samedi 15 mars 2014

Il n'y a pas que les affaires qui nous insupportent...

Un sondage vient de paraître et que nous dit-il :


Et c'est juste après avoir lu cela que j'entends le socialiste Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, le parrain du 9-3, propriétaire d'une maison valorisée à plus de 2 millions d'euros, déclarer: "Christiane Taubira réenchante la politique". Et il faudrait faire confiance à des gens qui vous balancent de telles inepties ? Quand est-ce que ces gens-là, de droite comme de gauche, arrêteront de dire pareilles conneries ?

Plus que les affaires à qui ont aurait tort d'imputer la totalité de ce désamour, c'est aussi dans les discours délivrés par nos politocards qu'il faut aller chercher les raisons de ce rejet et de cette défiance du peuple vis à vis de la classe politique.

Bien sûr que l' opinion, non seulement, n'en peut plus des affaires - les vraies, les fausses, les supposées, les opportunes et les montées de toutes pièces - comme il est certain qu'elle n'en peut plus de la morgue avec laquelle la classe politique, celle des partis politiques, de Paris et des grandes villes, considère les Français.

Oui les "affaires" nous insupportent mais il ne faudrait pas mettre tout le monde dans le même sac. Il y a bien deux classes politiques: celle quel'on entend et que l'on voit dans les médias et celle qui agit au quotidien, essentiellement les "petits" élus de terrain,  pour le bien de tout un chacun.

Et c'est bien de la première dont on a ras le bol. Lorsque l'on assiste, médusé, à la vulgarité avec laquelle se comportent nos ministres ou nos grands élus, députés et sénateurs, on s'étonne que ce sondage se satisfasse de ce 81%.

Lorsqu'un ministre s'adresse publiquement à un député en lui disant " Je t'emmerde", lorsque des ministres se permettent de traiter un ancien président de "pervers, de voyou ou de dealer", lorsqu'un Président renie toutes ses promesses  les unes après les autres, lorsque des leaders de l'opposition passent plus de temps à s'écharper qu'à travailler à la reconquête, lorsque l'on voit l'énergie déployée par nos politiciens pour créer des polémiques au lieu de trouver les bonnes solutions pour redresser le pays, lorsque...

Oui, lorsque l'on constate la vacuité des discours politiciens et la déconnexion totale du politique avec le réel, je m'étonne qu'il y ait encore quelques petits pourcentages de Français pour faire confiance à ces gens-là.

Mais après tout, pourquoi ne pas imaginer finalement que c'est bien là le but recherché: que le "peuple" se désintéresse autant que possible de la chose publique; ainsi, ces entre-soi , de gauche et de droite, ont les mains libres pour agir à leur guise...

Ça durera le temps que cela durera.

Folie passagère 2183.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

48 commentaires:

  1. Vous avez tout dit, et bien dit.
    On ne peut que plussoyer ! :-)

    De toutes façons, ces truands, menteurs, voleurs, je ne les écoute plus.
    Mais chaque fois que j'aurai la possibilité de mettre un bulletin dans l'urne, je me souviendrai. Et ne les raterai pas. Tout comme je ne rate pas les pétitions sur mes sujets sensibles. :-)

    Bon samedimanche à vous Corto, ainsi qu'à tous vos lecteurs. Sauf les trolls, "comm' de bien entendu" ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: je crois u il faut surtout ne pas se laisser détourner de la politique. Il faut donc aller voter, blanc, FN, Ump , ce que vs voulez mais dehors ! dehors les gauchiards !

      Supprimer
    2. @ Corto
      C'est sûr : même si ma voix ne compte que "pour du beurre", il n'est pas question que je me laisse museler.

      Pendant des années, j'ai vainement fait le tour de TOUTES les permanences politiques pour obtenir la reconnaissance du vote blanc, très différent de l'abstention.
      Dans ma petite ville, où il n'y avait qu'1 liste (PoiSseuse, bien sûr), j'ai toujours fait l'effort d'aller quand même voter. Et pas pour le disciple de l'Eltsine clermontois...
      Alors, cette année, où nous avons la chance d'avoir une alternative, pas question que je me prive !!!...
      Surtout, que outre le fait d'être opposée aux socialauds, il semble y avoir de bonnes idées.
      Reste à franchir le "mur des cons" et, si le miracle se produit, voir la mise en pratique.

      Supprimer
  2. L'urne porte ici bien son nom, dans cet objet gît nos espoir de liberté, il n' y a plus que les cendres de pourris, je n'irais pas voté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: pas d accord, ne pas aller voter c'est les laisser croire que les gens vont à la pêche. Donc dimanche prochain tu vas voter, ce que tu veux, sauf PS, mais tu vas voter sinon je te boude jusqu à la 5 eme génération !

      Supprimer
    2. Tu me bouderas, moi et moi seul car mon épouse et les enfants en âge de voter devraient faire le déplacement, je pense même que je ne suis plus sur les listes électorales.

      Je ne serais pas à la pêche mais à un match de foot-américain de l'un des fistons.

      Supprimer
  3. AVIS !: Je prendrais connaissance de vos commentaires en fin de journée. Bonne journée à tous !

    RépondreSupprimer
  4. C'est très rare que je sois d'accord avec toi mais je dois reconnaitre que tu as entièrement raison..heure-bleue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @heure bleue: Bienvenue ici et même si nous n"avons pas été présenté, sache que j ai toujours raison ! ( nan, je déconnes ! )
      bonne soirée

      Supprimer
  5. Idem heure-bleue
    Je dois néanmoins faire une remarque :

    "lorsque des leaders de l'opposition passent plus de temps à s'écharper qu'à travailler à la reconquête"

    C'est vrai lorsqu'on est de droite... ;-)
    Cela dit, la remarque elle-même est que ce à quoi ils devraient travailler, ce n'est pas à remplacer ceux qui sont au pouvoir, pour faite la même chose.
    Le programme, de quelque côté qu'on se tourne, consiste essentiellement à pointer du doigt les erreurs du camp d'en face.
    Il serait bon qu'au lieu de chercher des coupables en face, ils trouvent des solutions chez eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le gout des autres: bienvenue ici aussi.

      L'UMP (dont je ne suis pas adhérent) a bati et produit dernièrement tout une batterie de propositions qui logiquement devrait devenir leur programme pour 2017, il faut aller le lire et tu verras qu il propose bien autre chose que la critique du camp d en face.

      Supprimer
    2. C'est vrai de tous les partis.
      Néanmoins, quels qu'ils soient continuent immuablement à fonder leur tactique électorale sur la dénonciations de la politique du camp d'en face.
      Comme la majeure partie de l'électorat ne se donne pas la peine de lire le programme du modèle proposé, il ne peut pas savoir ce qui est réellement proposé.
      Ce qui n'est pas vraiment important, tous les partis dits "de pouvoir" ayant la mauvaise habitude depuis toujours, non seulement de ne pas appliquer le programme sur lequel ils ont été élus mais pire encore, d'appliquer un programme pour lequel ils n'ont pas été élus et même leur aurait fait perdre l'élection s'ils l'avaient présenté...

      Non ?

      Supprimer
  6. Bravo pour les "petits" élus de terrain (pas tous, hélas! le mauvais exemple vient d'en haut). Mais un oubli: les "petits" électeurs qui, sachant que ceux du sommet sont rejetés à plus de 80%, continuent de voter pour eux et n'ont donc que ce qu'ils méritent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: combien de fois ai-je écrit que l on a les élus que l on mérite...

      Supprimer
    2. Puisqu'on ne peut voter que pour ceux qui se présentent, cooptés par leurs pairs et soutenus par leur parti, pour en avoir de meilleurs, il suffit de ne pas voter pour ceux-là. Soit blanc, soit abstention jusqu'à ce qu'ils se lassent.

      Supprimer
    3. @Pangloss: dans cette optique le vote blanc s impose , on ne pourra pas dire que les électeurs étaient à la pêche

      Supprimer
  7. ce matin, j'ai été ( presque ) surprise de la façon dont les passants envoyaient balader les distributeurs de tracts.....les gens n'y crois vraiment pas et je pense qu'on dépasse ton 80%

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: les 81 % de ce sondage et les 16% d'opinions favorables pour Pépère sont quand même vachement révélateurs de ce ras le bol général que la classe politique ne semble pas vouloir reconnaître puisqu elle ne fait rien pour changer.

      Supprimer
  8. Pour la 1ère fois de ma vie je n'irais pas voter , liste unique par tractation de la supposé 2ème liste , au moins ils seront sûre de passer , les présidentielle aucun problème je ferais l'effort de glisser une enveloppe dans l'urne pour virer ce gvt .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Ils sont désespérants, c'est vrai mais ne pas votre quand on a ce droit... alors dimanche tu vas voter ! :)

      Supprimer
  9. Il ne faut plus aller voter,plus personne plus jamais ,vu ce qu'ils ont fait du vote blanc c'est ça qui les inquiète le plus: quelle gueule ils feront un lendemain de vote ou seulement 10 ou 15% de votants se seront déplacés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel que soit la participation,ils auront la légalité; ils appelleront ça légitimité, et vogue la galère (ou le pédalo).
      Rien ne peut les empêcher de poursuivre leur pouvoir de nuisance.
      Et Pèpère sera réélu en 2017 contre MLP, par 60% contre 40 % car il y aura au premier tour deux ou trois candidats du marigot UPM, UDI et autres dits de Centre droit (mais aucun vrai réformateur non étatiste).
      Pèpère sera tranquille, même s'il y aura 75% d'abstention au deuxième tour.
      Alors, on fait quoi? Ben, rien, on laisse venir...
      On peut toujours glisser le bulletin proposé par H16: "Bande d'enculés !" Ça soulagera, mais pas longtemps.
      Le mieux est de souhaiter que tout ça s'écroule au plus vite et disparaisse à jamais (les institutions , comme les personnels).
      Triste chute finale, mais quelle autre solution ? Pour ma part, je ne vote plus depuis plus de 10 ans.
      Penthièvre

      Supprimer
    2. @Zen Aztec et Penthièvre: ne pas aller voter est a mon avis la solution de facilité. Il faut y aller quitte a voter blanc, nul, ou bande d'enculés mais pas s abstenir car l abstention, finalement, il ne demandent pas mieux et vivent même là dessus, plus il y a d abstention, plus ils peuvent se vanter d avoir en quelque sorte la légitimiité des abstentionnistes,
      ne pas aller voter c'est leur donner un blanc seing .et à soi, le droit de se taire.

      Supprimer
    3. Corto, les socialistes se moquent bien d'un million de français et le premier d'entre eux encore plus.

      Supprimer
    4. @Grandpas: avec la claque qu ils vont se prendre dimanche prochain, tu vas voir que les socialistes vont d un coup se dire: tiens et si on les écoutait un peu plus les Français ...

      Supprimer
  10. Eh bien moi j'irai voter parce que voter c'est un droit mais aussi un devoir , que ne pas voter c'est tomber dans le piège tendu par cet amas d'affaires qui ne servent qu'à brouiller le sens du choix ...Tous pourris ... non car c'est, je le crois , un discours simpliste qui permet à certains de noyer le poisson de leur incompétence et de leurs misérables manipulations .. Ce qui est détestable c'est que nous sommes dans un pays qui ne sait plus dialoguer et qui est dans une culture d'affrontements au lieu d'etre dans une optique de concertation et de recherche du bien commun . Je pense que les Français attendent cela du politique , des hommes qui pensent au bien commun plutôt qu'a leur jeu politicien et arrogant ...Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: entièrement d accord avec toi.
      Le dialogue c'est avant tout aux politiques de l instaurer et force est de constater que ce n est plus le cas. L arrivée de Pépère ds les circonstances que l on sait et ce qu il insufflé depuis qu il est là a accru toutes les divisons et renforcé la radicalité de chaque camp. triste constat.

      Supprimer
    2. comme si c'était l'arrivée de ton Pépère qui avait changé l'état des lieux!! Tu sais mieux que moi que la mafia sarko c'était bien pire mais elle doit te convenir et te profiter!

      Supprimer
    3. L'arrivée de Pépère a le mérite d'avoir dévoilé ce qu'est un politique Français, quelle que soit son étiquette. Je ne parle pas des maires qui eux font en général bien leur boulot.

      Supprimer
  11. Sur ce il est bientôt l'heure de la messe, allez tremper les mains dans l'eau bénite, si ça pouvait vous rendre un peu meilleurs!!Sinon, vous irez à vêpres, vous pourrez ronfler et digérer...à moins que vous compreniez le latin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OOOooohhhhh le beau laïcard que voilà.
      Je préfère aller à la messe qu'à celle de la théorie du genre enseignée par tes gourous.
      Je rêve qu'un beau logement social se construise derrière ton jardin, et que des dizaines de jeunes viennent t'emmerder tous les soirs.Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas Hollande et s clique qu'on n'est méchants d'une part, et le socialisme est une mafia comme les autres. Elle prend le pognon et le dépense, désolé de te décevoir. Pire elle fait la police de la pensée, alors tes analyses sont franchement rigolotes.

      Supprimer
    2. L'enseignement de la théorie du genre c'est encore une de vos inventions(comme la fameuse invention d'un Dieu!) et vous le savez bien! Les folles de maintenant derrière qui vous défilez ont été précédées par d'autres qui avaient "des apparitions", c'est juste mon avis; pourtant je suis né "dans l'eau bénite" et je crois que c'est uniquement après avoir lu ce qu'étaient capables d'écrire des "chrétiens catholiques...ou autres" que j'ai réfléchi un peu,juste un peu vu le nombre réduit de neurones dont la nature m'a doté!
      Pour en revenir aux cités de logements sociaux, j'y ai pas mal d'amis et je m'y sens bien!

      Supprimer
    3. C'est ça, ^rends-nous pour des cons.
      On se base sur les faits, les gamins sont entrain de se faire pourrir par tes idoles illuminées. Bande de dégénérés menteurs qui n'assument pas. Si t'avais des neurones tu dirais ton opinion de manière plus subtiles, sans attaquer de front. APrès je m'en fous, ce que je trouve dommage c'est que les avis de la gauche sont censurés à chaque fois car ils attaquent de plein front. Et pourtant vous avez les mêmes saloperies dans votre camp.
      Les gens à la messe sont plutôt bienveillants envers leur prochain alors que les profs progressistes pervertissent la jeunesse.

      Supprimer
    4. Je n'en doute pas que tu as des amis dans des logements sociaux. Je parlais du fait qu'une tour de 20 étages soit construite juste derrière ton jardin, qu'ils te salopent la vue et que le bruit des jeunes sans emploi-jeune te gène tous les soirs jusqu'à 5 heures du mat.

      Supprimer
    5. @Pierre: Merci de ne pas répondre à Nigloo

      Supprimer
    6. "lLes gens à la messe sont plutôt bienveillants envers leur prochain alors que les profs progressistes pervertissent la jeunesse." Là comme partout je ne me base que sur ce que je vois et vis! Dans ma commune,les cathos qui s'occupaient du remembrement surclassaient leurs terrains et déclassaient ceux de leurs "opposants"! Du terrain communal récupérable par les uns ou les autres était classé du minimum au maximum en fonction de celui qui devait le récupérer et ces gens là vont à l'église tous les dimanches!
      @Corto: désolé pour le "dérangement"!

      Supprimer
  12. Les Français sont allés librement voter ; personne ne les a contraint à glisser un bulletin dans l'urne avec un flingue sur la tempe, personne ne les a obligé a choisir entre ce qu'ils considéraient comme étant le moins mauvais. Pourquoi jouer les pleureuses aujourd'hui ?
    Cette classe politique, si mauvaise et si inique soit-elle, est le fruit de la volonté générale.
    Le niveau de conscience politique du peuple baisse et cela n'est pas sans conséquence sur le niveau de conscience politique de nos grands élus. Regarder la télévision 3h30 par jour n'aide certainement pas à une meilleure compréhension du monde et à la construction d'un esprit indépendant et libre. Nous payons aujourd'hui le résultat d'un abrutissement commencé il y a des dizaines d'années avec la multiplication des chaines et la diffusion de programmes en continu, 24h/24h, 7j/7j - nous ne sommes pas très loin des "télécrans" décrits par Orwell dans 1984.

    Et lors des élections, ce sont les mêmes faux choix qui sont imposés à l'électeur, de l'extrême droite du système à l'extrême gauche du système sans regarder ni même envisager à penser au delà du système actuel dans lequel nous nous trouvons.
    Voter (même blanc) c'est adouber le système tel qu'il est et s'abstenir, c'est le remettre en cause et poser la vraie question de la légitimité du pouvoir en place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seghux B: Tu as en partie raison . Mais ne pas voter c'est laisser faire, et ça, je ne peux m y résoudre. Il faudrait que l'abstention deviennent très très largement majoritaire pour qu elle puisse servir de sérieux coup de semonce.

      Supprimer
    2. Seghux B, j'ajouterai bien aux raisons de l'abrutissement que vous annoncez la déliquescence de l'Educ' Nat', qui porte ici une responsabilité pleine et entière.

      Quant au vote blanc, je ne suis pas tout à fait d'accord : il signifie le rejet du candidat et/ou de son programme.

      Supprimer
    3. @louest:l'éducation nationale, mais oui! bouygues et sa télé de merde oui!

      Supprimer
    4. Mais oui, également. Et puis... pour Bouygues, même si je déplore le bétonnage en règle de nos cotes bretonnes auquel le groupe B. honni participe, heureusement qu'il a encore sa télé de merde, il vient de perdre le marché qui aurait tant plu au ministricule du redressement contre-productif :-D

      Désolé Croto, Don't feed the troll, je sais mais c'est comme les gremelins : trop tentant de leur balancer de la flotte -)

      Supprimer
    5. @Al West, bon okay, c'est dimanche, pour une fois je laisse passer mais dès demain, Nigloo, je tire la chasse !

      Supprimer
    6. @ Seghux B
      Et où classez-vous la cabale merdiatique ? Et les calomnies ? Et, et, etc.

      Supprimer
  13. C'est au tour de la fort inutile Benguigui d'être mise en cause. On découvre à cette occasion que, fort probablement dégagée du gouvernement après les municipales, elle est en position éligible sur une liste d'Hidalgo: recasée aussi sec !
    A la gamelle est leur seul mot d'ordre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lenonce: bien sur qu elle sera recasée, ns verrons si la justice est aussi rapide à se saisir de cette nouvelle casserole au cul de Benguigui que pour Sarko

      Supprimer
  14. ils manipulent le peuple, en fait il faudrait ne plus regarder ni émissions ni les infos!, plus d'audimat, ne plus acheter les journaux, se serait bien de les mettre au pied du mur, mais les gens ne le feront pas...dommage. je n'irais pas voter, car je vais déménager et ici c'est à gauche tout, donc la droite sera inexistente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mialjo: moi j ai plus de chance ici c'est a droite (républicaine) toute et gauche inexistante :)

      Supprimer
    2. @Corto
      Petit veinard !
      Enfin, cette année, on aura, nous aussi, une (toute) petite chance. Mais il n'y aura qu'un tour. Alors ???

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen