dimanche 15 juin 2014

Taper sur RTL pour faire taire Zemmour !

Le 6 mai dernier, Eric Zemmour parle dans le micro de RTL, comme tous les jours. Ce jour-là, il parle de la délinquance, des statistiques et finit sur cette nouvelle délinquance issue de bandes organisées en provenance de Tchétchénie ou d'Afrique qui s'attaque plus seulement à nos villes mais aussi à nos campagnes: 



La fin de cette chronique n'a pas eu l'heur de plaire au CSA qui, un mois plus tard, réagit...:

" Le Conseil a mis fermement en garde RTL à la suite de la diffusion, le 6 mai 2014, d’une chronique d’Éric Zemmour qui a notamment déclaré à l’antenne que « Les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacées par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent ».

Or, aux termes du sixième alinéa de l’article 15 de la loi du 30 septembre 1986 sur la liberté de communication audiovisuelle, « le Conseil supérieur de l’audiovisuel […] veille […] à ce que les programmes mis à disposition du public par un service de communication audiovisuelle ne contiennent aucune incitation à la haine ou à la violence pour des raisons de race, de sexe, de mœurs, de religion ou de nationalité ». Par ailleurs, les stipulations des articles 2-4 de la convention conclue par le groupe RTL avec le Conseil imposent à la station « de ne pas encourager des comportements discriminatoires à l’égard des personnes en raison de leur origine, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». Ces mêmes stipulations l’invitent « à promouvoir les valeurs d’intégration et de solidarité qui sont celles de la République ».

Il a considéré que les propos tenus lors de cette chronique constituaient un manquement caractérisé à ces obligations déontologiques, dès lors qu’ils sont de nature à encourager des comportements discriminatoires vis-à-vis des populations expressément désignées, et de pouvoir inciter à la haine ou à la violence à l’encontre de celles-ci. De plus, la chronique ayant été communiquée préalablement par son auteur aux responsables de la station, il a estimé que celle-ci avait manqué, en permettant la diffusion de ces propos, à l’obligation de maîtrise de l’antenne mentionnée à l’article 2-10 de sa convention."

Ce qui est amusant, c'est que d'une part, personne, pas même les associations droitsdelhommistes et subventionnées, n'a attaqué en justice Zemmour pour cette petite phrase et que d'autre part quand deux journaux, Le Monde et Le Progrès, après avoir enquêté sur le terrain et éplucher les statistiques, en parviennent aux mêmes conclusions, il ne faut qu'une journée ou deux pour que la polémique suscitée par quelques décérébrés du net ne retombe comme un soufflet. A ce jour ni Le Monde , ni le Progrès n'ont été inquiétés par qui que ce soit.

Alors pourquoi le CSA s'en prend-il si vertement à RTL ? Et d'une parce qu'il ne peut s'en prendre directement à Zemmour et de deux parce que, je le rappelle, le CSA dont le président a été nommé par Hollande doit rendre compte au ministère de la Culture de son activité, on l'imagine mal avoir omis de signaler à Filippetti et consorts (à qui rien n'échappent dès qu'il s'agit de diversité et Vivre Ensemble) cette chronique.

La radio amplifie et diffuse à des millions d'auditeurs la voix de Zemmour. Si celui-ci dérange mais qu'on ne peut l'attaquer juridiquement, il suffit d'agir sur le transmetteur (la radio) pour tenter de le faire taire.

Ainsi va la vie en Socialie!

Bon dimanche à tous.

Folie passagère 2329.


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Pourquoi, quand on parle de certaines catégories et qu'on dit clairement certaines vérités, est-on systématiquement accusé d'"incitation à la haine" ? Il y a là quelque chose qui m'échappe ? Les mots ont-ils à ce point changé de sens ? On avance de plus en plus vite vers le moment où toute critique, toute constatation, tout doute concernant certaines populations ne sera plus qu'"incitation à la haine", plus d'opinion, plus de critique, plus de réalités objectives, juste l'"incitation à la haine"...ainsi les tribunaux encombrés de plaintes contre les lucides, n'auront plus de temps pour s'occuper des malfrats et de leurs méfaits. On pourra alors dire que la délinquance a connu une baisse spectaculaire, alors que les coupables de paroles "en phobes" seront sévèrement punis par la loi aidés par des magistrats ayant perdu le sens de leur mission...fiction, vraiment ?
    Bon dimanche à vous aussi et à tous les papas passant par là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: tant que l'établissement objectif et la diffusion des statistiques ethniques de la délinquance ne seront pas autorisées, les bien pensant se permettrpnt, au nom du vivre ensemble, de la diversité et de Saint Bisounours de brider et de sanctionner les lucides. Révélés ce qu a révélé Le Monde, Le Progrès , zemmour et quelques autres, c'est remettre en cause les chiffres de la délinquance et par conséquent pointer du doigt l inefficacité des discours sécuritaires. Valls a été un des pires ministres de l Intérieur en terme de lutte contre la délinquance, il est maintenant 1er ministre!

      Supprimer
  2. Mais qui s'inquiète de ce que disent ces hiérarques du CSA ?
    Hein, qui ?
    La gueurnouille du bébête chaud avait, en son temps, dit "le CSA n'a rien fait dont il puisse être fier"
    Un quart de siècle plus tard, ça reste vrai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: le grand public se fout éperdument de ce que peut dire le CSA qui n est pour lui que le machin qui impose de mettre "interdit au moins de 12 ans " sur les films, mais ces pouvoirs et les sanctions qu il est habilité à distribuer sont assez impressionnant alors les diffuseurs, les radios, ou les télés, s en méfient grandement.et ne vont que très rarement, voir jamais, le contredire.

      Supprimer
  3. Si cela avait été encore nécessaire, voici une nouvelle preuve que, en France, non seulement nous n'avons plus la liberté de penser, mais que, EN PLUS, nous n'avons même plus le droite d'effectuer des constats. De la vérité. Toute nue...

    Le seul peuple, la seule race qu'on le droit de critiquer et de condamner vertement, voire pénalement, ce sont les Français. Surtout si, facteur aggravant, ils sont de souche. Et si, en outre, ils sont blancs, alors-là, pas de quartier.

    Sortirons-nous un jour de ce cauchemar ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas fait attention qu'une nouvelle race était née, celle des français.
      Bon maintenant, il faut savoir, on est considéré de souche au bout de combien de générations ? Quinze, vingt ? Je suis inquiet, j'ai un mal fou à remonter dans mon arbre généalogique.

      Supprimer
    2. @ Didstat
      Petit conseil : apprenez à lire ou investissez dans de bonnes lunettes.
      Comme je l'ai écrit, les Français sont un peuple.

      Etre Français se mérite. Plutôt que de compter, ce qui vous semble être difficile, mieux vaut adhérer à ses lois, à ses valeurs, à sa culture.
      Mais si vous préférer apprendre à grimper aux arbres, RV dans les cours de maternelles. Ou chez nos cousins les singes... -)

      Supprimer
    3. @Didstat: je te rappelle que tu n es plus désiré ici depuis un moment donc tes commentaires sont effacés. pas le premier puisque Franzi t as répondu , les autres le seront. Et si tu te demandes pourquoi, c'est que tu as la mémoire courte ou bien que tu ne lis pas les réponses que l on a pu faire à un de tes précédents commentaires fait sur un précédent billet.

      Supprimer
    4. @ Corto
      Vous pouvez effacer quand même.
      Je me suis fait un petit plaisir en répondant à ce (censuré !).
      Mais je m'en voudrais que, à cause de moi, vous laissiez pareilles âneries publiées.

      Supprimez, mon ami, supprimez.
      Il ne faut pas polluer inutilement... :o)

      Supprimer
    5. @ bib-bip sat : de toute façon, race ou pas race, la plupart de ces gens, bénéficiaires du droit du sol, donc nés de parents étrangers ne se considèrent que « français de papier ».
      Les agitateurs de drapeaux place de la Bastille le 06 mai2012, ils s’en foutent comme de l’an 40 de la France.
      Pas la peine de remonter votre arbre généalogique car cela va bientôt nous péter à la gueule et vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !

      Biz à Franzi et à Corto.

      L’avenir n’est pas serein

      Supprimer
    6. @mauricette et Franzi: en passant, bisous a toutes les deux !

      Supprimer
  4. Et quand je lis dans Le Figaro, mon cher Corto, "Un rapport confidentiel de la gendarmerie détaille l'explosion des mafias de l'Est", je dois en penser quoi ? Que ce rapport "confidentiel" n'était pas pour Zemmour et qu'en conséquence il n'a pas le droit d'en parler.
    Et Jean-Marc Leclerc du Figaro, avait-il le droit de nous dire que les analystes du "service de renseignement criminel" de la DGGN font remonter les informations de leurs sections de recherche (SR) et offices centraux "entre le 1er janvier 2013 et le1er avril 2014" pour un panorama actuel et précieux, à l'heure où les chiffres officiels sont devenus si opaques et difficiles à obtenir ?
    Non content de cela, il balance, le Jean-Marc : ""groupes criminels issus des Balkans", "Serbo-Bosniaques", "albanophones", "Roumains", "russophones", "Lithuaniens, "Géorgiens", pas une région n'y échappe, hormis la Corse et les Antilles-Guyane marquées par la persistance des mafias locales, écrit-il.
    Il donne même le constat chiffré du "rapport confidentiel" : 1 million d'euros pour "les gens du voyage" versés dans le vol de grands crus en Gironde. 1 million d'euros dans un dossier impliquant en réseau de prostitution de
    200 filles par le SR de Chambéry. 6 millions d'euros pour un gang de criminels asiatiques pour fraude à la carte bancaire à Toulouse. 7 millions d'euros récupérés dans un trafic de stups par le SR de Pau et Poitiers, etc, je vous en passe et des meilleures.
    Qu'est-ce que le CSA va pouvoir dire de tout cela, alors que les principaux extraits du rapport sont à lire sur lefigaro.fr ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: toute l ambiguïté du fonctionnement du CSA est là: il a la main mise sur le contenu de tout ce qui est "audio-visuel " et aucun pouvoir sur la presse écrite. Il ne peut donc rien faire contre Le Figaro ou Le Progrès, charge aux assoc' de le faire. Par contre et comme par hasard, le CSA dans son dernier rapport annuel émet la proposition d'étendre ses prérogatives et pouvoirs sur ce qui se passe sur internet. Et qu'y a-t-il entre autre sur internet ? Les sites d'informations de tous les journaux.
      Et compte tenu de son actuel composition, je ne doute pas qu il y arrive. Dès lors, le FIgaro (ou autres) pourra etre sanctionné. On voit mal le journal produire ou reproduire sur papier ce pourquoi le CSA lui aura tapé sur les doigts sur le net.

      Supprimer
    2. @ Marianne
      Est-ce que vous croyez qu'on peut ajouter ça au PIB français ?

      Si oui, présiFlan et Bruxelles vont se frotter les mains ! :-(
      Approchez les sous-sous pour nous. Pas pour vous, les vilains citoyens encore un peu lucides...

      Supprimer
  5. Dans mon petit village rural, cette année et l'an dernier aussi, l'adjudant de la gendarmerie voisine a profité des vœux du maire pour nous faire un petit discours destiné à nous avertir de la recrudescence des cambriolages dans les campagnes. Il a même décrit le procédé employé. Des bandes quittent les banlieues des grandes villes, prennent l'autoroute qu'ils quittent au bout de quelques kilomètres, s'enfoncent dans la campagne, et font une razzia dans les petits bleds, les hameaux ou les maisons isolées et, puisqu'ils ne savent même pas où ils sont, rentrent chez eux grâce à leur GPS sur lequel ils ont noté les coordonnées de leur campement. Leur campement de Français de souche sans doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: idem par chez moi et pourtant je ne suis qu a 35km de Paris mais seulement à 20 de Argenteuil ou de Gonesse. Nous n'avons droit pour l instant et c'est assez nouveau qu aux Roms ainsi qu aux jeunes délinquants de banlieues un peu trop connus dans les leurs.

      Supprimer
    2. Idem pour moi. Sauf que " un petit discours destiné à nous avertir... " voudrait nous faire croire qu'il s'agit de prévention, alors qu'on a dépassé ce stade depuis longtemps. La cible, c'est le bon peuple qu'il faut rassurer !

      Amike

      Supprimer
  6. Le CSA c'est quand même un truc bien fascisant.
    Un pays qui invente un bidule pour fixer les règles dans la façon de parler des journalistes ça s'appelle comment déjà ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @fredi maque: ben sous d autres cieux on appelle cela une dictature ou au mieux un régime autoritaire.
      Quand tu penses que depuis le début de l année , France télévisions doit aller tous les 15 jours présenter les évolutions de sa ligne éditoriale et de sa programmation devant le CSA !

      Supprimer
  7. Le retour des bandits de grand chemin ou celui du Fart West mais au Fart West, les habitants des maisons avaient en leur possession de gros fusil à canons lisses qui faisaient de gros trous dans les thorax des voleurs mais de nos jours tout cela est interdit, la loi veille sur notre sécurité.

    Si, le CSA arrive à faire plier RTL, je ne donne pas cher des sites internet tenus pas certains nauséabonds et il ne faudra pas attendre être défendu pas les bloggeur de gauche trop content d'être débarrassés de ces sites là.

    Vive vous mon cher Corto mais pour combien de temps avant que la guillotine Filipetti ne vous raccourcisse d'une tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Grandpas
      C'est sûr qu'il faut le redouter.
      Dépêchons-nous donc de bien savourer les délicieuses gourmandises concoctées par Maître Corto. :-))

      Supprimer
    2. @Grandopas et Franzi: ces garnds couillons ont encore beaucoup à apprendre d internet car sauf a bloquer totalement le système façon turque ou chinoise, ils ne pourront jamais nous censurer totalement. Il suffira juste de faire héberger nos sites sous des drapeaux plus cool, dans d'autres pays ! Internet n a pas de frontières

      Supprimer
  8. Je rappelle que les chroniques écrites par Eric Zemmour sont présentées et lues AVANT par le comité de rédaction de RETELE il n' a pas ou plus la totale liberté de parole en fait nous écoutons du décongelé

    Pour moi il s'agit de mettre en place une nouvelle religion soyons incroyants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: c'est exact en effet, Zemmour est tenu de faire lire ses chroniques avant diffusion. Ce qui hélas peut nous laisser présumer qu elles soient parfois édulcorées.

      Si ps incroyant, tu sous entend: ne pas croire en tout ce qu on nous raconte dans le poste, je suis adepte depuis longtemps.

      Supprimer
  9. Zemmour est un français qui aime (adore) la France. Tout les français de souche ou non comprennent qu'il veut franchement la protéger. Bouteldja est uen alégrienne qui n'est francaise que pour la sécher, lui piquer son blé pour cracher sur la France, son pain blanc sa culture. Donc les deux n'ont rien à voir. La maladresse de Zemmour vole dans les hautes sphères et ne recontrera jamais la boue nauséabonde dans laquelle Bouteldja se vautre. Hors de France.
    Qu’elle retourne en Algérie. Elle n’a rien à voir avec les algériens qui ont aidé la France. Elle n’a rien à voir avec la Palestine qui ne lui sert qu’à recevoir des subventions françaises pour sécher la France après lui avoir craché dessus. Signez la pétition : http://www.petitions24.net/forum/22721 Et faites passer : Demande d’expulsion et déchéance de nationalité de H. Bouteldja. demandons sa démission de l'Institut du Monde arabe. Demandons la dissolution de son association d'excités haineux de la France.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique