mercredi 26 septembre 2012

C'est à ce moment là que j'ai pris peur


Hier, j'ai regardé l'hollande causer devant une salle quasiment vide à la tribune de l'ONU. Et plus il déroulait, plus je le trouvai moyen, soporifique, sans envergure: fade. Vous me direz, normal, je ne le supporte pas. Mes impressions ne sont donc pas objectives. Possible. Dès son blabla fini, les éditocrates de BFM ont eux aussi commenté. Olivier Mazerolles, plutôt hollandolâtre ( c'est un euphémisme ) pendant la campagne était bien embêté lorsque on lui demanda ce qu'il en pensait. Mazerolles respira un grand coup et se sentit fort dépourvu. Il n'y avait pas grand chose à dire, rien que l'on est déjà vu ou entendu. Il eut tout de même cette reflexion: " Sur la scène internationale, la France a toujours dérangé. Ce soir, elle n'a dérangé personne ". La messe était dite: hollande fut nul, sans relief, sans vision. Pour son premier passage à la tribune, la presse semble unanime, il n'a convaincu sur rien.

Au même moment, pile poil, alors que hollande se vautrait à New York, une manifestation monstre dégénérait à Madrid. Il y a bien longtemps que ce ne sont plus les indign'ados qui défilent à Madrid mais bien l'ensemble de la population, tous âges confondus. Usés par des années de rigueur inaugurées par les Zapatériens socialistes, les espagnols n'en peuvent plus. 4,7 millions de chômeurs, 20% de la population active au chômage, les pensions de retraites réduites de 10 à 30 %, les taxes et impôts sans cesse augmentés, les banques sous perfusions, l'essence devenue inabordable... Périodiquement des manifs de plus en plus grosses, des manifs de moins en moins pacifiques. La police a frappé hier, elle a cogné, elle a tiré au flashball.


4,7 millions de chômeurs, à peine 1, 7 de plus que par chez nous. Parce que globalement, on n'a pas de quoi faire les fiers: 3 millions de chômeurs, 4,5 millions si l'on compte ceux qui ont " un peu " travaillé et 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Alors, je me suis pris à imaginer que petit à petit, ça dégénère aussi par chez nous. Progressivement. Comme en Espagne. Des manifs, de plus en plus grosses et violentes et des CRS de plus en plus agressifs.

Alors, j'ai revu hollande à la tribune. Donnerait-il l'ordre aux flics de charger ? Serait-il à la hauteur d'une situation qui dégénère ? Aurait-il la force de caractère et de conviction pour dominer les évènements, redonner confiance et calmer le jeu ? 

C'est à ce moment là que j'ai pris peur.

Folie passagère 1359.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

36 commentaires:

  1. Je me suis fait les mêmes réflexions que vous, mon cher Corto, en voyant ces images de manifestations durement réprimées en Espagne.
    Quant à Flanby à l'ONU je n'ai même pas eu, ni le loisir, ni la curiosité de le regarder.
    Vous me dites que la tribune était à peu près vide : alors quoiqu'il ait dit, cela n'a aucune importance.

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: voyez la 1ere photo prise pdt le discours d hollande, si ce n'est pas une salle aux 3/4 vide ...

    RépondreSupprimer
  3. Bon, c'est pa le tout, je me pomponne, j ai rencard : A ce soir !

    RépondreSupprimer
  4. Mais tu passes ton temps à te pomponner, ma parole ! Flippant, oui (pas de passer son pont à se tamponner bien sûr).

    Une chose me sidère : hier, on entend l'autre -Cambabélis ? Bartolone ?- pérorer sur le fait qu'il n'a pas fait embaucher sa femme, mais qu'il a épousé son assistante. Bien. Ne l'a-t-il pas quand même fait embaucher ? avant de l'épouser ? A moins qu'il s'agisse de "relations inappropriées" dans un cadre professionnel ?

    Ce matin, la RSC® rapportait que le premier sinistre, (la bite© si vous préférez, Marianne) s'en était pris aux journalistes hier à Rennes au sujet de la bisbille PS/EELV. Tiens, c'est marrant, ça me rappelle quelque chose...

    Et une dernière pour la route : quelqu'un a-t-il vu notre ridicule ministre de je-ne-sais-quoi, Fleur Machin, hier, sur Canal ? Moi non plus je ne suis pas rassuré mon cher Corto, mais en attendant, force est de constater que niveau spectacle, là, le Royal de Luxe de notre premier sinistre, c'est de la gnognotte, à côté de ce qui se déroule sous nos yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: ah ça question spectacle on est servi ! non mais a-t-on déjà vu pareils branquignols ? depuis le début de la Veme ? Non . Et l autre qui se donne 1 an pour renverser la tendance ! y a que lui pr y croire

      Supprimer
  5. Quand tu relis l'histoire, on a des similitudes entre 36 et 40 et tout cela finiras très mal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me parait bien évident à moi aussi

      Supprimer
    2. @boutfil: mais bien sur que cela va mal finir, c'est obligé ! comment, je ne sais pas mais on ne peut pas continuer comme ça avec 8 millions de " pauvres "forcément ça va peter.alors qd l'autre va faire le beau et e bide à new York, je me marre. Il est a mille lieues de nos préoccupations !

      Supprimer
  6. Moi aussi, j'ai la trouille...Mélanchon, au milieu de toutes les conneries qu'il a pu dire, avait quand même bien cerné le personnage en qualifiant hollande de "capitaine de pédalo" !
    Quand on voit ce qui se passe en Espagne, on sait qu'à plus ou moins long terme, c'est ce qui nous attend, et c'est pas la bande de branquignoles qui "gouverne" le pays qui inversera la tendance.
    J'ai écouté un petit bout ( tout petit, le bout...)de son intervention, et franchement son insignifiance m'a sauté à la tête, j'ai eu honte, il est tout juste bon à faire un discours à la kermesse de l'école...
    Ma colère, doublée de plus en plus d'angoisse pour l'avenir de mon pays et de mes enfants, ne fait que grandir. Si ça pète, on ignore où ça peut nous entrainer et, comme le dit Boutfil, je crains que ça ne finisse très mal, trop de domaines sont au bord de la rupture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: et ce con d hollande, parce que désolé y a pas dautres mots, dire " y a 3 millions de chomeurs, ils ne sont pas venus en 4 mois. Ns ferons tout avec ayrault pour aider " ! non mais, t as confiance ? t y crois ? " on fera tout pour aider " on s'marre !

      Forcement ça va peter.

      Supprimer
  7. Autant Sarko rassurait le reste de l'Europe dans le meilleur des cas, et rendait méfiant dans le pire des cas.
    Mais avec Hollande, c'est 5 niveaux en dessous. Personne ne lui fera confiance, il n'est absolument pas l'homme de la situation.
    Mais comme il a fait une de ces écoles d'Etat, il devait un jour ou l'autre accéder au pouvoir.
    Je suis d'accord avec vous, la situation est dramatique, et notre gouvernement ne donne pas les moyens de lui faire confiance. Dt'façon, j'ai jamais cru une seule seconde qu'ils étaient bons.
    On ne gouverne pas avec de bons sentiments. C'est pas efficace une seconde.

    L'Espagne, ils ont construit des villes fantômes, avec les milliards que leur avait accordés Bruxelles. Personne n'a contrôlé une seule de ces dépenses, et ce n'est en aucun cas la rigueur qui est à l'origine du problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore d'accord avec vous ;)

      Sauf que les "bons sentiments" ne sont QUE pour le copinage...

      Franzi.

      Supprimer
  8. En arrière-plan, on a l'impression d'un lingot d'or géant à la verticale.

    RépondreSupprimer
  9. A vous lire tous, on en viendrait presque à souhaiter qu'un gaucho vienne nous rassurer, nous dire que tout est "normal", que Flanby est en train de nous sortir de ce mauvais pas, que le gouvernement va faire tout ce qu'il faut pour restaurer la compétitivité de nos entreprises, que les riches ne fuiront plus le pays, que les "contrats d'avenir" ouvriront la voie à des emplois pérennes, que..., que..., que...
    Mais il paraît que beaucoup ont fermé leurs blogs, faute de pouvoir chanter les louanges de leur champion, alors aucune chance de les voir venir ici pour nous remonter le moral.
    Il faudra donc se résigner à boire le calice jusqu'à la lie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Marianne, souhaiter qu'un gaucho vienne nous rassurer est à peu près ce que j'étais en train de me dire avant de vous lire -(

      les louanges de leur champion : j'ai lu champignon, dans un premier temps. Champignon, c'est pas mal, non plus -)

      Supprimer
    2. @marianne: les gauchos-blogueurs sont à la ramasse, usés, fatigués, blousés, dupés. Ils nous vendent le coup de la fatigue, de la lassitude, du " j ai trop tapé sur sarko, je suis fatigué " etc... pas un qui osera dire que le hollande déçoit un maximum !

      Supprimer
  10. Ces gauchos sont comme des feuilles mortes au niveau des idées. Ils volent au gré des courants d'air,
    uniquement quand ça souffle raisonnablement. Dès qu'il y a tempête, on ferme boutique!
    Rien de véritablement ancré. Et se convainquent très facilement, dès qu'ils entendent des mots-clés.
    Ceux qui font plaisir, ceux qui sont doux à l'oreille.
    Et oui, ils ont cru que Hollande serait capable de régler leurs problèmes, mais entre nous, qui est assez
    simplet pour croire un instant le PS? Certainement pas vous, ni moi.

    Il y a la fast-food, et bien il y a aussi la fast-opinion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @P. Non, non jamais ils n ont cru que hollande serait capable de résoudre les problèmes. leur seule préoccupation c'était de virer sarko et effectivement le seul qui pouvait y parvenir, non pas par son charisme mais par sa fadeur, c'était hollande.

      Supprimer
  11. Il fallait s'attendre à quoi ? Voici un homme qui pendant des dizaines d'année a rêvé de devenir Président de la république qui pendant plus de trente ans a fait semblant de faire de la politique , qui n'a jamais rien fait de concret dans son mouvement , qui ne prenait aucune respnsabilité , qui se défilait lorsqu'il fallait prendre une décision , qui ,j'en suis sure , révait de faire comme Sarko ,il se l'a joué toute sa vie et du jour au lendemain devient le 1er Normal de France . Moi j'ai révé d'être pilote de jet , j'ai fréquenté les terrains d'aviation , j'ai eu des jeux sur mon ordi ,maintenant vous me confier un avion , vous montez avec moi, vous allez voir la catastrophe arriver en peu de temps , le voilà notre Flamby , plein de rêve dans la tête et au pied du mur RIEN , pas formé pour cela , tous les pays du monde l'ont senti , il suffit de lire la presse étrangère ,Sarko avait les éloges ailleurs mais pas en France , Flamby les a nul part , moi aussi j'ai peur , la petite fête de mai 68 ne sera rien à coté de l'embrasement que je sens monté chez les jeunes , les travailleurs indépendants , les retraités et tous les autres , nous avons réussi à avoir un certain confort, c'est ce qui attire toute la pauvreté du monde,et de le perdre cela rendra enragé plus d'un. Que vont devenir nos enfants et petit-enfant ? Retour en arrière comme au bon vieux temps où on ne mangeait de la viande qu'une fois par semaine , Sarko était un nerveux mais les pieds sur terre pas un idéaliste ni un menteur ,lorsqu'il a traité Flamby de menteur c'était avec juste raison , malheureusement l'appel des sirènes a été la plus forte et maintenant nous avons un nul nuuuuuuuul,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Naturellemnt mes propos et mes convictions n'engagent que moi

      Supprimer
    2. Et moi avec, puisque je vous approuve.

      Franzi.

      Supprimer
    3. claude henri: moi, j ai pas des enfants et a priori, je n en aurais pas; et bien c'est pas plus mal ainsi. Qd je pense au monde qu on laisse à nos " heritiers ", j ai du mal a me regarder ds la glace. Alors imagine si j avais une descendance :)

      Supprimer
  12. AVIS ! Désolé, contretemps et invités surprises, je réponds demain ! bises a tous

    RépondreSupprimer
  13. Hollande pense toujours dirigé la Corrèze.Nous ne sommes pas tous de cette région et quand on sait comment il morfle, préparons nous au pire, l' Espagne considérons qu'il s' agit de mignardises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas ! vous avez probablement raison.

      Et personne aux commandes...

      La capitaine de pédalo danse à Broadway comme le fétu de paille qu'il est au milieu de la tempête...
      De toute façon, c'est un bon à rien et un mauvais en tout. Mieux vaut ne compter que sur nous-mêmes.

      Franzi.

      Supprimer
    2. @Granpas: tiens y avait longtemps, je me languissais de tes coms !

      Mignardises, c'est un peu cela oui

      @Franzi: mieux vaut compter sur nous mêmes ! Un truc inimaginable il y a 30 ans !

      Supprimer
    3. C'est gentil Corto, en Septembre c'est la rentrée et peu de temps il me reste pour commenter sur le net, les profs me les gonflent grave avec leurs exigences d'enfants gâtés.

      Pour le 13, paniprobléme , on fera shabbat le dimanche!

      Supprimer
  14. Bien sûr que ça fait peur.
    J'en suis à regretter de ne pas être plus libre, pour ne pas pouvoir envisager sereinement de me tirer si ça tourne vraiment mal.

    RépondreSupprimer
  15. Bon, z'avez pas fini de me foutre les jetons ? N'empêche qu'il y a de quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad et Lo: Mais bien sur qu il y a de quoi avoir les jetons ! suffit d etre lucide, de regarder les chiffres, d'analyser.

      Bon ceci dit , on va pas se mettre la rate au court bouillon, on a bouffe le 13 octobre si vs etes dispo !

      Supprimer
  16. Bon ben retour en 1981 alors... Il avait fallu à Tonton plus de dix ans pour redresser la barre, faut souhaiter que FH sache faire plus vite. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Dieu non pitié pas un retour en 1981... Si on revit l'histoire on va s'enquiller le Normal pendant 2 quinquennat... Les français sont assez cons (passez moi l'expression...) pour l'élire une 2ème fois... vu qu'ils l'ont été de l'élire une première fois malgré tous les avertissements qu'ils avaient reçu...

      Rien d'autre à ajouter, je suis trop écoeurée par tout ça...

      Titi

      Supprimer
    2. @titi: pour l instant, je me demande s'il tiendra 5 ans alors 10 ans je n imagine meme pas

      @didier: euh, et sur les 10 ans de tonton combien en cohabitation avec la droite ? :)

      Supprimer
    3. Bien vu Titi, car hier Ayrault a sous-entendu qu'ils avaient besoin de 2 quinquennats pour mener à bien leur politique macabre. En effet, les Français sont assez cons pour l'élire une seconde fois. Mais notons que l'électorat de gauche se renouvelle chaque année. Les jeunes sont des réserves à socialistes et le gouvernement peut compter sur les jeunes. D'ailleurs ils le savent bien, car ils disent que la priorité c'est la jeunesse.
      Il y a des chances qu'on se coltine le mou pendant 10 ans.
      Vous imaginez l'horreur?

      Supprimer
    4. Pierre, vous êtes bien pessimiste, je trouve. Rappelez-vous que la précédente législature en rose (et noir j'exilerai ma peur, j'irai plus loin que ces montagnes de douleur), jospinienne pour ne pas la nommer, s'est terminée par un duel le Chi le Pen, malgré une conjoncture, si mes souvenirs sont exacts, assez favorables à Pinpin.

      Là, ça va être une autre paire de manche. Et si le mou est réélu, se sera à la faveur soit d'un succès (après tout, pourquoi ne pas l'espérer), soit d'une bonne propagande médiatico-politique comme nous venons de la subir.

      Supprimer
    5. Disons que ce n'est pas ce que je souhaite,mais j'ai l'impression qu'ils sont entrain de réunir les ingrédients nécessaires pour convaincre les Français de réélire Holonde. Qu'il faudra un second mandat pour que ça marche. Sachant que pas mal de Français sont influençables, en 5 ans on a le temps de leur en transmettre des infos.
      Regardez le mensonge d'hier soir: 9 français sur 10 ne seront pas touchés par la hausse d'impôt. Ce genre de petits mensonges redore l'image de Holonde. Ou encore ce qu'on entend fréquemment sur les chaînes d'info en ce moment: la droite adore Valls. Je suis de droite, et je n'adore pas Valls. Je l'aimerais s'il était dans notre camp, mais là, c'est du délire de prétendre que la droite adore Valls. Comme si la gauche englobait tous les courants.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen