mercredi 26 mars 2014

Du cul ! du cul ! Oui, mais du cul Science-Po !

Oui, ça se passe comme ça à Science Po ! Ce sont les Queer days !

(elle commence à se dessaper à partir de la 8ème minute)

T'es prof, tu te dessape au fur et à mesure que le cours avance, comme si de rien n'était... et pas un de tes élèves réagit. 

Il parait que c'est une démonstration du ou de post-porn ! Je n'ai pas tout compris mais puisque c'est ainsi à Science Po, c'est que cela doit être bien et progressiste. Enfin, je suppose. 

"Si la pornographie classique se réfère à une sexualité qui pourrait tout aussi bien se produire à la Renaissance ou au fond d'une caverne, si elle utilise une sorte d'Eternel Sexuel (qui évidemment n'a jamais existé), alors le post-porn remet la sexualité au présent." ( Rachele Borghi, la grognasse qui parle dans la vidéo)

Folie passagère 2200;
cette video est classee comme privee par les tenants es
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

38 commentaires:

  1. J'ai halluciné. Puis après j'ai compris que c'était dans la lignée du projet science poliste. Richard Descoings semblait être en pointe niveau décadence.
    On donne les clés aux futurs gens de pouvoir afin qu'ils puissent diffuser ce beau gender project dans les têtes des Français. C'est ainsi que dans 10 ans ces tarés seront des gens normaux. Puisqu'on nous dit qu'il faut arrêter de faire des enfants naturellement, en avant pour la grosse partouze, et rendez-vous dans les usines à bébés!

    Youpi! La société chimique est en marche! Une société écolo-chimique soit dit en passant, une fois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: ben faut avouer qu il ya de quoi halluciner mais effectivement on est là en présence de l'heritage Descoing

      Supprimer
  2. Et tout ça sans rire ! Nous vivons une époque formidable. Merci pour la mise en garde (elle commence à se dessaper à partir de la 8ème minute) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jacques etienne: j espère que tu as pris le temps de regarder, la vidéo a été censurée partout depuis

      Supprimer
  3. Je mets en lien le site de madame Froufrou, qui traite d'illustrations d'un livre pour enfants en Allemagne.
    Toutes ces saloperies sont liées, et il faut être aveugle pour ne pas voir qu'ils veulent conditionner les gosses à devenir de véritables militants du gendre.
    http://froufroudanslesfeuilles.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Bon sang de bois, pourquoi faut-il systématiquement que ce soient les plus laides qui se désappent? C'est une horreur !
    Elles ne pourraient pas ressembler à, je ne sais pas moi, Miranda Kerr, toutes ces femen et autres queer machin?
    Comme s'il n'y avait pas déjà suffisamment de laideur dans le monde et qu'il fallait en rajouter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme en boîte de nuit.
      Il y a des castings pour avoir le droit de rentrer.
      Si les Femen sont une discothèque des Champs-Elysées, alors sciences po est un club échangiste ouvert à tous.

      Supprimer
    2. bonjour,
      les plus laides qui se désapent?
      oui et non , à la télévision, la race des beaux monopolise tout ; exit le moindre compétant : trop moche
      Hélas, notre dégénérescence ne date pas d'hier: je regarde actuellement "le chat et la souris" de C Lelouch (1975)
      Du beau monde : reggianni et michèle Morgan ...
      et au détour d'une scène Michèle morgan couche avec l'ami de feu son fils qui la taquinera , au lit, en parlant "d'inceste" . sourire des 2 acteurs.
      Au détour d'un autre, reggianni (qui est père célibataire dans le film) couche avec une ancienne pute qui le fera cocu
      Mais oui tout cela en 1975 déjà !
      je ferai peut-être un court billet sur ce film d'ailleurs

      cordialement

      Supprimer
    3. Pardon jmespe, mais Arlette Chabot, c'est pas non plus la Vénus de Milo ; Mona Lisa, éventuellement. Si ce n'est pas pour sa plastique qu'elle est là, c'est bien pour sa technique -qu'on l'aime, ou non.

      Supprimer
    4. @aristide: moi , j ai remarqué que les folledingues du cul progressistes et provocatrices étaient souvent des laiderons

      @jmespe: on peut pas dire en effet que Reggiani était un modèle de vertu

      @Al West: Arlette ? maus c'est un remède contre l amour cette dame , non ? enfin, je ne sais pas trop :) professionnellement, je la trouve en pleine régression depuis qu elle est sur E1 le dimanche matin. Par contre, il paraîtrait que Laurence Parisot la trouve a son gout depuis un moment :)

      Supprimer
    5. Devient-on spécialiste du queer machin parce que l'on est très laide, ou bien devient-on très laide parce que l'on est une spécialiste du queer-machin? That is the question. :-)

      Supprimer
  5. Beurk!

    A l'image de Richard Decoings, tout simplement, des gens sans sans morale aucune, décadents tout simplement.

    Rachel Borghi est une grosse pouffe, imposer ainsi la vue de son corps sans que l'ensemble des étudiants ne le lui aient demandé est d'une violence inouïe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lady Watterloo: ah ben quand tu n aimes pas, tu rhabilles pour l hiver ! mais j approuve.

      Supprimer
  6. Et le delit d'aTtentat a la pudeur n'existe plus ? Qui paye des profs qui satisfont leurs fantasmes dans un cadre professionnel ... Et si on appelait ca un melange de genre ... Et paye par qui ... Tout le monde accepte de peur de paraitre reac !!! C' est dramatique ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @margueriyte: c'est bien ça le pire soit on trouve ça génial, soit on se tait comme on l aire de le faire les élèves de peur de passer pour un ringard coincé du cul

      Supprimer
  7. Cette démonstration, nous permet de constater que nos soupçons sont fondés en ce qui concerne les politiques menées par les "progressistes" pour conditionner les jeunes consciences, à travers les passerelles de l'éducation et de la culture.

    Hélas, la preuve nous est apportée, que plus c'est gros et dégouttant, mieux cela passera. pour obtenir l'accoutumance, la normalisation de toutes pratiques et comportements. Les plus dégradants, les plus salasses, devenant les références du "mieux".
    Les soixante-huitards sont surpassés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille BD: je n aurai pas mieux dit .en particulier " plus c'est gros et dégouttant mieux cela passera " après ça qui osera s offusquer de quoique ce soit de plus "acceptable"

      Supprimer
  8. dans le catalogue de marc dorcel, vous avez la section fetichiste : "vieille et moche", il en faut pour tous les gouts.
    et a la fin du cours ca finit en tournante?
    pourquoi c est toujours les laiderons qui se foutent a poil, comme les femens, franchement, c est quoi le projet? elles croient choquer? allez sur n importe quelle plage, il n y a que ca du seins nus, et la france est la patrie du naturisme, alors se dessaper pour faire sont interessantes, franchement c est rate. et surtout ridicule. en arabie saoudite ca aurait du panache mais en france!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @kelevra: la transgression et le fait de choquer permet souvent aux laidrons de trouver le moyen d'être. Attention cependant qu'on ne s'y trompe pas , Je n ai rien contre le naturisme, les seins ou les corps dénudés bien au contraire par contre la vulgarité, la transgression gratuite et sans risque pour le plaisir de choquer, là oui, je ne suis pas d accord

      Supprimer
    2. Pour percevoir la portée de cet acte, il faut imaginer qu'une sénatrice prenne la parole en plein sénat, et que d'un coup la dame se mette à poil tout en continuant de parler. Ce lieu de pouvoir qu'est science-po donne à cet acte une dimension qui selon moi s'apparente à un coup de poing dans la tronche du réac...
      AU reste du monde il indique que la France applique bien ses leçons du gender. "Regardez Mr Gender, on est des gens sérieux en France, on va finir par bousiller l'insouciance des gamins" Pire, la France se veut à la point de ce combat dégueux.

      Supprimer
    3. Elle a eu tellement honte que la vidéo a été retirée? Ou bien Science Po se sent un peu géné par ce genre de déballage?

      @ Marianne, c'était immonde, une horrible bonne femme qui se dépoile en plein cours, genre exhibitionisme tranquille, c'était pour appuyer son enseignement., flippant en fait.

      J'aurais été étudiante je serais sortie de cours et aurais porté plainte, enfin non, plutôt posté la vidéo sur You Tube!

      Supprimer
    4. La France patrie du naturisme. Que nenni, cette "charmante" mode nous la devons aux nazis qui l'ont importée d'Allemagne tout comme le panneau de sens interdit. On ne rigolait pas avec le culte du corps chez les Teutons.

      Supprimer
    5. Malheuresement Lady, je crois que les opposants à ce projet, étudiants à Sciences Po, sont un peu obligés de se faire discrets. Z'avez vu comment ça se passe en République progressiste? On ne rigole pas avec ces choses-là.

      En revanche, pour le retrait de la vidéo, j'opterais pour un effet-miroir qu'a provoqué le visionnage (tiens, mon ordinateur ne reconnaît pas "visionnage") par ladite-dame. Sans doute trop peu habituée à se remettre en question, à prendre du recul sur elle, elle a compris quand elle s'est vue, ce que nous pourrions penser d'elle, et comment nous percevrions cet acte.

      Dans dix ans, à ce rythme-là, l'Europe est une terre à partouzes sur laquelle les plus jeunes seront désormais conviés, car libres et détachés de tout déterminisme. Finie la morale-à-papa, voici venue la liberté républicaine, démocratique et progressiste.

      Supprimer
    6. @Koltchak91120 : ça fait un bout de temps que les Teutons se mettent à poil. Ils n'ont pas attendu les nazis pour profiter du soleil et des joies de la natation sans rien sur le dos. Tacite déjà s'étonnait de l'indifférence des Germains devant la nudité de leurs proches, hommes et femmes mélangés. Ce sont les Latins "frustrés" qui s'excitent devant une banalité immuable pour les siècles des siècles. Franchement, sur les plages de naturisme, il n'y a pas de quoi se taper le cul sur le sable, parce qu'un cul restera toujours un cul de loin comme de près et que chacun veut qu'on lui foute la paix face à la mer.

      On est loin du naturisme là : c'est juste un autel dédié au culte à l'Effroyable ! Une pub pour la promotion de l'abstinence (un coup des ultra-cathos à coup sûr ), un appel à la débandade générale. J'hésite entre une entrée en clôture chez les Clarisses ou une demande d'adoption dans un clan d'hyènes du Serengeti.


      Supprimer
  9. J'ai raté la vidéo, mon cher Corto, mais je ne m'en plaindrai pas.
    En revanche je commence à comprendre pourquoi tout ce beau monde supportait si bien les comportements à la DSK, jusqu'à s'offusquer que les américains osent l'embêter pour un "troussage de domestique".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: voir le commentaire de Lady Watterloo ci dessous. La nana, Maitre de conférence à la Sorbonne tout de même, fait son cours et au fur et a mesure se dessape comme si de rien n'était, sans doute pour montrer que la nudité crue n'est pas choquante. Du grand n importe quoi !
      Mais le plus étonnant, je trouve c'est que pas un élève ne bronche. Pardonnez ce qui va suivre: mais on leur aurait chier dessus c'aurait été la même passivité

      Supprimer
    2. Passivité des élèves : on peut supposer qu'ils ont déjà vu pire ou équivalent et que l'effet de surprise ne joue plus. Le mal est fait !

      Supprimer
  10. j'ai pas vu non plus mais apparemment c'était pas joli-joli ! tout ça, ça risque tout de même de leur revenir en pleine tronche un jour où l'autre, les gamins en auront marre des vieilles truies qui, mal baisées, n'ont que ce genre d’exhibitions pour se faire plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: vois mon com a Marianne et celui de Lady Watterloo qui a eu le temps de voir la vidéo. Les gamins qui subissent ce genre d’enseignement n ont a mon avis plus la faculté de reflexion pour en avoir marre. Il seront lobotomisés à vie. Imagine qu on leur bourre le mou en leur disant qu ils sont l'élite, qu ils sont a SC Po et que donc ce sont les meilleurs donc, l enseignement qu on leur dispense est ce qui se fait de mieux. Pourquoi voudrais tu qu ils réagissent

      Supprimer
  11. Cela nous donne une bonne idée de ce qu'est la Gauche franchouille et de quelle manière elle s'y prend pour nous pourrir complètement les futures "élites".
    On est foutu!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: on est foutu ! j en suis de plus en plus convaincu ceci dit... il y a quelques espoirs avec le retour tout de même de certaines valeurs qu ont remis au premier plan , par ex, les manifs pour tous qui dépassaient de loin le cadre d une opposition simple au mariage zinzin

      Supprimer
  12. Quand tu penses que Polnareff a eu des prob à monter ses fesses ! J'ai vu cette vidéo ce matin et je suis choqué ( enfin pas trop) du traumatisme qu'a du subir certains élèves à la vue de cette femme , à la limite Bécassine oui , là non . Ceci dit depuis l'armée je suis un adepte au naturisme , ma femme je l'ai entrainé avec moi et nous sommes , en dehors de nos lieux de prédilection , très pudique vis à vis des autres , imposer sa nudité est un viol pour les autres .
    J'ai du mal à suivre le raisonnement de cette Borgui .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: moi aussi je n ai rien contre le naturisme mais qu'est-ce que cette séance de dépoilage à à foutre dans un cours de science po ? Rien si ce n est de la provoc facile sur un public quasi acquis ! Descoing aura vraiment pourri cette institution.

      Supprimer
  13. Plus rien ne m'étonne. Je m'attends à tout !

    RépondreSupprimer
  14. Alors, je suis réac totale face à de tels agissements. Nous ne sommes pas obligés de tout supporter non plus , au nom de "l'art"...
    j'ai lu le texte en lien sur le post porn : pas tout compris moi non plus : et si c'étaient des " justificatifs" tordus pour faire n'importe quoi et se donner bonne conscience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: en fait si j ai bien compris le post-porn vise à "redorer" l image du porno, lui donner en quelque sorte des lettres de noblesse. Ds mon lien, lis l énumération en plusieurs points juste après ça: "Je m'appuie sur l'article de Rachele Borghi (que vous devriez lire intégralement) qui donne notamment des pistes pour reconnaître du post-porn :"
      Attention c'est du grand n importe quoi mais c'est la prétresse du post-porn qui le dit !

      Supprimer
  15. Merci Corto, je ne connaissais pas cette forme " d'art" . l'énumération des points me parait tout à fait litigieuse, scabreuse etc.. genre construction mentale faite par des gens desoeuvrés, voir dérangés : grand n'importe quoi... qui " paye" ces gens la, qui les emploie etc... c'est hallucinant..
    NB : juste pour le contraste : je venais de " quitter" une épidémie d'ébola : genre 25 à 90% de morts ... structures de santé faibles, fatiguées, peu de soignants, aide de diverses ONG plus OMS etc.. plein de gens y vont pour juguler l'épidémie... alors ce genre de c.... post porn m'énerve un peu.. Est ce que ces fous, ont un minima le sens des réalités?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen