jeudi 9 août 2012

Cherche journaliste ( connu ) couillu ...

Petite annonce: blogueur et accessoirement citoyen, passionné par l'information si possible objective et critique, cherche journaliste ( idéalement de gauche ),  connu et suffisamment couillu ( journaliste et couillu, n'est-ce pas antinomique par les temps qui courent ? ) qui osera dénoncer ça:


Rappelons à notre aimable lectorat que: hollande est un président " normal " c'est à dire pas du tout people, que sa dame est, dit-on, journaliste, qu'elle alla il y a 3 semaines environ à Brégançon en compagnie d'un ami photographe faire des repérages pour s'assurer des endroits où elle pourrait batifoler pendant ses congés en toute quiétude... et sans paparazzi, qu'elle produit chaque mois pour le journal en question deux "critiques littéraires " toujours très " orientées ", que l'ex- mari de la dame est aussi journaliste du dit-journal, que, dixit l'actuel compagnon de la Triere, on ne saurait mélanger le privé, le public et le business...etc, etc... etc...

Si donc, un journaliste digne de ce nom existait et qu'il ait les coucougnettes pour faire un bel et bon article sur cette Une, qu'il se fasse connaître... ou se taise à jamais ! na !

Il y a des annonces, comme cela, qu'on jette sur la toile, un peu comme une bouteille à la mer, sans trop d'espoir ...

Folie passagère 1296.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

14 commentaires:

  1. A l’occasion de son départ à la retraite le 25 septembre 1880, John Swinton, rédacteur au New York Times, déclara : " Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostitués intellectuels. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi !"

    Si c'était déjà vrai pour les Etats-Unis en 1880, pays où la liberté a toujours été bien plus grande que chez nous, alors je crois que vous rêvez, mon cher Corto, si vous croyez qu'il va se trouver un journalope français pour oser critiquer GrosBeauf 1er paradant avec sa pouffe à Brégançon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: ce texte de Swinton ( dont je n avais jamais entendu parler ) vaudrait bien un billet a lui tout seul !

      Er clair que je ne me fais aucune illusion !

      Supprimer
  2. Il y a déjà eu 3 morts chez les journalistes pour des peccadilles, alors les autres ne sont pas fous et beaucoup doivent connaître le pitbull de Normal 1er.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NON, le Pitbull du Porcinet Sudoripare, c'est MOI @falempin1 sur Twitter, je l'ai pris, je le lache plus, 5 ans mes crocs dans sa graisse il a, pour 5 ans !!!

      Supprimer
    2. @falempin: t as raison, on ne lache rien ! :)

      Supprimer
  3. C'est sûr, mais comme le dit très justement le chef de la police de Mons (Belgique) à propos d'un camp de gitans :
    “ Si les gens pensent qu’on a peur de rentrer dans le camp, je leur réponds “ non ”. Mais si vous me demandez si les policiers ont une certaine appréhension avant d’y aller... c’est possible."

    Coach Berny

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Corto,

    Pourrais-tu mettre (ou ajouter) la couverture de VSD à ton article ?
    Je pense que ça vaut vraiment le coup ... surtout en ces temps difficiles où on a besoin d'un hyper-président.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: y a qu a suivre le lien:

      http://www.vsd.fr/modules/magazine/0fb727d9a7961408fba74e5085c808bdSmall.jpg

      Supprimer
  5. @SEN: aussi incroyable que vrai, la Triere menace d'attaquer VSD pour atteinte à leur vie privée...mais pas Paris Match !

    RépondreSupprimer
  6. c'est bien normal qu'elle attaque vsd, son mec "normal" y a l'air gros comme une vache et on voit moins bien les chaussures neuves de tweet...
    mais ce qui m'a fait marrer - hélas - c'est qu'une journaliste de i-tele a cru nécessaire de dire que le Président a interrompu ses vacances pour l'hommage au soldat tué en Afghanistan... pour une fois moi je trouvais ça...normal ! non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @fRANCIS : ah ben non, il est bon que le peuple de France sache que son président n'est pas à un sacrifice près: interrompre ses vacances pour un "Mort pour la France " !
      Vois mon billet " l heure de la retraite a sonné "


      nb: ajeudi !

      Supprimer
  7. tu ne vas pas refaire Paris Match, non plus. Alternance ou pas, le couple estival en vacances, c'est un classique incontournable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @bombay: classique incontournable oui sauf que... hollande joue a fond de sa supposée " normalité ". Il faut voir la presse people et la presse classique en ce moment, jamais un coupe présidentiel ne s'est donné pareillement en spectacle. Pourtant, nous fumes informés: Sa compagne avait été faire un voyage de repérage à Brégançon pour s'assurer des endroits où elle pourrait batifoler avec François sans etre prise en photo. Tu parles Charles !
      Sans compter les medias qui sont convoqués à heure dite pour assister au départ en train du couple. Les bagages et la cour suivant en avion et hélico etc...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique