falloir la changer bien avant si vous voulez vous éclairer correctement. Quand ? Mystère. Personne ne vous le dira.

      Ajoutez que les fabricants trichent systématiquement sur les équivalences incandescence. Non seulement ils choisissent des équivalences inexistantes (on vous dira, par exemple, que tel modèle éclaire autant qu'une ancienne ampoule de 85 ou 90 W -- mais les ampoules de 85 ou 90 W n'ont jamais existé : c'étaient des ampoules de 100 W), mais en plus, même quand elles sont exactes, ils trichent sur l'intensité lumineuse.

      Ils vont vous dire qu'une ampoule de 100 W émettait 1 200 lumens (et c'est eux qui le disent, vous n'avez aucun moyen de le vérifier), par conséquent le modèle "équivalent" en fluorescent, celui qu'il faut prendre, émet 1 100 lumens.

      Et hop, vous avez 100 lumens dans le cul.

      Le modèle "équivalent" n'émet jamais 1 300 lumens !

      Moi je vais vous dire : il va falloir sérieusement envisager de remettre en service l'éclairage au gaz... je ne suis pas du tout sûr que ça revienne plus cher ! Et ça marchait très bien !... Des villes entières étaient éclairées au gaz ! Dans mon ancien immeuble, les conduites étaient encore en place... Il aurait suffit de remettre les luminaires.

      Supprimer
    3. @marchenoir: didier goux avait donc raison, vous avez un problème, plus ou moins justifié, avec les ampoules a basse conso.
      Se remettre à l'éclairage au gaz ... pourquoi pas, et le chauffage au charbon et la bouilloire ds le lit avant de se coucher , peut-etre.

      Supprimer
    4. Robert Marchenoir3 sept. 2012 à 12:28:00

      "Vous avez un problème".

      J'ai un problème avec cette expression.

      Supprimer
  9. ah tiens , je ne suis donc pas seule a faire de la résistance a ces lampes de merde qu'on veux nous fourguer !

    j'ai lu un article sur " que choisir" qui expliques bien que c'est totalement une question de gros sous, il parait même que les anciennes ampoules permettaient des économies de chauffage car elles donnaient effectivmement de la chaleur dans les pièces,

    rien ne justifie ce changement et cette interdiction au nom du " sacro-saint-bio-je sauve la planète" qui nous fait prendre des vessies pour des lanternes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: je te le confirme, absolument rien ne justifiait la fin des ampoules classiques si ce n'est une exigence économique

      Supprimer
  10. Je connaissais le truc. Les lampes éco sont bien plus polluantes et une vraie galère à recycler que leurs petites sœurs à filament. Le seul avantage est l'économie d'énergie qui, elle, est bien réelle. Pour le reste, ça éclaire, très très fort mais aussi très très mal...

    Le meilleur à l'heure actuelle est le quartz-halogène qui, s'il n'est pas le champion de l'économie, fait un peu mieux que l'ampoule standard et donne encore une luminosité "ergonomique".

    Le pire des éclairages modernes domestiques est la DEL. Là c'est pourri de chez pourri. pas en éclairement car ils font vraiment des trucs très puissants mais quand on veut faire quelque-chose de précis on y voit que dalle. À chaque fois que je veux bricoler je ressors mon vieux spot à pince avec son ampoule standard de 40 Watts, y'a pas photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier: le DEl ou led est très perfomant mais a priori les fabricants n ont pas encore trouvé le moyen de le " democratiser " et de lui donner le rendu lumineux équivalent a une basse conso ou meme une incandescence. Encore que ds certains domaines, le LED est déjà utilisé massivement.
      Question de temps

      Supprimer
    2. @corto : Je sais, ma lampe de bureau est à (40) diodes électroluminescentes spéciales éclairage haut de gamme. Ça envoie du bois mais ça éclaire mal et en plus ça fatigue les yeux. C'est par-contre impeccable pour les écrans ou téléviseurs. Mon pico-projecteur en est équipé et là-aussi c'est bluffant. Je trouve simplement que tous les systèmes d'éclairage à basse consommation ne sont pas aussi bien adaptés à l'œil humain et sont moins "universels" que les vieilleries à filament. En clair, c'est fait pour voir mais pas vraiment regarder. S'ils ne sont pas parvenus à un résultat correct avec la fluorescence, je ne suis pas sûr qu'ils y arrivent avec les diodes d'éclairage.

      Supprimer
  11. Mes Respects,

    Non, Edison n'est pas encore mort !.. Du moins, il a encore un peu de sursis grâce aux phares des voitures et des motos !..

    Rien que sur mon fidèle destrier, j'ai 9 ampoules à filament, dont 3 qui ont même 2 filaments dans leur globe de verre...

    Je suis entrain de faire des recherches sur le sujet et vous m'avez donné une idée d'article pour mon blog...

    Je vous en remercie...

    Acceptez mes respects quantiques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ricahrd: progressivement les ampoules de phares moto et voiture sont remplacées soit par des halogènes soit par des xenon, soit par des LEd question de temps là aussi avant que ton destrier ne soit obliger de muter
      cordialement

      Supprimer
  12. Super article Corto, ça me fait penser aux nouveaux compteurs d'ERDF dans un registre un peu différent cette fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, encore une saloperie de plus ce nouveau compteur intelligent. Déjà que ceux à affichage digital crament à chaque fois qu'il y a un orage, on n'a pas fini de galérer...

      Supprimer
    2. @vlad et Didier: J'ai pas tout compris à cette histoire de nouveau compteur que EDf veut implanter de force si ce n'est que dès que j en entends parler c'est en mal !

      Supprimer
    3. @corto :

      Ce sont des compteurs électriques qui auront la faculté de renvoyer des informations vers ERDF. Le but étant de gérer au mieux la consommation globale avec les différentes sources d'énergie. Tant qu'il y avait que le nucléaire et les barrages hydro il n'était pas bien compliqué de répondre à la demande en ouvrant et fermant quelques vannes. Le problème avec les énergies renouvelables est que le rendement se trouve plutôt aléatoire et les systèmes de contrôle doivent être plus pointus. Il faut pouvoir établir des stats précises en continu pour savoir par où faire passer le jus pour mieux servir tout le monde. Entre l'éolien, le photovoltaïque, qu'il soit public ou privé et autre la production n'est plus centralisée mais dispersée un peu partout.

      Je crois que ce qui énerve les gens est que cela va encore faire un fil à la patte supplémentaire avec de nouvelles contraintes (non divulguées à ce jour) à la clé.

      Supprimer
    4. @didier: merci de tes explanations. Donc si j ai bien compris c'est encore un trcu qui va couter aux particuliers soit directement ou indirectement et qui en plus les espionnera plus ou moins. le tout au nom de la régulation et de la production

      Supprimer
    5. j'ai reçu effectivement un truc à ce sujet, expliquant quEDF voulait à tout prix que les gens prennent ce nouveau compteur, mais au final, c'est plus cher en location que les anciens , dans la note que j'ai reçu, il est stipulé que je peux refuser l'installation mais si EDF insiste et l'installe de force, il faut tout simplement refuser de signer la mise en route, ils l'ont dans le baba ils ne peuvent pas facturer, je te ferai voir le truc

      Supprimer
    6. Allez, même si ça n'a rien à voir avec ton article (quoi-que?), un lien sur les dangers réels de ce machin :

      Linky c'est plus mignon que Big Brother mais c'est exactement la même chose.

      @Boutfil : Pour le moment les assos de consommateurs ne sont pas très chaudes pour voir entrer ce machin dans les foyers. Il est encore possible de le refuser mais pas pour longtemps. J'ai lu quelque-part que le bidule allait coûter 1€ par mois à l'usager sur une durée de 20 ans. De plus, je connais pas mal d'andouilles (une majorité j'en ai peur) qui vont signer rien que pour faire moderne... j'avais écrit un article sur cette modernité qui exige de payer pour se faire couillonner, je ne connaissais pas encore ce savoureux Linky mais la, je crois que c'est le pompon!

      Supprimer
    7. @didier: il est mignon le directeur de l EDf: "Quel intérêt peut-il y avoir de savoir à quelle heure les gens vont prendre leur douche ? " Aucun ? alors pourquoi ont-ils fait en sorte que Linky puisse les renseigner sur l heure a laquelle on prend la douche ? Big brother....

      Supprimer
  13. Quel régal ce billet!
    C'est à devenir dingo, ces entourloupes de marchands d'ampoules.
    Et c'est vrai qu'il faut se laver les mais ou faire pipi quasi à tâton avec ces satanés lumignons!
    Autant revenir à la chandelle.

    Sinon Boutfil, ça m'intéresse d'avoir des détails sur comment résister à l'entrée en force du nouveau compteur EDF. Le quartier va certainement bientôt y passer et je n'ai pas envie du tout de cautionner cet engin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lo: tu sais que ce genre d entourloupe ne fonctionne pas qu avec les ampoules.
      L'alibi écolo permet à certains de se faire des coucougnettes en or. Tiens par exemple le CO², son plus célèbre opposant, Al Gore, est devenu ultra riche, rien qu en préconisant la création d une bourse du CO², bourse sur laquelle ceux qui pollue trop revendent à ceux qui polluent peu leur Co². Et qui dit bourse , dit pognon a gogo !

      Supprimer
    2. @Lo: Pour le compteur , il ne faut surtout pas signer le jour de l installation quoique ce soit, vois le com de didier plus haut

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP