samedi 25 février 2012

Syrie: Bachar el-Assad a de " beaux " jours devant lui.


Hier, à quelqu'un qui me disait: " Mais combien de journalistes devront-ils mourir en Syrie avant que le monde ne s'émeuve et ne réagisse ? ", je répondais non sans un certain cynisme de circonstance: " Je crains que le stock ( de journalistes ) ne soit pas suffisant."

Il y a quelques jours, je lisais le billet de Marco qui s'émouvait, à juste titre et  écœuré, que rien ne soit fait pour que les choses se tassent en Syrie. Je lui laissai en commentaire: " Que veux-tu que nos dirigeants fassent ? On attaque, on y va ? "
La Syrie n'est pas la Libye. Rien à voir que ce soit sur les plan religieux, économique et politique. Économiquement, la Syrie ne représente guère d'intérêt. Sur le plan religieux, Bachar el Assad est actuellement le seul rempart efficace contre une éventuelle prise de pouvoir des islamistes embusqués, nombreux sont ceux qui s'en satisfont (Sunnites, Chrétiens et Alaouites). Militairement, Bachar a à sa botte l'une des plus puissantes armées du monde et ce ne sont pas les quelques désertions signalées ci et là qui permettent de douter de la fidélité de l'armée au pouvoir central. Politiquement, la Syrie est jusque lors le seul pays de la région a peu près stable ce qui arrange bien le monde occidental.

A la différence de la Lybie, la Syrie a deux alliés de poids: la Russie (présente militairement) et la Chine (puissant soutien économique). Tant que ces deux pays soutiendront Bachar el-Assad, la répression continuera, implacable.

En 2012, Les USA et la France, 1ère et la 5ème puissance mondiales, seront en période électorale. On imagine mal les candidats (droite, gauche, républicain ou démocrate) en lice proposer dans leur programme d'intervenir militairement en Syrie. L'Irak, l'Afghanistan et la Lybie sont passés par là.

Une Conférence des Amis de la Syrie s'est tenu hier en Tunisie: de beaux discours, quelques propositions aussi futiles qu’inefficaces et surtout des blablas diplomatiques interminables. Certains ont proposés par exemple le gel des avoirs du pouvoir Syrie, je me marre: Comment irait-on geler ce qui est mis bien à l'abri, au chaud, en Russie, en Chine ou en Arabie Saoudite ?

Ce qui se passe en Syrie est triste, scandaleux, horrible, monstrueux. Les mots ne manquent pas et sont en l’occurrence d'une faiblesse inouïe, au moins sommes-nous d'accord là-dessus. Plus de 7600 morts dit-on depuis le début de l'insurrection ?

Soyez en assurés, la source de notre indignation et des horreurs commises n'est pas prête de se tarir. Bachar el- Assad a encore de " beaux " jours devant lui. 

C'est dégueulasse mais c'est ainsi !

Folie passagère 1063.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

18 commentaires:

  1. Quand on pense qu'hier, mon cher Corto, les "occidentaux" n'ont pas été capables d'exfiltrer ces deux journalistes blessés qui ont besoin de soins !
    A force de nous montrer des images insupportables à regarder, en nous disant par ailleurs qu'on n'y peut rien, ils vont faire reculer les limites de notre sensibilité, et bientôt nous pourrons regarder des massacres épouvantables comme les vaches regardent passer les trains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: Entièrement d'accord avec vous. cependant je crois qu ils n ont pas besoin de faire reculer les limites de notre sensibilité. Nous nous en chargeons tout seul tant nous nous habituons a ttes ces horreurs qui plus est quand on sait que de toutes façons on ne peut pas faire grand chose ( vs la Libye )

      Supprimer
  2. Constat malheureusement partagé. En Irak, c'était à peu près la même chose avec Sadam Hussein sur le plan religieux et politique. Mais sur le plan économique ce n'était pas du tout la même chose, ce qui fait que les USA ont trouvé tous les bons prétextes pour intervenir sans états d'âme...La géopolitique ne s'est jamais embarrassée des droits de l'homme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @kalondour: je dirais meme mieux, la géopolitique se fout royalement des droits de l homme.
      Par ailleurs qd les gens comprennent qu on y peut rien ou pas grand chose, ils s'en foutent.

      Avant de faire ce billet, j ai regardé les 90 premiers billets de e-buzzing (agrégateurs de medias, journaux et blogs confondus ) un seul traitait de la Syrie.

      Supprimer
  3. Il serait quand même judicieux de se poser la question de la pertinence et de la légitimité de ce fameux soi-disant droit d'ingérence. Charbonnier est maître chez lui et si les peuples veulent se libérer, cette libération doit venir de leur volonté et de leur action, et seulement de cela.

    Au sujet de la Syrie, je me demande bien pourquoi personne n'a relayé cet article des Inrocks paru en décembre dernier. Il a été écrit par un journaliste qui a vécu à Homs, hébergé par des familles vivant dans les quartiers livrés aux milices islamistes. Il a décrit la terreur des familles chrétiennes qui se voyaient interdire de fêter noël sous peine de mort. Il a montré ce que vivent les familles musulmanes, obligées de cacher leurs enfants de peur de les voir enrôlés de force dans ces milices. Il a décrit les pillages, les exactions commis par ces soi-disant combattants de la liberté sur lesquels nos médias pleurnichent. Car il ne faut pas l'oublier, ce sont ceux-là qui sont combattus par Bachar El Hassad. Il ne faudrait pas oublier non plus que sur les milliers de morts annoncés, la moitié sont des soldats et des policiers du régime. Qu'on m'explique donc comment un peuple désarmé peut tuer autant de gens en armes !

    Bien sûr, il y a des victimes civiles, c'est une évidence, mais au lieu de geindre, pourquoi ne pas dénoncer les agissements de ces islamistes armés qui partout où ils vont foutre le souk prennent soin de se planquer au milieu de la population, sinon pour qu'il y ait justement des victimes innocentes ?

    Ce que je vois, c'est que le régime syrien n'a pas oublié un des principaux commandements de la guerre, oublié par l'Occident depuis trop longtemps, à savoir que lorsqu'on s'engage on y met les moyens et que le but est de détruire physiquement et totalement l'adversaire. Et que pour y arriver le concept de guerre propre c'est de la blague. Les alliés le savaient lorsqu'ils programmèrent les bombardements de Dresde et d'Hiroshima.

    RépondreSupprimer
  4. Et pendant ce temps-là, l'occident crève de cholestérol, ou de faim (c'est selon), devant sa console nintendo. A quand remonte le dysfonctionnement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais, je n'ai pas l'impression qu'il y ait quoi que ce soit de nouveau là-dedans, sinon la mauvaise conscience occidentale qui pousse certains à la détestation de soi et ce faisant à pondre des stupidités sans nom et à les élever au rang de principes universels indépassables.

      La guerre fait partie de la nature humaine puisque nous sommes des animaux territoriaux et sociaux, donc politiques. Je ne veux pas dire qu'elle est souhaitable, juste qu'elle est aussi naturelle que n'importe quelle autre activité humaine. Patton affirmait que la bataille est la plus magnifique compétition à laquelle un être humain puisse s'adonner. Elle révèle ce qu'il y a de meilleur et efface ce qu'il y a de vil. Et j'avoue que je suis plutôt enclin à faire mienne cette citation, au regard de l'état de déliquescence dans laquelle l'Occident est tombé.

      Lorsqu'on brocarde l'autorité, lorsque l'on fustige le sentiment patriotique, lorsqu'on dénature le sens du mot peuple pour lui substituer l'idée d'un conglomérat hétéroclite de types porteurs de papiers officiels, il ne faut pas s'étonner de voir monter en puissance le goût du lucre, l'hédonisme et l'amoralité. Il ne faut pas s'étonner de voir dévoyé le principe de charité en une sorte d'internationalisme béat, cette fameuse soi-disant citoyenneté du monde. Et c'est au nom de ces idées imbéciles que l'on se propose d'aller aider ceux qui n'ont d'autre envie que de nous détruire.

      Supprimer
    2. @Al West: de quand date ce dysfonctionnement ? Oulalala, au moins depuis que les gens ont compris que peut-être valait mieux rester bien au chaud chez soi, les vaches seront ainsi bien gardées. Et les autres s'étriperont tranquillement.
      Non, cette histoire de Syrie ne nous concerne pas même si elle peut fort heureusment nous émouvoir. L'ingérence et le droit des uns à protéger les autres ont la légitimité que confèrent les éventuelles richesses du pays en question. Ni Plus, ni moins. Hélas

      Supprimer
  5. @ Koltchak : me trompé-je ou bien votre réponse est chargée d'agressivité et de mépris (Mouais) ? C'est amusant mais elle est exactement celle que j'avais faite en 3ème, une dissertation sur la guerre. J'avais été épaté de constater que d'autres, sur le même sujet, avaient évoqué la guerre des nerfs et d'autres idées un peu moins bas-du-front (faut-il dire que j'avais eu une note très moyenne ?)

    Quant à votre dernière phrase, elle me rappelle (souvenirs souvenirs) une vague histoire de joue droite et de joue gauche. Ah mais quechuibête,
    c'était avant, c'était l'bon temps,
    on s'entre-tuait allègrement
    et depuis Vatican 2
    ya pu d'curé, ya pu d'bon Dieu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas spécialement dirigé contre vous, seulement j'en ai un peu assez de toutes ces belles âmes qui s'émeuvent de ce qui se passe à des milliers de kilomètres et qui passent devant des types qui crèvent dans la rue sans les voir. Aime ton prochain c'est d'abord ça, regarde autour de toi, ceux qui te sont proches et non occupe-toi du monde entier en te foutant de tes voisins. A chacun de s'occuper de ses proches, that's all.

      Ceci dit, il n'y a aucune agressivité ou mépris, il y a que je suis juste entier et que lorsque j'exprime mes opinions je ne sais pas trop faire dans la demi-mesure. Je hais d'ailleurs notre époque pour cela, la recherche du consensus mou, cette volonté de ne pas heurter l'autre par des opinions claires et nettes.

      Ceci dit, le mépris serait plutôt dans votre réponse si j'en juge par votre évocation d'une dissertation . La paille, la poutre étoussa hein ! Mais bon, on ne va pas se lancer dans une querelle à la con. Votre guerre des nerfs, la diplomatie, les sanctions, les blocus, c'est bien mais ça n'a qu'un temps parce que face à un type décidé ça ne vaut que du flan. Et lorsqu'il faut en venir aux armes et bien ce sont mes idées qui normalement devraient être en oeuvre, sauf que maintenant il faut faire avec les faiseurs d'opinion qui s'ils sont bien d'accord pour envoyer nos gamins crever dans leurs guerres à la con, ne veulent pas voir le sang de l'ennemi couler. Cherchez l'erreur.

      Quant à votre dernière phrase, oserais-je vous rappeler l'épisode des marchands du temple ou bien ce passage de Matthieu (10.34) Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Non pas que ce soit un message guerrier à proprement parler, mais l'affirmation que la paix n'est pas de ce monde, que la doctrine de Jésus ne peut que diviser d'abord les familles si on lit la suite de Matthieu, puis les hommes. En tant que chrétien j'aime et j'aide mon prochain, mais je ne vais certainement pas me dépouiller pour des mahométans. Et pour être clair, pour moi l'islam est une régression tribale fondée sur la soumission de tous ces membres et à ce titre doit être combattu.

      Maintenant, vous devriez vous poser la question de savoir pourquoi sunnites et chrétiens soutiennent le régime. Au vu de ce qui se passe en Egypte et en Lybie, vous devriez pouvoir vous faire une petite idée, non ? Il me semble que les chrétiens de ce monde ont tout intérêt à préserver Bachar, sauf à souhaiter que nos frères du Moyen-Orient subissent le sort des coptes ou des chrétiens en Irak.

      Supprimer
    2. Koltchak, veuillez m'excuser si je vois ai prêté dédain et agressivité.

      Je vous remercie pour vos bons conseils émis en #1 et soyez tranquille, je fais le maximum pour être bon fils, frère, beau-frère, ami, voisin et cætera. J'ai hélas encore trop à faire au regard de tout ce que je ne fais pas. Nous sommes cependant d'accord sur ce point.

      Pourrai-je vous convaincre qu'il n'y avait nul mépris à rapprocher votre tirade sur la guerre de cette disserte que j'avais à l'époque commise ? Ma bêtise d'alors n'a rien perdu ni gagné avec le temps (je vous confie qu'elle me fait toujours autant de peine). Vous vous accommodez de et résignez à la guerre, moi pas ; c'est tout.

      Votre remarque sur la paille et la poutre me va droit... au cœur, tant celle que j'ai dans l'œil me fait souffrir et m'invite à balayer, prudemment, devant ma porte.

      Supprimer
  6. Koltchak91120 a raison, ce droit d'ingérence n'en est pas un : le vrai terme est "agression d'un pays souverain".

    RépondreSupprimer
  7. @vlad: et de toute façon, la Syrie c'est pas notre problème , na !

    @koltchack "Et c'est au nom de ces idées imbéciles que l'on se propose d'aller aider ceux qui n'ont d'autre envie que de nous détruire" Rappelons tt de meme qu en ce qui concerne la Syrie, elle est plutot gage de stabilité ds cette zone et que Assad musèle jusqu a maintenant avec efficacité les islamistes. Si sa chute peut etre souhaitée "humainenement " il est a craindre qu'une fois déchu ( j y crois pas trop ) on s'en morde les doigts

    RépondreSupprimer
  8. Wow, amazing weblog layout! How lengthy have you ever been running a blog for?

    you make running a blog look easy. The overall look of your web site is great,
    as neatly as the content!

    Feel free to surf to my webpage :: www.fanuary.com

    RépondreSupprimer
  9. This website certainly has all the information and facts I needed concerning this subject and
    didn't know who to ask.

    Also visit my homepage - uni-koeln.de

    RépondreSupprimer
  10. Woah! I'm really digging the template/theme of this blog. It's simple,
    yet effective. A lot of times it's hard to get that "perfect balance" between usability and visual appeal. I must say you've done a amazing job with this.
    Also, the blog loads extremely quick for me on Internet explorer.
    Outstanding Blog!

    Stop by my web page: lemon juicers

    RépondreSupprimer
  11. Howdy! This blog post could not be written any better!
    Going through this article reminds me of my previous roommate!
    He constantly kept talking about this. I most certainly will forward this article to him.
    Fairly certain he's going to have a great read. Thanks for sharing!

    Stop by my web page: Electric juicer easy

    RépondreSupprimer
  12. Heya i am for the first time here. I came across this board and I
    find It really useful & it helped me out much. I
    hope to give something back and help others like you helped me.


    Here is my blog - goodwill online store

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen