lundi 6 janvier 2014

Petites brèves d'un lundi en Socialie


Il se passe quelque chose ou plutôt, il ne se passe rien, et ça, c'est pas normal. Voilà 8 jours que quasiment personne n'a tapé sur Sarkozy. Les journaux n'en parlent pas, les télés n'en parlent plus, Askolowitch et Roger-Petit n'ont pas vomi, c'est silence radio. Trêve des confiseurs, overdose ou volonté délibérée, à quelques semaines des élections municipales, de passer à la trappe celui qui les a tous fait bouffer pendant des mois...

Valls me devient de plus en plus antipathique. Je ne comprends pas qu'il ait autant la cote chez les gens de droite.

Arno Klarsfeld s'est réveillé d'un long sommeil; il a entendu parler de Dieudonné et d'antisémitisme mais pas de banane ni de guenon...

Numéricable a fait une pub qui fait le buzz: "Avec Numéricable, téléchargez aussi vite que votre femme change d'avis." Les féministes s'en offusquent, les internautes aussi. On attend la réaction de couples lesbiens nouvellement mariés.

Léonarda, le retour ? La justice examine demain un énième recours de la famille pour l'obtention d'un permis de séjour. N'ont-ils donc rien d'autre à faire au tribunal de Besançon ?

Les députés godillots de retour ? hollande demande à ses ministres de ne pas hésiter à recourir aux ordonnances et aux décrets pour faire avancer plus vite les dossiers. Cet homme semble avoir un problème avec la démocratie.

Nous sommes le 6 janvier et si ça se trouve, sans que personne ne le sache, la courbe du chômage s'est inversée à fin décembre. Comme promis.


hollande a demandé aux ministres qui se présenteraient aux élections municipales ou européennes de ne pas utiliser les moyens de l'Etat pour faire campagne: "Nul ne comprendrait qu’il puisse y avoir utilisation des moyens de l’Etat pour des campagnes qui doivent être menées localement." J'imagine assez bien Peillon, sans bodyguards, arpenter le Grand Sud Est à bord de sa vieille Peugeot 407 de 2006.

Il aura fallu deux jours pour que Morlaix obtienne l'état de catastrophe naturelle; pour La Réunion, Victorin Lurel, le ministre des Dom-Tom, annonce que ce sera fait dans les 30 jours.

Défoncer au bulldozer le portail d'une sous préfecture (Morlaix), ça coûte 1 mois de prison avec sursis et 600 euros d'amende. Nicolas Bernard Buss qui prit 20 jours fermes pour s'être opposé sans violence aux forces de l'ordre appréciera ce 2 poids, 2 mesures.

C'est un tel bordel en Irak, pas un jour sans attentats, qu'on en viendrait presque à regretter Saddam.

L'église de La Madeleine profanée par une pouffiasse Femen, l'église Sainte Odile saccagée, normal quoi... On attend toujours les réactions de qui vous savez. Je rêve d'une belle mosquée souillée, saccagée, juste comme ça, pour voir les réactions...

Mickael Wämen, délégué CGT de Good Year Amiens Nord est furieux après le gouvernement. L'andouille, personne ne lui a dit que les listes PS pour les européennes étaient bouclées.

Nous avons au moins une certitude, Valérie Trierweiler ne sera pas la prochaine Miss France.

L'omni-présent Christophe Barbier s'est lâché ce week-end. La censure sur internet ne serait pas trop pour le déranger; n'a-t-il pas déclaré: "ça se régule aussi internet, entre nous, les Chinois y arrivent bien". Bon socialo ne saurait mentir...

Allez, sur ce les amis, bonne soirée, même en Socialie et n'oubliez pas le 26 janvier, c'est JDC.

Folie passagère 2075.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

17 commentaires:

  1. C'est rassurant qu'on ne vomisse plus sur Sarko qui j'espère, appartient à un passé révolu. Hollande a été élu contre lui. Je ne veux pas le voir revenir contre Hollande et puis à nouveau Hollande contre lui. Cercle infernal! Mais je suis rassuré: on ne vomit plus contre Chirac, ni contre Mitterrand, ni contre Giscard, ni contre Pompidou.
    Arno Klarsfeld (je l'ai entendu) projette de faire des manif contre Dieudonné pour créer ces "troubles à l'ordre public" qui justifieraient l'interdiction de ses spectacles.
    Pour le reste, le bordel mondial devient de plus en plus ambiant. Décourageant!
    Heureusement Leonarda nous fait encore rire Mais très jaune..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: Mézavi que pour Sarko, cela ne devrait pas durer longtemps avant que le bashing reprenne. Et je serai bien surpris qu il ne se représente pas en 2017

      Klarsfeld n a pas l'envergure de ses parents, il prend le train en route mais joue comme Valls sur cette affaire Dieudonné le pompier pyromane

      Leonarda; un cadeau fait à la France, quelle magnifique séquence elle nous a offerte avec Pépère, j en redemande :)

      Supprimer
  2. Au sujet de la pub numéricable et surtout des réactions qu'elle suscite, je trouve que certains deviennent vraiment ridicules à jouer les vierges effarouchées au moindre propos. Tout est pris au premier degré et si ça continue on aura bientôt des pubs dénuées de tout humour, sans imagination afin de ne froisser personne, communauté ou catégorie...
    Ce n'est pas Dieudonné qui réveille l'antisémitisme, c'est tout le foin qui est fait autour...mais ça impossible de le comprendre quand on a une âme de dictateur...et entre nous on sait très bien où se situent les pires antisémites...
    Quant à Valls, je suis perplexe sur sa cote à droite...une raison peut être de ne pas être trop confiant sur la capacité de réaction des Français...
    Je vois que la sortie fort démocratique de Barbier ne vous a pas échappé...si on a les "intellos" que l'on mérite, on a du être très, très méchants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nana: Mais oui, tout est pris au premier degré, plus le droit de rire de tout ou de rien. Le politiquement correct n a pas fine de faire des ravages.
      Faudra quand même qu on m explique pourquoi les socialos et Valls s'en prennent à lui maintenant... Organiser sciemment le désordre public fallait oser. cette cabale me passionne cependant.
      La reflexion de Barbier, juste un lapsus mais la tentation est grande de brider le net chez nos gauchistes, ils en parlent d ailleurs, plus ou moins, on tate le terrain, on lance Barbier, et on verra, oseront-ils ?

      Supprimer
    2. Souvenez vous dela pub pour Babeth l je la fouette etc.. vite retirée celle ci aussi

      le monde de la pub est le monde des bobos c'est pourtant le même , non !

      quant à Valls l'empaleur il doit avoir le même système de cote que celui de Simone Weil et Noah préfabriquée en béton armée doigts d' lhommesque !

      Supprimer
    3. @balerofr: les bobos sont les premiers a se piéger ds le politiquement correct.
      Quant à Simone Weil, pas touche :)

      Supprimer
    4. Sur le politiquement correct et le premier degré, j'ai vu vendredi dernier la pièce de théâtre "Dernier coup de ciseaux". Tous les personnages sont caricaturaux: le coiffeur, folle perdue; la blonde, idiote; la bourgeoise, snob; l'un des 2 flics, obtus etc. Mais c'est très drôle et tout le monde rit. S'il devait y avoir une levée de boucliers des coiffeurs, des homos, des blondes, des flics... l'humour deviendrait impossible et le théâtre parfaitement sinistre !

      Or la pub, c'est du court-métrage théâtral. Supprimez l'humour et tout le monde recommencera à zapper lors des pauses au lieu de se délecter de certaines (cf. l'émission "culture pub" qui mettait en avant ces trouvailles).

      Supprimer

  3. Dieudonné n'est pas seulement un antisémite, c'est aussi et avant tout un islamiste mais c'est marrant, Valls et ses potes ne parlent pas de son activisme islamiste , as-tu vu la vidéo où il est reçu par la télé iranienne ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: non pas vue, je vais aller chercher.
      L'activité islamiste de Dieudonné n a aucune importance dans cette histoire, Valls ne va pas se facher, en plus, avec les alliés électoraux de la gauche.

      Supprimer
  4. cadeau : https://www.youtube.com/watch?v=RovF1zsDoeM

    RépondreSupprimer
  5. vous croyez que Juppé va faire interdire la SNCF à Bordeaux ?

    RépondreSupprimer
  6. Valls avait une certaine côte tant qu'il se contentait d'incarner une ligne un peu plus dure que le reste du gouvernement au sujet de l'immigration et qu'il contestait la ligne ultra-laxiste de Taubira. Maintenant qu'il se comporte comme un dictateur et qu'il est devenu parfaitement inefficace dans les autres domaines ça pourrait bien changer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alain Bar: et bien, j espère que cela va changer, ce type est odieux.

      Supprimer
  7. Logique d'un gouvernement de pieds nickelés , la petite guerre ua Mali, pas glop; les histoires de banane, pas glop, pas glop;
    la petite guerre au Centre-Afrique, là gros merdier donc pas glop, on se rabat sur la quenelle et là aussi ça sent mauvais alors le Valls refile la patate aux préfets.

    Ils vont donc revenir à l'essentiel, l'anti-sarkozisme de rigeuer et là on va envoyer de la piétaille, les chers bloggers de gouvernement vont lancer l'assaut pour la cavalerie lourde on attendra un peu après les municipales .

    Ils trouveront bien un juge pour trouver une affaire bien juteuse du type Karachi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va justement être intéressant de mesurer dans les jours qui viennent l'indépendance de la justice dans l'affaire des projets d'interdiction des spectacles de Dieudonné.
      En principe, lorsque le tribunal administratif va être saisi en référé par Dieudonné pour contrer les interdictions annoncées, un juge indépendant devra immanquablement casser et donc annuler ces décisions d'interdiction tant que le risque à l'ordre public ne sera pas réel, c'est à dire avec des menaces avérées et une police débordée.

      Supprimer
    2. @Alain Bar et Grandpas: Oui ça va etre amusant de voir comment la justice va pouvoir régler ce problème. mais dans quelle connerie Valls s'est-il engouffré franchement, pis encore voir des gars comme Juppé ou Estrosi lui prêter mains fortes
      Interdire " a priori ", du jamais vu il me semble sous la Veme

      Supprimer
    3. "Valls refile la patate aux préfets"

      C'est tout à fait ça. Même pas le courage d'assumer jusqu'au bout : c'est au gouvernement d'interdire puisque ce sont eux qui disent que Dieudonné c'est pas glop. Soit c'est autorisé partout, et les Maires, comme les préfets, ne devraient pas intervenir; soit ça ne l'est pas du tout (l'ennui c'est que c'est du procès d'intention: risque de proférer des propos pas beaux + risque de troubles à l'ordre public -alors que si ils n'en avaient pas parlé, il n'y aurait pas de risque).

      Tiens, ça me rappelle la réforme Peillon. Il décide de modifier les rythmes scolaires mais il refile la mise en oeuvre (et le financement pas négligeable) aux communes. Si ça marche, c'est grâce à lui; si ça ne marche pas, c'est à cause des Maires qui traînent les pieds... Et en plus, le gouvernement accuse les communes de trop dépenser et d'augmenter les impôts locaux !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa