mercredi 12 mars 2014

Des mensonges comme s'il en pleuvait



A la télévision, lundi soir, Christiane Taubira a menti à l'ensemble des Français en disant ne rien savoir des écoutes téléphoniques dont étaient l'objet l'avocat Maître Herzog et son client Nicolas Sarkozy. La révélation de ce mensonge vient de la bouche même du patron de mam' Taubira, le premier ministre Jean-Marc Ayrault. Celui-ci nous apprend le lendemain, mardi, que lui et sa ministre étaient informés depuis le 27 février. On a du mal à croire qu'ils ne l'aient pas su avant, mais admettons...

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, l'homme en principe le mieux informé de France, nous dit avoir été informé de ces écoutes en lisant les journaux du soir. Ben voyons, lui aussi ment mais sans doute avec l'habitude ne sait-il même plus quand il ment. Au moins sommes-nous rassurés, il reconnaît savoir lire...

Le procureur général de Paris, François Falletti, dit n'avoir été informé que le 26 février que l'ancien président avait été mis sous écoute.

Et Président n'aurait su, quant à lui,  que le 4 mars.

Que fait-on de tous ces menteurs ?

Elle est belle cette gauche immorale qui ment comme elle respire. Que n'aurait-on pas dit si un Guéant à l'Intérieur ou une Dati à la Justice avaient ainsi "les yeux dans les yeux" menti aux Français.

Rappelez-vous comment la gauche se régala des mensonges de MAM et de ses agréables voyages en Tunisie. Le 27 février 2011, elle fut obligée de remettre sa démission et quitter le ministère des Affaires étrangères.

Les socialistes vont-ils arrêter une bonne fois pour toutes de nous prendre pour des cons, cela devient véritablement insupportable.

Folie passagère 2178.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

46 commentaires:

  1. La gauche, c'est le progrès, la droite, c'est ce qui suit le progrès.

    Ce faisant, la gauche est à l'écoute !

    Et puis, arrête de stigmatiser, les trous de mémoire ça arrive à tout le monde.

    Et puis bon, Sarko c'est un méchant de droite.

    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: j avoue que tant de mensonges et de mauvaise foi me laissent pantois, presque désarmé. Jusqu'a quand allons nous endurer cela ?

      Supprimer
    2. Jusqu'à quand ?

      Eh bien pour commencer jusqu'à ce que les Français fassent REELLEMENT le devoir d'Histoire (et non de mémoire) sur les années 30, la seconde guerre et ses conséquences.

      Pour continuer, qu'ils arrêtent-et nous aussi, dont moi-d'aller vers UN parti mais bien de réclamer concrètement l'application des referendums d'abord sociaux et sociétaux, incarnation de la 5e république née d'un homme providentiel.

      Et pour finir, que l'Histoire soit clairement enseignée, via, entre autre les dates historiques comme support, ce qui évite pas mal de fraudes historiques pour bien "éduquer" les gosses.

      Autrement dit, on a pas finit d'en bouffer...
      ----
      (1)Même si l'on peut dire que le recours à un souverain "Homme providentiel" rapproche bien plus de la monarchie que de 1789.

      Vryko

      Supprimer
    3. @Vryko: d accord pour tout ce qui est enseignement de l 'Histoire mais il me semble bien illusoire en l etat actuel de se passer des partis politiques.

      Supprimer
    4. Je me suis mal exprimé sur les partis politiques : je voulais simplement dire, que l'on ne fasse pas de ceux-ci des sectes/clans/idoles, ect. comme malheureusement beaucoup de gens font ou sont, parfois, à la limite de le faire en voyant en tel chef politique/mouvement de groupe l'"homme providentiel".

      Quoi qu'on puisse dire à propos de la république depuis ses origines, elle a échoué à "casser" le lien des Français avec un besoin de monarque de Droit supérieur.

      Vryko

      Supprimer
  2. "Le procureur général de Paris, François Falletti, dit n'avoir été informé que le 26 février que l'ancien président avait été mis sous écoute."
    Dans la vidéo, il dit : le 21 février ;-)

    Sur le fond, ça ne change pas grand-chose : ils mentent tout le temps.
    On ne peut pas dire qu'ils mentent "bien", mais, comme vous le faites fort judicieusement remarquer, ils mentent tant qu'ils ne savent plus eux-mêmes quand ils mentent...
    Ils feraient mieux de se demander quand ils sont sincères. La réponse est ultra-simple : c'est jamais !
    Toujours ou jamais, selon la question. C'est pourtant aussi facile que 1+1=2 en math, et 1+1=30 en Hollandie (ou -100, selon les intérêts du moment...).
    Il suffit de le savoir !!!... ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: cette histoire est incroyable par tout le cafouillage qu'elle révèle au sommet de l'Etat. Un ministre dit ça qui est contredit le lendemain par son Premier qui dit autre chose, etc...

      J'ai regardé la conférence de presse de Taubira et le moins que l on puisse dire, comme l ont fait remarquer les éditorialistes, c'est que ce fut confus voire totalement contre productif. Une ministre de premier plan obligée de venir démentir un évident mensonge en secouant par dessus sa tête des feuilles de papier sur lesquelles un poème de Césaire aurait tout autant pu être écrit, a-t-on déjà vu cela ? jamais.

      Le pb avec ces gens là, c'est qu'ils nous ont habitué depuis 21 mois a tant de mensonges , couacs, cafouillages , reniements et reculades, c'est que quoi qu'ils disent, mensonge ou pas, on ne peut plus les crroire.

      Supprimer
  3. Pour que de tels mensonges étonnent ou choquent, il faut accorder à l'équipe en place et à ses rares soutiens un minimum d'estime. Ce n'est pas mon cas. Quant à savoir quand ils cesseront de nous prendre pour des cons (et accessoirement de se croire les défenseurs du BIEN), je pense que ça se fera simultanément avec la pousse des dents chez les poules et la conversion au végétarisme des tigres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques Etienne: et bien nous voilà vernis, encore 3 ans à supporter cela ?

      Supprimer
  4. Si seulement tous leurs mensonges pouvaient leur revenir dans la tronche et les étouffer....
    Rien à voir avec ça ( quoi que...), savez-vous que Philipetti a LOURDEMENT insisté sur la télé d'état pour qu'un hommage soit rendu à Resnais...moi président....la télé sera indépendante...( comme la justice sans doute )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: ah mais c'est ce qui entrain de se passer cette histoire d 'écoutes et de mensonges, ils sont entrain de se la prendre en pleine tronche: l effet boomerang dont je parlais hier.

      Il a même fallu que le directeur du cabinet de Fillipetti téléphone directement au patron de France télé, mrPfimlin , pour que l une des chaines soit obligée de diffuser " on connait la chanson" . Je suis curieux de savoir combien de téléspectateurs auront regardé.

      Supprimer
  5. J'écoutais les débats à la radio : De fait, les enregistrements personnels de Buisson (par lui seul, sur lui, et non exploités) sont toujours présentés par les journalistes comme révélateur de quelque chose, alors que les écoutes sans limites de Sarkozy, ses avocats, ses proches et autres sont systématiquement ramenés à l'importance de délits dont la preuve n'est toujours pas faite ou très indirectement ?
    D'un coté, un acte isolé est traité comme un symptôme par les média alors qu'il n'y a rien ; de l'autre, les juges ou la gauche tente de rendre circonstancielles des enquêtes qui au contraire révèlent beaucoup de choses...

    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: tu es de mauvaise foi: on te le dit et répète: les journalistes et le pouvoir en place n'ont aucun lien de subordination. Et la justice est totalement indépendante. faut bien que tu te rentres cela dans le crâne. C'est ainsi. Puisqu'on te le dit !

      Supprimer
  6. Bonjour Corto,

    Bien sûr qu'ils mentent (et plus c'est gros, plus ça passe) et qu'ils nous prennent pour des gens comme eux, des c.... Imaginer, dans un état centralisé comme le nôtre, que l'exécutif n'ait pas été mis au courant d'une telle mesure est risible. De deux choses l'une, soit c'est vrai et il y a des questions à poser sur le bordel qui règne au plus haut niveau de l'état, soit c'est faux et là, le mensonge (je n'ose dire la forfaiture) doit être sanctionné par une démission et/ou une légion d'honneur.
    Philippe Bilger (ancien procureur à la cour d'appel de Paris), sur son blog (http://www.philippebilger.com/blog/2014/03/la-justice-façon-puzzle.html), rappelle le chemin suivi en la circonstance:" ...la pratique des rapports dans les dossiers signalés - partant du procureur, passant par le procureur général pour aboutir à la Direction des affaires criminelles et des grâces puis au cabinet du garde et évidemment à elle-même - et l'évidente importance de cette procédure où Nicolas Sarkozy avait été placé sur écoute.On sait maintenant qu'au moins le 26 février, un rapport faisant la synthèse des écoutes avait été adressé au ministère de la Justice et que le Premier ministre en avait été avisé le même jour (Le Canard enchaîné). Et il est inconcevable que dans le même mouvement le président ne l'ait pas été.". Le reste n'est que remplissage de pisse-copies et de politiques en mal de notoriété.
    Je livre à ta sagacité et à celles des autres lecteurs de ce blog plusieurs liens pour permettre d'y voir un peu plus clair sur le fond de cette affaire (est-il légitime d'écouter des conversations entre un avocat et son client, fut-il un ancien président de la république) vu que les médias de communication traditionnels, une fois de plus, sont aux abonnés absents (c'est normal, ils font de la com, pas de l'information): http://laplumedaliocha.wordpress.com/2014/03/11/qui-ose-tirer-sur-les-avocats/ puis http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2014/03/11/sarko-taubira-ne-savait-rien-oh-bichette-893937.html et http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2014/03/08/droits-de-la-defense-le-secret-malmene-les-garanties-s-effac-893758.html et http://www.maitre-eolas.fr/post/2014/03/08/Allô-oui-j-écoute (ce dernier billet est on ne peut plus clair quant aux types d'écoute envisageables).

    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Merci pour toute ces lectures. Le seul que je lis plus c'est Bilger tant ce type est insupportable et accessoirement anti-sarkozyste à un point qui dépasse l"entendement et donc altère la pertinence de ses propos.

      Supprimer
    2. Je vais peut être te décevoir mais si je n'ai aucune estime pour Flamby et sa bande de pieds-nickelés, je mets Talonette 1er dans le même sac. J'avais pourtant d'excellentes raisons (puisées aux meilleurs sources) de penser qu'il redresserait ce pays (ou amorcerait son redressement). Jeune, dynamique, bien entouré, le ticket qu'il formait avec Fillon avait tout pour me séduire, ce dernier apportant l'indispensable touche sociale qu'il lui manquait. Au final, rien ou si peu si ce n'est un pays toujours plus engoncé dans le chaos, les affaires et les dettes. Les affaires actuelles sont secondaires. Le costume était trop grand pour lui. Il a simplement loupé le train de l'Histoire par manque de vision et parce qu'il a confondu agitation et action. En Histoire et en politique, les plats ne repassent jamais deux fois.

      Bonne soirée

      Supprimer
  7. Mercredi 12 mars 2014 :

    La faute de Christiane Taubira.

    La ministre de la justice est disqualifiée. Le 10 mars encore, Christiane Taubira assurait qu'elle n'était pas au courant de cette procédure d'écoute de M. Sarkozy. Il s'avère qu'elle a menti. Le procureur général de Paris, François Falletti, vient de confirmer qu'il avait prévenu la chancellerie le 26 février, le jour même où les juges ont été saisis des présomptions à l'encontre de l'ancien président.

    Qui était au courant au gouvernement de la mise sur écoute de l'ancien président Nicolas Sarkozy ? La question fait l'objet d'une polémique, notamment après que l'opposition a dénoncé une manipulation politique. Loin de parler d'une seule voix, les ministres ont changé de version ces derniers jours. Après que Christiane Taubira a affirmé n'être pas au courant lundi, le premier ministre l'a démenti mardi, déclarant que la garde des sceaux et lui-même ont été informés de la procédure après l'ouverture d'une information judiciaire le 26 février. Mercredi, Manuel Valls déclarait avoir découvert les révélations dans la presse.

    Il ne pouvait en être autrement. La garde des sceaux avait elle-même réclamé, par une circulaire du 31 janvier, d'être informée par les procureurs généraux, « régulièrement, de façon complète et en temps utile », de toutes les affaires sensibles. On peut faire crédit à la ministre de ne pas intervenir dans les affaires individuelles. Mais elle a évidemment été informée. L'image d'intégrité patiemment construite par Mme Taubira s'effondre donc.

    Le premier ministre est entraîné dans cette chute. Jean-Marc Ayrault avait repris à son compte les arguments de sa ministre. Il a été contraint d'admettre, le 11 mars, qu'il était lui-même au courant. Et le reste de son plaidoyer – il ignorait le contenu desdites écoutes… – est inaudible.

    Quant au ministre de l'intérieur, Manuel Valls, il maintient avoir appris tout cela dans les journaux, et choisit donc le ridicule d'apparaître comme l'homme le moins bien informé de France ! Désormais, enfin, le chef de l'Etat lui-même est interpellé, inévitablement. Qui peut croire qu'il ne savait pas ?

    L'« équipe Sarkozy » a donc réussi à inverser la charge des soupçons et à faire oublier, pour l'heure, ceux qui pesaient sur elle. Belle performance ! Mais aux conséquences accablantes. Bien des Français doutent, déjà, du sens de l'intérêt général des responsables politiques. Ces rebondissements ne peuvent que renforcer leur défiance et leur écoeurement. D'une manière ou d'une autre, majorité et opposition en paieront le prix.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/12/la-faute-de-christiane-taubira_4381615_823448.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @BA: J ai un point de désaccord avec : " L'« équipe Sarkozy »". Nul n'est besoin d etre favorable à Sarkozy pour en arriver a cette inversion. Toute personne sensée aura fait d elle-même, sur son blog, auprès de son entourage, etc... le même travail :)

      Supprimer
  8. Je ne suis pas loin de penser qu'ils mentent et disent la vérité à la fois. Les extraits publiés du livre de Cécile Amar, "Jusqu'ici tout va mal", dévoilent un bordel inimaginable au Château où règne en solitaire et se méfiant de tous, une sorte de Machiavelino au petit pied, obsédé par sa queue.
    A la Chancellerie, la dispute sourde entre le cabinet du Garde (qui a recueilli l'amant perdu du ministre) et les directions permanentes peut très bien avoir contribué à une situation grise où personne ne dit rien et n'aide personne.
    Valls probablement s'en fout car il est occupé à 98% de son temps à prendre Matignon dès la fin de ce mois.
    Quant à Falletti, c'est le proc rebelle que Taubira voulait jeter pour mettre à sa place quelqu'un du sérail. C'est peut-être le seul crédible, et il les enfonce.
    Les commentaires ce midi sur France24 - la voix de la France à l'international - sont particulièrement dévastateurs pour Christiane Taubira. On met en avant le démenti de Jean-marc Ayrault sur les dates avancées par elle, les yeux dans les yeux ! Et on lui fait répéter en boucle qu'elle ne démissionne pas, comme on l'avait fait pour Cahuzac.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: je suis un peu de ton avis. depuis le début de ce quinquennat, c'est le bordel le plus inextricable à tous les étages et les exemples ne manquent pas pour démontrer cela. A un point rarement vu sous la 5eme.

      Il n empêche qu il y a bien eu mensonge et que l opposition en réclamant sa démission a raison.

      Supprimer
  9. Que veux-tu elle se crois tout permis cette pourriture ! je la supporte plus et je rêve du jour où, enfin, elle se prendra les pieds dans le tapis et sera lâchée par ses petits copains , elle pourra retourner dans sa brousse et se faire chef des indépendantistes, poste qu'elle n'aurai jamais dû quitter , son but principal est de détruire la France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Surtout qu en Guyane, il y a de l espace, elle pourra éructer sans gêner personne.

      Supprimer
    2. @ Corto, "[...] elle pourra éructer sans gêner personne" ; et la planète, elle sent le gaz ? Penses-tu à elle (le planète, pas la taub') ? N'as-tu donc ni mère, ni famille, ni patrie ?

      ;-)
      Ceci pour ne pas répondre sur le fond, proprement atterrant ! Tes commentateurs ne s'y trompent pas.

      Supprimer
    3. @Al West, la planète que je questionne tout le matin est prête à quelques sacrifices, qui plus est s'il s agit de nous débarrasser de cette... de cette... folle furieuse arrogante

      Supprimer
  10. Moi, au contraire, je pense que c'est tout bénéfice pour Nicolas Sarkosy, à condition que les français se rendent compte de l'immense merdier dans lequel nous plonge ce gouvernement ( et ceci depuis longtemps, perso je dirais de façon flagrante depuis cette fameuse loi Taubira votée à la hussarde ). Certains disent que le mensonge est l'arme du diable. Il existe de pieux mensonge ( pour raisons d'état par exemple quand la sécurité d'un pays est en jeu ) mais là ça frise l'hystérie !
    Ce matin, à la question insistante de JP Elkabach, Mr Falletti a répondu à l'identique pour Cahuzac, : l'exécutif savait dès le début décembre 2012.. A bon entendeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @IDEL: la dite affaire est effectivement entrain de se retourner contre ce GVT de branquignoles. reste a savoir qi les Français... mais je crois qu ils sont prêts effectivement à reconnaître le merdier ds lequel ns plonge cette équipe. Et attends de voir à quelle sauce nous allons être mangé quand hollande et cie vont nous annoncer la couleur des 50 milliards d 'économies. Annonce qui sera sans cesse repoussée jusqu a au moins les européennes.

      Supprimer
  11. Même si c'est carrément flippant, avant de lire 1984, le roman d'anticipation de Georges Orwell, vous pouvez en découvrir de nombreuses citations dans un excellent papier de Jean-David Sichel (Juriste) paru hier dans Le Figaro.

    Les prophéties d'Orwell présentent des similitudes troublantes avec ce que nous vivons actuellement. Le mensonge fait partie intégrante de la stratégie gouvernementale. Après avoir lu ce papier, à défaut du bouquin, l'avenir me paraît encore plus sombre.

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/03/11/31003-20140311ARTFIG00076-surveillance-generalisee-novlangue-negation-de-la-loi-naturelle-1984-c-est-maintenant.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: j ai souvent évoqué dans mes billets 1984, l homme nouveau, la novlangue etc... et pourtant je n ai jamais lu intégralement ce bouquin, Nous sommes en tout cas en plein dedans et il y a de quoi flipper oui. néanmoins je suis comme Winston: Tot ou tard nous verrons qui ils sont et nous les déchirerons !

      Supprimer
    2. C'est dommage que tu ne l'ai pas lu. Pour info, à la fin, Winston, il perd face à Big Brother et son régime. Pire; il en vient à l'aimer. Ce livre est à rapprocher de celui d'Aldous Huxley "Le meilleur des mondes" et de l'autre ouvrage majeure d'Orwell, "La ferme des animaux" qui, sous un aspect simple, décrit précisément comment un pouvoir totalitaire s'installe ("1984" en décrit plutôt le mode de fonctionnement).

      Supprimer
  12. mais non mais non - fézons un peu de journalisme : description d'une journée au min.de la Just. : mam' taubira reçoit une feuille sur laquelle est écrit une seule phrase : "je vous informe que nous avons mis sur écoute l'ancien pdt de la république et son avocat". Mam' Taubira lit, hausse les épaules et fait appeler le gars de service. quand celui ci arrive elle lui tend la feuille en disant : "mettez ça aux archives" et mam' taubira part déjeuner. à la cantine elle croise Tripl'z'éro : tiens j'ai reçu un mot comme quoi l'ancien pdt de la rép avait été mis sur écoute. Trip' zéro la regarde en ricanant "qu'est ce tu veux qu'ça m'foute hein"

    a.a.a*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aaa: qu'ils soient nuls et manquent de rigueur et de professionnalisme c'est une évidence. Mais ils poursuivent aussi des buts bien précis dont le premier d'entre est la conservation à n'importe que prix du pouvoir. Et pour cela, on n'est pas à un petit mensonge près.

      Supprimer
  13. C'est qui Tripl'Zéro ? Parce qu'ils sont nombreux à pouvoir revendiquer le Titre !!! Marguerite

    RépondreSupprimer
  14. J'imagine les conversations au sein du gouvernement
    "t'étais au courant toi?"

    Ah non et toi? quelle histoire tout de même !!! on ne nous pas tout ?

    "Va falloir que la justice et nos chers journalistes nous expliquent parce qu'ici on est un peu perdu" heureusement qu'ils sont la pour nous éclairer !!!! c’est quand même chouette des gens qui font tout pour nous (surtout le sale boulot)

    faut dire que l'on est DEBORDE avec ce foutu pacte de responsabilité de François et notre conseil de contrôle des dépenses de l'état .. ppffffttt et dire que notre bon Ayrault pourrait très bien profiter des sports d'hiver en famille pour les vacances .. la vie de prof cela avait du bon !

    Il va falloir les mettre sur écoute ces gens la tant ils sont perdus .... non non ils ne mentent pas .. ils sont au courant de rien . Ils dirigent le pays mais bon c’est vrai qu’à gauche il est difficile de se débarasser des oeillères et qu’en dehors du sillon tracé par l’idéologie du progrès le reste n’existe pas .. pauvres ânes ..

    Mais Zerhollande veille au grain... il surveille Sarko .. Il l’a dit ….. la république est sauvée ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: ta mini fiction est-elle si éloignée de la vérité ? parce que franchement tant d amateurisme , jusqu a la Taub qui montre des documents qui prouve qu elle a menti l autre soir à la télé ..;

      Supprimer
  15. AVIS ! Les documents montrés par Taubira ce matin, zoomés par Le Monde prouve non seulement qu'elle savait depuis un moment mais confirment de facto qu'elle a bien menti !

    RépondreSupprimer
  16. Tripl'Zéro c'est Zerhollande ? C'est pas possible ! Un homme si intelligent qu'on nous dit ! ça alors !

    RépondreSupprimer
  17. Le pire n'est-il pas, mon cher Corto, toutes ces centaines heures d'écoute et jusqu'ici pas la moindre mise en examen ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: faut dire que pour mettre en examen Sarko ils vont peut être s y reprendre a deux fois. et rappelons tout de même que sur toutes les affaires dont on l accuse, il n a pas été mis une fois en examen malgré l'acharnement qu'y mettent tous nos petits juges

      Supprimer
    2. " calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose..." malheureusement, je crains que cet adage soit toujours d’actualité et c'est la dessus qu'ils comptent.

      Supprimer
    3. @Michelle: Bien sur qu ils comptent là dessus de la même manière qu ils savent pertinemment qu en l'état actuel de l opposition le seul qui peut faire barrage à hollande en 2017, c'est Sarko

      Supprimer
  18. Un de mes profs nous disaient , avant de mentir sachez qu'il faut une excellente mémoire , ce gvt n'a pas de mémoire , c'est la raison de tous ses couacs qui nous rend tous abasourdis et furieux contre ces amateurs de petite vertu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: va pas leur chercher une excuse que serait une mémoire défaillante: ils sont nuls, c'est tout :)

      Supprimer
    2. Rhôôo!!! je ne leur cherche pas d'excuse , changeons le mot mémoire par " pas de cerveau " et ils ont dépassé le mot nul , ce sont des incapables de la pire espèce .

      Supprimer
  19. Quand on dispose de la haute main sur tous les pouvoirs y compris le médiatique, ce qui est le cas des Socialos, on peut se croire tout permis. Ils auront la réponse dans les urnes mais ils ont déjà intégré la perte de quelques mairies et les branchements un peu différents qu'ils devront faire sur le réservoir d'argent public pour compenser. Je ne parle même pas des européennes, dont ils ont fait leur deuil depuis longtemps. Et à part ça, pourquoi voudrions nous qu'ils se gênent, ces braves gens?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: mais je ne veux pas qu ils se gênent, qu'ils continuent comme ça, et plus encore, pour l instant c'est boomerang en pleine tronche !

      Supprimer
  20. « Dans la mare des mensonges, il ne nage que des poissons morts. »

    Proverbe russe

    JPB

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen