mercredi 29 janvier 2014

Crise de confiance


Confiance: nom féminin. Sentiment de quelqu'un qui se fie entièrement à quelqu'un d'autre, à quelque chose. Sentiment d'assurance, de sécurité qu'inspire au public la stabilité des affaires, de la situation politique, exemple: La confiance des épargnants envers l'État. (définition Larousse 2014)

" LONDRES (Dow Jones)--Les nouveaux investissements étrangers en France ont chuté de 77% en 2013 par rapport à l'année précédente, à 5,7 milliards de dollars, prolongeant un déclin amorcé avec la crise financière de 2008 et brièvement interrompu en 2011, selon les premières estimations de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) publiées mardi. 
Les investissements étrangers dans l'Union européenne ont eux augmenté par rapport à 2012. En Allemagne, ils ont quasiment quadruplé à 32,3 milliards de dollars, tandis qu'en Espagne, ces flux ont crû de 37% à 37,1 milliards de dollars. Les investissements étrangers ont également progressé en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas et en Irlande. "  (sources: Les Echos, Le Monde, Economie Matin, Le Figaro, BFM...)

Que dire de plus? Ben rien.

Folie passagère 2113
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. ça sent la fin,mais je demande comment on nous prête encore à des taux aussi faibles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: Parce que cet argent qu on nous prête c'est l Etat qui l emprunte.

      Supprimer
    2. @ zen aztec et Corto
      ... et parce qu'à tout moment, l'Etat peut faire main-basse sur une partie des 3 600 milliards d'épargne financière des Français en dernier recours.

      Supprimer
    3. @marianne: Rassurez moi, en dernier recours seulement ? Quand je vois a quel taux est rémunéré le livret A, on peut se demander si ce n'est pas fait exprès pour attirer ailleurs l épargne des Français...

      Supprimer
  2. Nous assistons assez régulièrement à des ventes aux enchères, on voit tous les lots d'or, qu'ils soient, débris, pièces ou lingots s'envoler à des prix fous. Lorsqu'on sait l'attentisme qu'il y a dans les bourses, l'immobilisme dans l'immobilier, on se rend compte du manque total de confiance des investisseurs, épargnants ou entrepreneurs, français et étrangers.
    L'incertitude fiscale a tué bien des velléités d'investissements, nous sommes, théoriquement, à même d'investir bourse ou immobilier, on ne le veut plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lady watterloo: Et pourquoi le feriez-vous compte tenu des incertitudes. Investir suppose la confiance.

      Supprimer
  3. J'en ai dit beaucoup plus dans le billet que je viens de publier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques etienne: je vais y aller de ce doigt !

      Supprimer
    2. et tu en profitera pour voir la réponse que j'ai fait, ça m'évitera de dire la même chose ici..

      Supprimer
    3. @Boutfil: Et voila, c'est ainsi que l'infidélité commence !

      Supprimer
  4. Bonsoir Corto,

    A titre purement personnel, je crois que 2014 va être assez sportif et je ne pense pas que la situation va se redresser avec les fous qui sont à la tête de ce pays:
    « Que sera devenue la moralité de l'institution quand sa caisse sera alimentée par l'impôt ? Les abus iront toujours croissants et on en recalculera le redressement d'année en année, comme c'est l'usage jusqu'à ce que vienne le jour d'une explosion. » (Frédéric Bastiat en 1850)
    « Le jour où le marché financier dira "je ne veux plus financer les déficits étatiques", la sécurité sociale aura vécu. Cinq minutes avant que l'URSS fût abandonnée, elle fonctionnait encore comme en 1917. » (Georges Lane en 2007)

    Les régressions qui, hélas, nous affectent, sont d'ordre intellectuel, sociétal et économique. Les soi-disantes élites qui président à nos destinées feraient bien de s'inquiéter. Il leur est de plus en plus difficile de nous maintenir pour leur confort dans la Caverne. Bien sûr, il faut s'habituer à la lumière mais de plus en plus nombreux sont ceux qui y voient clairs. Attention aux colères trop longtemps refoulées, ce sont les pires.

    Bonne soirée quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: définitivement, j aime bien Bastiat !

      La,colère est là et bien présente à mon avis alors que manque-t-il pour qu elle explose ?

      Supprimer
  5. Ce pouvoir a du mal à persuader les Français. Comment peut-il réussir à convaincre les étrangers?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: a du mal ? ce pouvoir ne rassure plus les Français. Et je crois que cette crise de confiance est la pire de toute car elle engendre le doute et la colère. Il aura fallu attendre 20 mois et cet hypothétique pacte de responsabilité pour que Président daigne enfin envoyer un signal positif aux "forces vives " Faudra-t-il 20 mois de plus pour rétablir la confiance ?

      Supprimer
  6. Rassurez-vous, notre bon président est soucieux du bon usage des deniers de l'état.

    http://www.closermag.fr/people/politique/francois-hollande-combien-a-coute-sa-visite-en-helicoptere-aux-parents-de-julie-266455

    ce pingouin nous les aura TOUTES faites.

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Popeye: Toutes faites, mezavi que l on a pas encore tout vu

      Supprimer
    2. mais non , faites lui confiance justement, il peut encore faire mieux, ce type est un puits profond de conneries à venir

      Supprimer
  7. Faut être fou quand on a de l'argent pour investir ici .... quel être humain oserait gaspiller chez nous le pays des syndicats des 35 h, des grèves, de la taxe sur les grosses fortune, d'un pays ou les médias sont prêts à détruire tout ce qui touche à l'argent et à la réussite, d'un pays ou pour créer une entreprise il faut faire un véritable parcours du combattant, d'un pays ou la faiblesse et le flou des politiques en place rendent toute lecture sur l'avenir du pays à moyen terme incertaine... d'un gouvernement qui s'attaque aux valeurs morales pour les vendre aux plus déviants des français etc....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: etc... comme tu dis autant de raisons de ne pas investir ici, sauf à spéculer à la baisse :)

      Supprimer
    2. Et pour un investisseur étranger, il y a tellement d'autres pays plus intéressant et sécurisant pour investir... Hier encore sur le blog Hashtable on pouvait lire comment Filippetti, Ministre de la Culture, mettait des bâtons dans les roues d'un éventuel investisseur américain avec des exigences complètement grotesques (cliquer) : Filippetti versus Netflix

      Supprimer
    3. @Alain Bar: Moi, une bonne femme, fut-elle ministre, qui me parle "d'ecosystème unique ", j ai tout juste envie de la renvoyer à la maison aux fourneaux !

      Supprimer
    4. Moi, je l'enverrais plutôt discuter avec ces pauvres lamantins, si le monde du silence peut la faire taire. Au moins aura-t-elle l'occasion de connaître ce dont elle parle.

      Et de disparaître sous l'horizon, en espérant toutefois qu'elle ne contamine pas l'écosystème unique.

      Supprimer
  8. Voilà ce que la gauche a permis. Que des gens comme Nigloo, gentils dans la vie, mais simples d'esprit, puissent tenir des avis sur des sujets complexes, et pire, qu'il insulte les gens.
    Merci la gauche, les vessies sont devenues des lanternes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Nigloo est indésirable ici tant ce qu il dit est stupide, donc j efface tous ces commentaires. merci de ne pas lui répondre

      Supprimer
    2. Oui, enfin un simple d'esprit n'insulte pas les gens comme vous le faîtes Nigloo.
      Un simple d'esprit n'a pas de haine comme vous en avez à l'égard d'une partie des Français.
      Même si vous n'êtes pas d'accord avec leur démarche, vous déversez votre venin quotidiennement.

      Supprimer
    3. @Pierre:vous avez des oeillères ?? Vous voulez que je vous ressorte de quelle façon sont traités ici, François Hollande( le Président de la république élu au suffrage universel) ou Christiane Taubira?? Pas besoin de copies d'écran, les mots sont gravés dans ma tête à tout jamais!

      Supprimer
  9. ah zut alors.. après l'inversion pas inversée, un ratage de plus..souvenez vous, un an déjà, conseil des ministres 9 janvier 2013 :"Le Gouvernement place ainsi l’attractivité du territoire de la France et de son économie au cœur de la politique de reconquête qu’il a engagée avec le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi."...
    ( lien : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/l-attractivite-une-ambition-partagee-pour-renforcer-l-emploi-et-l-activite-en-france )

    fernand

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fernand: ce fameux pacte de croissance dont on ne sait ce qu il est devenu ... Une formidable équipe pour perdre !

      Supprimer
    2. ouais... dans les premières lignes du document en lien y a aussi ça "la France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers"... un an plus tard: avec -77% pour lesdits investissements très visiblement hélas, ça ne l'est plus ! et on peut dire que donc la France a été... à quand l'avis de décès ? on en fera un film comique bien de chez nous plus tard : bienvenue chez les "has been"
      fernand

      Supprimer
  10. Nous avons une arme secrète : les Socialos au pouvoir. Avec ça, l'investisseur avisé - sale capitaliste au demeurant- s'en va porter son pognon ailleurs. On ne peut tout de même pas lui en vouloir par ça, non?
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  11. Plus le mensonge est gros, plus il passe inaperçu, plus on le répète plus on y croit, c'est ainsi que les socialistes agissent.

    RépondreSupprimer
  12. j'ai entendu ça ce midi, ça m'a fait bondir...moi j'en arrive à la désespérance avec ce gouvernement, j'ai un jeune à la maison de 22 ans, diplôùé dans le tourisme, il est au chômage sans indemnisation, et ne trouve rien dan sa branche et même pas des petits boulots de merde...et le Hollande avec son nouveau pacte, qui n'est un mot de plus qui ne verra jamais le jour, mais il y a encore assez de gens pour y croire encore...c'est pitoyable...pff...

    RépondreSupprimer
  13. "Réforme bancaire, Michel Barnier attaqué de toute part par les banques !"

    http://www.lecontrarien.com/reforma-bancaire-michel-barnier-attaque-de-toute-part-les-banques-30-01-2014-europe

    On ne peut pas non plus faire confiance aux banquiers ! Heureusement le "casqué de l'Élysée" veille !

    JPB

    RépondreSupprimer
  14. Un gouvernement dont les objectifs reposent sur des paris ( la fameuse courbe du chomage ) a de quoi décourager tout investisseur un peu sensé ! Les jeux sont faits ! et hélas rien ne va plus ! Les français aussi à plus de 70 pour cent n'investissent plus dans cette équipe de branquignols ! Marguerite

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen