samedi 18 janvier 2014

Closer a fait du bon boulot ! N'en déplaise...


Je ne voulais pas en remettre une couche, et puis si. Pourquoi ? Parce que j'ai entendu David Assouline ce matin sur Europe1 se plaindre, le pauvre biquet, des atteintes à la vie privée de ce qui nous sert de président. Hier j'avais entendu Jean-Vincent Placé ou l'ignoble, au propre comme au figuré, Jean-Michel Ribbes. Et ce matin, j'ai lu Sarkofrance. Et à les écouter ou les lire, une envie de plus en plus pressante me saisit d'en prendre l'un pour taper sur les autres. Ils font leur gnan-gnan: tout cela est du domaine de la vie privée, c'est à une véritable chasse que l'on se livre contre hollande, Closer, c'est de la merde, etc...

My ass !

Closer a fait le boulot que bien d'autres journaux aurait du faire en leur temps avec d'autres. Remember DSK... Closer nous révèle les turpitudes d'un mec qui est, parait-il, président mais qui le soir venu s'en va en scooter grimper aux rideaux d'une starlette qu'il fréquente depuis plus de deux ans. Closer fait voler en éclat les discours moralisateurs d'une gauche soi-disant exemplaire. Closer personne ne le lit officiellement mais tout le monde en fait ses choux gras et les plateaux télés s'en régalent. Oui, Closer a fait du bon boulot, du boulot de chiottes, peut-être, mais il faut toujours quelqu'un pour s'occuper des sales besognes. Sans ce canard, aurions-nous su que la République de hollande entretenait, à tort, depuis deux ans, une "fausse" première dame en la personne de Valérie Trierweiller ? " La femme de sa vie ". Transparence... Il est fini le temps des Mazarines que l'on cachait tout en les entretenant aux frais de la République. Transparence et exemplarité.

C'est vrai, il y a vie privée et vie publique et l'on se doit de protéger la vie privée de chacun dès lors que cette vie n'appartient pas à tout le monde. hollande est Président, 24 h / 24, sa vie privée doit être protégée tant qu'elle ne nuit pas à l'image de la fonction, du personnage et du pays. Closer nous a prouvé, photos à l'appui et sans qu'aucun démenti ne soit apporté par la présidence ou Julie Gayet, de quelles nuisances hollande était capable: il a failli sur les trois tableaux. 

Pas touche à la vie privée des grands hommes ? Okay mais pourquoi donc ces mêmes grands hommes utilisent-ils tout autant les journaux qu'ils dénoncent pour se montrer sous leur meilleur jour. N'est-elle pas belle la photo ci-dessus ? Profiter de la presse people quand ça arrange et la vomir quand elle fait son "boulot "?  Et puis, y aurait-il des hommes publics sur qui l'on pourrait dégoiser et d'autres qui seraient intouchables, in-photographiables ?

On a coutume de dire, et hollande lui même l'a dit, que le président de la République est le président de tous les Français. Dès lors, il nous appartient. Il est élu et payé par nous. Il est censé bosser pour nous. Sa vie privée, c'est aussi un peu la notre. Alors s'il veut donner une sale image de sa propre vie, c'est son problème; dès lors qu'il abîme la notre, il se met hors jeu.

Et tous les discours sur le respect de la vie privée de hollande ne valent pas un clou pour la simple et bonne raison que: "Attends, mon pote, tu es président, c'est 24 heures sur 24 pendant cinq ans. La vie privée, tu oublies. Ou démerde-toi pour qu'elle ne soit pas dans les journaux! ". Simple, non ?

Folie passagère 2093.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

38 commentaires:

  1. C'est bien Corto :-)

    Viola M.

    RépondreSupprimer
  2. A ce propos je conseille d'écouter sur le site de radio courtoisie, le libre journal de Jacques Trémolet de Villiers du 16/01/2014 qui interview Hilaire de Crémiers. Sur Hollande tout est merveilleusement dit.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, Closer a fait du bon boulot. Et il n'a fait que son boulot. Il a démontré que nous avons un président qui était un menteur. Quand il se servait de sa vie privée pour en faire un épisode de roman à l'eau de rose, il mentait. Quand, en 2007, il jouait pour la presse people (et pour les autres) le rôle du compagnon enamouré pour soutenir la candidature de Ségolène, il mentait. Quand il présentait Valérie comme l'amour de sa vie, il mentait. Quand il allait en cachette rejoindre Julie, il mentait.
    Et, lors de sa conférence de presse, quand il présentait sa relation avec Julie comme une "épreuve" ou un "moment douloureux", il mentait et en plus il se foutait de la gueule de Valérie, de Julie, du journaliste qui posait la question et de nous tous.
    "Douloureux"! Et en plus, il va falloir le plaindre! Il n'osait pas avouer que, comme DSK, il était incapable de résister à l'appel du cul. Et que, dans l'esprit de beaucoup, cela jetait le soupçon sur sa capacité à remplir son rôle de président.
    Des "épreuves" comme celle-là, des "moments douloureux" comme ceux-là avec Julie Gayet, il y en a qui s'en contenteraient.
    Et oser dire qu'il réglera la problème pour le 11 février c'est encore se foutre de la gueule du monde. Il va jeter Julie? Il va chasser Valérie? Et ce que nous a coûté cette fausse première dame, qui va le rembourser?
    Vie privée? Tiens, fume!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: je n aurai pas dit mieux. hollande est un menteur pathologique que ce soit sur le plan personnel ou sur le plan politique. Et personne pour s'en rendre compte ? Heureusement que sa cote de popularité est là pour me dire que tout n est pas désespéré chez mes concitoyens.
      Vie privée, fallait qu il reste en Corrèze a serrer des paluches ou tout au moins qu il ne se fasse pas poisser comme un petit con à la sortie de chez sa maitresse.
      Closer fait sans aucun doute un boulot de chiotte, mais il le fait bien.

      Supprimer
    2. @ Pangloss
      Bravo !
      Bien dit et bien envoyé.
      Je plussoie... :-)

      Supprimer
    3. Le 11 février c'est la fète de N-Dame de Lourdes , ça prépare peut-être un miracle ! et après le voyage aux USA , c'est la Saint Valentin le 14 février ; Est-ce que Notre Président anormal aura enfin résolu son dilemme cornélien ! Ce qui est sur, c'est que les journalistes étrangers sont beaucoup plus sévères sur le contenu de la conférence de presse présidentielle avec des journalistes soigneusement bridés dans leurs questions. On entend dire que les français acceptent très bien ces comportements qui posent pour le moins question , que ce serait dans le tempérament français ; La vérité c'est pour moi, que les français n'ont pas le choix et qu'on ne leur demande pas leur avis . Hollande menteur , ce n'est malheureusement pas un scoop . Mais on est marié par contrat avec lui jusqu'en 2017 . Marguerite

      Supprimer
    4. @marguerite: et tout est là ! : les Français se ficheraient royalement des frasques de Pépère. Que nenni ! on ne leur demande même pas ou plutôt on laisse des médias asservis dire ce que pensent les Français. mais si j en juge, à mon tout petit niveau, l’intérêt que portent, a travers mon blog, les gens aux aventures de flanby, c'est une toute autre mayonnaise.

      Supprimer
  4. Toute la classe médiato-politique se répand sur les droits du "casqué de l'Élysée".
    Et personne pour lui rappeler les devoirs d'un président de la république !
    La "chienlit" provoquée par le président lui-même, c'est un comble.

    "Je vais vous dire, la fonction d'un président de la République, ce n'est pas une fonction normale. Et la situation que nous connaissons, ce n'est pas une situation normale. Votre normalité, elle n'est pas à la hauteur des enjeux. Pour postuler à cette fonction, je ne pense pas que le général de Gaulle, François Mitterrand, Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Georges Pompidou, c'étaient à proprement parler des hommes normaux."
    Nicolas Sarkozy à Hollande le 2 mai 2012


    PourquoiPas

    RépondreSupprimer
  5. "Quand on joue avec le feu, il faut se protéger !
    Avec ce casque ça, je serai en sécurité.
    Et à moi, la Julie pour m'égayet"

    François Scooter


    PourquoiPas

    RépondreSupprimer
  6. La preuve que Closer a fait du bon boulot ( pour ses finances) c'est que je l'ai acheté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges: J ai fait pire, comme il n y en avait plus et mon libraire m'ayant annoncé en recevoir un réassort, je l'ai réservé et je l ai eu ce matin !

      Supprimer
  7. Bonjour Corto,

    Je te sens "venere" sur ce coup. Tu t'attendais à quoi, à ce que tous ce que les journalopes de service fassent leur mea-culpa et que Wesley Mouch (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_personnages_de_La_Grève) aille à Canossa battre sa coulpe? Nous sommes en Fraônce, patrie de la Socialie, et dans ce pays, c'est comme pour Closer, tout le monde en parle, les journalopes les premiers, mais personnes ne s'y intéressent. Dans d'autres pays démocratiques, un tel évènement verrait l'opposition réclamer la démission de l'impétrant et les médias le bombarder de questions dérangeantes (Il faut dire le pouvoir a mis le prix: http://www.lepoint.fr/medias/la-tva-sur-la-presse-en-ligne-reduite-a-2-1-17-01-2014-1781469_260.php). Tout ça nous assure une obéjctivité en core plus forte et la disparition complète de la pensée unique). En Fraônce, rien ou si peu. Fort opportunément, des sondages nous précisent aussitôt que les français approuvent Wesley Mouch (http://www.leblogtvnews.com/article-sondage-pour-i-tele-les-fran-ais-et-l-affaire-julie-gayet-122112035.html). Reste l'image du pays à l'étranger, déplorable et suicidaire et les perspectives économiques, douloureuses.
    Comme le dit H16, CPEF.

    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Enervé, il m en faut un peu plus, tout de même. Disons que tous ceux , journalistes, politocards ou autres blogueurs de GVT, qui hurlent au respect de la vie privée dans le cas qui nous occupe sont tout de même de sacrés hypocrites moitié aveugles, moitié sourds, voir totalement. Encore une fois ils ont l indignation sélective. Qu'ils se souviennent, par exemple, comment ils se sont délectés en d autres temps des articles de presse people dézinguant tel homme politique ou telle vedette qui n étaient pas de leur camp.

      Quant aux journalopes, entendre un FOG ou un Roger-Petit défendre ce même respect, c'est à mourir de rire. Le seul m ayant surpris étant Barbier pour une fois un peu honnête que les autres.

      J ai vu pour la TVA sur la presse en ligne, j espère que cet empaffé de Plenel aura tout de même les arriérés à payer.

      Supprimer
  8. Salut Corto. À force d'entendre et de lire les gauchistes essayer de défendre Hollande, j'ai des envies, moi aussi, d'être violent... Tu cites Sarkofrance: voilà un mec qui a déversé pendant cinq ans des tonnes de merde sur Nicolas Sarkozy et qui se plaint aujourd'hui d'un hypothétique Hollande-bashing! C'est hallucinant! Ce mec multiplie les billets où il dénonce la "presse d'investigation version trottoir", en veillant cependant à bien mettre les prénoms de Julie, Ségolène et Valérie dans le titre, histoire d'attirer le chaland. Faut-il lui rappeler l'époque où le Nouvel Obs faisait sa une sur les SMS que Sarkozy envoyait supposément à sa femme? Tous ces gauchistes vont évidemment nous dire que ce n'est pas pareil, que Sarkozy l'avait cherché car il était exhibitionniste, blablabla...Ça n'a pourtant rien à voir avec la situation actuelle: là où Sarkozy exhibait son bonheur avec Carla, l'autre est dans la dissimulation et va baiser en cachette une actrice à qui il a promis un job à la Villa Médicis... La classe. Ça mérite en effet que l'on invoque la vie privée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Noix Vomique: oui, j ai vu les titres qu il utilise à foison, titres qui dépareilleraient pas avec ceux de Gala ou de Closer. Cela n a pas la ir de le gener d employer les mêmes procédés.
      Comme tu dis, ils sont hallucinants et ont la mémoire courte.
      Et ils se prennent de faire la morale aux autres, c'est à se pisser dessus !

      Supprimer
    2. C'est le camp du Bien dans toute sa splendeur. Eux, à l'époque de Sarkozy, ils avaient le droit de chier sur le Président de la République, tous les prétextes étaient bons. Mais maintenant, ils ont décrété que François Hollande est intouchable, au nom du respect à la vie privée... C'est intéressant, ça, d'ailleurs: d'un côté Hollande parle d'exemplarité, et d'un autre, il a une vie privée complètement minable, qu'il faut absolument dissimuler...

      Supprimer
    3. @Noix vomique: Dans toute sa splendeur, en effet. ceci dit, heureusement qu il y a encore des pekins pareils pour prendre la défense de hollande parce que vu où il en est rendu question popularité et cote de confiance...
      Tiens, d'ailleurs pourquoi aucune féministe ne s attaque à hollande, c'est tout de même pas très joli-joli de tromper sa femme au vu et au su de tous.

      Supprimer
    4. Ce qui est incroyable, c'est qu'ils essaient de défendre Hollande en faisant l'amalgame avec l'histoire de Sarkozy avec Carla Bruni! Alors que c'est complètement différent! Mais ils sont tellement obsédés par Sarko qu'ils en sont là! Par exemple, quand il fait un billet où il dénonce Closer, qui essaie de se faire du fric avec l'histoire de Hollande, Sarkofrance ajoute en libellé les noms de Carla Bruni et Sarkozy. C'est quand même drôlement pervers!

      Supprimer
    5. @Noix vomique: mais ils sont pervers ! L'obsession qu ils ont de Sarkozy non seulement relève du pathos mais montre à quel point ils ont peur de son éventuel retour.

      Supprimer
    6. En même temps, heureusement qu'ils sont là, parce qu'ils nous font bien marrer, avec leurs petites contradictions et leurs certitudes de chef de gare.

      Supprimer
    7. Hypocrisie morale, économique mais aussi politique : Hollande fait systématiquement pire que ce qu'ils reprochaient à Sarkozy. Ainsi, ce rôle de Premier Ministre, dont on ne sait plus qui, de Ayrault ou de l'autre l'abimera plus.

      Amike

      Supprimer
    8. @maike: Pauvre Ayrault, victime qu il est, comme Fillon, du quinquennat ! Pour un peu, il ferait pitié ! Nan, j'déconne . Il fait pas pitié, c'est la même clique.

      Supprimer
    9. "Moi président, je ne considérerai pas mon Premier Ministre comme un collaborateur "!
      Ce serait risible si ce n'était pitoyable.

      Supprimer
  9. En fait, le "maquereau" économiste de l' Elysée ne serait donc qu'un petit ramoneur de la rue du Cirque qui nous enfume en jonglant avec des milliards qu'il n'a pas encore "empruntés" aux contribuables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rlwdb: il n a pas besoin de les emprunter, il ponctionne !

      Supprimer
  10. Je n'ai rien dit sur l'affaire mais je n'en pense pas moins. A voir la trouille des journalistes lors de la conférence de presse on ne peut que se dire que si Closer a dévoilé c'est que Closer pouvait. Je ne crois à rien de ce qui nous est dit : tout cela est orchestré et finira en eau de boudin. Le pouvoir peut toujours tenter de nous distraire, nous n'oublierons strictement rien, quenelle !
    Certains disent que Monsieur fait ce qu'il veut de sa .... , peut-être, mais ce qu'il y a au bout, a fortiori si c'est quelqu'un publiquement attaché à la fonction, nous intéresse au plus haut point, et dans tous les registres : le traitement des femmes (et là il y a beaucoup beaucoup beaucoup de choses à dire), l'argent public, la valeur des discours des "responsables" politiques (par ex. "votezpourmoi" simple signifiant de "etfermezlà"), les délires sur "nos" stéréotypies pendant qu'ils cultivent les leurs, etc etc etc etc ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @genevieve Boyer: tu prêches a un convaincu? Et c'est peut etre bien pour cela que s'élèvent toutes ces protestations contre Closer: ce journal met au grand jour et en 4 ou 5 photos toutes les contradictions de cette gauche moralisatrice !

      Supprimer
  11. Tout cet imbroglio ressemble à une mise en scène voulue par sa majesté. Dans cette hypothèse parfaitement
    expliquée dans l'émission de Radio Courtoisie, je me garderais de prendre parti et de faire des comparaisons
    entre le malheur des courtisanes, ou de faire mousser Sarkozy qui lui aurait la classe. C'est exactement le
    même principe de peapolisation de la vie politique et c'est insupportable. Je me fichais de la mauvaise passe sentimentale de Sarkozy quand son épouse le larguait, je me fiche des moments douloureux que traverse
    Hollande. Sa douleur devrait concerner l'état de la France et pas ses histoires de braguette d 'ado travaillé
    par ses hormones .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: j imagine que les Français n ont pas élu un hollande pour le savoir occupé plus a des affaires de quéquettes que par l 'Etat de la France, et pourtant...

      Supprimer
  12. le résident de la République aurait il occupé sa fonction d'une façon autre que celle dont 'aurait usé n'importe quel autre citoyen dans la même situation c'est à dire devenu résident de la république ? Oui. Expulsons les (elles & lui)

    Onnankulkila

    RépondreSupprimer
  13. J'adore beaucoup la bouche en cul de poule des hypocrites qui nous lancent des "la vie privée de HOLLANDE ne nous regarde pas". J'ai parfois l'impression que c'est en fait pour eux un moyen de se défausser de leurs propres turpitudes.
    Maintenant CLOSER fera son boulot correctement quant on saura qui est l'agent de sécurité de la GAYET mais surtout QUI le rémunère pour son boulot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: les donneurs de leçons ... ils sont beaux , non avec pareil représentant, non ? Alors oui, pourquoi ne pas imaginer que la défense de pépère ne soit qu un moyen de planquer leurs propres turîtudes. Gauche morale, après DSK, Cahuzac et hollande, sans compter Kucheida, navaro, Guerini, Andrieux, etc... on se marre

      Supprimer
  14. bonsoir à tous !
    "vie privée " ??? comment peut il invoquer cela alors qu'il y a un mois la justice à autorisé la révélation de l'homosexualité
    de steeve briois du FN
    http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/19/livre-front-national-interdiction-publication-outing-politique_n_4472743.html
    http://www.linternaute.com/actualite/politique/front-national-steeve-briois-et-bruno-bilde-font-condamner-un-ouvrage-1213.shtml

    hallucinant non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. << "Etant une personnalité politique de premier plan, le droit du public à être informé (sur lui) prime sur le droit au respect de ce pan de sa vie privée", a estimé la justice. >> ... Justice qui a dû dire "Oups..." à la sortie de Closer. Mais qu'elle se rassure, les média n'iront pas relever le paradoxe.

      Amike

      Supprimer
    2. @Amike et Jmespe: ah parce que si en plus, la justice et les gauchistes moralisateurs devaient prendre du temps a relever ce genre de paradoxe, on ne s'en sortirait pas :)

      Supprimer
  15. C'est an faisant les poubelles de l'histoire que l'on apprend la vérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: On m a toujours dit que c'était à l'etat de propreté des poubelles qu on voyait la bonne tenue de quelqu un !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa