lundi 2 juin 2014

A propos de radicalisation en prison


D'ici un jour ou deux, nous devrions tout savoir de Mehdi Nemmouche, les journalistes et commentateurs y travaillent. D'ailleurs, on nous a presque tout dit du jeune homme au parcours familial difficile, parcours dont on nous dira un jour que cela vaut bien quelques circonstances atténuantes... On nous dit aussi, on nous le rabâche même, que c'est en prison que le petit Mehdi s'est radicalisé et que de gentil muzz il y est devenu djihado-terroriste. A en écouter certains, on aurait presque l'impression que finalement, tout ça, c'est de la faute à la prison. A point nommée la polémique alors que les débats sur la réforme pénale de la greluche guyanaise vont reprendre à l'Assemblée.

Il y a tout de même un truc sur lequel les médias ne s'étendent pas trop - une commentatrice m'a mis la puce à l'oreille - c'est que si on entend souvent dire qu'en prison les muzz ont parfois tendance à se radicaliser grave (Merah, Dekhar, Nemmouche...), il n'y a personne pour nous dire que l'on a jamais eu connaissance du moindre cas d'un ou de plusieurs cathos (ou de juifs, protestants, ...) qui se seraient radicalisés en prison, radicalisés au point de partir en croisade et de faire le coup de feu dans la première mosquée venue. La radicalisation serait donc un phénomène spécifiquement muzz.

De là à dire que chez les cathos on est plus cool et réfléchi que chez les muzz, il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement.

C'était le petit truc du lundi matin. Bonne journée !

Folie passagère 2314.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. Et ben voilà ! (mais quand même, merde, quand même ! ©ManuelVals)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West : et ben oui, il faut un langage de vérité: On n a jamais vu un catho radicalisé en prison aller dézinguer des muzz.et je mets au défi Valls de me contredire.

      Supprimer
  2. Ce que nos beaux-esprits se gardent bien de nous dire, c'est que si radicalisation en prison il y a c'est aussi parce que l'on a systématiquement désarmé (juridiquement parlant) le personnel pénitentiaire face aux détenus et que désormais, dans trop d'endroits, ce sont eux qui, en pratique, font la loi et que les gardiens sont obligés de fermer les yeux pour ne pas avoir d'ennuis. Dans ces conditions, c'est plus que jamais la loi des gangs, au premier rang desquels bien sûr le gang de l'islam.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aristide: absolument. On fait meme rentrer des imams (et des curés mais cépapareil) en prison pour qu ils aillent répandre la bonne parole: laïcité, merde quand même, merde !

      Supprimer
  3. vu que les gens se radicalisent en prison, la prison est donc nocive
    donc, il ne faut plus envoyer personne en prison.
    CQFD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: les gens, les gens, enfin surtout les muzz donc n envoyons plus de muzz en prison, et le pb est réglé :)

      Supprimer
    2. j'ai pas osé ... :-)

      Supprimer
  4. bonjour corto !
    oui , très bonne remarque "LES" intégristes sont tous mis dans le même sac,
    mais intégriste catho=/=/=/ intégriste muzz, ça n'a même rien à voir !!!!
    Ensuite, si on est tant "contaminé" que cela en prison c'est parce qu'il y a des dizaines de % de muzz en prisons.
    Si il y avait 1% de musulmans dans notre société , il y aurait 1% de musulmans dans nos prisons et aucun moyen d'être radicalisé
    Mais bien sur il y a 10-20% dans le pays et 40-50% dans les prisons ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " il y aurait 1% de musulmans dans nos prisons"
      Non,on serait à 10,12%

      Supprimer
    2. cela s'appelle une surreprésentation.

      Supprimer
    3. @jmespe: le % de muzz en priosn , nous n avons pas le droit de savoir puisque, vivre ensemble oblige, l exploitation et la diffusion de stats ethniques sont interdits en France. Pas en Suisse, pays ou la prison de Champ Dollon a fait paraître les siennes de stats: sur 3248 personnes passées entre ses murs en 2009, 57% etaient de confessions musulmanes, 21% de confessions catholiques, et 10% orthodoxes. Alors certes c'est en Suisse mais compte tenu de la difficulté a entrer et résidr en Suisse, ça nous donne une petite idée de ce que cela peut etre en France

      Supprimer
    4. A noter qu'en Suisse aucun protestant ne fait de la prison :)

      Supprimer
  5. Un catho qui se radicalise, il veut un curé en soutane, la messe en latin, la virginité jusqu'au mariage, il applique les 10 commandements à la lettre...il n'attaque ni les juifs, ni les muzz...
    Un muzz qui se radicalise, il veut appliquer le coran et autres écrits à la lettre et les "ordres" sont loin d'être ceux du christianisme...là où ça devient cocasse, c'est quand "on" nous dit que l'islamisme n'a rien à voir avec l'islam, et c'est pourtant en en devenant "puriste de l'islam" qu'il devient terroriste, z'ont pas peur de la contradiction, nos vaillants bien-pensants...
    Comme disait je ne sais plus qui "un muzz qui devient chef d'entreprise, c'est un immigré qui a réussi, un muzz en prison, c'est un Français qui a mal tourné..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: c'est en gros ce que l on a dit de mehra ou de Nemmouche, des français qui ont mal tourné. rageant de voir comment certaines personnalités s'évertuent à leur trouver des circonstances atténuantes ! Y compris des juges comme Bruguière ce matin !

      Supprimer
  6. Ceux qui se radicalisent ne le font pas toujours tout seuls. Il serait peut-être intelligent (et pas trop difficile) de repérer les "radicaliseurs" qui opèrent en prison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pa,ngloss: si j en crois un expert entendu a midi, les radicaliseurs sont parfaitement identifiés mais on ne sait pas trop quoi en faire.

      Supprimer
    2. Ben, je crains de penser qu'on ne fait rien car ce serait stigmatisant. Brrr, cette police de la pensée fait froid dans le dos !

      Supprimer
    3. @Al West: Stigmatisant, tu crois ? Tiens, pourquoi ne pas ériger un Guantanamo dans le 9/3 façon banlieue 13, ce serait bien et très Vivre-Ensemble, non ?

      Supprimer
    4. @ Corto
      Bonne idée.
      Mais, sans vouloir vous fâcher, qu'en pense la redoutable greluche guyannaise ?
      Oh ! Pardon, si je vous ai mis de mauvaise humeur ! ;-)

      Supprimer
    5. @Franzi: la greluche ? j ai appris qu elle songerait à quitter le GVT dès la réforme pénale adoptée, elle briguerait le poste de Defenseur des Droits en remplacement de feu Dominique Baudis !

      Supprimer
  7. Merah et Nemmouche sont deux bons petits Français, mon cher Corto, l'un originaire de Toulouse, l'autre de Roubaix, qui ont été pervertis dans les prisons de la République où ils avaient été incarcérés pour des broutilles.
    C'est en tous les cas, à peu près ce qu'on a pu entendre sur toutes les ondes hier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne : et encore aujourd'hui et sans doute encore demain jusqu a ce que autre chose vienne attirer les journalistes. L abdication du roi d Espagne, ça a failli fonctionner.

      Supprimer
    2. Pour votre information, mon cher Corto, j'avais fait ce commentaire pour un article de Slate, intitulé : Tuerie de Bruxelles : nombreuses similitudes entre Mehdi Nemmouche et Mohamed Merah".
      Je l'ai envoyé deux fois, et deux fois il a été retoqué.

      Supprimer
    3. @marianne: je vous savais fidèle à Slate, mais tout de même ! Vous n etes pas dans la ligne de leur parti

      Supprimer
  8. Ouh, la,la, que voilà une conclusion nauséabonde!
    Apprenez, Monsieur, que Mehdi (prononcer Mehrdi, comme il convient) Nemmouche (à m...)
    gagnait honnêtement sa vie en pratiquant avec un méritoire courage, le vol à main armée.
    La Société a cru bon de le mettre en prison pour ces faits, somme toutes bien compréhensibles
    vu son enfance difficile et tout le bordel, et c'est pour cela qu'il est devenu djihadiste.
    Dieu merci, grâce à la loi Taubira, la prison ne sera bientôt pour ces braves gens qu'un lointain
    souvenir et, par voie de conséquence, plus aucun Muz ne se radicalisera. CQFD!
    Merci qui?
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Merci Christiane ! , je rappelle que sa nouvelle réforme donnera possibilité a des jeunes CPF comme Mehdi d'être exonéré de prison si la condamnation ne dépasse pas 5 ans, y compris pour les récidivistes

      Supprimer
    2. @ Corto
      Et même 10 ans...
      Amendement qui sera probablement voté malgré la crise d'urticaire de la fraise des bois.

      Supprimer
    3. @Franzi: je ne pense pas que les 10 ans passeront, on en restera à 5. le plus drôle c'est qu on peut parier que cette réforme sera une des premières a etre abrogée dès le retour de la droite.

      Supprimer
  9. Il y a des chiffres! Dans Le Monde daté du 29/04/2008 on peut lire qu'une enquête du Washington Post faisait état dans les prisons françaises de 60 à 70% de prisonniers musulmans quand les musulmans ne représenteraient que 12% de la population française (Tapez prisonniers Washington sur Google et vous trouverez l'article)
    Au nom de l'égalité et de la parité il faut exiger que nos amis musulmans soient dans le même pourcentage que la population fascisante et colonialiste de souche. Emprisonnons quelques millions de ces blancs immondes pourrissant dans les heures les plus sombres de notre histoire et libérons toutes ces victimes du joug que nous leur imposons.
    Merci Madame Taubira de combattre ainsi le racisme, l'islamophobie, etc. Ah j'oubliais, n'oubliez pas ausssi au nom de la parité de veiller à la parité hommes/femmes dans nos prison.
    Madame Taubira, les Français vous aiment!
    Michel Nev

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Nev: J'ai effectivement trouvé:

      http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/04/29/en-france-les-detenus-musulmans-sont-surrepresentes-selon-le-washington-post_1039616_3224.html

      ça date de 2008 hélas mais on peut supposer que la situation n a guère évolué voire s'est aggravé.

      Les Français n'aiment pas Taubira et elle nous le rend bien, la greluche

      Supprimer
    2. @ Corto
      Malgré le pré-supposé de l'article, on n'est même pas les premiers...
      La population carcérale des "typés" en France correspond à un ratio moyen de 5,4.
      En Belgique, il font 8 !!! Même si le nombre de personnes étant beaucoup plus faible, le ratio perd en pertinence.
      Mais quand même ! Merde, merde quand même... ;o)))

      Supprimer
  10. les muzz sont intouchables , les gardiens ne les regardent pas , c'est le constat d'un gars que je connais qui à fait un stage pour un petit vol de voiture et les 80% de français d'origine inconnue sont largement dépassés .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: auraient-ils peur de se faire suriner les gardiens ?

      Supprimer
    2. @je le pense , c'est un des métiers les plus dangereux en service et après le service (après l'armée lorsqu'il y a la guerre )

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP