mercredi 19 mars 2014

Secret Défense et fuites à tous les étages

" Je le surveille, je sais exactement ce qu’il fait." hollande à propos de Sarkozy, le 21/02/2014


Alors comme cela, Mediapart diffuse sur son site des extraits, astucieusement choisis, de la retranscription d'écoutes téléphoniques entre Sarkozy et son avocat. C'est bien. On "entend" parait-il, Sarkozy faire état de pressions qu'il aurait exercé sur quelques juges, juges qu'il a traité de "bâtards". Il parait même qu'il aurait agi auprès du magistrat Azibert - celui qui ne tente pas de se suicider en tombant dans l’escalier - afin que celui-ci l'informe de l'évolution de certains dossiers. La belle affaire ! ... dont je me contrefous comme de ma dernière chemise. On sait que Sarkozy est l'homme à abattre pour la Socialie, il suffit à mon bonheur de savoir qu'un homme seul puisse faire aussi peur à tous ces pieds nickelés qui nous gouvernent.

Et puis franchement, qui dans l'intimité d'une conversation, fut-elle téléphonique, n'a pas traité son patron de con, son banquier d'andouille, le voisin de facho, le gauchiard d'abruti ou votre serviteur de "trou du cul" ? Bref, rien de tout ce que j'ai pu lire de ces "écoutes" ne me choque. Quelque soit le pouvoir en place, les grands de ce monde agissent en sous-main, à leur convenance, pour obtenir les informations dont ils ont besoin pour préserver le pouvoir. La gauche morale peut se pignoler avec ça si ça l'amuse, elle eut, elle aussi, ses maîtres es écoutes; Mitterrand fut un modèle dans le genre. Non, la seule chose qui m’intéresse est de savoir comment une nouvelle fois ces documents parviennent entre les mains de pisse-copies, qui plus est à quelques jours d'une échéance électorale importante... Vous vous doutez bien que l'on en saura rien et tant pis pour la présomption d'innocence et le secret de l'instruction.

Non, c'est une autre histoire qui a retenu mon attention. Celle d'une journaliste de La Croix, journal peu soucieux de faire du bruit et du buzz s'il en est, qui fut embarquée hier et gardée au sous-sol de la DCRI pendant plusieurs heures pour y être interrogée. Sans la présence de sa directrice de rédaction, ni celle d'un avocat. Son crime ? Avoir rédigé un papier titré:" Comment contrer l'Islam radical en France "; article reposant sur un document adressé (et commandé) par le premier ministre auquel elle a eu accès. Cet article faisait état des grandes lignes d’un rapport demandé au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale par le premier ministre sur les moyens de mieux repérer et mieux prévenir la radicalisation de certains jeunes tentés par le djihad... 

Une journaliste pour ainsi dire mise au secret pendant plusieurs heures pour avoir rédigé un papier sur la menace islamiste, voilà qui aurait du mettre en émoi toute la gaucholalie et toute la corporation des journalopes, non ? Et bien non ! Pas un mot, pas une indignation, pas le moindre soutien de la part D'Edwy Plenel ou d'Aphatie ! Étonnant.

Ah, oui, j'ai oublié de préciser que le document auquel a eu accès la dite journaliste était classé "Secret Défense" ! Bien évidemment, personne ne se posera la question de savoir comment un document sensible a pu parvenir aussi facilement entre les mains d'une journaliste.

C'est tout de même dingue de voir le nombre de documents supposés être secrets qui traînent dans la nature depuis quelques temps.

Ce serait être mauvaise langue que d'écrire que cela fuit de toutes parts dans les arcanes de la Socialie... Mais " Merde, quand même !, merde !".. C'est tout à fait ça.

Folie passagère 2189.
une-la-croix
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

32 commentaires:

  1. Ben dites donc Corto !
    Vous êtes en super-forme en ce moment ! :-)

    Chaque billet est meilleur que le précédent !!! Prouesse quand même assez difficile à réaliser. :-)
    Inutile de rougir : vous êtes trop bien caché derrière votre écran... ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. y'a 60 ans tu avais des Soljenitsyne,
      Varlam Chalamov,
      Evguénia Guinzbourg, qui disaient comme un poème mauvais
      leur monde à l'occident
      aujourd'hui le ciel de la kolyma se dessine la, chez toi,
      alors je comprends la prouesse de Corto,
      ce n'en est pas une c'est juste une immense lassitude.

      bluecats
      je comprend

      Supprimer
  2. En socialie, tu dois écrire ce que les tchékistes d'hollande te demandent,.sinon c'est le bagne.

    Petites incartades, hier des gentils militants socialistes sont venus faire du porte à porte dans la cité où je demeure et noter sur un carnet les locataires qui leurs avaient ouvert et répondu, Le retour de la Guépeou à quand la marque de l'infamie pour mieux vilipender les mauvais penseurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: tu es fiché mon ami maintenant. Dans ta commune ou ton quartier, on saura qui tu es ! :)

      Supprimer
    2. @grandpas
      Faut être encore plus vicelard qu'eux en leur donnant de fausses réponses

      Supprimer
  3. Bien vu Corto ! Tu regardes la lune au lieu des doigts qui la pointent et s'agitent pour mieux la masquer.
    Au sujet des écoutes, ce jour, le court billet de Ph.Bilger intitulé "Nicolas Sarkozy un homme honorable ?" a provoqué des commentaires bien réconfortants, émis pour certains, d'intervenants habituellement très critiques envers la personne de Sarkozy et son quinquennat. A 4 ou 5 exceptions près, tous s'interrogent sur l'orchestration des fuites, et relativisent les propos retranscrits, ne révélant à part quelques excès de langage bien compréhensibles envers la meute...mais qui ne révèlent rien d'inhabituel dans les pratiques, les connivences, dans les sphères d'influences du monde politico médiatique et de la Justice, depuis des décennies.
    Il ne suffit pas de marteler que la justice est indépendante depuis 22 mois, pour que cela soit une réalité.

    En outre, je doute que ces dernières révélations viennent modifier les intentions de vote ou d'abstention à 4 jours du 1er tour des municipales. Il se pourrait même (réconfortons nous) que cette inflation de fuites coïncidant avec les élections qui se nationalisent (selon la rumeur), soient contre productives.

    Vivement dimanche ! Nous aurons nos réponses pour l'avenir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille BD: C'est un rigolo Bilger dont l'anti sarkozysme pathologique est de notoriété publique. Hier il fait un article dans le Figaro Vox où il fait repentance et avoue regretter l'ancienne majorité et aujourd'hui, nous le voilà faire une rechute avec son blog et "son Sarko homme honorable ?".
      Je n'arrives pas à le prendre au sérieux ce type ! En plus je trouve son style d'écriture pour le moins alambiqué. Encore un qui a eu le talent de se faire une place ds les médias. A part ça ? Ben rien !

      Supprimer
  4. Corto, ça va devenir de plus en plus compliqué pour vous de soutenir Sarkozy... De mon coté je suis tranquille, je sais que c'est une crevure mais ni plus ni moins que les autres...

    Pourvu qu'il aille en prison en éclaboussant le plus de monde possible....

    Concernant l'autre histoire, c'est simple : la caste médiatico-politique degôche révèle sa vrai nature.... 2 poids, 2 mesures, c'est le crédo du socialisme....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Skandal: "Pourvu qu il aille en prison !" on dirait du gauchiard bas du front ! En l état actuel de ce que l on sait au nom de quoi irait-il en prison ? sais-tu des choses que nous ne saurions pas ? Non, alors silence si je peux me permettre.
      Tu remarqueras qu il est extrêmement rare que j’émette un avis dans mes billets sur une affaire où la justice est saisie justement par respect viscéral de la présomption d 'innocence. Si tout le monde en faisait autant, il y aurait bien plus de sérénité de tous côtés.

      Quant a Sarko, le pb est bien plus simple que de le soutenir ou pas. Je pars du principe que si je dois regarder le paysage politique, je ne vois pas qui serait plus apte que Sarko pour diriger le pays.

      Quant aux deux poids deux mesure dont la gauche fait preuve depuis son arrrivée voilà en effet qui devrait mobiliser ses opposants.

      Supprimer
    2. " je ne vois pas qui serait plus apte que Sarko pour diriger le pays." Bah il a beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde... En fait, n'importe qui n'ayant pas fait l'ENA et/ou n'ayant pas travaillé dans l’administration publique et/ou un parti politique quelconque serait meilleur que Sarko et que n'importe quel autre politicien professionnel.

      Je vous rappelle quand même que le bilan de son quinquennat est absolument et parfaitement pitoyable !!!!

      "sais-tu des choses que nous ne saurions pas ?" Oui. Pour faire simple, s'il ne lui arrive rien c'est qu'il n'y a pas de justice en France. Idem pour DSK, idem pour Cahuzac ceci dit...

      Je trouve quand même hallucinant, que compte tenu du track record désastreux de Sarkozy en tant que ministre du budget, en tant que ministre de l’intérieur et en tant que président, il reste encore des gens ayant envie de le revoir au pouvoir...

      Pendant 5 ans il n'a pratiquement rien fait (aucune réforme structurelle digne de ce nom, aucune réforme d'envergure) sauf dépenser l'argent des contribuables (600 milliards de dettes supplémentaire quand même...) mais malgré cela, vous voulez quand même le revoir au pouvoir....

      Ça me dépasse...

      "on dirait du gauchiard bas du front ! " Bah oui, vous savez bien que "gauchiste" c'est tout à fait ce qui me défini... ;)

      Supprimer
  5. Merci Corto de nous révéler l'affaire de cette journaliste.
    Pendant que le "secret de l'instruction" est violé par les délateurs subventionnés.
    Au fait, les magistrats qui refilent leurs dossiers aux "journalistes amis", ils les donnent, ou ils les vendent?
    Enquêtes sur eux ? Perquisitions etc. ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgrages: enquêtes, perquisitions... il fut un temps ou un ministre de l inétrieur avait enqueter pour savoir qui au GVT refilait des infos au Monde, ce qui en soi ne me choque pas. On appela cela l'Affaire des fadettes". Ce fut tollé général à gauche, si général que la justice dut se saisir de l'affaire.

      Il y a très peu de temps, un autre ministre de l'Intérieur a annoncé publiquement qu'il allait diligenter une enquête sur des journalistes de Figaro qui avaient l air trop bien informé sur les chiffres de la délinquance vérolés. Dans le même temps, le premier ministre du dit ministre de l Intérieur annonce tout aussi publiquement qu'il envisageait de voir comment il pourrait supprimer les aides publiques au même Figaro sous prétexte que ce journal était trop virulent vis a vis du gouvernement. Crois tu que ces deux annonces aient perturbé qui que ce soit chez les journalopes et autres défenseurs autoproclamés de la liberté de la presse ? Non. Pas un n a levé le petit doigt !

      Supprimer
  6. Cher Corto, ces bisounours donneurs de leçons et premiers de la classe concernant la morale m'énerve au plus haut point. Non seulement, ils ne sont pas mieux que le pouvoir précédant mais je dirais qu'ils sont pires pour les raisons citées plus haut ( "Monstrueux" a dit Dupont-Moretti qui n'est pas catalogué à droite ).
    Et le pire du pire, c'est que beaucoup de français vont tomber dans le panneau : "la politique est pourrie" comme si on pouvait gouverner sans remonter d'infos ( et c'est le plus ou moins légal qui est ici en jeu ). Mais ne nous racontons pas d'histoires ceux-ci sont "monstrueux" car ils sont motivés par la seule haine pour un homme et non par l'intérêt supérieur de l'Etat.
    Où va-t-on ? Que deviendrons-nous ? Révolutionnaires ou Moutons ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IDEL: monstrueux est bien le mot employé par Moretti qui comme tu dis n est pas un pote à Sarkozy ! Mais que veux tu vois aussi mon com ci dessus à Michel Desgranges, la gauche a tous les pouvoirs y compris celui de mettre tout en oeuvre pour démolir son seul obstacle véritable à une réelection, alors tous les moyens sont bons y compris ce à quoi on assiste impuissant. Si en plus tout cela pouvait dégoûter les gens de la politique, c'set tout benef , ce sont autant de voix qui n iront pas à gauche

      Ou allons nous: les municipales vont être un excellent moyen d en avoir une idée.

      Supprimer
  7. correction : " sans remontée d'infos ".

    RépondreSupprimer
  8. Et la page de l'agenda personnel de Pépère qui se retrouve dans le JDD! C'est pas beau, ça?
    Quant à Sarko, il est une nouvelle preuve qu'on n'arrive pas au pouvoir ni qu'on y reste innocemment. Cela a été valable pour nombre de ses prédécesseurs, c'est maintenant le cas pour lui. Ce le sera sans doute pour Hollande. Le défendre relève de la polémique partisane ou de l'aveuglement.
    Même si ce système d'écoutes et de surveillance commence à sentir mauvais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: Comme tu dis, cette page d agenda, rigolo, non ?
      Il n y a que les grands couillons pour croire que la conquête du pouvoir peut se faire de manière 100% propre. C'est une utopie dont se gavent les bien-pensants.
      Quant à Sarko, il faut etre aussi bien stupide pour ne pas voir,, quelque soit les erreurs ou fautes commises, qu'il y a de la part du pouvoir en place un acharnement incroyable contre lui. Il ne s'agit même pas de défendre Sarko en l espèce, juste de regarder.
      Pour info pour toutes les affaires dont on l accuse, pas un juge n a trouvé le moindre élément jusqu a aujourd’hui pour le mettre en examen. Il n a été mis 1 fois en examen, à la surprise générale, et a bénéficié sans aucune surprise d un non lieu total ( Bettencourt)

      Supprimer
    2. Sur l'acharnement anti-Sarko, je suis d'accord. Ces gens n'ont aucun sens de la mesure à moins qu'ils ne veuillent instaurer un état policier. Mais je n'ai aucune illusion sur la moralité de Sarko et de ses joyeux compagnons.

      Supprimer
    3. @Pangloss: Je n ai aucun doute non plus sur la moralité de toute personne briguant puis exerçant les plus hautes fonctions. Quelque soit leur parti.

      Supprimer
    4. @Pangloss : AMEN !!!

      @Corto : "Je n ai aucun doute non plus sur la moralité de toute personne briguant puis exerçant les plus hautes fonctions. Quelque soit leur parti." et pourtant cela ne vous dérange absolument pas d'avoir une personne sans aucune moralité, aucun honneur, aucune éthique, à la tête de l’État...

      Ca je comprends pas...

      "Il n y a que les grands couillons pour croire que la conquête du pouvoir peut se faire de manière 100% propre. C'est une utopie dont se gavent les bien-pensants."
      Ce n'est pas une utopie. Si en France la conquête du pouvoir est pourri c'est parce que le système est pourri et que les gens sont pourris. Et la on parle quand même d'affaire très très très grave...

      Je ne comprends pas que vous puissiez vous satisfaire d'un système ou c'est le plus corrompus et le plus malhonnête qui gagne...

      Supprimer
  9. La question n'est pas la moralité de Sarkozy, tout un chacun devrait être fixé là dessus depuis un bout de temps.
    Non la question c'est la dictature que nous impose la Gauche dans un état qu'on peut désormais qualifier de totalitaire et de déliquescent à la fois. Les Socialos ne sont forts qu'avec les faibles mais en pareil cas ils se montrent impitoyables, aidés en cela par la "Justice" et les media.
    Culbuto et ses sbires peuvent se vanter d'avoir instauré le type de régime qu'ils abhorraient encore naguère, officiellement en tout cas : le fascisme.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: + 1 ! en particulier pour le " officiellement en tout cas ".

      Supprimer
  10. MAM , SARKO et tous les autres , les juges ne savent plus où donner de la "question " , politiques de droite gardez vous de vos amis , vos ennemis vous les connaissez . Il y a quelques mois dans un de tes billets j'avais suggéré qu'avec ce gvt nous tomberions dans un régime totalitaire , je pense que la porte est ouverte , lundi ou mardi , avec les résultats nous verrons si le régime stalinien est en place .

    RépondreSupprimer
  11. Une des questions que je me pose c'est le role joué par la chaine Itélé dans la révélation de ces affaires : 1) avec force fracas on nous sort sur cette chaine que Taubira n'a pas menti . Scoop ! elle ne savait rien de rien car sa directrice de cabinet oubliait de transmettre certaines informations sensibles ! Bizarre ! 2)nouveau scoop d'Itélé hier soir ,avec les révélations de médiapart sur les écoutes du téléphone portable du Président Nicolas Sarkozy . on est meme invité à aller écouter des extraits complaisamment mis à disposition sur un site et le journaliste chargé de diffuser ce scoop s'indignant que Sarko ait traité un magistrat de " fils de batard " ! C'est certain , ce n'est pas très poli mais moi je comprends que notre ami Sarko puisse s'énerver quelque fois et qu'il puisse chercher à se défendre à sa façon contre la meute lancée à ses trousses ! Moi aussi à qui ma maman a appris qu'il fallait étre polie il m'arrive, surtout en ce moment' d'user de vocables fleuris pour exprimer ce que je pense de la classe politique qui est censée gouverner notre bonne terre de France .... Donc Bravo à Itélé de faire partie de la meute et de sonner du cor pour faire résonner l'hallali !!! J'ai cru lire que Itélé avait quelques liens avec la société de canal plus !!! ai-je raison ! Tout cela sent bien mauvais !!! J'espère au moins que le pouvoir actuel remercie généreusement ces serviteurs dociles .... et sans scrupules !!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: Itélé est effectivement propriété de Canal + qui comme chacun sait - suffit de regarder Le Grand Journal - fait preuve depuis des années de l antisarkozysme le plus primaire. Une chaîne fait par des bobos de gauche pour les bobos de gauche.

      Supprimer
    2. @marguerite: s'il sait remercié ? Pour Itélé je ne sais pas. mais pour mediapart, son ardoise fiscale de 3 millions d euros a été effacée. !! et oui !

      Supprimer
  12. Bonsoir Corto,

    Pour connaître un peu le domaine des documents classifiés, je pense que c'est avant tout le fait qu'un document Secret Défense se soit baladée dans la nature qui a motivé la DCRI. Ce niveau de classification est généralement réservé à des document plutôt importants et si, en tant que journaliste, je me trouvai en leur possession, je ferai bien attention quant à leur utilisation. Si j'en crois l'article, l'intéressé n'avait pas connaissance du niveau de classification du document dont il a eu connaissance. Peut être. C'est surtout la fuite qui pose problème car elle indique qu'une ou des personnes, a priori dans l'entourage du PM, s'affranchissent allègrement de règles élémentaires de sécurité pour des raisons dont j'ignore tout. Nous constatons tous que c'est la fête du slip au plus haut niveau de l'Etat mais Secret Défense est un niveau d'habilitation qui commence à être important. Celui ou ceux qui ont favorisé la sortie de ce document ont des soucis à se faire.
    Je reste extrêmement dubitatif quand ce genre de document commence à circuler un peu trop librement. Idem en ce qui concerne la violation du fameux secret de l'instruction. A titre purement personnel, je souhaiterai que des sanctions plus vigoureuses soient prises envers ceux qui s'en affranchissent. Il me déplaît de voir des PV d'audition publiés in extenso dans la presse le lendemain de leur rédaction ou des documents, comme les fameuses bandes, divulguées comme on le constate. Je ne crois pas que le discours démocratique en sorte grandi. Ceux qui jouent à ce petit jeu rendent rarement le service dont ils se prévalent pour s'exonérer de leur responsabilité.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir en mon temps été habilité "confidentiel défense" je suis persuadé que le document en question n'est pas classé "secret défense". En effet, il ressort de l'article de la Croix (celui du 29 janvier décrivant le document) quel la journaliste dit avoir vu le document. Tous les documents classifiés comportent, en haut et en bas de chaque page, un cartouche rouge mentionnant "diffusion restreinte" "confidentiel défense" voire "secret défense"
      On ne peut en aucune manière le louper. A la louche, ce cartouche occupe le tiers de la largeur de la page.
      Dans le domaine purement militaire, la classification "secret défense" a le plus souvent trait à tout ce qui concerne l'armement nucléaire.
      Je suis persuadé que la DCRI a pipeauté la journaliste pour lui faire peur et qu'elle crache le nom de sa source. Il est clair que le document s'il n'est pas "secret défense" et "politico-socialistico-médiatiquement explosif"

      Popeye

      Supprimer
    2. @H et Popeye: Moi aussi j ai été classifié "confidentiel défense" pendant mes deux ans de SN et je me souviens bien de ces documents estampillés en rouge. ne pas le voir , c'est bon pour les aveugles.
      Mais a la limite peu importe, le traitement réservé à la journaliste a été en dessous de tout, tout comme ses confrères dont pas un n a lévé le petit doigt.
      Et la question: pourquoi et par qui ce document sensible a atterri sur le bureau d une journaliste

      Supprimer
  13. "comment un document sensible a pu parvenir aussi facilement entre les mains d'une journaliste."

    Parmi les personnes entre les mains desquelles est passé ce rapport, depuis se rédaction jusqu'à sa destination finale dans le cabinet du PM, il s'est donc trouvé au moins une personne (catho de gauche( ?) plus inquiète que les autres… estimant que la montée du danger, méritait pour ce document, qu’il sorte du cantonnement « secret défense » où il risquait de ne jamais voir le jour...

    Regrettable que cet article de « La Croix » n’ait pas eu le même retentissement que celui de l’extrait des écoutes de Sarkozy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille BD: cet article eut été publié dans le Figaro ou Le Monde on en aurait entendu parler, là c'est différent, c'est La Croix ( catho), seul journal avec Les Echos dont les ventes ont progressé en 2013.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP