mercredi 11 juin 2014

Mossoul est tombée, pas grave, y a Pékin Express et le Mondial


Je sais, je sais, nous on a le Mondial, la grève des cheminots et des taxis, Président, la réforme territoriale, nos chômeurs et toussa, autant de raisons pour ne pas s'occuper de ce qui se passe ailleurs, n'est-il pas... Et pourtant... A Mossoul, en Irak, la deuxième ville du pays, dans la province de Ninive, à Tikrit ou bien encore à Baiji, la plus grande ville pétrolière du pays, l'horreur et la mort sont entrain de s'étendre à une vitesse qui surprend tout le monde. Les groupes armés djihadistes de l'Etat Islamique en Irak et au Levant sont passés à l'action avec une férocité que les barbares d'Attila ou de la division SS Das Reich n'auraient pas renié.

Un prêtre qui a pu, comme 500 000 personnes, s'enfuir en tout laissant derrière lui, témoigne. Son email est daté d'hier mardi et a été envoyé au journal La Croix:
"Je vous écris depuis Qaraqosh, dans une situation très critique et apocalyptique de violence à Mossoul. Plusieurs milliers d’hommes armés des groupes islamistes de Da’sh (État islamique en Irak et au Levant, ad-Dawla al-Islāmiyya fi al-’Irāq wa-sh-Shām en arabe) ont attaqué la ville de Mossoul depuis deux jours. D’après les chiffres non officiels, plus de 300 véhicules et 7000 hommes armés et masqués y sont entrés dans la nuit de lundi à mardi dans la ville, et la dominent aujourd’hui. 
La plupart des habitants de la ville ont déjà abandonné leurs maisons et fui dans les villages où ils logent à la belle étoile, sans rien à manger ni à boire. Les groupes islamistes assassinent petits et grands. Les cadavres, d’après les témoins, se comptent par centaines. Ils sont abandonnés dans les rues et dans les maisons sans pitié. Les forces régulières et l’armée ont fui elles aussi la ville, ainsi que le gouverneur Al Nujaifi. Plus de trois mille familles, chrétiennes et musulmanes, ont déjà quitté la ville vers les villages de Tel Keif, Bartella, Qaraqosh et autres. 
Qaraqosh est envahie par les réfugiés de toutes sortes, sans nourriture et sans logement. Aux check points, les forces kurdes empêchent les vagues innombrables des réfugiés d’entrer au Kurdistan. Les forces kurdes, les peshmergas, protègent jusque-là les villages dans les zones disputées (entre Kurdes et Arabes, NDLR) de la province de Ninive. Ce que nous vivons et ce que nous voyons depuis deux jours est horrible et catastrophique. 
Le couvent de Mar Behnam, à l’est de Qaraqosh, est tombé ce matin entre les mains des rebelles. Un seul moine, le père abbé, est resté sur place ! Les voici, on les voit tout près du côté ouest de notre village de cinquante mille habitants. C’est la grande panique dans les familles… Les enfants sont traumatisés. Plusieurs centaines de familles réfugiées sont entrées à Qaraqosh, ou se dirigent vers Erbil, épuisées et sans abri… Priez pour nous. Désolé, je ne peux plus continuer à vous écrire…"
Depuis, on sait que Mossoul, Tikrit, Baïji, Hawija et toute la province de Ninive sont tombées aux mains de ces fous d'Allah, les mêmes que la France combat au Mali et soutient en Syrie, ceux que nos journalistes continuent de qualifier complaisamment de "rebelles". Pour l'instant, seule la Syrie a offert son aide au gouvernement irakien.

Saddam Hussein était sans doute une ordure et le monde entier, bêtement, a applaudi quand il fut arrêté puis exécuté; mais au moins, de son temps, le pays était-il calme et protégé de ces islamistes. Les USA l'ont sous des prétextes fallacieux envahi pour le laisser quelques années plus tard dans la plus grande anarchie. Les Islamistes n'avaient qu'à patienter un peu... et Bagdad comme le reste du monde peuvent frémir à nouveau...

Ceci dit, pour l'instant on s'en fout, y a Pékin Express à la téloche ce soir, la grève SNCF est reconduite et le Mondial, c'est demain !

Folie passagère 2324.
irak mossoul chute intégristes
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

54 commentaires:

  1. Comme l'expliquerait sans doute Eric Leser de Slate, mon cher Corto, il devient de plus en plus urgent de laisser les journalistes commenter eux-mêmes ce qui se passe dans le monde et non laisser à des prêtres - qui plus est - le soin de témoigner de ce qu'ils voient de leurs propres yeux, car cela ne manquera pas de donner des commentaires "moralement douteux", en tous les cas "simplistes et irréfléchis" qui feront perdre aux lecteurs leur "foi en l'humanité".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je suis saisi du peu de relai de ce qui se passe en Irak alors qu on est au seuil d une catastrophe et le témoignage de ce prêtre, qui n a plus donner signe de vie, est particulièrement inquiétant de ce qui se prépare. Que font les journalistes ? Service minimum comme a la SNCF ?

      Supprimer
    2. Marianne, parce que vous pensez que les journaleux transmettent les vraies infos???? Ils ont encore le culot de dire que ces égorgeurs fanatiques sont des rebelles, vous avez des propos hallucinants.

      Supprimer
  2. Encore un beau billet! Mais il faut être honnête jusqu'au bout. Chirac avait eu le courage de dire non aux américains. L'histoire nous montre combien il avait raison. Mais Sarkozy a joué à l'américain en attaquant la Lybie et entre Saddam Hussein et Khadafi, il n'y avait pas photo même si le premier était un dictateur. Il serait bon d'attaquer aussi bien Sarko quand il met à bas Khadafi que Hollande quand il veut bombarder la Syrie. Même stupidité de ceux qui lèchent le cul à l'OTAN sans jamais rien obtenir d'elle! Mossoul c'est le pétrole, la Lybie aussi: les djiadistes ont de beaux jours devant eux. Avant 10 ans ils seront à Marseille si l'on continue ainsi. Vous relirez alors Le Monde, Libé et toute cette presse qui les auront fait venir. Vous serez sur les routes... Vers d'autres terres qui seront elles aussi conquises. Bon voyage!
    Michel Nev

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Nev: attention on ne peut pas comparer la situation de Chirac et la bonne décision qu il a prise a cette époque avec ce qu a provoqué Sarko en Lybie. Rien a voir ne serait-ce parce qu en Lybie, l'armée française ne s'est pas déployée sur le terrain et une fois le pays débarrassé de Kadhafi la France a laissé les libyens se démerder entre eux. Ce qui ne fut pas le cas des ricains qui non seulement abusèrent tout le monde en Irak mais mirent le pays en coupe réglée après s’être débarrassé de Saddam pour en repartir en y laissant un boxon incroyable.
      Ceci dit, nous sommes d accord, les djihadistes ont de beaux jours devant eux. Surprenant tout de même qu officiellement personne ne les ai vu venir...

      Supprimer
    2. Ouais.. sauf que:y aller pourquoi? Pour les beaux yeux de la déesse Démocratie... bientôt recouverte d'un voile? Et si Pépère avait largué ses bombes sur Damas, pareil, il se serait retiré vite fait!

      Supprimer
    3. Voius dites : "Surprenant tout de même qu'officiellement personne ne les ai vu venir...".
      Pas surprenant s'ils sont déjà dans la zone.... (tribus sunnites en déshérence, humiliées par Bagdad).

      Supprimer
    4. @catoneo: je parlais des grandes oreilles USA ou de type comparables

      Supprimer
  3. Le blaireau moyen ne s'intéresse pas à Mossoul. Il préfère de très loin le crépage de chignon entre politiques. Quand je démarre un topic sur un forum à audience "popu", rien de tel que de mentionner dans le titre "Ségolène", Sarko" ou "Flamby" pour rameuter. "Irak", "Dette" ou "élections européennes" et je fais un four (Ho, pardon).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @beret vert; là, tu prêches a un convaincu. Si j avais voulu faire de "l audience " ce soir, c'est pas Mossoul dont j aurai du parler mais bien de foot ou d UMP, éventuellement de l empoisonneur Bonnemaison. mais telles ne sont pas l'habitude de mes folies passagères ! :)

      Supprimer
  4. Bonsoir Corto,

    Effectivement, le quasi-silence médiatique sur ce sujet est inquiétant. Tous les médias l'ont certes mentionné mais l'exploitation qui en faite est plutôt succincte. L'événement est très grave surtout quand on sait que les ricains entretiennent près de 10000 contractors (lire mercenaires) dans le pays. Il y a 70 ans, on sait quel a été le prix à payer pour réduire l'idéologie nazie. Afin d'éradiquer l'extrémisme islamique, j'ai bien peur que nous ayons à nous acquitter d'une dépense bien supérieure. Les propos tenus par Churchill après Munich résonne étrangement: "Vous avez éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous aurez la guerre et le déshonneur !".

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H.: Pareil, très surpris d apprendre que Mossoul et la moitié du pays soit tombée en 48h sans qu on ait officiellement rien vu venir. Quant aux médias, je crois, peut etre me trompe-je qu elles n ont pas pris la mesure de ce qui se passait là bas. Et pourtant Faloudja , tombée il y a quelques semaines, aurait du alerter. mais non , rien ! service minimum.
      Nous sommes là bas au seuil d une grande cata. Et ça m 'étonnerait que les ricains laissent faire. Encore que... du moment que Hollande n envoie pas nos troupes démunies...
      Quant au prix du pétrole et donc de notre essence, patientons, ça va grimper !

      Supprimer
  5. un petit tour sur révoltes en Europe d'over-blog vous donne l'idée que peut-être l'affaire s'envenime plus vite que vite, ils ont fini d'attendre. Et nous de merder devant la télé... Merci pour ces infos, et vie la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @djefbernier: pas besoin d aller sur machin pour en être convaincu. Il y a deux jours, médiatiquement, il ne se passait rien en Irak, a part les attentas habituels et là en 48h la moitié du pays tombe et l armée supposée entraînée par les américains se barre en loucedé sans même prendre le temps de remonter les pantalons !
      Et nous en attendant, on nous bassine avec Binnemaison, les grèves de ces nantis de la sncf ou des chauffeurs de taxis qui n ont que ce qu ils ont voulu, ou du foot !

      Supprimer
  6. Les Américains n'ont rien compris à l'Irak, à l'Afghanistan et à tous ces pays musulmans où ils ont mis les pieds ou avec lesquels ils sont "alliés". Il faut dire que La France non plus mais le bordel que l'un et l'autre ont mis est à la mesure des moyens de chacun.
    Il serait temps que l'Occident prenne la vraie mesure du danger islamiste avant qu'on en arrive à une guerre mondiale ou a quelques guerres civiles. Pour l'instant, on en est encore à la phase dialogue, pacification et négociation avec les preneurs d'otages. Mais ça risque de ne pas durer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: "on en est encore en phase dialogue et négo" quand ces monstres en sont à prendre par la violence le contrôle de tout le pays. Ouais, t as raison, on a rien compris, on palabre, eux dégomment ! cherchez l erreur !

      Supprimer
    2. @pangloss: Oups ! j oubliais, JT de TF1, Gilles Bouleau: "l'Irak que les américains avaient envahis pour restaurer la démocratie" ! j ai cru rêver, j ai été revérifier le poadcast ! Incroyable de nullité ou de simplification !

      Supprimer
  7. Grand silence en France de la communauté islamique , qui ne dit rien consent c'est ce que me disait ma grand-mère dans son patois alsacien . Nostradamus dans son dernier verset à dit que le XXIème siècle serait une guerre de religion . L'avenir me semble bien noir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: l avenir n est pas serein dirait mauricette. Et si ces odieux ne sont pas stoppés ( ce dont je doute) rapidement, ça va être le commencement avce la prise de l Irak d un sacré merdier dont on mettra des années à se défaire.
      Quant à la communauté musulmane de France qui ne dit mot, il y a belle lurette que j ai cessé d espérer: ils consentent, en silence!

      Supprimer
  8. En 1982 j'étais à Bagdad pour des raisons professionnelles. Ville calme, tranquille, des flics et des soldats partout. Bon, il y avait bien la guerre avec l'Iran et de temps à autre un Scud tombait sur la ville faisant plus de bruit que de victimes. Les visites à Kirkuk, à Babylone se passaient bien, les gens accueillants, on trouvait du whisky et du Cognac...
    Il ne fallait pas parler de politique et tout roulait !!
    Les Ricains ont viré Saddam et on voit le résultat, ce beau pays avec une histoire ancienne -la Mésopotamie, berceau de notre civilisation- que vont en faire ces fous de dieu ? Ils ne savent que détruire, casser au nom d'une idéologie d'abrutis.
    Ces arabes qui étaient les détenteurs de la science, médecine, arts, depuis l'arrivée de l'islam qu'ont ils fait?
    Cette religion de bourrins qui ne règne que par la peur a tout étouffé et enterré leur développement.
    Il suffit de regarder autour de soi et se demander ce qui a été créé ou inventé par les arabes depuis 1000 ans !! Rien, zob, peau de balle, le vide et le néant...
    Cette religion est pire que le nazisme et nous promet de beaux lendemains...
    Heureusement Pépère est là pour nous défendre...mais je vais peu-être acheter un fusil, on ne sait jamais !!
    Amitiés
    JDx38

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JDX: même témoignage de mon père qui était en business pour le compte de la France avec Saddam dans les années 75/80. Tout y était "paisible". même si tout le monde savait comment Saddam avait pris le pouvoir et le conservait. Puis les américains...qui finalement auront par leur nullité le lit de cette invasion djihadistes.
      J ose espérer que Pépère va pas nous faire Mali 3 après Mali 1 et Mali-Centrafrique 2.
      Il faut emp^loyer avec ces sauvages les mêmes moyens qu eux: table rase et dent pour dent mais eux ont bien compris que nous étions des mignons !

      Supprimer
  9. Lorsqu'on se retirera du Mali ou de la Centrafrique dans une dizaine d'année ces pays connaîtront la même chose... Un moyen peut-être pour lutter serait d'annexer ces nations ou des provinces en Afghanistan et y établir de grands chantiers pour rattraper le niveau d'infrastructures et militaires. Devenant un morceau de la France, il sera plus aisé de les administrer, former, défendre, etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Judex: mais tu n y pense pas sérieusement: la néo-colonisation mais quelques progressiste abondera dans ce sens ? aucun !

      Supprimer
  10. " plus de 300 véhicules et 7000 hommes armés " et les grands yeux et les grandes oreilles américaines non rien vu !!! étonnant non cette cécité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: c’est presque ce qui me surprend le plus dans cette histoire: officiellement personne n a rien vu venir . On nous prendrait pas pour des cons une nouvelle fois ?

      Supprimer
    2. @ Corto
      Et cela vous étonnerais encore ?
      Je suis convaincue que vous connaissez déjà la réponse. :-(

      Supprimer
    3. @Franzi: naturellement que j ai la réponse :) ceci dit ne pouvant croire que personne n ai rien vu venir , pourquoi ont-ils laissé faire ? LA question !

      Supprimer

  11. C'est là qu'on comprend bien ce qu'est en réalité Barak-Hussein Obama...en mettant
    les choses au mieux un irresponsable lâcheur...en les mettant au pire, je n'ose même
    pas l'écrire.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: le pauvre Barack se prend calotte sur calotte en politique étrangère. Une grande déception. Maintenant pour l Irak que peut-il faire ? Il aurait peut être du , comme notre Présiflan, mettre tous ces moyens pour dégommer ces djihadistes en Syrie plutôt que de s en prendre à bachar.
      Tel que c'est parti, les ricains vont être obligé d y retourner au feu ! et rapido faute de quoi, l Irak tombera et ce sera le début du nouveau Califat !

      Supprimer
  12. ils peuvent être fiers d'eux les ricains et nous on a suivi comme des cons ! et l'autre chef de guerre qui voulait aller en Syrie, c'est très inquiétant et les bobos parisiens n'ont encore rien compris, on devrait envoyer BHL et la Balasko en voyage officiel à Mossoul, ils seront les premiers empalés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les ricains n'étaient pas là
      la Syrie, l’Irak et la Libye seraient encore laïques.
      Et les côtes italiennes, espagnoles, bien gardées.

      Supprimer
    2. @Boutfil: c'est vrai ça, que fait donc BHL ? il est bien silencieux sur ce coup là mais je le vois bien se précipiter a l Elysée sous 48H pour sommer Président d intervenir.

      @Fredi maque: tout a fait d accord ! les ricains ont mis un sacré bordel dans la région, va falloir payer maintenant et sans doute y retourner pour stopper si cela est encore possible ces fadas de Dieu

      Supprimer
    3. @Boutfil: tiens, j ai retrouvé BHL: Il bronze !

      https://pbs.twimg.com/media/Bnh0EQLCQAA4CQZ.png

      Supprimer
  13. C'est très inquiétant, ce mail du religieux fait froid dans le dos,. Pendant ce temps, nos politiques
    Continuent avec leurs calculs personnels... Dans mon quartier, tous les jours, des bus de crs stationnent,
    Pourquoi ? Ne faudrait-il pas s'armer ? Tout cela ne sent pas bon du tout... Et sur Lcp, on termine par le foot, à l'instant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crifi: C'est d autant plus inquiétant que rien ne nous permet de savoir où cela va conduire l Irak et nous mêmes par ricochet. J ai beau tounrer le truc dans tous les sens mais a part une intervention extérieure massive et rapide, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher les djihadistes de prendre le controle de l Irak.
      Intervention massive ? pas de notre fait en tout cas, nos armées ne peuvent pas se le permettre, pas les moyens.

      Quel quartier si pas indiscret ?

      Supprimer
    2. Toulouse/Pradettes/Lardennes... il est vrai que le casernement des crs est à Lardennes
      N'empêche que c'est "flippant".

      Supprimer
    3. @Crifi: ma pauvre ! tiens moi j ai bossé pdt 2 ans juste à l entrée du Mirail. Il n 'était pas rare que les CRS, postés sur le grand rond-point, dépêchent l'un des leurs à nos bureaux vers 17h30, 18h00 pour nous inciter à rentrer chez nous avant que la nuit ne fut tombée...

      Supprimer
  14. Réponses
    1. @Anne : Franchement ? Y a de quoi en effet.

      Supprimer
    2. oui, franchement, en regardant une carte de la région;. je trouve que cela fait beaucoup de "gentils" rebelles dans le meme coin

      Supprimer
  15. Merci Monsieur Bush fils ... c'est bien de vouloir promouvoir la Démocratie partout et de plier bagage en laissant le bordel et les gens livrés à eux même ...c'est cela finir le job et rentrer à la maison ??? Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: " mission accomplie" qu il avait fanfaronné le petit Bush si je me souviens bien. On voit le résultat aujourd'hui.
      Et pour rappel, le commentaire de Bouleau au JT de ce soir sur TF1: "l'Irak que les américains avaient envahis pour restaurer la démocratie" ...

      Supprimer
  16. Nous avons les mêmes chez nous qui attendent leur heure. En attendant il vont s'entrainer en Syrie et reviennent "au bled" avec un programme de destruction bien arrêté.
    Sa suffisance Bernard CAZENEUVE les invite à travailler au progrès dans notre "république". Pauvre pitre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: ah oui, la merveilleuse tirade de cet idiot de Cazeneuve adressés à ces jeunes et ses "1000 autres façons de mener un combat" ! Non mais quel con!

      Supprimer
  17. Si les fadas de Dieu touchent aux intérêts turcs, ils vont s'en mordre les babouches depuis le temps que ces derniers ont envie de retrouver les splendeurs de l'empire ottoman ce qui mettra en colère les russes qui n'ont pas envie de voir un état puissant à sa frontière sud et que feront les Ivan, ils déplaceront leurs troupes stationnées aux frontières de l' Ukraine vers celles plus chaudes.

    Je vois les kurdes se laissaient massacrer par des arabes, cela nous promet un beau bordel mais qui s'en soucie, y a le foot, un qui doit applaudir de ses deux mains, c'est Bachar El Assad qui pour l'instant va être tranquille sur son côté est et pourra avec l'aide des miliciens du Hezbollah liquider les poches rebelles sunnites.

    Ce coin du proche -orient est une mosaïque de peuples , de clans, de religions, une poudrière qui ferait passer les Balkans pour un pétard de 14 Juillet;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: pas vu les infos ce matin mais je n ai pas l impression que tout ce qui se passe là-bas émeuvent plus que cela nos dirigeants.
      Comme toi, je pense qu il y en a un qui doit bien se marrer, c'est Bachar qui du jour au lendemain par la grâce des djihadistes n'est plus le monstre à abattre

      Supprimer
  18. Le pouvoir de Maliki est celui d'une marotte iranienne, voire la crécelle du lépreux. Le combat chiite prime tout.... sauf que les enrôlements ne suivent pas. Ils ont monté une armée de militaires (= fonctionnaires) mais pas de soldats.
    Seule la Turquie peut récupérer le Vilayet de Mossoul, ou ce qu'il en restera après les saccages et les bombardements. Le Sud-Kurdistan devrait s'allier aux Turcs (qui sont déjà leurs premiers partenaires économiques) pour sécuriser le nord de l'Irak et ses puits.
    Enfin... plus facile à dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : L’EIIL a en outre pris en otages 49 Turcs au consulat de Turquie à Mossoul, parmi lesquels le consul et des membres des forces spéciales, de même que 31 chauffeurs de poids-lourds turcs dans cette province.
      (Le Temps.ch)

      Supprimer
    2. @catoneo: je crois que là, en prenant en otgaes tous ces turcs les djihadistes de l 'EEIL ont fait une connerie, c'est pas bon de titiller les Turcs qui n attendent rien d autres qu bon prétexte pour se reprendre effectivement la région de Mossoul. A ce que j ai pu comprendre.

      Supprimer
  19. Ce matin sur Europe 1 , un prêtre est venu témoigner de l'ampleur du chaos en Irak . Les islamistes djihadistes progressent très vite , tuent , torturent , et installent la charia .. Bientôt en Europe ? Mais où est la solution et " qui " la détient ? Espérons que F Hollande le va-t'en guerre ne sera pas repris par ses pulsions Maliennes . Il semble , lorsque les constats sont effectués après le départ des troupes dans ces pays , que les situations empirent . Ce sont des peuples terrifiés avec des mentalités très différentes des occidentaux qui ont des sursauts de révoltes et retombent dans l'anarchie . Mon grand-père paternel , militaire , qui avait effectué plusieurs missions dans ces pays , dont la Syrie , disait que ces peuples sont ingérables et il en était très affligé .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Chan: c'est un peu le propre des muzz: n ayant pas de structures hiérarchiques bien établies et 36 courants différents, et ben c'est le bordel chez eux et entre eux. Et après on va me dire que ce sont des gens civilisés qui dès qu ils le peuvent massacrent a tour de bras ou de pognons filés aux terroristes de tous crins. Chacun défendant et/ou finançant sa propre djihad . les Cons, unis ils seraient bien plus puissants que les cathos !

      Supprimer
  20. Un lien qui ne manque pas d’intérêts : http://quefaire.e-monsite.com/pages/geopolitique/arabie-saoudite-le-royaume-infernal.html

    RépondreSupprimer
  21. Corto, bravo, toutes mes félicitations, c'est vraiment une vision pleine de réalisme sur la catastrophe irakienne!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen