samedi 11 janvier 2014

Pompiers pyromanes


C'est juste une impression, comme ça, le genre de petites révélations qui vous traversent l'esprit... et puis vous vous dites, non, je divague, possible, peut-être que non...

Mais avouez que vous aussi vous y avez pensé: et si le racisme se développait parce qu'on nous parle trop d'anti-racisme ? Et si l'homophobie, et si l'antisémitisme...

L'homophobie avait quasiment disparu des écrans radars et les socialos, nous ont pondu le mariage zinzin... Les opposants, y compris les quelques gays qui ont osé dire qu'ils n'étaient pas pour, se sont fait traiter d'homophobes. Vous ne voulez pas du mariage pour tous, c'est parce que vous êtes homophobes. Et les actes d'homophobie, y compris bidonnés, se sont multipliés et/ou ont été montés en épingle par les médias complaisant.

Le racisme et les racistes, il y en a toujours eu, il y en aura toujours mais on en parlait pas trop, plus ou moins, sans plus. Oublié Dupont Lajoie et le franchouillard qui pue. L'accusation de racisme était réservée à l’extrême droite. Et puis les socialistes ont fait monter la mayonnaise transformant quels incidents regrettables en affaire d'Etat: Banane, guenon, etc... Epicez le tout d'un catastrophique rapport sur la refondation des politiques d'intégration, d'une putride couverture du Nouvel Obs ou d'une soirée malsaine au théâtre du Rond Point... Et la France était re-devenue raciste, si tant est qu'elle le fut.. Enfin, quand on dit " la France", celle de droite, bien évidemment, celle des réacs, des conservateurs, des cathos, celle du camp du Mal...

L'antisémitisme... Il y a  toujours eu quelques illuminés pour faire du négationnisme, quelques irresponsables pour stigmatiser les juifs; mais bon an, mal an, on n'était pas emmerdé avec le sujet. Il y avait un devoir de mémoire entretenu, à juste titre. Plus jamais ça !  Il y a bien eu l'horreur Mehra et la tuerie de Toulouse, mais comme peu de temps avant, il avait dézingué quelques bidasses d'origine ou de confession musulmanes, l'un dans l'autre, on considéra que Merah... ne pouvait pas etre qualifié uniquement de terroriste anti-sémite... Et puis, il y a eu Valls et Dieudonné. Un humoriste confiné au cercle de ses fans qu'un ministre ambitieux a voulu accrocher à son palmarès de cow-boy défenseur des valeurs de la République. Comme si, bien sûr, les socialistes étaient les seuls remparts contre les (supposées) attaques anti-républicaines. Et c'était reparti, antisémitisme et antisionisme a toutes les sauces. Si tu ne déclares pas sur l'honneur que tu ne l'es pas, c'est quasiment reconnaître que tu l'es! Le retour de la bête immonde et des HLPSDNH... La gauche passant la seconde: la République est attaquée dans ses fondements et ses principes d'égalité, il leur faut la défendre... comme si elle était la seule, la gauche, à être pure, non-antisémite, non antisioniste, etc... Comprenez, le malaise vient de là où vous savez: de la droite, de l'extrème droite, de Dieudonné, Soral et consorts et blablabla... Oubliés les bidasses dézingués, seule l'école juive Ozar Hatorah requiert devoir de mémoire. Et vous verrez, sous peu, de nouveaux actes antisémites à la Une de vos journaux. Une quasi certitude. A croire que les socialistes l'espèrent.  

Car ne soyons pas dupes, le pourquoi de ces montées subites en sève de sujets sociétaux dont la population, dans sa grande majorité, se contrefiche répond à un triple objectif. 

Le premier objectif est de faire diversion: parler de cela pour faire oublier ses incompétences ou le reste. Manuel Valls, par exemple, semble moins enclin à nous parler de ses réussites sur le plan de la sécurité que de son combat contre Dieudonné. Pendant que les chaînes d'infos focussent sur le racisme ou l'antisémitisme, au moins n'ont-elles pas à parler de la Syrie, de la précarité, du pouvoir d'achat en berne et du chômage en France.

Le deuxième objectif est plus sournois, il est de faire passer dans l'esprit de la population que les socialistes, à défaut de pouvoir ressusciter notre économie, sont à même de sauver la France - comme si il y avait péril en la demeure - , la République et pourquoi pas le monde des dangers que représentent tous ces extrémismes... Extrémismes que l'on aura pris le soin d'exacerber au préalable. Notez comme ils nous parlent des valeurs de la République qui seraient menacées et que eux seuls, avec leur discours de fermeté appuyés de coups de menton répétés, seraient les seuls à pouvoir protéger. Assaisonnez le tout avec les mots qui font mouche et qu'ils se sont appropriés comme solidarité, justicecomportement citoyen, civisme, égalité, pour tous, et vous aurez compris où se situe le camp du Bien.

Le troisième est vieux comme le monde; il s'agit de diviser pour mieux régner. Plus vous divisez le pays, plus vous êtes à même de le maîtriser dès lors que comme les socialistes, vous  avez en main tous les pouvoirs. Sauf qu'à trop diviser, la sécession menace...

Sauf que le discours est tellement répétitif qu'il en est devenu urticant.

Et à jouer avec le feu, il y a bien un jour où ils vont se brûler les doigts. Faudra-t-il pour cela quelques incidents regrettables, quelques blessés, quelques morts  pour qu'ils se rendent compte du mal qu'ils font avec tous ces discours qui, sous couverts de défendre la liberté, excitent la haine.

Askolowitch, sur itélé, a été, pour une fois, lucide en notant qu'avec La Manif pour Tous,  les Veilleurs et autres agrégats issus de l'opposition au mariage zinzin, une nouvelle opposition, mobilisée et dynamique, était née et que celle-ci, défendant la famille et un autre modèle de civilisation, se réclamait pourtant des mêmes idéaux et des mêmes valeurs que celles que le PS et les forces du progrès s'étaient appropriés. Les mêmes valeurs mais pas les mêmes objectifs sociétaux. Parallèlement, une autre opposition apparaît aussi faite de corporatismes (les bonnets rouges, pigeons, sacrifiés, etc...) indépendants des syndicats traditionnels devenus plus suicidaires qu'utiles De fait, si le gouvernement ne prenait pas garde, la confrontation serait inévitable, qui plus est si la coagulation de ces deux oppositions se réalisait. Cette confrontation pourrait se faire dans les urnes comme le voudrait l'usage, dans la rue comme tente de nous y pousser le gouvernement en dressant les Français les uns contre les autres.

Diversion et appropriation de valeurs qui appartiennent pourtant à tout le monde, voilà quelle est la stratégie actuelle des socialistes, faute de pouvoir agir ailleurs. Alors, oui, ils manœuvrent et jouent aux pompiers pyromanes sans même se rendre compte que les vraies braises couvent.

Mais attention, Il y a des feux que l'on ne sait arrêter faute de les avoir vu partir... tant on est occupé à le mettre ailleurs.

Folie passagère 2082

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

31 commentaires:

  1. Bonsoir Corto,

    Comme je souhaiterai que tu aies tort. Dans cette triste affaire, qui faut-il blâmer: celui qui joue avec des allumettes ou celui qui répand de l'essence partout? Le parti socialiste détruit lentement mais sûrement la société française. Seul le pouvoir l'intéresse et pour conserver ce dernier, tout est bon.Malheureusement pour nous, je ne vois rien, ou si peu, sur les écrans ayant la volonté de s'y opposer. Car nous ne méprenons pas, quand on voit la réaction d'un Juppé (qui a interdit le spectacle de "l'artiste"), nous ne sommes même plus en présence d'une seule et unique pièce (qui a au moins le mérite d'avoir deux faces) mais en présence d'un magnifique anneau de Möbius, objet fascinant s'il en est qui ne possède comme chacun sait qu'une seule et unique face. Le taux d'abstention aux prochaines échéances sera La Variable à observer car elle témoignera du rejet, ou non, de la classe politique et des injonctions répétées qui sont faites au bon peuple. Churchill disait que la démocratie est le pire des régimes à l'exclusion de tous les autres. Il serait servi en ce moment pour illustrer la justesse de son propos. Notre apparente démocratie (que d'aucuns de mes relations qualifient depuis quelques jours de médiocratie, médiocrature ou démocrature) n'avait pas besoin de ce coup de canif. Certains ont estimé qu'elle pouvait le supporter. Je suis malheureusement enclin à penser que nous approchons de la déflagration. Nous ne sommes pas loin de devoir faire allégeance et de connaitre notre minute de haine quotidienne. Cet article, sur Contrepoints, illustre parfaitement ce dans quoi on veut nous installer: "...ce qu’on peut dire, c’est que Valls et Dieudonné se rendent des services mutuels. Dieudonné est martyrisé, ce qui correspond finalement au schéma dans lequel il a inscrit sa trajectoire récente, tandis que, ô miracle, Valls peut donner des gages à gauche tout en imposant à la France une conception pour le moins curieuse de la liberté." (http://www.contrepoints.org/2014/01/11/152880-dieudonne-le-parfait-goldstein-de-valls)
    Pour ceux qui doutent, je recommande de visionner les cinq minutes de film tirées du "1984" de Michael Radford. C'est assez glaçant.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: C'est clair que lorsque l on voit la droite classique, il ne faut pas compter sur elle pour s'attaquer aux socialistes Parisiens. je précise car j ose espérer que si elle est inaudible au plan national c'est parce qu'elle est très active sur le terrain pour gagner aux municipales.
      Nombreyx sont ceux qui veulent s opposer - rappelle toi les foules de la MPT - ; la manif du 26 janvier, sorte de coagulation , sera d'ailleurs un très bon étalon du mécontentement ambiant et de la volonté de s opposer au socialiste, bon étalon car justement elle n a pas de "leaders revendiqués" .

      Supprimer
  2. L'appel de Dieudonné à ses fans de participer à la manif du 26 janvier m'intrigue et m'inquiète.
    Il y a de la manipulation et de l'intrigue dans l'air.
    Valls et ses sbires ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec la complicité de Dieudonné, évidemment !

      Supprimer
    2. oui, moi aussi ça m' inquiète qu'il appelle à la manif du jour de colère !

      Supprimer
    3. @Boutfil: Intox, ma chère Boutfil, intox, à voir comment le Dieudonné s'est couché aujourd'hui mézavi, mais je peux me tromper, que dans 10 jours on en parlera plus.

      Supprimer
    4. Je suis de plus en plus surpris par le cynisme du gouvernement. On comprend un peu mieux maintenant pourquoi il s'en est pris subitement à Dieudonné. Maintenant que Dieudonné a appelé à manifester le 26 janvier contre Hollande, le gouvernement pourra en effet faire l'amalgame: manifestants=antisémites=fascistes. Déjà, les médias de gauche préparent le terrain: n'a-t-on pas entendu, à plusieurs reprises cette semaine sur France Inter, que c'était la Manif Pour Tous qui avait accueilli Valls à Nantes avec des quenelles?

      Supprimer
    5. @Noix vomique: je ne suis pas sur que l appel de Duedonné a manifesté le 26 ait été entendu, nous verrons mais, perso ça ne me dérange pas, cette manifestation est peut-être le début de la " coagulation " :)

      Supprimer
    6. Hum... La coagulation du peuple de droite avec les accointances islamistes de Dieudonné? Alors, là, je tire mon chapeau au gouvernement: on ne pouvait pas imaginer meilleure inclusion! Ce sont les journalistes qui vont se régaler dès que des imbéciles feront la quenelle: ils ne manqueront pas de rapprocher "Jour de Colère" avec un mouvement nazi. ;-)

      Supprimer
  3. "Mais attention, Il y a des feux que l'on ne sait arrêter faute de les avoir vu partir... tant on est occupé à le mettre ailleurs."

    Excellente conclusion d'un excellent billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacques etienne: merci ! c'est bon de se l'entendre dire :)

      Supprimer
  4. Vous avez raison mais je ne sais plus pourquoi je vais voter et encore moins pour qui.

    C'est une infinie tristesse, ils sont tous aussi "marabouté" de l'esprit. Je me mets en vain, parfois en colère, lorsque Juppé a interdit le spectacle de Dieudo, je me suis dit qu'ils tombent décidément dans tous les pièges. Moi aussi je tombe, je me résigne, car je me dis que quoi qu'on fasse,cela ne sert à rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ladywaterloo: Se résigner ?? quelle drôle d idée, cela ne te ressemble pas. Tu ne vas pas leur faire ce cadeau: ils n attendent que cela.

      Supprimer
  5. Excellent billet, comme d'hab' !
    Ils parlent beaucoup de sauver la "république", pas trop la France...terme sans doute trop patriotique, trop chargé d'histoire...et puis sous le terme "république", on trouve aussi bien la Chine et l'Iran que la France...c'est pas pour rassurer...
    Je suis sidérée de voir que la France, qui a mis des siècles à se construire, puisse être détruite aussi vite. On a l'impression que tout ce qui été fait depuis 30 l'a été dans ce but, y'a plus qu'à craquer l'allumette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: merci.

      Je crois qu il faut a tout pays, à un moment ou a un autre que cela pète pour qu il puisse rebondir. Serait-ce notre tour ? Je ne sais pas mais force est de constater que quelque chose ne tourne plus rond chez nous. Il y a une telle contradiction entre ce que l'on veut nous imposer et ce que nous sommes que forcément , ça va coincer et qu'il ne suffit plus qu une allumette comme tu dis

      Supprimer
  6. Très bon billet.

    Tu as raison : nous sommes clairement au bord de l'explosion.

    D'un autre coté je ne peux que saluer Hollande, il a voulu être le président du rassemblement et faut reconnaître qu'il a réussi : Tu dis du mal de lui dans la rue, tout le monde (ou encore pour le moment, presque tout le monde) te sourit.


    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: bien vu, au moins fait-il a 80% l unanimité ...contre lui.

      Supprimer
  7. bonsoir corto
    OUI excellent titre: pompier pyromane : les socialos le sont assurément et dans tant de domaines!

    Rien que dans ma petite ville paloise, c'est éblouissant :
    la maire (de gauche) supprime le plus possible de places de parking
    (voies de bus ,petites bornes amovibles , réfection de chaussée)
    tout petit exemple en photo ici :
    http://jmespe.blogspot.fr/2013/12/investir-ou-gaspiller.html

    le résultat : des bouchons dans un petite ville comme PAU
    et la maire de nous présenter par voie de conséquence le tram comme une solution et un... progrès !

    Il y a bien d'autre domaines :
    l'insécurité par exemple; les socialos importent un maximum d'immigrés
    et l'insécurité explose; on nous présente donc big brother comme une bonne solution

    les socialos font aussi l'europe : ouverture des frontières = délocalisation = chômage:
    qu'à cela ne tienne : les socialos sont là pour vous proposer toujours plus de solidarité et d'alloc !!!!

    Pour ce qui est de l'antisémitisme c'est encore plus simple et plus grave :
    toute société multiculturelle ne peut tenir que de 2 façons
    - très forte autorité
    - très grande richesse

    si vous semez de la liberté et de la pauvreté sur des communautés
    l'histoire a toujours prouvé que vous arriviez à la guerre civile

    dieudonné n'est pour moi que la toute petit pointe de l'iceberg que l'on commence
    à ne plus pouvoir cacher : celle des conflits inter-ethniques

    hélas donc ...

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jmespe: un tram à Pau ??? et pourquoi pas un métro, tant qu à faire.

      au bord de l implosion, je ne sais pas vraiment, il y a un tel gap entre les gensdes villes et les gens des champs que je ne suis pas sur que les deuxièmes aient le même ras le bol que les premiers. A voir.

      L europe, là, je dis non, ce n 'est pas que la gauche, la droite est 100% responsable du merdier européen. N'est-elle pas majoritaire au parlement depuis les dernières européennes. ( cela ne veut pas dire que je rejette intégralement l idée européenne.

      Par contre, oui, il va y avoir en France une confrontation inter-ethnique inévitable.

      Au global, tout cela ne présage rien de bon.

      Supprimer
    2. bonsoir corto
      mais oui, un tram à 66 millions (cout initial avant le premier coup de pelle)

      Oui : il y a différence entre gens des villes et des campagnes (ciel mes bottes m'auraient elles trahi ??)
      les citadins se plaignent mais restent cosmopolitains (i.e. pro libéral-européen )
      les ruraux se plaignent aussi mais, eux, sont un peu plus tradi-conservateur (c'est mon cas !)

      oui si vous dites que ump=droite (je ne le dis plus : pour moi il n'y a quasi plus de droite en France)

      cordialement

      Supprimer
  8. le plus drôle dans tout ça c'est qu'en mars les socialistes vont conserver toutes les grandes villes et qu'ils gagneront sans doute Marseille et que Flamby sera joyeusement réélu en 2017 autour de 54/55% parce que tous plus serviles les uns que les autres au lieu de montrer la Lune vous ne faites que décrire le doigt qui la montre.
    vive la censure ! vie la republique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je suis d'accord
      les "droitiers" croient encore que les élections vont changer la donne
      c'est faux
      -la gauche a tous les pouvoirs politiques et médiatiques
      -toujours plus d'immigrés ( presque un million de plus tous les 5 ans) qui sont programmés pour voter à gauche
      -toujours plus de pauvres qui réclament des alloc
      -l'ump qui "gagnera" quelques villes ne servira à rien (voir juppé ou estrosi à Nice)

      cordialement

      Supprimer
    2. @jmespe: prévoir en politique ce qui se passera dans 3 ou 4 ans relève de l escroquerie ou de l art divinatoire.

      Supprimer
    3. mmm non: on peut "prévoir"
      oh bien sûr, pas au millimètre près
      Vous-même , je crois, vous vous y êtes risqué en niant l'inversion de la courbe du chômage (avant fin 2013)
      Les mouvements de fond existent , ils sont assez facilement lisibles
      On peut prédire qu'il fera froid en décembre, meme si on tombe sur une belle journée de soleil.
      il faut juste regarder la GLOBALITE en lissant les moyennes
      le communisme est en train de gagner a une vitesse folle (visible à l'échelle de la décennie)
      peut être y aura t il une "pique" de droite mais cela est peu probable et cela ne sera qu'une micro journée de soleil en plein hivers ...
      Mais nous en avions déjà parlé lors d'un précédent commentaire , je sais que vous restez optimiste
      vous m'aviez répondu alors (il y a environ un ou 2 mois ) :"on en reparle en avril"

      attendons donc

      cordialement

      Supprimer
    4. cela ne relève ni de l'escroquerie, ni de la prophétie : cela relève du réalisme pur.

      Pour être réélu en 2017, Hollande n'a qu'à poursuivre sur le chemin qu'il s'est tracé, tel qu'il l'accomplit depuis son élection. "La courbe qui monte baisse, vos impôts sont trop lourds je sais, augmentons les pour les baisser plus tard plus tard etcetera..." Nos esprits seront tellement embrouillés qu'il se fera réélire avec ce slogan : "Pour me combattre : votez pour moi"

      Pour mettre en débâcle la droite, il suffit de placer Copé et Fillon dans une même pièce et de tendre micros et caméras vers tous les ump restant.
      A Borloo et consorts de leur laisser quelques minutes par ci par là et hop les voilà heureux de se croire entendus alors qu'ils sont inaudibles !

      Quant à Marine Le pen et son parti, ils gagneront peut-être quelques villes de moins de 30000 habitants sur lesquelles justement on fera porter, enfin, la très necessaire réduction des depenses publiques aha ha !

      La claque aux européennes ? les Français sont plus centrés sur ce qui se passe dans leur Assemblé Nationale que ce qui peut se dire à Strasbourg et je doute que profitant de la manne financière, les députés européens fraîchement élus n'en demandent la dissolution d'autant que l'anti-européanisme est leur fonds de commerce !

      Donc à moins d'un événement révolutionnaire (peu près-prêt d'arriver si j'en crois les dissenssions-discriminations entre ceux et celles qui ont ou auront le droit ou pas d'y participer), Hollande sera bel et bien réélu en 2017. Et la France doucement...

      Supprimer
  9. 30 ans que la gauche allume les feux ( immigration favorisée/ lois sociales folles/35 h/ assistanant/ fonctionnaires hyperfavorisés)
    30 ans que les médias soufflent sur les braises et agitent les draps pour faire monter la fumée la ou il faut
    30 ans que cette gauche mets ses pions patiemment jusqu'à avoir tous les pouvoirs et supprime petit à petit tous les contre feus de protection de notre pays !
    30 ans que notre droite est faible ( sauf Sarko que l'on a vite fait de casser car trop bon !!!)
    30 ans que l'on moutonne les français
    10 ans ans que l'on joue avec les valeurs démocratiques ( médias et justice)
    2 ans que l'on essaye le passage en force sur le peuple (mariage zinzin et semblant de justice avec Dieudonné)

    Tout est réuni pour la dictature ...

    On ne sait pas de quoi sera fait l'avenir mais si au prochaine élections tous ceux qui ne veulent plus de ces gens ne manifestent pas leur opposition... Faudra pas se plaindre ...




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ PhilZ
      Hélas complètement d’accord avec vous.
      Tout est prêt et bien en place.
      Et je ne vois pas comment s'échapper à la nasse soigneusement préparée et mise en place...

      Supprimer
  10. Une petite info en passant par là..
    L’Israélien Stanley Fischer pressenti comme vice-président
    de la Réserve fédérale
    De 1988 à 1990, Fischer a été économiste en chef à la Banque mondiale, basée à Washington. Après son retour à l’enseignement au MIT, Fischer a rejoint le FMI en 1994 comme adjoint du directeur général, Michel Camdessus, travaillant à résoudre les crises financières au Mexique, en Russie et en Asie du Sud-Est. Il a quitté le FMI en 2001 et rejoint Citigroup en tant que vice-président.
    Né en 1943 en Zambie, qui s’appelait alors la Rhodésie du Nord, Fischer était un membre du Habonim, un groupe de jeunes sionistes de gauche, avec Rhoda Keet, sa future épouse. Au début des années 1960, il a passé six mois dans un kibboutz sur la plaine côtière méditerranéenne d’Israël, où il a combiné l’apprentissage de l’hébreu avec le travail manuel, la cueillette et la plantation de bananes.
    En 2005, Fischer a accepté l’offre d’Israël de prendre la tête de sa banque centrale et est devenu un citoyen israélien, l’une des exigences du poste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Consensus: C'est intéressant mais quel est le rapport avec le billet ?

      Supprimer
  11. C'est une stratégie multi-millénaire !
    Comme quoi les choses ne changent pas.
    Exemple : en Inde, bien avant l'indépendance, les Anglais ont justifié la nécessité de leur présence aux indépendantistes sur la base que s'ils partaient, le communauté minoritaire (les musulmans) serait opprimée ... chose curieuse à l'époque car ces 2 communautés ont toujours vécu ensemble pendant des siècles.
    Mais pour prouver leurs arguments, les anglais ont attisé la haine des communautés en enfermant certains membres pacifiques du parti indépendantiste (Gandhi par ex.) et en plaçant à la tête de ce parti quelqu'un qui a pris soin de créer des tensions et diviser les communautés. La suite ont connait ... Les Anglais, même s'ils sont devenus depuis amis avec le peuple indien, ont été les pompiers / pyromane de la scission en 2 de ce pays.
    Diviser pour mieux régner.
    Ca rappelle un peu ce qui se passe en France depuis 18 mois.
    C'est terrible à dire : mais l'amnésie et le manque de culture est une constante dans l'histoire de l'humanité.
    Même dans 10000 ans, rien ne changera ...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  12. @Sen: Bien vu le parallèle avec l'Angleterre et l'Inde :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP