samedi 4 février 2012

Qu'ils aillent tous se faire ...foot ! Les c... !


En France, le foot, c'est sacré ! Une religion. Le sport. Une passion. Un défouloir. Un exutoire. Mais le foot et le monde qui va avec, c'est aussi sacrément con !

Il fait froid, très froid. Les plans grands froids sont déclenchés un petit peu partout. Avec un peu de chance, c'est bon pour les journaux, nous aurons bien quelques SDF pour crever de froid. Il y en a un déjà du côté de Mulhouse, un " Alzheimer " qui s'était paumé qui a rendu l'âme... La liste des Morts de la Rue promet d'être copieuse cette année encore... 

Tenez, hier aux infos, on nous montrait à l'heure de la soupe, tous ces gens qui, même s'ils avaient un toit, n'avaient pas les moyens de se chauffer correctement. On nous a montré, aussi, les pauvres mecs qui vivent sous des tentes au bois de Vincennes ou ailleurs.

Et j'ai la rage, j'ai envie de donner des baffes. Parce que le foot, voyez-vous, c'est sacré. Alors, pour que matches se jouent, pour que business se fasse, pour que le supporters aillent s’époumoner dans les tribunes ( non chauffées ), on va chauffer les pelouses des terrains de foot, les recouvrir avec des bâches. Il ne faudrait pas que nos stars du ballon, payés comme des nababs du CAC 40, prennent froid, tout de même.

Alors, on va chauffer les pelouses à Bordeaux, à Angers, au Mans, peut-être aussi à Brest. Si, si, les chauffer, comme à Metz ou à Nancy où l'on dépensera 2000 litres de fioul par jour, ou bien comme à Reims avec 6000 litres. C'est obligatoire ou c'est tout comme, la LIGUE l’exige !

Indécence ! Obscène !

Et l'on nous parle de précarité énergétique, de réduire notre consommation ... Blablabla. Et aucun responsable politique, pour l'instant, pour condamner le truc ! On marche sur la tête.

Qu'ils aillent tous se faire foot ! Les cons.

Folie passagère 1031.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

39 commentaires:

  1. Je rejoins ton coup de gueule.
    Je ne savais pas qu'on chauffait l'herbe par moins dix degrés.
    Déjà que je n'aimais pas le foot. Là, on monte d'un cran.
    On est vraiment revenus aux temps des jeux du cirque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On marche surtout sur la tête ! ca me sidère et révolte ce genre de truc. Qd je pense qu un pote m a téléphoné pour que je lui envoie 50 euro pour bouffer!

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi. Le foot, comme le rugby, c'est par tous les temps, dans la boue, sous la pluie, dans le froid ...
    Et c'est indécent, c'est vrai, ni bon pour la planète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @bombay: j imagine qu' Bombay, s'ils avaient vent de ça, ils ne manqueraient pas de se foutre de nous.
      Et la planète ? vaut pas grand chose par rapport au foot

      Supprimer
  3. Merci pour ce coup de gueule. Je me disais qu'au moins, je ne contribuais à ce système qu'à hauteur de la part de ma redevance audiovisuelle, mais à y réfléchir, peut-être que mes impôts locaux y contribuent davantage que je souhaite...

    Ceci dit, je ne les fréquente que très modérément, mais je note que ce n'est pas sur un blog de gauchis' que je l'apprends.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Pour nantes, renseignes toi, encore que vous avez la "douceur" atlantique !
      on se foot du monde

      Supprimer
    2. COCOU AL , pas trop froid ? amitiés?
      oui, bon, bises pour toi mon Corto.....

      Supprimer
    3. @Boutfil: tiens regarde ce que l'on arrive à faire ! :)

      http://boutfil.hautetfort.com/archive/2009/01/10/les-cingles-du-foot.html

      et hop ton billet de 2009 !

      Supprimer
    4. COCOU aussi, boutfil ;-)

      Boah, j'ai failli me casser lague en allant acheter des clopes, mais non, il ne fait pas trop froid. J'ai même la chance d'avoir un chauffage efficace, ce qui n'est pas le cas de tous. Bon, ben amitiés aussi, alors puisque les bises sont pour Corto.

      bZh :-)

      Supprimer
  4. Il faudrait le crier plus souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yann: crier quoi plus souvent ? que le foot est un monde de cons ? ou que l on marche sur la tête ?...et là, je ne crois pas que ce soit un pb de droite ou de gauche

      Supprimer
  5. @Corto comme chaque fois que les enjeux touche la grosse galette de pognon, il n'y
    a plus ni souci écologique, ni morale, ni décence vis à vis des plus pauvres,
    ceux qui sont supposés économiser l'énergie, ceux que l'on culpabilise à longueur
    de temps pour qu'ils se privent du minimum vital. Effectivement, chauffer l'herbe
    des stades est totalement fou dans une période ou l'énergie est rare et chère.
    Bon, ça ne va pas me réconcilier avec le fouteballe. Rose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @rose: "ça ne va pas me réconcilier avec le fouteballe" ni avec la connerie et l'égoïsme !

      Supprimer
  6. Comme d'habitude la connerie est infinie, cela t'étonne encore! Moi, je suis de moins en moins surpris même plus par un dîner entre Hollande et BHL à 400 € par tête de pipe.

    Le candidat des pauvres et des ennemis de la finance mais bien sûr et là la marmotte mets le chocolat dans le papier d'alu.

    RépondreSupprimer
  7. Avis ! Je note tout de même qu'aucun twitter de gauche n'a relayé ce billet, je note aussi qu'aucun responsable politique de gauche ou de droite ne se soit élevé contre cette connerie.
    Continuons, les conneries...ça roule !

    @grandpas: m'enfin, z'ont le droit tt de même de bien bouffer, non ?

    RépondreSupprimer
  8. Avis ! : A 1 question sur l opportunité de chauffer les pelouses de foot qd les SDF crèvent de froid @Eric_Besson se débine et ne repond pas !
    Dommage, j aimai bien Besson

    RépondreSupprimer
  9. La connerie étant la mieux distribuée dans le monde.. cette énorme et indécente connerie ne m'étonne pas.. voyons faut qu'nos p'tits footeux n'aient pas froid aux fesses... déjà que je déteste le foot et ses supporters guignolesques.. je suis scandalisée comme toi alors que des gens crèvent de froid et de pauvreté... chauffer les pelouses m'insupportent au plus haut point et je n'aurais jamais imaginé cela. En tant que d'gauche suis comme toi choquée que les politiques ne se soient pas élevés contre cette insupportable connerie. Amitié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @fanfanchatblanc: oui comme tu dis a la distribution de connerie y avait du monde mais ça fait honte tout de même.
      Tu vois, droite ou gauche , on peut avoir les mêmes indignations. Et je confirme, jusqu a maintenant, seul le maire du Mans a ...petitement protésté.
      biz

      Supprimer
  10. Je découvre votre blog grâce à Pangloss. Si les footballeurs jouaient au hockey sur glace pendant l'hiver, il n'y aurait plus besoin de chauffer les pelouses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Juntos
      Bienvenue ici !les pousseurs de ballon ne savent que pousser le ballon et les portes des ...palais, pardon , palaces.
      ( saurez-vous trouver le jeu de mot ? )

      Supprimer
  11. @Corto, à Bombay aujourd'hui il a fait 34 alors qu'on est le 4 février et que c'est censé être encore l'hiver pour 15 jours, un scandale! Non on pourrait peut être lancer l'idée de climatiser les terrains de cricket, mais ça ferait désordre par rapport à tous les fermiers qui se suicident car ils sont ruinés par les 18h de coupures de courant par jour qui les empêchent d'irriguer leurs terrains et ruinent leurs cultures ...
    Cette énergie gachée à Paris ne seraient pas utilisable ici ... mais quand même
    PS sympa de nous ressortir another brick in the wall

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @bombay: le Qatar t'a pris au mot, il ne climatisera que les stades de foot pendant la coupe du monde, mais pas encore les terrains de cricket
      Oui quel gachis ! comme tu dis

      Pink Floyd, au moins d on écoute on pense pas a ces conneries de gazon chauffé.

      Supprimer
  12. le 10 janvier 2009 j'avais déjà fait un truc la dessus sur mon blog, que j'avais appelé " les cinglés font du foot" alors que EDF demandait aux bretons de réduire leur consommation électrique pour cause de grands froids, le stade de Rennes avait chauffé sa pelouse pendant plusieurs jours....rien de nouveau au pays des cons , je sais pas comment on mets un lien de mon blog à chez toi....( la nulle...)

    RépondreSupprimer
  13. J'ai entendu l'info ce matin à la radio. Cela m'a outré. On voit où sont les priorités !!!!

    Cela étant, ça fera toujours plaisir aux taupes....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TM: salut toi ! C'est sur que les taupes sont contentes, René en tête mais tt de même ! les cons !

      Supprimer
  14. Dieu sait que je suis doux, patient et bienveillant envers mon prochain, mais je dois bien l'avouer, avec un peu de honte tout de même, s'il y a bien des individus que je hais avec la plus grande violence ce sont les footeux.

    Je passerais rapidement sur le comportement grégaire de cette meute de cons qui n'envisage pas de se déplacer sans ressentir la chaude promiscuité d'autres brutes avinées peinturlurées aux couleurs de leur club pour débiles profonds. Je n'évoquerais pas plus la vulgarité qui suinte par tous les pores de leur peau, en même temps que le trop plein de bière qu'ils n'auraient pas évacué dans les pissoires du rade le plus proche du stade. Non, ce qui m'insupporte au plus haut point, c'est que l'on puisse se passionner pour les évolutions de 22 abrutis qui n'ont pas le droit de se servir de ce qui a justement permis à l'humanité d'être ce qu'elle est. Quel plaisir peut-on retirer à contempler ces sous-êtres (non, ne dites pas le contraire, écoutez juste Ribéry répondre aux questions qui lui sont posées et venez me dire le contraire) tenter de pousser la baballe entre les bois ? Quelle étrange régression peut bien pousser des hommes et quelques femmes visiblement normaux à éructer de sonores "aux chiottes l'arbitre" voire des "Paris (Marseille, Lyon, etc;) on t'encule", sans oublier l’inévitable "on a gagné, les doigts dans l'nez, ils ont perdu, les doigts dans..." ?

    Mais tout cela ne serait rien s'il n'y avait les incontournables ultras qui se balancent à la gueule des sièges arrachés aux tribunes, qui tentent d'entrer dans les stades avec des instruments dont le port est prohibé, qui tabassent allègrement leur semblable du camp adverse et qui, parfois réconciliés, s'en vont en fin de match se fritter avec la rousse.

    Non, définitivement le foot est un sport de débile qui rend irrémédiablement con. Je hais les joueurs comme je hais les supporters. Oh ! J'allais oublier les journalistes sportifs qui en plus d'essayer de communiquer leur indéfectible amour de ce sport de crétins en profitent pour écorcher notre belle langue.

    Tous à la hart, pas de pitié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchak: j'ai adoré ta première phrase et... la suite. Bon un peu excessif mais pas si loin que cela pour ceux qui au bout du compte ne sont pas la majorité des footeux. Sinon, la description est assez juste.

      Supprimer
  15. c'est dit plus haut, la connerie est la chose le mieux distribuée - j'attends avec impatience que Pangloss soit Président afin qu'il créé une taxe utile qui ne lèsera personne : taxe sur la connerie, elles vont être renflouées les caisse de notre pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @labaronne: bienvenue ici ! Pangloss président ? ah non alors, il est pas asez radical, votons Koltchak ! :)

      Supprimer
  16. de même qu'on chauffe les salles pour aller voir le judo ou divers spectacles de variétés...heureusement les spectateurs du parc des princes (notamment) ont galéré pour beaucoup (comme moi) cette semaine dans le rer ou plutot sur les quais... parce que les transports publics sont incompétents... oui supprimons les loisirs extérieurs..!! heureusement on a la télé intellectuelle avec des animateurs qui ne gagnent pas grand chose eux....et qui font aussi dans le populisme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils n'ont qu'à jouer indoor au lieu de chauffer un stade, ouvert par définition, ce qui revient à foutre l'argent par les fenêtres.La solution consisterait peut-être à mettre les stades sous cloche, une fois le public installé ça ferait ton sur ton.

      Quant à l'incompétence, même si les transports publics ne sont pas d'une régularité exemplaire faute d'avoir régulièrement investi dans l'entretien et le remplacement des voies, je n'ai pas l'impression que les footballeurs soient des modèles d'efficacité si on s'amusait à faire un ratio entre le salaire et le nombre de baballes envoyées entre les bois.

      Enfin, la télé est une entreprise d'abrutissement public qui concourt pour beaucoup au niveau lamentable de nos contemporains, en concurrence avec l'EdNat. Cependant, cela n'a pas toujours été vrai. Cette bonne vieille ORTF de mon enfance, tant décriée par la bobocratie, produisait et diffusait quand même des créations de grande qualité. Je pense au Dom Juan de Molière tourné aux salines d'Arc et Senans, au Cyrano interprété par Daniel Sorano, aux Perses d'Eschyle, etc. Oui, la télévision peut faire dans l'intellectuel, seulement il faut que la demande existe, ce qui était le cas dans mon enfance. Les gens débattaient, commentaient ce qu'ils avaient vu la veille au soir, et ça du bourgeois jusqu'au prolo.

      Pour finir, il faudra quand même en finir avec cette éternelle tarte à la crème du populisme qui revient systématiquement dès qu'il s'agit de chercher à disqualifier l'autre en le désignant à l'opprobre publique, grimé sous les oripeaux de la bête immonde prête à ressusciter les heures les plus sombres de notre histoire (LHLPSDNH). Le populisme, à la base, est fondé sur des idées simples telles que l’indépendance des individus (en opposition à l’assistanat chronique), l’attachement aux traditions, le goût de l’effort et du travail bien fait, le sens des limites, la recherche non pas de l’intérêt général mais du Bien Commun. Le populisme est également attaché à la propriété individuelle fruit du travail humain en ce qu’elle est la garante de l’indépendance de l’individu. Il a énormément à voir avec ce que nos amis anglo-saxons appellent la common decency et non pas avec la caricature quyi en est faite chez nous. Mais il est tellement plus facile de faire dans le réducteur dans un pays où l'on ne veut plus penser... Télé et baballe au pied ou à la main, voilà les horizons intellectuels de la majorité des français.

      Supprimer
  17. @francis: tu me cherches ? :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. non mais je regrette que tu sois tombé dans une telle facilité... est ce vraiment la faute des amateurs de foot qu'il y ait des sdf ? (en rzccourci...) ils payent leur place et je le répète, quand on a des semaines de m.... (et je ne parle pas des pb de boulot), les gens ont droit à la distraction surtout quand ils payent...et Koltchak indirectement me donne raison quand il souligne que la télé est nulle...(ps je souligne aussi que le golf c'est cher, le tennis aussi, et que le rugby se joue aussi dans des stades)... enfin Sochaux -LIlle a été remmis donc n'a rien couté ni provoqué la mort de sdf, juste les supporter lillois qui se sont déplacés ont payés leur voyage !!!

    RépondreSupprimer
  19. @francis: Quelle facilité ? aucune. Certes je n aime pas les footeux tels que décrits par Koltchack, c'est un autre problème, nullement celui de mon billet.

    Ne trouves tu pas qu'il y a quelque chose de scandaleux et d'indécent à chauffer des pelouses lorsqu'on sait le nombre de gens SDF qui se les gêlent voir qui en crèvent ? Si , bien sûr. Tu as donc compris mon couroux.

    (faudra que je raconte un jour, dans un billet, pourquoi je suis si sensible au sujet des SDF )

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Corto
    bien d'accord avec toi quant au dépenses inutiles que ce soit pour le foot ou pour tout autre évènement qui n'est pas essentiel pour le fonctionnement de la société. Bien sur, comme certains l'ont écrit, les spectateurs payent meurs places, mais pas forcément les imposants déploiements des forces de l'ordre, mais à ce moment là moi aussi je paye le courant et le gaz pour ma maison et pourtant on me demande d'économiser l'énergie pour le bien de la terre etc. etc. Il fut un temps il me semble qu'il y avait une trêve hivernale pour pas mal de sport, mais bien sur à cette époque là les télés n'avaient pas mis de match au programme. Maintenant comme elle payent des centaines de millions, elles veulent rentabiliser et alors tant pis pour le chauffage des pelouses, il faut que la retransmission ait lieu coûte que
    coûte. Bref encore une aberration mais en Europe nous sommes devenus les spécialistes de donneurs de leçons pour les autres!
    Bonne soirée
    Antonio
    www.silvestrone-antonio.eu

    RépondreSupprimer
  21. @antonio: bienvenue ici !
    Bien sur que le pognon a envahi le sport et que donc perturber le déroulement peut limiter les gains escomptés, on peut comprendre de la à se permettre de telles aberrations...
    Hier j entendais a la tv un commentateur dire en ouverture d'un match ( Lyon,je crois ): "on va pouvoir jouer, la pelouse a été chauffée et bachée, sa température est positive ! " (sic)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La température de la pelouse à débiles, C'est certainement la seule chose de positive dans ce néant sidéral qu'est un stade de foot.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen