mercredi 12 décembre 2012

Actes antisémites et antimusulmans vs actes antichrétiens

Tiendez, pour vous mettre de bonne humeur, le saviez-vous: Les actes antisémites, depuis 2002, ou antimusulmans, depuis 2011, sont comptabilisés, avec l'aide des communautés concernées, de façon très précise par le Ministère de l'Intérieur. Pour les actes anti-chrétiens, les analyses sont beaucoup plus floues. La preuve en image:

( Sces: Min. de l'Intérieur, La Croix )
 
Pour beaucoup de chrétiens, la publication mensuelle de ces seules données feraient apparaître le sentiment d'une différence de traitement entre les diverses communautés religieuse. Ce à quoi le Ministère de l'Intérieur répond: " Il n’y a aucune action comparable à ce que l’on observe avec l’antisémitisme, par exemple. Et à vrai dire, les responsables de la communauté chrétienne ne nous ont jamais fait part de la nécessité d’un indicateur spécifique. Ce qui ne nous empêche pas de prendre les choses au sérieux et de traiter ces affaires localement, entre les préfets et les diocèses. "

Traitement à l'échelle nationale pour les uns, traitement local pour les autres ? L'explication est finalement aussi simple que " scandaleuse ":  soucieuse de ne pas faire office de censeur  systématique et de ne pas verser dans la « victimisation », l’Église n’agit en justice qu’avec parcimonie. Ainsi, objet d’affiches injurieuses liées à l’organisation fin novembre de son colloque international pour la vie le qualifiant de « personne nuisible »,  Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, s’est refusé à porter plainte. « Ils n’attendent que ça ! »

Ne pas apparaître comme un censeur, ne pas verser dans la victimisation, ne pas porter plainte, " ils n'attendent que cela " !

Et l'on s'aperçoit ainsi que si porter plainte est naturel, logique et parfaitement admissible pour les uns, cette action peut être " piégeante " pour d'autre.

Alors, quitte à ne pas savoir...

Tendre l'autre joue ? Toujours...

Folie passagère 1491.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Et si l'on passe au niveau international, mon cher Corto, un rapport stipule que 75% des cas d'atteinte à la liberté religieuse concernent des chrétiens.
    Pour en revenir à la France, il se pourrait bien que l'Eglise n'ait pas tort de refuser de déposer plainte devant la Justice.
    Ce devrait être le devoir de tous les chrétiens et même, au-delà, de tous ceux qui sont vraiment attachés au principe de la liberté religieuse que de prendre la défense de l'Eglise chaque fois qu'elle est injustement attaquée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je ne sais pas si l eglise a tort ou pas. Ce qui est sût c'est qu une prime est donnée dans les médias aux actes antisémites et antimusulmans et pas aux antichrétiens. Au final, ces deux religions sont victimisés avec compassion alors que l'eglise, hein...

      Avant hier une chapelle a été outrageusement saccagée à Toulon, aucun grand média n a repris le truc. Il a fallu que l'évêque aux armées s'en émeuvent pour que l on en parle un tout petit peu.


      Prendre la défense de l eglise, c'est tellement " à contre courant " chez ceux là mêmes que vs décrivez comme " tous ceux qui sont vraiment attachés au principe de la liberté religieuse "

      Supprimer
    2. Sérieux, une chapelle saccagée à Toulon? J'en ai même pas eu vent.
      Je vais aller voir ça...

      Supprimer
  2. En même temps, hein, si même les catholiques ont droit à la parole, où va-t-on ? Nan, ça se mérite, la dignité, mossieur, faut montrer patte blan... euh, patte voilée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @blandine: Pour le coup c'est un peu l église que je trouve légère sur ce coup là. Tu as d un coté deux religions qui se prêtent " au jeu " et se victimisent a souhait, et ça marche merveilleusement bien, et de l autre l eglise catholique qui ne veut pas participer à ces statistiques pour ne pas être accuser de jouer la victimisation et qui refuse de porter plainte sous prétexte que les autres ( ses ennemis ) n'attendent que cela !

      Pour la chaplle vandalisée à Toulon , aucune plainte n a été a ce jour déposée

      Supprimer
  3. Grâce aux communautés bichonnées par le socialisme, le catho est devenu un facho.
    QUi n'est pas issu de la diversité a forcément quelque chose à se reprocher. Comment ne pas être séduit par cette richesse? Par cette palette de religions humbles et silencieuses? Comment ne pas avoir envie de se convertir quand on voit des barbapapas dans les rues? Quand on voit des barbus avec des flammes dans les yeux, prêts à bouffer du non-muzz.
    Pourquoi je n'arriverai jamais à m'y faire? Pourquoi chez certains le bourrage de crâne a marché, et pas chez moi?
    La vie serait plus belle si je croyais à tous les jolis mots du gouvernement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: la vie n est jamais belle quand elle est faite de mirages !

      Supprimer
  4. Comme tu le dit, tendre l'autre joue, c'est tellemnt ancré chez nous ! on respecte l'autre, sa croyance, on est gentils et....on se fait bouffer la tronche ! quand l'église réagira enfin, quand les chrétiens arrêteront de tendre la main pour qu'on y crache dedans, je crains bien qu'il ne soit trop tard et qu'il faudra faire la reconquista moins gentiment...mais je ne serait sans doute plus là pour le voir et en attendant mes petites filles porteront le voile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: voila qui est dit,je partage ton avis .
      La reconquista, dans un autre siècle !

      Supprimer
  5. Beaucoup de chrétiens, pétris de tolérance et d'amour du prochain, croient que l'islam, c'est comme le christianisme sauf que leur Dieu s'appellent Allah.
    Mon père, catholique pratiquant, a depuis longtemps ouvert les yeux sur cet autre monothéisme et quand il dit certaines choses à ses amis ceux-ci n'en reviennent pas, "on" leur aurait donc menti ?
    Tant que la hiérarchie de l'église jouera l'apaisement et le dialogue, la Vérité restera bien cachée.
    Je suis par contre assez mitigée sur la nécessité de porter plainte de crainte que ceci ne se transforme en délit de blasphème, ce dont je ne veux pas et que les "autres" essaient de réintroduire à travers leur "islamophobie" si pratique et cuisinée à toutes les sauces...
    La presse a, depuis de nombreuses années, choisi son camp, et ce n'est pas celui des chrétiens. Alors, plutôt que de traiter les problèmes au tribunal, l'église devrait faire un gros travail pour que l'information passe et que personne n'ignore les actes dont elle est victime et de la part de qui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana:pour ton dernier paragraphe, y a un sacré boulot a faire. Dans le cas de la chapelle de Toulon saccagée, le seul a avoir osé en parler c'est l 'évêque aux armées et on, la hiérarchie, demandé de ne pas faire trop de bruit avec ça !

      Supprimer
  6. Je ne vais pas souvent à l'église, mon cher Corto. Une des raisons principales en est qu'on n'y entend jamais un discours offensif de défense des valeurs catholiques.
    Une chose qui m'avait vraiment choquée : à Pâques, alors que la Pâque juive, cette année, tombait le même jour que les Pâques catholiques, et que venait de se perpétrer les massacres de Toulouse, monseigneur Barbarin, lors de la prière universelle, n'a pas eu une intention de prière en faveur des sept victimes de Merah !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et bien moi, je ne vais a l eglise que par obligation: mariages ou enterrements. 1) il y a belle lurette que je ne crois plus en Dieu et 2) une église qui donne chaque jour un peu plus le baton pour se faire battre... J ai du mal .

      Par contre , j en suis respectueux. Mais vous avez raison où sont les discours de celle ci pour défendre ses valeurs. Voyez pour le mariage gay. Avant la présidentielle quasi pas un mot et une fois quel hollande est élu, la voici en première ligne, c'est un peu curieux

      Supprimer
    2. En fait elle a perdu l'habitude de défendre ses valeurs depuis que notre société est laïque je pense.
      Pour le bien commun, le message de Dieu a été marginalisé, considéré pas en phase avec le développement
      de la grande République. L'Etat la considère comme une copine, mais qui devrait se taire pour ne pas empêcher ce nouveau monde laïc d'émerger. Pas faire de Prosélythisme.
      Pas de bol, c'est l'Islam qui a pris sa place.
      On a bien gagné aux changes à s'être détournés de l'Eglise.
      Je me rassure, un peu, en me disant que la plupart des Français est croyante mais non pratiquante.

      Supprimer
    3. @pierre: "Pas de bol, c'est l'Islam qui a pris sa place" j'aime bien !

      Supprimer
  7. Le mécréant que je suis pense que l'Eglise n'a que ce qu'elle mérite. Elle n'affirme plus son dogme (la "parole de Dieu), elle le négocie (les dialogue inter-religieux n'est pas autre chose), elle prend des positions (mariage gay, avortement par exemple) qui sont plus sociétales que religieuses, elle a édulcoré ses rites (sans le latin, disait Brassens, la messe nous emmerde). Seuls ses intégristes se font entendre et il est facile de leur coller une étiquette d'extrê-droite, étiquette qui rejaillit sur tous les autres cathos.
    Et pour couronner le tout, elle s'écrase lamentablement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Selon vous, ils représentent quelle proportion les traditionalistes? Une moitié?

      Supprimer
    2. @pierre: ils ne representent pas grand chose mais ils savent se faire entendre et sont " adorés " par les medias.

      Supprimer
    3. @pangloss: Le seul reproche que je ferai à JP II c'est d'avoir enclenché avec les rencontres d'Assise, un oecuménisme inter-religieux qui , en particuliers avec l Islam, ne cesse de se retourner contre l eglise catholique.

      Supprimer
  8. Pas tout à fait d'accord, il y a des membres de l'Eglise qui se battent, mais hélas, le reste ne suit pas et ils sont relativement peu relayés...

    J'ai beau être agnostique, j'en ai des échos assez régulièrement via des amis impliqués.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @blandine: relativement peu relayés ... tout est dit. En ce qui concerne l eglise, n est généralement relayé que ce qui peut éventuellement lui nuire.

      Supprimer
  9. L'église catholique n'a pas su évoluer assez vite... et c'est regrettable... Avec le mariage gay, on voit quand même qu'elle est en train de se rendre un peu plus visible... mais malheureusement considérée comme vieillotte et facho par les médias... relayé par la gauche et les bobo pro-islam...

    Le catholique est trop "gentil" et accepte trop de chose ... c'est ce qui risque de causer sa perte... Et tous les jours j'ai peur qu'un jour nos filles ou petites filles, ne portent le voile un jour...

    Est ce que les gens vont se réveiller....

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: est ce que les gens vont se réveiller? possible mais sans doute trop tard et dans ce cas , ce sera saignant.

      Comme tu dis le catho est trop gentil, ces representants ( curés etc... ) peut etre plus encore

      Supprimer
  10. Thanks a lot for sharing this with all of us you actually know what you
    are speaking approximately! Bookmarked. Kindly also consult with my site =).
    We may have a hyperlink alternate agreement among us

    Here is my blog :: Cheap Jerseys Free Shipping

    RépondreSupprimer
  11. ".. tendre l'autre joue" .. minable. Les juifs et musulmans bataillent alors que l'Eglise est une pisseuse.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP