jeudi 13 mars 2014

Et Hollande jurera ses grands dieux qu'évidemment il ne savait rien...


" Dans quel autre pays... 
Que dirait-on si, dans un pays qui n'est pas la France, le principal adversaire du pouvoir en place, sur la base de soupçons que rien n'est venu étayer, était durant des mois surveillé, géolocalisé, espionné jusque dans les conversations qu'il entretient avec son propre avocat? On fustigerait fermement la dérive policière de ce triste régime, et l'on aurait raison.
Que dirait-on si, dans une République moins «exemplaire» que celle dont Mme Taubira se veut la virulente égérie, le gouvernement, pris en flagrant délit de tentative d'élimination d'un rival politique, ne trouvait à opposer à l'évidence de ses turpitudes qu'un lamentable brouet de contradictions et de contrevérités? On dénoncerait hautement un scandale d'État, et l'on aurait raison. 
Mais nous sommes en France, et Mme Taubira peut «les yeux dans les yeux» mentir éhontément en direct à ses concitoyens et plaider deux jours plus tard le simple «malentendu». Nous sommes en France, et M. Valls peut prétendre, sans déclencher un ouragan de rires, qu'il a appris dans le journal - lui, l'homme censément le mieux informé de France - ce que ses subordonnés mobilisés par dizaines pour les écoutes et les perquisitions savaient pour certains depuis des mois! Nous sommes en France, et M. Hollande jurera ses grands dieux, comme dans l'affaire Cahuzac, qu'évidemment il ne savait rien, mais rien de rien, de ce que savaient ses ministres et le premier d'entre eux… sans doute parce que, comme le dit Mme Taubira, on n'aura pas voulu «l'importuner» avec une affaire d'aussi piètre importance. 
La France, vraiment, ce pays où «le mensonge, comme le tabac et les allumettes, est devenu un monopole d'État» (Henri Jeanson)? On a du mal à s'y résigner. Dans une France qui serait à la hauteur des exigences que les Français placent en elle, la démission de la garde des Sceaux et celle du ministre de l'Intérieur auraient déjà été remises au président de la République - et acceptées."

L'édito d'Alexis Brézet.

Permalien de l'image intégrée
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

36 commentaires:

  1. Tu as eu raison de mettre en avant ce texte. Ce gouvernement et le Président salissent la France. Plus que jamais je pense qu'ils doivent dégager au plus vite. Quelle honte, il va falloir se demander sérieusement comment on a pu en arriver là, placer un incapable notoire à la Présidence de la République...
    J'ai ma petite idée, ce sont ces médias faiseurs d'opinion qu'il faut dégager aussi. D'ailleurs j'ai lu à ce sujet un super texte daté de 2012 chez Polemia (<- lien) si ça t'intéresse (vais peut-être le mettre chez moi d'ailleurs). A plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: il est très bien ce texte de polemia, je te le laisse néanmoins. Les medias... bien sur qu ils ont une responsabilité énorme, y compris même lors d échéance importante comme la présidentielle... je vois qd même avec satisfaction qu ils ne sont pas tendre avec Taubira depuis 2 jours: faut dire qu être aussi mauvaise sur ce coup là, elle pouvait difficilement faire mieux :)

      Supprimer
  2. Personne ne sait rien c'est au pire une maladresse.
    Je me demande si un jour, par maladresse j'oublierai de payer mes impôts..
    De tels comportements montrent un exemple pourri. Si le gouvernement est pourri, pourquoi resterions nous honnête?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lady Watterloo: je dirais plutot qu'au MIEUX c'est une maladresse en ce qui concerne Taubira ( brandir des papiers qui la désavouent, fallait le faire) au pire de l incompétence mêlée d arrogance.

      Oui pourquoi ? et bien tout simplement parce que ns ne sommes pas aussi pourris qu eux !

      Supprimer
    2. je suis pour l'arrogance mélée d'incompétence;
      je ne comprends pas pourquoi, à la base, elle a trimbalé ces lettres sur un plateau TV, lettres qui prouvent qu'elle a menti ( gros couac de raisonnement ? ou pire.. égo démesuré : elle a toujours raison )

      Supprimer
    3. @Anne: la certitude d'avoir raison et l'arrogance des gens qui pensent détenir la vérité. Je suis sur que cette Taubira est incapable d'imaginer que les gens puissent penser qu'elle ait pu mentir.

      Supprimer
  3. Mais on s'en fous de tous ça!!Ils m'écoeurent tous à un point!!Comme dit h16 plus question d'aller mettre un bulletin dans une urne,personne plus jamais,sinon on les rassure et c'est reparti pour un tour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen azttec: n'est-ce pas ce qu ils souhaitent in fine ? Qu on s'en désintéresse, qu'on s'abstienne ? qu on les laisse jouer en paix ? Non désolé, on va voter !

      Supprimer
  4. Mais non! Mais non elle ne doit pas démissionner! Ceux qui réclament sa démission se trompent. La pousser à rendre son tablier, c'est proclamer que l'on veut séparer le bon grain de l'ivraie, chasser la brebis galeuse du troupeau des agneaux qui viennent de naître, c'est dire qu'on ne veut plus d'une menteuse dans un gouvernement qu'on reconnaît a contrario épris de vérité.
    Qu'elle reste parmi les siens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: mais tout le troupeau est vérolé jusqu'à la moelle , donc faut tous les virer. simple non ?

      Supprimer
  5. Le misérable qui est à la tête de ce pays ne peut rien savoir quand il était président du PS , il ne savait pas qu'il y avait des affaires de fric et autres dans les sections de province alors ne soyons pas étonné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: mais oui, comme pour Cahuzac, il ne savit rien, comme pour Guérini, comme pour Kucheida et Dallongeville, Andrieux, Navaro et cie... il ne sait jamais rien et quand il sait il refuse de trancher quitte à se pourrir lui-même !

      Supprimer
    2. (je leur file un argument à leur niveau) tous ces noms que tu cites, si ça se trouve c'est une des multiples identités de sarko ?

      Supprimer
    3. Bonjour Monsieur Corto
      Concernant l'affaire Cahuzac il y a un nouveau rebondissement ce jour (13 mars 2014 : Madame Cahuzac aurait avoué l'existence d'un autre compte de 2, 5 millions d'euros dans le paradis fiscal qu'est l'île de Man.

      http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/13/patricia-cahuzac-a-avoue-l-existence-d-un-compte-sur-l-ile-de-man_4382014_823448.html

      C'est fou comme on s'agite dans le petit monde de nos "zélites" en ce moment. Pendant ce temps-là qui se soucie des chômeurs, des précaires, du peuple, etc... ? Pas nos zélites, en tout cas.

      Supprimer
    4. @Ana maria: surprenant comme Cahuzac resurgit d'un coup ... Comme si, par un coup de baguette magique, du jour au lendemain, la justice avait découvert ce nouveau compte et transmis ds le même temps l info aux médias. Surprenant...

      Pour le reste: chomage, précarité, population sous le seuil de pauvreté, la crise, etc... on verra plus tard !

      Supprimer
  6. Nous avons les politiques que l'on mérite.. Suffit de regarder ce pays ou les petits avantages de chacun priment sur l'intérêt général..... l'on va ou l'égoisme de chacun prévaut .. regardons un peu de près tous ceux qui profitent de l'état si généreux
    les politiques pourris.. mais c'est le pays tout entier qui est rongé !!
    Et cherchons un peu dans tout cela qui a mis en place ces belles mentalités françaises ( dans les politiques et dans les médias) allez droite gauche on fait le tri et l'on regarde ce qui libère un peuple et ce qui le rend dépendant et irresponsable

    Le peuple a tout de même mis en place un président qui n'avait jamais rien prouvé .. pas d'expérience de gouvernement ; aucun bagage ! fallait le faire non..... confieriez-vous un bus scolaire à un conducteur sans références.. c'est un peu ca non ? .. faut aussi dire que le lavage de cerveau à l'eau de rose fonctionne bien....

    Ecoutes qui disaient .....
    selon Atlantico .... Jean-Yves le Drian a dévoilé un (petit) bout du Big Brother Français dont la construction, entamée il y a déjà presque une décennie - et testée dans de nombreuses dictatures, commence à prendre des proportions inquiétantes. Inquiétantes ? Pas vraiment à en juger par la réaction de la population française, qui ne semble guère s’émouvoir, contrairement à nos voisins allemands, de la mise en place d’une société de la surveillance en lieu et place d’une démocratie à laquelle plus grand monde ne croit
    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/et-pendant-temps-la%E2%80%A6-5-infos-largement-aussi-importantes-que-celles-rebondissements-semaine-horribilis-relations-politique-justi-1009142.html#vBz9mCKMdHvshBlA.99

    pas beau le mode de vie à la Française

    Le H de hollande est une triste référence .... pas besoin d'être au Fn pour être un diable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: c'est vrai et hallucinant, les Français, enfin à peine 51% d entre eux , ont été capable de porter au pouvoir un mec sans expérience aucune, juste un conseiller général d un département sinistré:n'est-ce pas la preuve que les Français ne méritent que ce qu ils ont ?

      Supprimer
  7. Taubira 1: non seulement elle brandit des papiers qui la contredisent, mais elle bafoue également le secret de l'instruction. Car si elle les avait avec elles c'étaient bien comme une justification prête à brandir. Sauf que si les juges peuvent avoir leurs arguments à charge, on s'attend aussi qu'ils instruisent aussi à décharge (mais sous la pression du ministère?) et fassent respecter la présomption d'innocence.

    Amike

    RépondreSupprimer
  8. Taubira 2: Le mensonge, pourquoi ?
    - Le gouvernement proclame que la Justice est indépendante puisqu'il n'intervient plus directement.
    - Or intervenir implique au préalable d'être informé.
    - Donc, à quoi sert la circulaire de janvier 2014 (voir les références données par H. hier) ? Des stats ?
    Taubira a voulu se dégager des mêmes accusations faites contre Sarkozy: Si elle s'informe alors elle veut influencer.
    Mêmes causes, mêmes effets...

    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: Moi, pour l'avoir autrefois croisé en Guyane, je ne peux oublier que cette Taub' est avant tout une indépendantiste "en" république et qu'à ce titre elle sera prête à tout pour "sa" cause. Les indépendantistes sont des gens dangereux car pire que les socialistes qui estiment détenir la vérité, eux sont persuadés d'être la vérité et rien ne saurait s opposer à la vérite. J ai l air d'exagérer ? Non, je les connais.

      Supprimer
  9. Deux leitmotiv applications de consignes strictes :

    1) "la théorie du genre, ça n'existe pas"
    2) "je n'étais pas au courant"

    Bientôt la 3ème : "la théorie du genre, ça existe ? Bah, je n'étais pas au courant".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lamouette: ils ne sont pas à une contradiction ou un mensonge près ces jeanfoutres.

      Supprimer
  10. au niveau d'absurdie, de déliquescence ou nous en sommes,
    je me demande,
    dans quelle mesure la responsabilité civile, voire pénale du gouvernement (ou ministres à titre individuel)
    du chef de l'état ne peut être engagée.
    par un collectif de citoyens.
    les biais existent très certainement.
    il n'y a que voir les associations politiquement irréprochables comme http://www.anticor.org/
    qui ont largement usés de toutes les complaisances au sein du système, politique, judiciaire, presse.
    c'est à creuser ..
    tiens information judiciaire à l'encontre de copé, la bonne blague !

    bluecats

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @bluecats: marrant, nous avions la même discussion ce soir a table: etre parvenu à un tel niveau d'incompétence et de bassesses mériterait presque une comparution immédiate !

      Supprimer
  11. A-t-on touché le fond ??? Réponse : NON ! Car en socialie le fond est sans fond ...et atteint des profondeurs abyssales . Il vaut mieux en rire qu'en pleurer !!!!! Vive la République irréprochable !!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: hollande a atteint la cote d'alerte avec 16% d opinions favorables, donc ns sommes encore loin du fond mais ils y travaillent, y a qu'à laisser faire. Bon okay, la remontée sera dure mais peut etre pouvons nous ainsi en être débarrassé pour un long moment

      Supprimer
  12. Bonjour Corto,

    Les turpitudes, pour rester poli, des dirigeants socialistes sont ce qu'elles sont, des turpitudes. Pour le fond de l'affaire, l'éventuel financement de la campagne présidentielle de Sarkozy par la Lybie, je rappelle quelques vérités: "Le point de départ, c’est le 19 avril 2013, l’ouverture par le parquet de Paris d’une information judiciaire sur un éventuel financement libyen de la campagne de Sarkozy en 2007. Pour conduire les investigations, deux juges d’instruction – Serge Tournaire et René Grouman – ont été saisi. Le 23 avril, ils mandatent par « commission rogatoire » l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions fiscales. Et ils commencent l’enquête : examen des pièces, audition de témoins, recherche d’indices, analyses financières, mouvements de fonds… Attention, on est au stade de l’information judiciaire, et il n’a pas même été prononcé de mise en examen. Mais les deux lettres du 26 février concluent à des faits infractionnels graves." (la suite sur http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2014/03/13/sarko-taubira-le-feuilleton-se-precise-894078.html).
    Je ne crois pas qu'il soit juste de dire que cette affaire a démarré "sur la base de soupçons que rien n'est venu étayer." Si le Parquet, qui répugne parfois facilement à confier les affaires sensibles aux juges d'instruction (et là, il y en a deux de saisi) car il sait alors que l'affaire lui échappe jusqu'à la fin de l'instruction, a choisi cette voie, ce n'est pas sans raison. Maintenant, peut-être que les investigations, parmi lesquelles figurent les fameuses écoutes, se termineront par un non-lieu de première, auquel cas, le Landerneau politique et médiatique se sera agité pour rien. Pour le moment, on n'en sait strictement rien et, tout en ayant mon idée, je me garderai bien d'en tirer.des conclusion trop hâtives dans un sens ou dans un autre. Maintenant, on a le droit de préférer l'immunité totale pour les représentants de la classe politique mais je ne suis pas certain que cela améliore notre bien commun.
    Ce qui est choquant, c'est l'exploitation politique qui est faite de cette affaire et je te rejoins quant à tes conclusions sur le scandale d'état né à la suite des lamentables palinodies (notamment qu'elle n'était pas informée, cette belle blague) du Garde des Sceaux. Malheureusement pour elle, la Droite n'a, dans ce genre d'attitude, pas la monopole de la vertu. Si la Gauche pue, la Droite lui fait une compétition féroce. La seule chose qui souffre dans cette histoire, c'est la démocratie qui a depuis quelques années laissée la place à une médiocratie parce que le personnel politique français, s'il est d'une grande médiocrité, est dotée d'une malhonnêteté intellectuelle confondante (pris la main dans le sac, il nie toujours). Etonnons-nous ensuite de voir la confiance dans les institutions s'effondrer. Comme disent les chinois, le poisson pourrit toujours par la tête. Chez nous, le jus qui en coule n'est même pas bon pour faire du nuoc-mam.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: financement lybien de la campagne de 2007, je n y crois pas un seul instant et cette "affaire" finira comme les autres en eau de boudin. On parie ?

      Pour le reste, ns sommes d accord la droite n a rien à envier à la gauche a ceci près que la gauche s est habillé de vertu. On voit de manière éclatante depuis au moins l affaire Cahuzac que ce n est pas le cas. Les écoutes ? ma main au feu que tous les GVT ont fait de même, le tout, c'est de ne pas se faire prendre et là ils se sont fait prendre et de manière lamentable.
      Et oui, in fine, c'est la démocratie qui trinque et nous avec. L espoir ? c'est qu'avec toutes le nouvelles technologies, les secrets ne se gardent plus, tout se sait un jour ou l autre, ce qui devrait logiquement amener nos dirigeants à plus de transparence et d honnêteté.

      Supprimer
  13. Voilà qui est admirablement dit. Depuis le temps que nous vivons sous la dictature gauchiarde-et même quand la Gauche n'est pas aux affaires- c'est bizarre qu'on arrive encore à être surpris par les turpitudes des immondices qui nous gouvernent.
    Mais il faut dire que sur ce coup là, entre l'ignominie, l'hypocrisie et la stupidité crasse, ils ont fait particulièrement fort.
    Espérons que l'électeur moyen s'en offusque un peu, lui aussi.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nouratin: les immondices qui nous gouvernent sont tout de même bousculés en ce moment et je ne donne pas cher de leur peau aux municipales. La gauche est en dessous de tout, elle trompe ses électeurs, ment au peuple, magouille comme pas possible, nous prend pour des cons, utilise des moyens de basses police, etc...tout ça , ça se paye un jour ou l autre. Les municipales me semblent etre une bonne occasion de leur présenter les premières factures.

      Supprimer
  14. Tiens une autre tricheuse s'est fait pincée , la miss Benguigui http://www.marianne.net/Yamina-Benguigui-a-t-elle-menti-sur-sa-declaration-de-patrimoine_a237392.html

    Ça défile en ce moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @miira: qu elle pourrisse dans les oubliettes de l’Histoire de la Socialie, celle-là

      Supprimer
  15. Ce qui est affligeant dans tous les non-dits , mensonges , contre vérité , c'est la vision que l'on donne à tous les pays du monde . J'ai honte de la France à cause de ces branquignoles qui osent dire qu'ils sont les meilleurs et qu'ils sont sensés nous représenter.

    RépondreSupprimer
  16. Yamina Benguigui a-t-elle menti sur sa déclaration de patrimoine ?

    «Transparence financière de la vie politique», réclamait Jean-Marc Ayrault. La ministre vient d'empocher 430 000 € en Belgique.

    Yamina Benguigui cacherait-elle des choses ? A Marianne, ce ne serait pas un drame. A la République, ce serait plus ennuyeux. Il y a moins d'un an, comme tous les membres du gouvernement, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie, a rempli une déclaration de patrimoine rendue publique pour la première fois dans l'histoire de nos institutions.

    Mises en ligne le 15 avril 2013, ces déclarations étaient censées donner corps à l'exemplarité revendiquée par l'équipe de Jean-Marc Ayrault en matière de «transparence financière de la vie politique», après l'affaire Cahuzac. Le préambule méthodologique est parfaitement explicite : «La déclaration prend en compte tous les éléments composant le patrimoine, quelles que soient leur nature, leur importance ou leur situation géographique. L'ensemble des biens doit être déclaré, y compris ceux détenus à l'étranger et ceux n'entrant pas dans l'assiette de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).»

    Dans la case n° 10 de sa déclaration, celle qui concerne les «biens mobiliers, immobiliers et comptes détenus à l'étranger» et leur valeur, Yamina Benguigui a inscrit «Néant». Or, le 29 janvier 2014, la ministre-réalisatrice-écrivain, qui mène actuellement campagne pour les municipales dans le Xe arrondissement de Paris sur la liste du socialiste Rémi Féraud, a vendu les parts qu'elle détenait dans une société anonyme de droit belge, G2. En l'occurrence, 20 % du capital.

    Le rachat par ladite société «des 12 actions émises près de Mme Yamina Benguigui» d'une valeur nominale de 1 000 € a été décidé «au prix de 35 833,33 € par action», indique le document enregistré au greffe de Bruxelles le 13 février dernier. Soit, au final, un joli chèque de 430 000 €. On est loin du «néant».

    Voilà quelques mois, dans un grand dossier sur l'évasion fiscale (Marianne n° 841), nous avions décortiqué les liens entre G2, une coquille créée en 2000 par le producteur Philippe Dupuis-Mendel, et Yamina Benguigi, deux amis de longue date. Cette structure belge contrôle une autre société, française celle-ci, Bandits Production, qui a financé l'essentiel des œuvres de cette cinéaste engagée, dont Mémoires d'immigrés, le documentaire en trois parties qui l'a fait connaître.

    Dès octobre 2005, Yamina Benguigui, ex-adjointe de Bertrand Delanoë aux droits de l'homme et à la lutte contre les discriminations, a siégé sans discontinuer au conseil d'administration de G2. Elle n'a démissionné de ce mandat qu'en août 2012, deux mois après son entrée au gouvernement. «Je ne détiens aucune part dans cette société», nous avait-elle répondu par mail lors de notre enquête, en mai 2013. Une information alors impossible à vérifier, l'entreprise belge ne détaillant pas la structure de son actionnariat dans ses comptes annuels. Mais en rachetant récemment ses actions à Yamina Benguigui, G2 a dû se plier à l'obligation légale de publicité qui entoure ce type d'acte. Et dévoiler incidemment le pot aux roses ? Contactée par Marianne, la ministre n'avait pas retourné nos appels à l'heure où nous bouclions ces lignes.

    Le 27 février sur le plateau de Canal +, elle avait lancé en riant au sujet de l'affaire Copé : «Ça fait du bien à notre gouvernement !» Nul doute que les révélations de Marianne sur cette histoire belge la mettront tout autant en joie.

    http://www.marianne.net/Yamina-Benguigui-a-t-elle-menti-sur-sa-declaration-de-patrimoine_a237392.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BA: Benguigui ? un pur produit boboïde qui vit depuis des années avec les subventions publiques. Le moindre des pbs qu elle puisse avoir ne saurait que me réjouir. ,
      Michel Sapin se traîne aussi une casserole au cul énorme avec sa "ferme" dans le Loiret.
      Ils ne valent pas plus chers que les autres sauf qu ils ont vendu aux français l exemplarité, tu parles Charles . Le seul truc qui me désole c'est que ces gens là pourrissent la politique et entraîne avec eux une bonne parti des élus qui eux travaillent avec abnégation.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen