mercredi 26 décembre 2012

Cécile Duflot et le retour des hirondelles...

 
" La réquisition fait partie de la panoplie légale et cette fois nous avons décidé de le faire si c'était nécessaire, et c'est nécessaire. " Oui, messieurs et dames, c'est par ses mots sans ambiguïté que, fin novembre puis le 9 décembre, Cécile Duflot annonçait la réquisition de logements vacants afin de pouvoir loger les sans abris. 

On en frémissait mais puisqu'elle nous disait qu'il y avait urgence, qu'il fallait commencer à réquisitionner, comme au bon vieux temps, " qu'il fallait faire feu de tout bois " pour mettre à l'abri ces populations fragiles; vite ! Si vite que dès le 10 décembre, elle envoyait un courrier aux 3 préfets des régions Ile de France, Paca et Rhône Alpes, leur demandant d'agir et " de se mettre en situation de procéder à des réquisitions d’ici à la fin de l’année. "

Avant la fin de l'année ! Fin décembre donc.

Et puis, la Cécile, elle est tombée sur un os. Pas si facile ! Annoncer à grands renforts de pipeau que l'on va faire est une chose, faire et réquisitionner en est une autre. En effet, pour se conformer à la loi et éviter de se faire à nouveau retoquer, il faut trouver des logements appartenant à des personnes morales, que ceux-ci n'aient pas été occupés depuis 18 mois ( 12 mois avec la loi Duflot ) puis, les remettre en état, les rénover, les rendre " habitables ".

Alors, les préfets ont fait leur boulot, ils ont cherché et...  seulement 120 sites ont été répertoriés en Ile de France. 120 sites dont le coût de rénovation est trop élevé. Le préfet d'Ile de France, Daniel Canepa, ayant exprimé ses déconvenues et le manque de moyens financiers pour enclencher les procédures sera remercié du jour au lendemain. On ne contrarie pas la Duflot ! 

Toujours est-il que sur un ton nettement moins péremptoire, insensible à la vue des dizaines de famille sans logement venues camper devant ses fenêtres ministérielles, Duflot a déclaré ce matin que " les réquisitions de logement se feront seulement d'ici au printemps ". Au printemps, au retour des hirondelles ? Quand les températures extérieures seront plus clémentes ? A la fin de la trêve des expulsions ? 

Ah, au fait, il " fallait faire feu de tout bois " disait-elle ... Alors sachez, messieurs, dames, qu'en langage socialiste, faire feu de tout bois se traduit par: " Sur Paris, une quarantaine de courriers a été envoyée à des propriétaires de logements vacants. Pour le moment, cinq visites ont eu lieu, et six autres sont prévues "

Une quarantaine de courriers, 5 visites de lieux possiblement réquisitionnables... Il y a vraiment urgence à... ne pas trop en faire.

Et d'ici à ce que les locaux vides soient réquisitionnés, remis en état et offert aux nécessiteux, gageons que les hirondelles auront tout le temps de lâcher quelques fientes sur la tête des sans abris et autres mal logés.

Folie passagère 1512.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

30 commentaires:

  1. Cette bonne femme est ministre! Pauvre France!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: et bien oui, elle est ministre et 3ème ou 4ème dans l ordre protocolaire, c'est dire si hollande sait choisir ses collaborateurs

      Supprimer
  2. voilà la différence entre une assoc et des hommes ou femme politique , entre le rêve et la réalité , les écolos très bien en assoc mais ministre on a déjà vu le résultat et là c'est une grande gueule sauf le respect que je lui manisfeste pas , réquisition au printemps c'est se moquer des gens qui y ont crus , d'ici là le beau temps sera ,j'espère, revenu et elle passera à autre chose , la culture de plantes qui font rire comment peut-on choisir une ministre comme celle-la et si il n'y avait que ce ministre là c'est tout le gvt qu'il faut changer , sans être trop pessimiste l'année qui arrive sera durrrrrrrrrrrre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: Allez un peu de patience les rumeurs de remaniement sont de plus en plus persistantes. Pour le début d année ? Et osera-t-il renommer une gourde qui n en fait qu a sa tête avec ses déclarations intempestives ? Nous verrons.

      Supprimer
  3. mais quelle gourde et je suis polie ! comment peut-t-on coller une telle pétasse ministre ! ça me dépasse, de toute façon, Normal à choisi des femmes sans grâce, sans gout et sans éducation et surtout sans talents, la république se vautre dans leur nullité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: ah ça, pour se vautrer, on ne fait pas mieux. entre la duflot, la belkacem, la taubira ( dont on parle comme allant au Conseil Constitutionnel ), la benguigui, la Touraien, c'est le grand n importe quoi . sauf le sérieux, encore moins la compétence.

      Supprimer
  4. Mais que pouvait-on attendre d'une donzelle qui a nommé sa dernière née Terebenthine?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @patsy: le bruit court mais je n en ai jamais eu la confirmation. Si tel était le cas... A trop fumer l herbe qui rend fou...

      Supprimer
  5. Ah, mais vous n'avez pas remarqué que l'explication de son insuccès parisien était expliqué par sa formulation si délicieusement modernœuse ! Elle a envoyé des courriers SUR Paris. Déjà, en bon français, elle aurait dû envoyer des lettres (LES courriers sont les gens qui transporte LE courrier). Maisq surtout, elle en a envoyé quarante SUR Paris (en vol plané suppose-t-on) et, avec le vent qui souffle en ce moment, seules cinq ou six lettres sont parvenues à retomber pile sur l'imeuble où vivent leurs destinataires respectifs. C'est trop bête quand on y pense : elle les aurait expédiées À Paris, tout se serait admirablement passé…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: La Socialie en particulier, le monde politique en général ne se soucie guère de la " bonne langue " , elle s'en fout, faut avant tout que cela percute !

      Je me souviens de ce que toute la socialie compte d analphabètes avait moqué Sarkozy quand pour une fois, à bon escient, il employa un imparfait du subjonctif

      Supprimer
  6. Bon, c'est bourré de fautes, mais on m'aura compris…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors maintenant, il faut vous pardonner vos fautes ? C'est nouveau, ça vient de sortir ?

      Supprimer
    2. Ben quoi, c'est Noël, non ? On est tous frères étoussa…

      Supprimer
    3. Et puis, vous avez fait repentance -)

      Supprimer
  7. Dès qu'il s'agit de toutes ces dames du ministère, mon cher Corto, choisies non pour leur talent mais pour leur sexe, je n'en trouve pas une pour racheter l'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un autre côté, choisi une femme pour son sexe plutôt que pour son talent, j'ai fait ça durant presque deux décennies et je ne m'en suis pas plus mal porté. Le seul problème, en fait, c'est qu'elles avaient tendances, elles, à me choisir plus pour mon talent que pour mon sexe, mais bon…

      Supprimer
    2. @amrianne : de là a penser que toutes ces dames ministres sont une insulte au sexe faible, je franchis le pas et le dis haut et fort !

      Supprimer
    3. Voulez-vous nous dire que Hollande et Didier Goux, c'est bonnet blanc et blanc bonnet ?

      Supprimer
    4. "[...] choisies non pour leur talent mais pour leur sexe" : le raccourci est tellement vertigineux, et pourtant si vrai ; quel constat !

      Supprimer
    5. @marianne: que nenni ! je dis juste que ces dames gouvernementales sont par leur incompétence et leur vacuité une insulte à celles qui n en manque pas... de talent

      @al west: le constat est sans appel !

      Supprimer
  8. C'est le Cantat, pas le boxeur de femmes mais le frère et compagnon de la Duflot qui a dit ceci "Je me fiche pas mal de la France. La France est un hasard historique (…) je ne me sens pas plus Français que Sénégalais"; que peut on attendre de la grognasse qui en partage la lit, rien , accessoirement elle pourrait rendre son salaire de ministre et nous foutre la paix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas " rendre son salaire et ns foutre la paix " ???, oh, faut pas rêver non plus. Elle a fait ses six mois et peut donc prétendre désormais à une retraite pleine de ministre. Alors si elle peut continuer à ramasser l oseille...

      Supprimer
    2. ben tiens, justement on pourrait envoyer madame Cantat et son pov'mec au Sénégal, puisqu'il se sent plus Sénégalais que Français, ça nous ferait un couple de cons en moins sur le territoire, d'autant que ce genre de bipède a tendance à ce reproduire on ferait des économies d'allocs

      Supprimer
    3. @boutfil: Comme au bon vieux temps des colonies, on envoie les indésirables dans les territoires éloignés . ça avait du bon, non ? :)

      Supprimer
    4. Et la tôbira à Cayenne d'où elle n'aurait jamais dû s'évader... Allez zou, circulez, y a rien à voir.

      Supprimer
  9. Chaque fois qu'elle ouvre la bouche, c'est pour dire une connerie...
    Quant aux hirondelles, elles pourraient lâcher leurs fientes sur la tête à Duflot, une écolo ne pourrait qu'apprécier, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: mais la duflot n est plus écolo, elle est ministre !

      Supprimer
  10. Citation: "Une quarantaine de courriers, 5 visites de lieux possiblement réquisitionnables... Il y a vraiment urgence à... ne pas trop en faire."

    Avez-vous déjà oublié, cher Corto, que nous sommes en pleine trêve des confisqueurs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @beret vert: je ne l oublie pas mais force est de constater que même au ralenti, ils nous donnent du grain à moudre

      Supprimer
  11. En plus d'être franchement moche et toujours sapée comme un sac, elle n'est vraiment pas futfut, et elle a tendance à l'ouvrir pour ne dire que des cagades.
    Pauvre Cécile Duflot, épouse Cantat !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique