vendredi 7 décembre 2012

Valls et le CRAN favorables aux statistiques ethniques. Zemmour se marre...


Il y a quelques mois, Eric Zemmour avait fait sensation en déclarant qu'en matière de trafics de drogue, de population carcérale et de délinquance, il y avait beaucoup de noirs et d'arabes... Un truc dans le genre qui lui valut d'être brocardé par toute la gaucholalie, y compris les associations subventionnées telles que le Cran, le MRAP, SOS Racisme et consorts. Zemmour fut ( légèrement ) condamné par la justice.

On reprochait à Zemmour des propos discriminants, racistes et une " comptabilité " invérifiable puisque les statistiques ethniques étaient interdites en France. Soit !

Un blogueur gauchiste, Pigenel, maintenant travaillant à l'Elysée dans la cellule internet, écrivait à l'époque: " L’enjeu républicain reste plus que jamais le passage à une pensée et à une société post-raciales, où la couleur de peau ne serait plus vue que comme une différence physique parmi d’autres, et serait déchargée de toute la charge symbolique et des tabous et fantasmes qu’elle porte aujourd’hui. Zemmour et les pro-statistiques ethniques, qui sont en fait deux facettes d’une même pièce, contribuent malheureusement à nous en éloigner ".

Claude Ribbe, philosophe socialo-bien-pensant, chantre modernoeud de la négritude chère à Aimé Césaire, écrivait: " Mais en déclarant sur une chaîne de service public que les délinquants sont principalement des « noirs » et des « arabes », Zemmour a franchi un pas. Cette fois, il tombe sous le coup de la loi. Il doit être condamné par les tribunaux. Mais surtout il doit disparaître du service public. " Il fallait zapper Zemmour, l'éradiquer.

La condamnation de Zemmour donna lieu a quelques effusion de joie. le MRAP saluait cette décision: " Le tribunal a sanctionné Eric Zemmour qui a cru pouvoir stigmatiser les individus en raison de leurs origines ethniques. "

SOS Racisme, par la voix de son avocat, déclarait alors: "Ce qu'il a eu, c'est un rappel à la loi. Il ne pourra plus continuer à tenir des propos visant à cibler certaines populations".

Mais tout cela, c'était avant... Avant le changement...

Hier, au cours de l'émission des Paroles et des Actes, Manouel Valls s'est dit ouvert à des statistiques ethniques. " Il faut mieux connaître la réalité de notre pays, évidemment selon des règles encadrées par le Conseil constitutionnel et la Cnil ". L’enjeu est selon lui « notamment de lutter contre les discriminations que connaissent les jeunes ». Lors de la primaire socialiste, Manuel Valls s’était dit favorable à la collecte de statistiques ethniques.

Aujourd'hui, le Cran, saluant les propos de Manu-la-Terreur, n'a pas fait non plus dans la dentelle en annonçant que " la loi devrait rendre obligatoire les statistiques ethniques. Cette loi à venir devrait avoir pour but non pas de rendre possibles les statistiques ethniques, mais de les rendre obligatoires, dans tous les domaines où elles sont pertinentes ".

C'est Zemmour qui doit se marrer aujourd'hui...

Folie passagère 1484.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

15 commentaires:

  1. Mais c'est invraisemblable cette histoire !
    On est en plein dans la fable de La Fontaine, selon que celui qui parle est de droite ou de gauche, les même propos seront nauséabonds ou salués !
    Imaginez tout ce qu'ils pourraient faire si ils le voulaient sans déclencher de révolution !
    Ils pourraient même mettre en place des idées de droite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: mais observe bien, Valls ne fait rien d'autre que " d'imiter " Sarkozy quand celui-ci était ministre de l Intérieur; Rien d autre que ce que faisaient Guéant ou Hortefeux: omniprésence sur le terrain et dans les medias, déclarations " solennelles ", chiffres, expulsions de roms etc... mais lui, Valls, il est de gauche ( qu'il dit ), alors, ça passe !

      Pour moi, rien d autre qu 'un ambitieux qui a su prendre le " sens " du vent qui mène au pouvoir.

      Supprimer
  2. Ah ! Valls, Valls, Valls, mon cher Corto.
    Je l'ai regardé hier au soir chez Pujadas.
    Il est aussi diaboliquement habile politique que Hollande - du moins lorsqu'il dirigeait le PS - le charisme en plus.
    Rien ne lui a encore réussi, ni a lui, ni aux autres membres de ce gouvernement d'amateurs, mais si on l'écoute, il nous explique que malgré les très graves difficultés qu'ils ont à surmonter, ils volent tous - même Montebourg, et même en son temps, Ségolène - de succès en succès.
    On nous montre des graphiques de la délinquance où visiblement ils baissaient entre 2011 et 2012, puis augmentent depuis 2012, mais Valls arrive à nous persuader que la délinquance diminue depuis qu'il est ministre de l'Intérieur.
    C'est du grand art !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ce qui me chafouine le plus c'est que même des gens de droite se font avoir par le " talent " de Valls si l on se réfère à sa côte de popularité.

      La délinquance qui baisse... " pété " de rire !

      Tenenz ds le match qui oppose Marseille à la Corse, Marseille mène 26 à 20...cadavres

      Supprimer
  3. Oui, comme dit Marianne, du grand art ! je rigole, mais alors !! s'il fait vraiment ses stats, on va encore plus rigoler, on verra de quoi sont remplies nos prisons, le pôle emploi, la CMU, le RSA et les allocs ! ^ce que tout travailleur social honnête connait depuis longtemps mais ne peux pas dire ! et tiens, on suspends aussi l'aide au retour pour les traines lattes de roms, parce qu'il parait que c'est contre productif, ah bon ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: imagine qu une fois divulguées ces stats qui existent sous le seau du secret depuis longtemps donnent raison à Zemmour... La justice et les gauchistes le réhabiliteront ils ?

      Supprimer
  4. , mais de les rendre obligatoires, dans tous les domaines où elles sont pertinentes.
    Seront elles pertinentes dans les domaines suivants: Insécurité, délinquance, chômage, attribution de logements sociaux, attribution d'aides sociales, pourcentage de réussite scolaire, sans parler de QI?????

    RépondreSupprimer
  5. Pardonnez moi, j' ai oublié trafics de drogues, condamnations pénales et crimes d'honneur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jeanchrist: ben logiquement oui, reste à savoir qui en aura l'accès

      Supprimer
  6. J'ai comme un doute sur la véracité de futurs statistiques, je sais que les gauchistes sont prêts à n'importe quoi pour arrive à leur fin , ils ne vont donc pas se tirer une balle dans le pied en publiant des rapports indiquant la réalité sur le côté nuisible de leurs gentils immigrés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: ce n est pas bien de se méprendre sur les intentions des degauches: ils veulent notre bien, c'est dans leur gènes.

      Supprimer
  7. Encore un mot pour un autre. Il ne s'agit pas d'ethnie mais d'un mix de couleurs de peau et de nationalités. Autant dire que c'est quasiment impossible sauf à se lancer dans des classements simplistes("Noir", "arabe", "chinois" etc).
    Une telle statistique "pour éviter les discriminations que connaissent les jeunes", conduirait, pour éviter les "discriminations" à arrêter d'interpeller et de condamner des "jeunes" (notez les guillemets) dès que les prisons abriteraient un quota de pensionnaires équivalent à la représentation ethnique de leur "communauté" (que de guillemets) dans la population française.
    Voilà pour les jeunes. Quid des vieux?
    Quid des Corses ou des Marseillais? Quid des Juifs? Ah non! Pas les Juifs! Ils sont fous au CRAN!
    Et aura-t-on le droit de croiser les statistiques "ethniques" avec le fichier des casiers judiciaire? Zemmour ricanerait comme un fou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: figure toi que je suis furieux car j ai eu sous les doigts une compilation des statistiques de la population carcérale de l'administration pénitentiaire et impossible de remettre la main dessus: tout y était les ages, sexes, qualités, délits, crimes, origines et nationalités !

      Supprimer
  8. Dire qu'à l'UMP on ne parle que de Copé ou fillon alors que leur vrai patron est Ministre de l'Intérieur !

    RépondreSupprimer
  9. Avec des statistiques ethniques, la France risque d'avoir du mal à accepter la réalité.... Et ils risquent d'accuser les statisticiens de racistes... Pourtant, ca donnerait probablement le même genre de résultats que là...

    http://www.operationteafortwo.com/2011/08/17/suisse-statistiques-ethniques-de-la-criminalite/

    Titi

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen