samedi 15 décembre 2012

Un bijou de sectarisme ou quand le débat devient impossible

Il ne s'agit pas dans ce billet de revenir sur le mariage pour tous, pour moi la cause est entendue, mais uniquement de signaler comment, sur un sujet de société, le sectarisme quasi hallucinant de certains rend tout débat impossible. Ainsi le billet d'un gars qui se présente comme " blogueur de gouvernement ", le monsieur n'est pas homosexuel, il est marié, je suppose, et père de famille. Je vous copie-colle ci-dessous, image comprise, sa prose:

" Demain pour l'égalité des familles:

Le journal de ce matin titrait sur la France réactionnaire, qui combat le mariage pour tous. Jamais depuis des années le fond de l'air n'aurait été aussi malsain. Autant utiliser le conditionnel, cela permet d'avoir une marge de progression. 
Demain on sera dans la rue pour manifester, pour montrer que notre pays peut rejoindre les pays les plus progressistes en matière sociétale. Demain, j'irai avec ma famille. Demain je serai avec d'autres familles comme celle de Doudette
Comment un pays peut-il en arriver là ? Comment les fondamentaux de notre République qui a inscrit sur ses frontons "Liberté, Egalité, Fraternité" peuvent-ils être menacés par les intégristes de tous bords ? "

La dialectique est convenue, les poncifs assumés, les arguments incontestables absents.
 
" Demain pour l'égalité des familles", ne pas aller manifester, c'est être pour les inégalités, contre les familles. Etre contre le mariage qui de " gay " est devenu " pour tous ", c'est forcément être réactionnaire. Réactionnaire dans son acceptation gauchiste: connotation péjorative, rétrograde, anti " progrès ". Le fait que ces gens-là soient contre le mariage pour tous rendraient l'air irrespirable, donc malsain. Le réactionnaire est donc malsain. Aller manifester demain, c'est être pour le progrès sociétal. Ne pas y aller serait donc agir contre le progrès, par voie de conséquence, les opposants au zinzin sont " contre " leur pays. " Demain, j'y serai avec ma famille ", sous entendu, no risk, ouverture d'esprit ( on fait partager / imposer aux bambins les idées de papa ), on montre que l'on a pas peur de cet avenir, y compris pour ses propres enfants, pour lequel on manifeste. On va à la manif avec " d'autres familles ", façon solidarnosc, tous unis, même pas peur. La suite est du même acabit: " Comment a-t-on pu en arriver là ! ", sous entendu, ceux qui sont contre sont des obstacles à l'épanouissement de toutes et de tous. Pire, les contres sont des intégristes qui menaceraient la république...

En résumé, le monsieur fait preuve du plus grand des sectarismes, déniant, par son texte et les mots employés, le droit à quiconque de penser autrement, d'avoir d'autres valeurs, d'autres espérances pour ses enfants,.... Sauf à être un affreux réactionnaire, intégriste et malsain....

Alors oui, l'ambiance devient malsaine et le débat impossible lorsque, par sectarisme, le refus d'accorder aux autres le droit de penser autrement devient la norme.

" Un pays apaisé qui ne souffrirait plus de divisions inutiles " qu'il disait l'élu du 6 mai...
 
N'en déplaise à ces sectaires gauchistes, la première des liberté, c'est de pouvoir penser et pourquoi pas, penser autrement.

Folie passagère 1496.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

43 commentaires:

  1. Bonjour Corto ! Oui, le débat est impossible... Mais le billet de David Burlot ne reflète-t-il pas la volonté du gouvernement d'interdire tout débat ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: salut ô toi! je ne crois pas que ce soit particulier a ce gvt mais plutot de façon plus générale à la gauche ! Elle détient la vérité, elle est LE progrès alors camembert pour les autres.

      Supprimer
  2. Tout est dit !
    J'ajouterai que ce sectarisme et cette négation de la liberté d'autrui à penser autrement s'applique à TOUS les sujets !
    Philippe Némo l'a très bien écrit dans "La régression intellectuelle de la France", le débat est tellement encadré qu'il en est devenu impossible.
    Le nouveau catéchisme imposé par la gauche ne souffre aucune argumentation contradictoire. Le mot Liberté de notre devise est dénaturé, celui d'égalité s'est transformé en égalitarisme, quand à la fraternité, elle n'est plus que de l'assistanat généralisé...Ainsi va la France...tout droit vers la dictature et la pauvreté généralisée même celle de la pensée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: a tous les sujets, en effet mais j ai bondi sur le billet en question car il est typique de ce sectarisme. Note que le gars ne dit pas vraiment pkoi le mariage pour tous serait une avancée et donc qu il y avait necessité a manifester pour, j ai eu l impression qu il y allait plus par opposition à ceux qui ne pensent pas comme lui.
      Au nom de la liberté et de l égalité pour tous, il va aller manifester pr un truc qui le concerne pas vraiment en déniant le droit aux autres la liberté de penser autrement; une égalité de pensée à sens unique, c'est tt de même un comble.

      Supprimer
    2. maintenant beaucoup ne vote pas "pour" quelqu'un mais "contre" quelqu'un
      donc on manifeste contre la manif, sans conviction, sans argument valable... ça me fait peur!
      La liberté s'envole des esprits (si "esprit" il y a, là j'en doute)

      Supprimer
  3. En résumé, le monsieur fait preuve du plus grand des sectarismes... N'est-ce pas une projection mentale ?

    RépondreSupprimer
  4. Pour moi, ces gens ne reconnaissent pas le côté sacré d'un enfant.
    La vie est belle, elle est fragile, l'humain peut faire tant de choses qu'en le réduisant à un bien de consommation, nous n'aurons plus aucune différence avec les bovins. Notre conscience, notre instruction, n'auront que peu d'importance dans une société où l'homme est une marchandise pour l'homme. Avec ces cons, l'Amour deviendra un produit de consommation comme les autres.
    Ces gamins seront-ils considérés comme les nouvelles pupilles de la République?

    Bon week-end mon cher Corto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: ah vrai dire sur ce billet, l'enfant n est pas le problème mais bien plutot la façon et la liberté de penser

      Tiens une manif pour le droit a penser de penser librement et différemment ! en vla une idée

      Supprimer
  5. Mais...mais...n'avons-nous pas ce sectarisme depuis très longtemps?
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: depuis longtemps et chaque fois de manière plus présente voire oppressante dès que la gauche est au pouvoir:)

      Supprimer
  6. Je suis vraiment pas assidu du Web… pas même pour mon propre blog.

    Aussi ce n’est que grâce au renvoi que tu en donnes ici que je découvre ton message du 4 novembre : « Le mariage pour tous, le mariage gay ? Ce sera sans moi ! »… Un message dont je salue toute la pondération et la sagesse… Malheureusement si ta référence au tweet de Bruno Masure renvoie bien à son compte on tombe sur son verbiage affligeant d’aujourd’hui, difficile de remonter au début novembre… « Mariage pour Tous »… Et moi, qui reste un solitaire papillonneur indécrottable, pourrai-je me marier avec moi-même ? J’y trouve aucune réponse.

    Tu t’inquiètes d’un débat impossible… Autrement dit du fait que les positions se radicalisent… Dans un pays en guerre civile latente depuis la dernière grande guerre, ou plus exactement depuis 1789, je pense que c’est éminemment sain… Que les abcès pètent enfin ! Personnellement j’abonde dans cette radicalisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didace: j en viens a penser un peu de même. Le sectarisme et la bien pensance gauchiste devient tellement insupportable que je lutte pour ne point trop me radicaliser. pourtant, peut -etre bien qu un gros clash nous ferait le plus grand bien.

      Si encore je m inquiétais que le debat puisse devenir impossible... c'est pire je constate qu avec des gens comme le gars du billet, il est devenu impossible.

      Supprimer
  7. en tant que réac malpensante, donc sectaire, je n'irai pas défiler aujourd'hui, j'ai autre chose à faire, par exemple préparer une terrine pleine de cochon....par centre, j'irai à celle de janvier, qui réunira des affreux mal pensants.

    RépondreSupprimer
  8. J'espère que ce monsieur manifestera pour la légalisation de la polygamie ou de la polyandrie au nom l'égalité devant la République.

    Je ne serais pas non plus à cette manifestation qui de toute façon sera abondamment relayée dans les médias même si en ce moment ils ont du grain à moudre.

    RépondreSupprimer
  9. "Quand le débat devient impossible" dites-vous, mon cher Corto.
    Ils ont tellement bien intégré le discours dominant, à savoir : qui ça peut déranger que les familles soient constituées autrement, que les père et mère disparaissent au profit de parent 1, 2 ou même plus, qu'on accepte la PMA pour les couples homosexuels femmes puisqu'il sont acceptés pour les couples hétérosexuels stériles ?
    Là où ils tiquent, au point de ne pas y croire c'est quand on leur dit que la PMA pour les couples de femmes amènera automatiquement à la GPA pour les couples d'hommes.
    Ça non, c'est impossible, cela n'arrivera pas !
    Mais quand j'explique que tous ces coups de boutoir contre le mariage ne sont, en réalité, que des atteintes à la famille dont on veut la disparition, en rendant le mariage tellement illisible et déconnecté de la nature, que plus personne n'aura envie d'y avoir recours.
    Que lorsque la famille, dernier bastion où s'expriment encore les solidarités, aura disparu, le citoyen devenu un électron libre qui n'est rattaché à rien, sera entièrement dépendant du bon vouloir de l'état, comme au beau temps de l'URSS. Il sera taillable et corvéable comme le sont tous ces Chinois, victimes de la mondialisation qui aura de plus en plus besoin de main d'oeuvre à bas prix, pour que les magnats de la finance puissent continuer à prospérer.
    Là, ils ne sont pas loin de penser que je déraille.
    C'est alors que j'enfonce le clou en disant : "Quand on nous montre tous ces jeunes hommes et même jeunes femmes avec enfants qui dorment sous des cartons dans la rue, je ne peux m'empêcher de penser : mais où sont leurs familles ?"
    Là, une ange passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: c'est bien ce qu'il disait : vous êtes une odieuse réactionnaire malsaine hostile à tout progrès !

      " Un ange passe " , pfff! y a que les cathos intégristes pour croire aux anges.

      Supprimer
    2. Chère Marianne, encore cet argument éculé liant mariage et nature. Le mariage est une invention culturelle de la société humaine, visant à gérer les transmissions patrimoniales. La notion de mariage est ainsi liée en réalité à la notion de parentalité. Celle-ci a fortement évolué selon les sociétés humaines et selon les époques.

      Quant à la nature, l'homosexualité en fait partie depuis la nuit des temps.

      Supprimer
    3. Encore une fois je suis d'accord avec Marianne... Et pas du tout avec l'anonyme ci dessus... Le mariage à la base est RELIGIEUX.... Faudrait que cet anonyme se renseigne un peu... Je ne parle pas là des cathos... non c'est bien plus ancien que ça.... Et une autre info... un scoop pour les ignorants bienheureux.... la signification du mot mariage :

      "En français, le nom mariage provient du verbe latin maritare, issu de maritus, qui dérive, d’après une explication traditionnelle, de mas / maris, le mâle. L’adjectif qui lui correspond « matrimonial », provient du substantif latin matrimonium, issu de mater, la mère et signifiant également mariage (...) Dans les pays d'Europe occidentale dont les langues découlent du latin, le cadre lexical du mariage renvoie donc à une forme juridique par laquelle la femme se prépare à devenir mère par sa rencontre avec un homme "

      Je n'invente rien, suffit d'aller sur wikipedia....

      Alors, je veux bien être considérée comme réactionnaire si c'est pour le bien des enfants... Perso, j'en ai rien à faire si un couple homosexuel a envie de se marier... mais obliger un enfant à renoncer à tout jamais à la notion de maman ou de papa ... ça, non!!! Qu'on fasse des lois pour les familles homoparentales existantes, pour que le second parent puisse léguer tranquillement ses biens à cet enfant puisque c'est ça apparemment leur plus grand argument en faveur du mariage....

      Bref, on va éviter de se relancer dans le discours pour ou contre, mais faut juste arrêter de venir parler d'égalité là ou l'on veut VOLONTAIREMENT créer des inégalités.... Tout ça pour faire plaisir à quelques bobos bien pensants....

      Ah!!! j'allais oublier.... 60% des français seraient pour le mariage gay .... mais seulement 46% pour l'adoption.... et 98% des parents voudraient que leurs enfants soient adoptés par un couple HETERO si par hasard ils venaient à décéder.... ça fait réfléchir, ça, non????

      Belle soirée à vous tous!

      Titi

      Supprimer
  10. Bonjour Corto,
    Bonjour à tous,

    Il me semble que le mariage homosexuel est très exactement le type de sujet sur lequel tous les français devraient être interrogés dans le cadre d'un REFERENDUM.

    Ce référendum dont chaque point devrait bien sûr être précisément expliqué, pourrait englober tous les sujets du moment qui font débat car ils remettent en cause les fondements même de notre société (notion d'éthique).

    Quelques exemples :

    1 - MARIAGE CIVIL HOMOSEXUEL - POUR ou CONTRE

    Dans le cadre de ce mariage :

    - ADOPTION ............. POUR ou CONTRE
    - PMA .................. POUR ou CONTRE
    - GPA .................. POUR ou CONTRE

    2 - DROIT DE VOTE DES ETRANGERS HORS C.E. AUX ELECTIONS MUNICIPALES : POUR ou CONTRE

    3 - EUTHANASIE MEDICALEMENT ASSISTEE SUR DEMANDE EXPRESSE DES INTERESSES : POUR ou CONTRE

    4 - ???

    Ne nous y trompons pas, si notre gouvernement a enfourché ces chevaux de bataille, c'est un peu pour "faire moderne" (en se gardant bien sûr de réfléchir trop profondément aux implications futures), c'est aussi pour élargir son électorat, mais c'est surtout pour cacher ses insuffisances dans les domaines cruciaux que sont : l'assainissement et le redressement des comptes - La réduction du chômage par une remise en route de l'économie française via ses entreprises.


    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle: je me mefie des referendums ( comme du suffrage universel ) de la peste ou des gauchistes bornés, encore faut-il que les gens appelés a voter soient en mesure de le faire avec intelligence, c'est a dire qu on leur aient donné tous les moyens de comprendre les tenants et les aboutissants des conséquences de leurs votes.

      Vas dans la rue, prends le premier pékin qui passe et demande lui ainsi: " quelle est la différence entre la PMA et la GPA "

      Pour le reste de ton com, " faire moderne " comme si cela était une fin en soi. Et qu'est-ce être moderne ?

      Supprimer
    2. Bonjour Corto,

      Il v a de soi que si référendum il y a, les points sur lesquels les français auront à se positionner, devront être "précisément expliqués". Bien évidemment, les raccourcis de mon commentaire sont à proscrire. Il conviendrait de bien définir sur la base d'un dictionnaire qui fasse consensus, les termes comme Procréation Médicalement Assistée (PMA), Gestation Pour Autrui (GPA).

      Je sais bien que la concision s'imposerait, mais ont peut poser clairement les questions et expliquer précisément les ENJEUX, sans écrire une bible.

      Je persiste à penser que des sujets comme ceux évoqués plus haut, devraient faire l'objet d'un référendum. N'oublions pas que 39 % des inscrits seulement ont mis un bulletin dans les urnes au nom de F. Hollande.

      Et les 61 % qui ne l'ont pas fait ? Que pensent-ils de tout cela ?

      Quant à "faire moderne" (d'où les guillemets) pour moi ce n'est pas "être moderne" ; C'est faire semblant : jouer les "branchouilles", les "d'jeuns", les affranchis, juste par intérêt, pour plaire à un public.

      Etre moderne, c'est accepter les autres dans leur spécificité, dans leur originalité, sans vouloir à tout prix les formater pour les faire entrer dans un moule, dont beaucoup ne veulent d'ailleurs pas.

      Un exemple : Il n'y a pas très longtemps, une poignée de personnes a décidé de façon aussi arbitraire que subite, de proscrire le "Mademoiselle" (de la même façon que l'on veut maintenant supprimer le "Monsieur", "Madame").

      Moi qui porte depuis toujours ce Mademoiselle comme un étendard (je rigole, mais...), je me suis sentie amputée d'une partie de ma personnalité, à tel point que je vais jusqu'à le rajouter manuellement lorsqu'il a disparu de certains documents administratifs. Non mais !

      Bientôt, nous serons identifiés par HUMAIN 1 - HUMAIN 13 .....

      Un peu de fantaisie, que diable ! Un alignement trop parfait aboutira à plus ou moins brève échéance à ce que les exceptions deviennent des règles.

      Supprimer
  11. Cela dit, si Doudette y va c'est sûrement que c'est très bien.

    (Et pour la peine, vous récupérez ce triste guignol de René Paul Machin : bien fait pour vous !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: le lien sur doudette était inclus dans le billet du gars en question ( et à vrai dire, je ne l ai pas encore lu le billet de doudette )
      Et quant à l autre,René paul machin, il vient de temps en temps par ici, lacher sa petite crotte. Et comme mon blog est un endroit que je tiens à laisser propre, hop, aussitôt je tire la chasse

      Supprimer
    2. Didier vous trainez ici aussi ?

      Corto74, le gars en question a un prénom et un nom, même pas fichu d'être anonyme en plus. Sa bouille est connue au moins dans son quartier ainsi que sa qualité de blogueur. Tout ça pour te dire que "le gars" préfère juste que tu le nommes pour ce qu'il est.

      Supprimer
    3. @david burlot: didier goux traîne depuis fort longtemps ici.

      Rhoooo, p'tain, le coup de l 'anonymat, j 'adore. tellement éculé mais jamais épuisé

      Que je le nomme pour ce qu il est ? oui, et bien pour un gars, degauche, totalement hermétique au fait que "les autres " puissent penser autrement. ça te va ?

      Supprimer
  12. Ce bloggueur se cherche une excuse vertueuse et désespérée pour justifier (ou excuser) son mauvais choix du 6 mai dernier.
    De toutes façons, quant un esprit est bloqué dans la pensée unique, c'est aussi difficile de le ramener à une explication rationnelle que de ramener un seigneur Sith vers le côté clair de la force.

    Que la Force soit avec toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: la pensée unique... oui,le coté obscur, obtu et borné de la force plutôt

      Supprimer
  13. Au fait étonnant ce copier-coller de la totalité d'un billet sans même demander l'accord de son auteur, sans laisser à ses lecteurs le choix d'aller ou non découvrir d'autres blogs.
    Bel exemple de dialogue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @david: allons, allons, tu peux faire mieux !

      Supprimer
    2. Et bien non,
      l'échange s'arrête là si on peut l'appeler ainsi.

      Supprimer
    3. En effet, dans un échange, il faut avoir envie de communiquer avec qui n'est pas soi.

      C'est très dur. Mais on peut vraiment être fermement convaincu d'une chose et la discuter loyalement avec un opposant. C'est peut-être là où vous vous plantez, David... Corto a ses idées, mais il donne les moyens de lui soutenir la thèse inverse si on le souhaite. Pourquoi ne pas en profiter ? Parce qu'il a eu une mauvaise impression de votre billet ? Eh bien, détrompez-le plutôt que de le taquiner.

      Enfin, après, c'est un choix qui vous appartient. Chacun a ses batailles.

      (Mes excuses, Corto, pour cette plaidoirie matinale, je joue un peu l'intruse !)

      Supprimer
    4. Où il est une fois de plus démontré, s'il en était encore besoin, que le débat est impossible.

      Supprimer
    5. Il ne l'est pas avec tous, Marianne...

      Supprimer
    6. La susceptibilité...
      C'est pas franchement le genre de truc qui m'offusquerait, mais après tout, tout le monde n'a pas le curseur au même endroit concernant la sensibilité.

      Supprimer
    7. @blandine: pas de problème ;)


      @marianne: le même qui me reproche ici " d empêcher " aux autres d aller découvrit d autres blogs mais qui il y a quelques temps me vira de sa blogroll car il n était pas d accord avec mes billets ; drôle non

      Supprimer
  14. en tout cas il ne reste aux opposants que quelques semaines a s'epancher et se donner un ridicule dans la rue. la loi sera votee et ils s'y feront comme a l'epoque du pacs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @candide: pourquoi ridicule ?

      Supprimer
    2. t'as pas vu ces droles d'oiseaux avec des ailes vertes et rouges? les opposants vous bernent avec des debats steriles sur leurs notions trop abstraites et archaiques de la nature, leurs fantasmes d'une famille ideale et "naturelle", le "droit" suppose de l'enfant de disposer d'un pere et d'une mere. ils ont tellement touché le fond qu'ils ont trouvé du gaz de schiste.

      ce qui est sur, c'est que les reactions contre ce projet de loi demontrent a quel point l'homophobie institutionelle et sociale reste enracinee en France. au Canada, le mariage gay et l'adoption fonctionnent bien. le ciel ne tombe pas. l'economie va bien (beaucoup mieux qu'en France). les gays se trouvent mieux integres dans la societe qui est devenue plus solidaire. on reconnait la dignite et la valeur de leurs foyers et, ce qui est plus important, on leur accorde les protections legales et fiscales qu'elles meritent. au Quebec selon les derniers sondages 70% soutiennent le mariage gay et l'adoption. difficile de trouver un autre sujet sur lequel le gouvernment ait reussi a etablir un tel consensus.

      d'une part ca m'etonne que la France soit a la traine. et pourtant, si je ne m'abuse pas, le suffrage feminin est venu en France de facon plus tardive qu'ailleurs. cet aspect reactionnaire et anti-democratique de la societe francaise devrait donner a reflechir. pas mal des commentaires qu'on lit ici en fournissent des preuves. on dirait des pequenauds du mississippi ou de l'alabama. et comme tout bon homophobe on nie d'etre homophobe. c'est penible cette histoire.

      Supprimer
  15. Vous êtes nul, puisqu'on vous dit que les embryons disponibles chez Super U ça fait partie des progrès de la société.
    Puisqu'on vous dit que l'être humain est une marchandise comme les autres, merde à la fin!
    Voyez pas tout le travail que fait le gouvernement avec sa riche et jeune équipe pour faire rentrer dans les têtes des gens des absurdités, que nous devrions accepter avec le sourire. Vous savez, au ps, on a une équipe de gens très éclairés, qui savent tout et qui sont ultra tolérants. Vous allez les écouter à la fin?
    Le socialisme est un progrès, qui n'est toujours pas ...parti.

    RépondreSupprimer
  16. Hello there, I discovered your blog by means of
    Google while looking for a comparable subject, your
    website came up, it seems to be great. I have bookmarked it in
    my google bookmarks.
    Hello there, simply turned into alert to your blog
    via Google, and located that it's truly informative. I'm going to watch out for
    brussels. I will be grateful in the event you proceed this
    in future. Numerous people shall be benefited out of
    your writing. Cheers!

    My webpage ... Louis Vuitton Purses

    RépondreSupprimer
  17. For most recent news you have to pay a quick visit world-wide-web
    and on web I found this web site as a best web site for newest updates.



    my site - homepage

    RépondreSupprimer
  18. Heya i'm for the first time here. I found this board and I find It truly useful & it helped me out much. I hope to give something back and aid others like you aided me.

    My weblog - Boutique Air Max ()

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP