lundi 13 janvier 2014

Louis XIV, c'était pas une gonzesse !

Il ne faudrait pas que les dernières frasques de ce qui nous sert de président occultent le reste. Il y a La Courbe qui ne s'inverse pas, la dette qui ne se dégonfle pas, l'insécurité, les municipales à venir, le pacte de responsabilité à éclaircir, la situation internationale, les taxis en grève, etc... des tas de sujets qui ont aussi leur importance puisque d'une manière ou d'une autre ils impactent ou impacteront notre vie. Et puis, il y a encore d'autres trucs qui impacteront plus encore, si ce n'est notre vie, celle des adultes de demain, les enfants d'aujourd'hui:


Le socialisme à la  française, c'est aussi cela: casser les stéréotypes, déstructurer nos enfants, les rendre différents. Leur apprendre à lire et à compter, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus important, il y a mieux encore, dès la maternelle, ce sont les ABCD de l'égalité, chers au cœur de notre ministre des droits des femmes et des égalités-en-veux-tu-en-voilà, Belkacem.

C'est vrai quoi, qu'un petit bout arrive au primaire avec un niveau d'apprentissage de la langue correct, c'était important, avant, lui enseigner, dès le plus jeune âge les rudiments de l'égalitarisme égalité Homme/Femme, c'est quand même vachement mieux, non ?

 " Semer des petites graines pour leur apprendre à ne pas s'auto-censurer ". N'a-t-on pas mieux à leur apprendre à cet âge là ?

Dispensé dans plusieurs écoles d'une dizaine d'académies pour l'instant, ce programme sera généralisé à l'ensemble des écoles de la République dès la rentrée prochaine.

Je crois qu'il est vraiment tant que ces connards idéologues dégagent!

Folie passagère 2084.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

32 commentaires:

  1. Quand ils vont en arriver à la grammaire, ils risquent de faire des fautes d'accord, ces petits malheureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: pas grave, on simplifiera en imposant le "neutre"

      Supprimer
  2. Mais à quel degré de connerie sont ils arrivés! Ce qui me désole, c'est qu'ils n'ont pas fini.
    Ici, à part les manifestations de la capitale, je suis heureux de vivre , merci Corto.
    Bernard de Thailande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Berbard: heureux homme, habiter si loin de ces affreux qui nous gouvernent!

      Supprimer
  3. Et un personnage énigmatique avec un casque intégral sur la tète , on le range dans quelle colonne ? On n'a pas le droit de regarder les chaussures parce que c'est trop facile , encore que ...! Et le masque de fer , on le range aussi de quel coté ...? Et le chevalier d'Eon on la range de quel coté ? Ressortons pour l'occasion les grandes énigmes de l'histoire ...au delà de la tenue de Louis XIV . Pauvres enfants ! pauvre éducation dite nationale et pauvre France !!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: A l occasion, si tu le peux, amuse toi a lire un manuel d'histoire géographie des classes de troisième ! c'est hallucinant de complexité. Les grandes énigmes, elles disparaissent.
      Pauvre France comme tu dis.

      Supprimer
  4. Peillon et la p'lote-parlotte, là, sous ton billet, c'est un peu peigne-con et peigne-cul, non ?

    Ok, je sors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: Absolument c'est du pareil au même ces deux là, peut etre bien finalement la preuve que H et F , c'est pareil , non ? Okay, je sors a mon tour

      Supprimer
  5. Je m'angoisse pas trop, les maîtresses liront des livres à la con pour les gosses, mais en général elles sont encore plus stéréotypées que la moyenne des français... C'est pour ça que les "filles" sont premières à l'école primaire, regardez le choix des poésies, par exemple... De quoi donner à Léo d'aller taper dans un ballon à la récré pour se défouler pendant que les filles dessinent en chuchotant des secrets !

    La bêtise a les limites de son univers, nous sommes bien gardés. Mes enfants ont tous souffert à un moment ou à un autre les limites de leurs instits. De Charlotte qui, en CE2, corrigea sa maitresse qui donnait en exemple de grammaire un truc style

    Le chapeau à ma tante...

    Elle fut mal vue après, tu m'étonnes, elle réussit à "sauter" sa cinquième, avant l'EN refusait, à Valentin qui fit du refus scolaire en moyenne section de maternelle trouvant trop con le monde magique de Carole et refusant pendant un trimestre de participer à quoi que ce soit et encore plus à remplir les fiches (trop bb) il sauta sa grande section car faisant toujours du refus scolaire, la directrice s'est inclinée devant les tests qu'elle refusait avant de voir. L'intelligence ne se pervertit pas, heureusement.

    Depuis très longtemps les gouvernements essaient de virer les parents de l'EN, ils n'y arriveront pas, les parents conscients des enjeux ne se laisseront pas faire et surtout la nature reprendra toujours le dessus, tous mes petits fils ont des poupées, et jouent, bizarrement parfois avec, aucune de mes petites filles adorent le foot ou le bricolage.

    Nos cerveaux sont différents, et cela personne n'y peut rien. L'audition même est différente, c'est prouvé, les nanas entendent mieux les fréquences des cris des bb, hasard, hasard... Ouais les gars, les coups de coudes réveillent quand même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lady watterlo: J aimerai etre aussi sur que toi sur le fait que les parents soient conscients de ce que l EN inculque aux enfants et y portent dans leurs grandes majorité attention. J ai interrogé deux de mes belles sœurs ( 34 et 31 ans) , milieux plutot privilégiés et éduqués, pas une n avait entendu parler de la déconstruction des stéréotypes ou du Gender. Idem avec ma nièce de 27 ans.

      L'intelligence ne se pervertit pas, possible, disons alors qu elle se " fabrique" et se modèle..

      La où tu as raison par contre c'est que nos cerveaux ne sont pas identiques ou disons que nous ne pensons pas pareil ni avec les mêmes sensibilités selon qu on est homme ou femme. Nos idéologues socialos voudraient nous faire croire, au nom de l égalité , que femme ou homme, c'est pareil, que ça a les mêmes dispositions et capacités ua départ. Faux bien evidemment et pourtant, n'estce pas ce qu ils essaient d'imprimer aux cerveaux de ces gamins ?

      Supprimer
    2. Il est vrai que des études de simulation des zones du cerveau ont prouvé que hommes et femmes ne réagissaient pas de la même façon à un évènement donné. Il me vient par exemple à l'esprit le sens de l'orientation que les H ont plus développé que les F.

      Mais sur le plan de la morphologie, les différences sont encore plus évidentes et visibles. J'ai lu récemment que NBC aimerait voir plus de femmes maçons, par exemple.

      Je lui conseille de faire un petit stage en maçonnerie qui lui démontrerait immédiatement l'idiotie de ses propos. Je la vois très bien avec ses petits bras musclés porter pendant toute une journée des moellons d'une 20aine de kilos et des seaux de ciment tout aussi lourds. Mon p'tit doigt me dit que son magnifique sourire permanent n'y résisterait pas plus d'un quart d'heure.

      Pour l'avoir testé, je peux vous assurer que ce n'est pas le genre d'activité susceptible de faire rêver les femmes. Pourtant croyez moi, avec mon esprit "c'est moi qui l'ai fait" j'essaie toujours d'aller au bout de ce que je suis capable de faire. Mais quand le corps ne suit pas...

      Il faut reconnaître en toute humilité que les femmes ne sont pas faites pour certains travaux. Idem d'ailleurs pour les hommes dans d'autres domaines. Les différences de morphologie : squelettes, muscles, épaisseur de l'épiderme, ..., font qu'incontestablement hommes et femmes, quoiqu'on dise et quoiqu'on fasse n'auront jamais les mêmes aptitudes.

      Tout comme Corto, je suis pour la différence et la complémentarité qui permettent de s'enrichir l'un, l'autre, plutôt que pour le tous pareils.

      Cette histoire d'uniformisation des genres me paraît être une aberration dont j'ai du mal à voir la finalité.

      Supprimer
    3. Oups ! Lire NVB plutôt que NBC.

      Supprimer
    4. On avait compris.
      Personne d'autre qu'elle ne peut proférer une telle énormité.


      Supprimer
    5. Cyrielle,

      Quoique N.B.C lui convienne très bien puisque ce terme veut dire Nucléaire. Bactériologique. Chimique , mais nous et nos ne somment pas protégé contre la nocivité de ces idéologues.

      Supprimer
  6. Pour sortir des stéréotypes et puisqu'il est question du bien fondé de l'uniforme , je propose un uniforme unisexe genre tunique en sac à pommes de terre qui gommera tout signe de sexe et de genre . Ce sera l'égalité vestimentaire pour tous ...Elle est pas bonne mon idée ? en plus c'est solide et économique et à toute épreuve dans les cours de récré .

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Corto,

    Assurément, l'EN n'est plus qu'un radeau à la dérive (je la verrai bien en radeau de la Méduse d'ailleurs). Les programmes imposés sont impressionnant de nullité quand ils ne sont pas carrément terrifiants comme cette main-mise idéologique appelé le Gender. Si j'avais de jeunes enfants, je chercherai des établissements privés hors-contrat pour les scolariser tellement le système officiel est pourri.
    Sur l'enseignement de l'Histoire et la manière dont on forme les futurs professeurs, je me rappelle une discussion récente avec un étudiant en Master 2 qui ignorait qui était Jacques Bainville (dont je recommande chaudement son Histoire de France dans la collection Texto), le grand historien mort en 1936. . Qui a dit: «Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé» "? Certains ont très bien compris la phrase et doivent adorer "Brazil" (pas pour les mêmes raisons que moi). CQFD

    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Au moins est-ce une chose que l on peut reconnaitre aux socialistes français d hier et d aujourd'hui: ils ont parfaitement compris que les cerveaux , plus on les prenait tôt, plus on les façonnait... à façon. et que les disciplines telles que l histoire ou la géo ou la "morale laïque " , imposées, étaient le meilleur moyen d'éduquer les petits bouts d aujourd'hui pour en faire ce que l on en voudra demain.

      Supprimer
    2. « Confiez moi un enfant jusqu’à ses huit ans, il sera bolchévique jusqu’à sa mort »

      Lénine

      Supprimer
    3. Le hors contrat, il faut avoir les moyens (surtout quant on vous ampute de la moitié de vos gains en impôts cotisations et autres joyeusetés). Disons qu'il faut s'habituer à ce que nos enfants s'amusent à l'école et travaillent à la maison. Très bien Jacques Bainville ! nous avons acheté le CD "l'histoire de France pour les enfants" pour l'écouter en voiture. Je le conseille à tous les parents qui cherche un résumé chronologique du roman national et puis quoi de plus amusant que d'entendre ses enfants déclamer "approche fière sicambre, adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré"...
      Au fait voici la liste des academies où l'expérience est déjà en cours :Bordeaux, Clermont-Ferrand, Créteil, Corse, Guadeloupe, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Rouen, Toulouse.

      Supprimer
  8. PROTEGEONS LA PUDEUR ET L'INTEGRITE DE NOS ENFANTS

    Farida Belghoul lance une action nationale
    pour l'interdiction du gender à l'école

    http://jre2014.fr/

    Un site qui mérite la visite, avec des vidéo remarquables

    RépondreSupprimer
  9. Ce qui est curieux dans le reportage, c'est que l'ensemble est présenté comme portant sur la notion de l'égalité homme-femme.
    Or le premier exercice (ranger des photos d'hommes et de femmes dans la bonne catégorie) est surtout une reconnaissance de la différence homme-femme. En principe, les enfants devraient aussi y mettre leur photo afin de vérifier qu'ils ont bien intégré qu'ils sont ou garçon ou fille. Il est en effet indispensable qu'ils sachent ce qu'ils sont (être) avant de faire quoi que ce soit (faire).
    Le deuxième demande d'habiller avec les formes et les couleurs qu'on veut les silhouettes garçon-fille :l'intérêt de l'exercice (qui existe depuis longtemps) est de savoir découper et coller proprement les morceaux de papiers (ou de tissus) de couleur. On y a rajouté un "message" bien-pensant: on a le droit de s'habiller comme on veut qu'on soit garçon ou fille. N'empêche que je voudrais bien voir la tête de la maîtresse si demain Jules venait en robe à froufrous !

    Donc on transforme deux exercices classiques (vérifier qu'ils connaissent leur sexe et éprouver leur habileté manuelle) en propagande d'égalité des genres selon le degré d'implication de l'enseignant dans le "message" en question !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: Bien vu. ce qui est incrroyable c'est que sous couvert d un message d égalité h/f on veut inculquer aux enfants qu il n y a pas de différence entre les deux et qu ils sont totalement égaux alors que ce sont justement les différences intrinsèques qu il y a entre un h et une f ( différences pas uniquement biologiques ) qui fontt la richesse de leur complémentarité.

      Supprimer
  10. C'est tout chaud !
    2 ministres "boni-menteurs" à Villeurbanne aujourd'hui.
    Devinez lesquels ?

    http://www.la-croix.com/Famille/Education/Lancement-des-ABCD-de-l-egalite-contre-les-stereotypes-sexues-a-l-ecole-2014-01-13-1088612#.UtP7QkaDdFY.twitter

    RépondreSupprimer
  11. Ces salopards là sèment de petites graines! C'est les enfants qui récolteront!
    Il faudra vraiment les foutre dehors à paquets, ces connards idéologues, j'espère qu'il ne restera plus grand monde pour voter encore pour eux...mais ce n'est pas gagné...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: je vois de voir les deux clampins , à la Tv, entrain de vendre leur camelote d'ABCD: C'est stupéfiant et la folledingue de déclarer que le droit devait prévaloir sur les stéréotypes !! Ils ne savent même plus ce qu ils disent.
      Oui les dégager le plus vite possible !

      Supprimer
    2. Dégueulasse en effet de s'attaquer à des enfants.
      Les parents qui ont "le nez dans le guidon", situation économique oblige, ne peuvent pas tout surveiller.
      Ces "connards" sont aussi dangereux que les pédophiles.

      Supprimer
    3. @atoilhonneur corto

      Et pendant ce temps, que fait Hollande ?

      http://www.contrepoints.org/2014/01/11/152944-et-pendant-ce-temps-que-fait-hollande

      Supprimer
  12. Chez mes copains paysans il y a un certain flottement dans la compréhension du mot gender , la Bécassine ferait bien de venir expliquer en quoi cela retourne dans nos marais . Lorsque j'ai expliqué en quoi cela correspondait il n'y a aucun qui m'a cru .
    Pauvre France , quand je pense que nos parents et grand-parents se sont battus pour garder cette belle image de notre manière de vivre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ma campagne, c'est pareil.
      Ce que l'on appelle le "bon sens paysan" !
      Le pouvoir éloigne des réalités, les idéologies sont mortifères.
      Actuellement nous avons des idéologues au pouvoir. La pire des combinaisons.
      "L’ennemi de la vérité n’est pas le mensonge : C’est l’idéologie et le dogmatisme !"
      Nietzche

      Supprimer
  13. L'égalité homme - femme !!!
    tient à propos je cherche un homme qui soit capable d'allaiter au sein la toute dernière de mes petites nièces.

    RépondreSupprimer
  14. Zut j'ai oublié mon casque sur le scooter on va me repérer.

    L'égalité homme - femme !!!
    Tient à propos je cherche un homme qui soit capable d'allaiter au sein la toute dernière de mes petites nièces.

    RépondreSupprimer
  15. Je ne comprends toujours pas pourquoi la Najat ne va porter cette bonne parole au Maroc

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen