lundi 20 janvier 2014

Qui sont les salopards ?


Razzy Hammadi est un jeune député PS de Seine-Saint-Denis; le seul à avoir été élu en 2012 avec 100% des suffrages pour une participation de 22%. 

Il y a quelques semaines, un soir à Montreuil, l'un de ses fiefs, il déambule avec sa compagne et des amis. Ils sont pris à partie par quelques individus non identifiés. La scène est filmée et est diffusée il y a peu sur Youtube. Les esprits s'échauffent et le député socialiste s'emporte. Il lâche quelques propos inimaginables dans la bouche d'un monsieur que l'on présente comme un modèle d'intégration: "L'affaire est terminée, va. Enculé de ta race, fils de pute..."  Le monsieur nous dira que la situation était tendue et que ses propos ont dépassé sa pensée... Nous n'en doutons pas; le monsieur n'en est pas moins député socialiste, représentant de la Nation... 

L'altercation aurait pu s'arrêter à ces quelques injures, injures qui auraient envoyées sans nul doute un député de droite au Grand Tribunal de l'Histoire, mais Hammadi de conclure, sur un ton menaçant: "Toutes les cités de Montreuil moi j’fais descendre fils de pute". Peu importe la syntaxe et l'élégance des propos, il menace ses supposés agresseurs de leur mettre les cités aux trousses. Tiens donc, comme le fait remarquer Pangloss, le député PS aurait-il quelque influence sur les racailles des cités de Montreuil pour menacer ainsi ses interlocuteurs d'un éventuel lynchage ? Passons, cela ne choque personne, pas même... Claude Bartolone, son mentor en politique et accessoirement président de l'Assemblée Nationale et 3ème personnage de l'Etat. 

Alors, ne soyons pas dupes, on se doute bien que la diffusion de la vidéo, ces jours-ci, ne doit rien au hasard, les élections municipales à Montreuil approchent, Hammadi est candidat. Aussi Bartolone, venant au secours de son poulain, s'empresse de le faire remarquer: le salopard, ce n'est pas Hammadi, "Les salopards ce sont ceux qui utilisent la vidéo comme ça, sans donner l'ensemble des explications." Et d'en rajouter en estimant que "ce genre de comportement était dégueulasse en terme démocratique. " 

Et l'offenseur devient l'offensé... Nous sommes bien en Socialie et cette manie d'inverser les choses, l’offenseur devient l'offensé, la victime devient coupable...

Comment cela "dégueulasse" ?? Qui a un "comportement dégueulasse" ? Ceux qui diffusent la vidéo ou celui-du-Camp-du-Bien qui se fait prendre en pleine dérive racaillo-raciste ?

Mais de qui se moque-t-on ? Le gars est député, profère des insultes dont certaines à caractère racistes, menace de faire descendre les cités dans la rue et les salopards seraient ceux qui ont diffusé la vidéo ! Ben merde alors. Je dis bravo à ceux qui l'ont diffusé. Que n'aurait-on pas dit si un homme politique de droite avait osé traité d'éventuels agresseurs "d'enculé de ta race !"; la vidéo serait passée en boucle sur BFM et Itélé !

Le salopard, si il doit y en avoir un, monsieur Bartolone, c'est votre poulain, un représentant de la Nation se doit d'être exemplaire; si il doit y en avoir un deuxième de salopard, c'est vous monsieur Bartolone qui à aucun moment n'avez condamné les propos d'Hammadi.

Folie passagère 2098.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

33 commentaires:

  1. Merci de me citer (pas sensible :-)). Propagande bien rôdée: dénoncer celui qui arrache le masque de l'imposteur. On l'a vu il y a peu avec l'affaire Julie Gayet où on a utilisé le même argument contre Closer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: "Dénoncer celui qui arrache le masque de l'imposteur" voilà qui résume bien, la phrase que je cherchai après l'offenseur devient l offensé !

      Supprimer
  2. Oui mais que voulez vous, le principe du totalitarisme c'est qu'à partir du moment où l'on a l'onction et qu'on dispose de l'appui du dictateur on a forcément raison, la raison du plus fort en quelque sorte.
    Vive la Démocratie, vive la République, vive le Maghreb!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: La raison du plus fort... qui eut pu croire que nos socialistes en feraient leur devise !
      amitiés

      Supprimer
  3. Hammadi m'a dit : ce genre de comportement n'a pas droit de cité dans mon quartier si sensible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rlwdb: Hammadi m a dit: fais ce que je dis pas ce que je fais

      Supprimer
  4. Autrement dit, une racaille reste une racaille quand bien même elle devient député...chassez le naturel, il revient au galop.
    Quant aux commentaires de ses amis politiques, je les trouve conformes à ce que j'attends de ces gens-là...selon que vous serez dans le "camp du bien" ou pas, le jugement sera une condamnation ou une absolution. On ne juge plus en examinant les faits, et rien que les faits, mais en fonction de qui les a faits...
    J'ignore qui a agressé ce type...peut être un occupant d'une "banlieue susceptible" ? aussi quand un député, en particulier un député de gauche, doit gouter à la soupe qu'on est sommé d'apprécier, je ne vais pas le plaindre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: A la limite, on se fout de qui a " agressé " le député PS, sa réaction est absolument condamnable, voir le président de l'AN lui venir à l aide en dit long sur ce que nous avons le droit de dire et sur ce que eux, Camp du Bien, on le droit de dire

      Supprimer
  5. 100% des suffrages! Je viens de vérifier: c'est vrai! Plus fort que Kim Jong-Un!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les cités ont dû voter 2 fois ....

      Supprimer
    2. @Pangloss: Je suis outré que aie pu aller vérifier que je ne dise pas de conneries :)

      @Boutfil: les cités ne votent pas deux fois, elles votent comme on leur dit de voter. Voilà !

      Supprimer
  6. Qui a bourré les urnes ? Il suffit de trouver les mots pour convaincre ! C'est un art ! il a peut etre menacé de faire descendre ses copains si on ne choisissait pas le bon bulletin ou bien toute la section du P-S local est venu en famille parce que 22 pour cent des élus ça ne fait pas beaucoup . ça ne fait même pas un quart du corps électoral . La démocratie est bien malade ! Ryhan-cypel ( ecritureapproximative ) défendait avec beaucoup de sincérité son petit camarade , sur Itélé , c'était trop touchant ....! Marguerite

    RépondreSupprimer
  7. @Marguerite: Et voilà, j étais de bonne humeur et tu as parlé de Rihan Cypel ! c'est foutu !

    ceci dit, un gars que se fait élire avec 22% des suffrages, y a de quoi effectivement s interroger et sur sa légitimité et sur la démocratie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon ! Je ne recommencerai plus ... Mais on ne sait pas lequel est le plus pire . Mais ce sont de bons camarades ! Ils se tiennent tous les coudes même et surtout ds l'insulte ! Good night ! Marguerite

      Supprimer
  8. Et c'est à Marion Maréchal Le Pen que l'on refuse la simple urbanité d'un Bonjour
    Bartolone c' est le " Parrain " Hammadi (si mal ) le soldat si il faut déchiffrer la carte des cités !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Balerofr: Bartolone c'est le parrain du 9/3, parrain parait-il devenu insupportable depuis qu il est président de l'AN

      Supprimer
  9. Si la quenelle de Dieudonné peut donner lieu à diverses interprétations, les propos de M. Hammadi ont le mérite de la clarté. Quant à la menace de faire descendre les gars des cités pour en découdre, elle est quand même très inquiétante de la part d'un personnage qui a pignon sur rue dans son quartier. On pourrait même extrapoler...

    Mais...faut lui pardonner à ce pauv'gars, il était hors de lui... Je me souviens d'un moment ou Sarko, hors de lui, avait laissé sa langue dépasser sa pensée ; Je me souviens aussi que ça ne lui a jamais été pardonné. Des années après on en parlait encore.

    J'ai parfois le sentiment que l'on a changé de planète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: ah oui, mais Sarko, c'était Sarko, tout était et est encore bon pour le décaniller. Hammadi, c'est une jeune pousse du PS, faut pas gâcher. On protège et on démine et toujours ce 2 poids 2 mesures dont la Socialie semble avoir recours à tout bout de champs

      Supprimer
  10. On ne va pas lui faire une retenue sur son indemnite parlementaire . Bartelone sAit faire ca quand on en vient aux mains . Le Fur. Et le depute maire du Touquet en savent qq chose ... Indignation a 2 vitesses ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: et puis quoi encore, Bartolone punir son poulain pour ses propos, manquerait plus que cela, on est en Socilaie où on ne l est pas!

      Supprimer
  11. Bartolone a raison vous vous emportez pour qq propos anodins...Imaginez qu'il ait dit "cass toi pôv con"...

    RépondreSupprimer
  12. comme dirait ma mère : un loup restera un loup même si on l'habille d'une peau de mouton .
    Chasser le naturel il revient au galop et ce chef de gang doit avoir la notoriété d' Al Capone dans son quartier .
    Valls n'a pas fait d'enquête ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: chef de gang , apparemment cela pourrait lui convenir lui qui se propose de faire descendre les cités dans la rue... ça en dit long quand même que les "qualités " de ce monsieur et sur ceux qui l ont parrainé en politique

      Supprimer
    2. @atoilhonneur corto

      Ce ne sont pas des "qualités" de "bon père de famille" !

      PourquoiPas

      Supprimer
  13. Si le 3ème personnage de l'État se met à manier l'invective comme Mélenchon, c'est qu'il n'y a plus d'État et que la France est dans un bien triste état.

    PourquoiPas




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La France est dans un bien triste état.
      Et ce n'est pas le discours de NVB sur l’État de Droit qui va me remonter le moral.

      Supprimer
    2. @Michelle: Oui la France est dans un triste état mais comment cela pourrait-il en être autrement avec des élus qui ne respectent pas eux même le pays ?
      Ceci dit faut pas se mettre la ratee au court bouillon, sinon, on ne s en sort pas :)

      Supprimer
  14. Il est où le problème ? Ce type est un élu de la république, il est donc normal qu'il se comporte comme un voyou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: je reconnais là le royaliste qui se tient en embuscade prêt à sauter sur la République :)

      Supprimer
    2. bonsoir ,
      mais non ,mais non, la république va mourir toute seule comme une grande sous l'effet des ses propres contradictions idéologiques et des erreurs suicidaires majeures qu'elle a commises (destruction des ses propres frontières , de sa propre monnaie ...)

      Supprimer
    3. Quand on assiste à une séance à l'Assemblée, on sort persuadé que ce n'est pas une chambre de gentilshommes. Cela vaut pour la droite comme pour la gauche d'ailleurs et c'est confirmé par le comportement du seul qui devrait se situer au dessus de la mêlée, Claude Bartolone.

      Supprimer
    4. Le Unknown de 17:45 c'est moi, je ne sais pas ce qui a merdouillé, je n'apparais pas comme l'auteur du commentaire.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP