jeudi 23 janvier 2014

A peine créé, le Conseil Stratégique de la Dépense Publique nous prend pour des cons


Coucou les amis, vous avez entendu parler de la dernière création de ce qui nous sert de président: un Conseil Stratégique de la Dépense Publique (CSDP). Le titre est ronflant et la mission sérieuse. Il va s'agir de surveiller de près la dépense publique, et pour ça, comme si tout ce qui existe actuellement ne suffisait pas, hollande crée un Conseil ! La dépense n'a qu'à bien se tenir, c'est moi qui vous le dit !

Mais voyons donc de près de quoi il retourne et surtout qui siégera à ce nouveau comité Théodule. Car du bon surveillant et du bon gestionnaire dépendent, vous l'aurez compris, la juste utilisation de la dépense publique et donc la maîtrise de celle-ci et les économies attendues.

Mission du CSDP telle que décrite au Journal Officiel du 22 janvier 2014: 

" Le Conseil est chargé de proposer et de suivre le programme de réalisation des économies structurelles qui sont présentées dans le cadre du programme de stabilité de la France. Il assure le redressement des comptes de la Nation tout en veillant à favoriser la croissance et l'emploi.

Ses décisions sont mises en œuvre par le Gouvernement en vue d'être traduites dans la programmation pluriannuelle des finances publiques transmise aux autorités européennes et, le cas échéant, dans le projet de loi de programmation des finances publiques et le budget triennal." 


En clair, ce conseil sera chargé de faire ce qu'est supposé faire tout gouvernement qui a à cœur de gérer en bon père de famille raisonnablement les comptes de la Nation. Les décisions prises par le dit-conseil seront mises en oeuvre par le gouvernement et transmises pour approbation/validation aux autorités européennes. Les décisions du CSDP pourront être intégrées et donc influencer les lois de financement budgétaires à venir; lois de financement dont l'élaboration appartient au gouvernement, charge au parlement des les adopter.

Bien, passons sur la confirmation, pour qui en doutait encore, que la France n'a d'autonomie en matière de gestion de ses comptes publics que celle que l'Europe veut bien lui accorder et voyons maintenant de plus près la composition de ce CSDP telle qu'apparaissant au Journal Officiel dans le décret constitutif du CSDP:


" Le Conseil stratégique de la dépense publique est présidé par le Président de la République. Il comprend :

1° Le Premier ministre ;
2° Le ministre de l'économie et des finances ;
3° Le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget ;
4° La ministre des affaires sociales et de la santé ;
5° Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social ;
6° La ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique.
D'autres ministres peuvent être appelés à siéger au Conseil par le Président de la République s'ils sont intéressés par un point figurant à son ordre du jour.
Le Président de la République peut également inviter à participer au Conseil les représentants des organismes ayant à connaître de la dépense publique ainsi que toute personnalité qualifiée.
Le secrétariat du Conseil est assuré par le secrétaire général du Gouvernement. "

En clair, le Conseil Stratégique de la Dépense Publique n'est rien d'autre... que le gouvernement. Ainsi, le CSDP est composé des gens qui seront supposés surveiller/contrôler l'évolution de la dépense publique et les économies réalisées par eux mêmes. Vous suivez ? C'est un peu comme si on donnait les clés d'une prison aux taulards en leur demandant de ne pas sortir, non ?

Alors, je ne sais pas ce que vous en pensez mais si avec ce CSDP, on ne nous prend pas pour des cons, ça y ressemble étrangement.

Vous me direz, être pris pour des cons, on commence à en avoir l'habitude.

Folie passagère 2103.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

30 commentaires:

  1. En fait ils ont trouvé un moyen d'arrondir leurs fins de mois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé et, malgré l'humeur primesautière du moment, n'ai pas osé l'écrire !

      Et HOP ! un "exceptionnel" dans la besace ;-) (si glouglou l'accepte !)

      Supprimer
    2. @Pierre et Al West: je m élève contre vos sous-entendus: rien ne permet de dire que cette nouvelle mission confiée par, finalement, le GVT au GVT est rémunérée. okay ?

      Supprimer
    3. Ah, peut-être que Béné vole alors.

      Supprimer
  2. Ils vont tous toucher une commission pour ce * travail * qu'ils auraient dû commencer à faire en Mai 2012 ?
    Ils nous prennent vraiment pour des gros gros cons .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: ah ben quand même quelqu un pour remarquer que ce CSDP est supposé faire ce que ses membres sont censés faire depuis qu ils sont au pouvoir. C'est extraordinaire tout de même, non ?

      Supprimer
  3. Ils sont pitoyables ces gens la .. créer un conseil pour conseiller le gouvernement avec que des membres du gouvernement
    faut le faire...Pendant le conseil des ministres ils font quoi , ils se font des morpions, Hollande nettoie la visière de son casque etc..
    La presse va t elle parler de cette énormité ?

    au fait ils font cela bénévolement ?

    du vent, encore du vent toujours du vent ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: la quoi ? la presse ? euh, tu rêves encore à ton âge ? :)

      au fait, tu peux lire ici, on parle de toi:

      http://www.atlantico.fr/rdv/revue-blogs/vincent-lambert-impossible-serenite-fin-vie-demandee-euthanasie-louise-hoffmann-959683.html

      Supprimer
    2. merci pour le lien.. modeste contribution et content de lire que ton blog a un ton provocateur !!

      Supprimer
  4. Et quels conseils va-t-il donner, ce conseil de mes genoux? Et à qui va-t-il les donner? Au président? Le pauvre! Il aurait plutôt besoin d'un conseiller conjugal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: un conseil donner des conseils au président de ce conseil que le dit président préside ??? Fucking guy !

      Supprimer
  5. Autrement dit, ils sont juges et parties.
    Le non-cumul des mandats, ce n'est bon que pour les autres.
    Un sacré choc de la simplification !
    C'est pitoyable, minable, effroyable.

    PourquoiPas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ]PP: Juges et parties donc forcément partiaux.

      Supprimer
  6. donc, oui, en somme, si j'ai bien compris, ils nous prennent encore pour des cons, mais qui va le dire dans la presse ? c'est de pire en pire.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: J imagine que si j ai pu trouver cela tout seul, nos supers journaleux doivent être capables de faire autant et d en tirer les mêmes conclusions. Logique, non ? Et bien non !

      Supprimer
  7. Bonsoir Corto,

    Tu as oublié de préciser que les ministres sont "personnellement responsables". Ca calme. Personnellement, je ne m'en suis pas encore remis.
    Voyons plutôt Bruno Bertez, une nouvelle fois très lucide: "Le pacte de responsabilité français, c’est une subvention déguisée. Une subvention inutile, ringarde, qui va échouer, comme la ligne Maginot. Au passage, les entreprises vont y perdre le peu de liberté qui leur restait." (http://leblogalupus.com/2014/01/23/ledito-special-du-jeudi-23-janvier-2014-mouton-a-cinq-pattes-de-hollande-analyse-critique-par-bruno-bertez/)

    Ils nous prennent vraiment pour des c... (mais c'est réciproque).

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non nous ne les prenons pas pour des C**** mais pour des salauds,
      des nuisibles , des vermines , des parasites , des bois sans soif , des bachibouzouks il faut passer au choses sérieuses leur balancer des fruits pourris à leur image

      Supprimer
    2. @Balerofr: humm, je te sens d'humeur ukrainienne, non ?

      Supprimer
  8. Et merci Corto de l'info que nous aurions ignorée et de l'éclaircissement nécessaire face à l'enfumage permanent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Balerofr: mais de rien, fais circuler, l info, parles en , de celles-ci et des autres, et d une ça soulage et de deux, on a l impression de servir a quelque chose: informer avec nos petits moyens à peu de gens, mais c'est mieux que rien. :)

      Supprimer
  9. Je suis abasourdie par une telle énormité et ne manquerai pas de relayer car effectivement, nos médias de gouvernement risquent d'oublier de communiquer sur la composition de ce ènième Conseil. Mais après tout, ne dit-on pas que l'on est jamais mieux servi que par soi-même ? Les gredins.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: "gredins" un euphémisme ! ça me sidère qu ils arrivent à faire ce genre de truc en toute tranquillité.

      Supprimer
  10. ça s'appelle un conseil restreint. Pépère 1er a pris gout aux conseils de défense donc il s'est dit qu'en petit comité on peut mieux se causer qu'avec 49 ministres . Les exclus de ce truc machin chouette risquent de développer un complexe de rejet Pas d'écolo dans ce comité Théodule ? On comprend que FH ait eu du mal à dormir la nuit précédant sa conférence de presse...ça oblige à cogiter dur de pondre de telles initiatives . CSDP !!! Conseil stratégique ....ça sent le chef d'armée ! La France est sauvée ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: Qui l eut cru : hollande foudre de guerre, mouais, me fait plutot penser à Coluche dans " Le fou de guerre"

      Supprimer
  11. "C'est un peu comme si on donnait les clés d'une prison aux taulards en leur demandant de ne pas sortir, non ?"

    C'est exactement ça. Image particulièrement bien choisie.
    Juste une petite anomalie : la protectrice des dits taulards n'est pas promue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: la Taubira, si elle a des idées pour réduire la dépense , pourra etre invitée à ce CSDP

      Supprimer
  12. marianne ARNAUD24 janv. 2014 10:36:00

    Ce pouvoir se déconsidère tous les jours un peu plus mais la révolte gronde.
    Comme l'écrit Henri Hude dans une tribune du Figaro : "La renaissance est en marche. Le pouvoir le sent et le sait. C'est pour ça qu'il devient mauvais."

    RépondreSupprimer
  13. @marianne: " se déconsidère tous les jours" c'est un constat évident. la colère gronde, une autre évidence et suis bien curieux de savoir ce que va donner la manif de dimanche ( j'y serais) Jour de Colère. La visite au Vatican est-elle une tentative de désamorcer, un peu, la colère des catholiques de France... Absolument !

    RépondreSupprimer
  14. En effet, celle-là elle est bonne! Ces enfoirés ne prennent même pas la peine de mettre un peu de papier de soie autour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nouratin Pourquoi mettre du papier autour puisqu aucun média ne prendrait la peine de le déchirer.

      Supprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes systématiquement rejetés

Valls